AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur XIII, Tome 3 : Toutes les Larmes de l'Enfer (15)

garrytopper9
garrytopper9   23 septembre 2015
Tu es aussi malade que les autres, Rowland. Tous les meurtriers sont des malades.
Commenter  J’apprécie          210
Dionysos89
Dionysos89   03 mai 2012
Général Carrington : Ce sera ta nouvelle identité. Ross Tanner. Jones te fournira les papiers nécessaires. Ce nom te dirait-il quelque chose, par hasard ?
XIII : Rien. Vous savez, celui-là ou un autre… Je commence à prendre l'habitude d'en changer assez souvent.
Commenter  J’apprécie          170
fannyvincent
fannyvincent   10 janvier 2015
Tu es aussi malade que les autres, Rowland. Tous les meurtriers sont des malades.
Commenter  J’apprécie          110
Oliphant
Oliphant   08 avril 2013
- Tu sais ce que vous êtes toi et tes semblables ? Vous êtes des réprouvés de dieu !! C'est pourquoi il est juste que vous soyez privés de la lumière du seigneur. Il est juste que vous soyez traités comme les animaux dénaturés que vous êtes. Car vous devez expier vos abominations terrestres avant de connaître la douleur éternelle du repentir en pleurant toutes les larmes de l’enfer !
- Bon sang… Il est cinglé ou quoi ?
Commenter  J’apprécie          70
Meps
Meps   23 mai 2015
Ici, à Plain Rock, nous avons des aliénés profonds, de pauvres déments murés à jamais dans leur univers sans issue. Nous avons aussi des cyclothymiques comme ton ami Billy. Ce si gentil garçon au regard angélique qui, un jour, sans raison, descend dans la rue avec sa carabine et abat six passants au hasard.
Et puis nous avons des types comme TOI. Les plus dangereux, les plus nuisibles, car leur démence se dissimule dans le tréfonds de leur âme. Tu sais ce que vous êtes, toi et tous tes semblables ?...
Vous êtes des REPROUVES DE DIEU !!
Commenter  J’apprécie          40
reve2003
reve2003   06 avril 2018
On vivra tout nus, vous me soignerez tendrement et on se nourrira de racines et de fourmis grillées...
Commenter  J’apprécie          30
mamangel1
mamangel1   06 janvier 2014
Comment dit-on encore dans ces cas là? Ah oui... on dirait que j'arrive à temps, n'est ce pas.
Commenter  J’apprécie          30
reve2003
reve2003   06 avril 2018
Mais si nous pouvons le confronter avec des éléments de son vrai passé, il y a de sérieux espoirs pour que le voile qui oblitère ses souvenirs se déchire, ne fût-ce que partiellement.
Commenter  J’apprécie          00
reve2003
reve2003   06 avril 2018
Je pensais à cet homme enfermé chez les fous... sans mémoire, sans identité, sans passé, et dont même le visage ne lui appartient plus... on ne lui a vraiment rien laissé, à ce pauvre type...
Commenter  J’apprécie          00
reve2003
reve2003   06 avril 2018
Ben voyons...et je suppose que dans cinq minutes, vous allez aussi me prouver que ma grand-mère était une princesse zoulou ?
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr