AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782330076610
54 pages
Éditeur : Actes Sud (04/01/2017)
4.07/5   7 notes
Résumé :
À la suite des attentats de Paris et Bruxelles, David Van Reybrouck, écrivain, anthropologue et archéologue, rencontre son ami Thomas d'Ansembourg, psychothérapeute, auteur d'ouvrages sur le développement personnel et formateur en communication non violente. Pour eux, le constat est clair : face au déferlement d'actes guerriers et barbares, appeler la paix de ses vœux ne suffit pas, il faut la préparer, la construire à l'intérieur de nous-mêmes et dans nos structure... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
pgremaud
  20 octobre 2017
Après les attentats de Paris, puis de Bruxelles, Thomas et David ont d'abord été sidérés. Puis ils se sont dit qu'ils devaient partir de leurs propres expériences pour voir si elles pouvaient aider notre société. Ils pensent que nos attitudes personnelles doivent être revisitées et purifiées pour changer à terme le monde. Et pour que cela voit vraiment possible, il faut une éducation à la paix.
Les auteurs nous proposent trois moyens pour qu'une véritable éducation à la paix soit possible : la méditation de pleine conscience, la communication non-violente et la bienveillance (ou compassion). Ils pensent que ces moyens, qui ne sont que des outils parmi d'autres, peuvent permettre à chaque être humain d'être profondément en paix s'ils sont pratiqués régulièrement. Et si chaque personne se connaît mieux, s'exprime avec sincérité, sait écouter l'autre, a un meilleur rapport à la vie, cela fera non seulement une société d'individus en paix, mais aussi une société elle-même en paix.
Tout cela peut paraître utopique, mais les auteurs ont le mérite de proposer des chemins concrets pour améliorer notre monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BRAEM
  29 mars 2017
Court mais vrai plaidoyer pour la paix. Présentation simple d'outils à notre disposition pour suivre le conseil de Gandhi : " Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde." le livre est un magnifique message à tous, en espérant qu'il puisse toucher aussi toutes les personnes qui ont une certaines responsabilité. Merci
Commenter  J’apprécie          20
franatso40
  05 janvier 2017
Cette lecture devrait être rendue obligatoire pour tous et toutes !!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   28 décembre 2016
Alors qu’au siècle dernier nous avons tous appris à soigner nos dents, nos cheveux et notre peau, soit la face visible de nos corps, nous n’avons nullement avancé par rapport à l’acquisition de rituels de soin psychique. Au contraire, nous avons probablement même reculé, avec une sécularisation qui, dans sa volonté de libérer l’individu, a trop souvent supprimé les gestes de l’intériorité et de l’introspection. Moins de temps “officiellement” consacré à la contemplation, moins de méditation, moins de silence aussi. Aujourd’hui, nous nous trouvons face à une situation où nous avons intégré le soin du corps, parfois à l’extrême, mais pas celui de la conscience – bien que la science démontre de plus en plus l’importance des rituels de l’hygiène psychique. Nous soignons notre peau, mais négligeons notre paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   28 décembre 2016
Notre conviction est simple : si un être humain se sent bien accueilli dès sa conception, qu’il grandit dans un climat d’amour, d’ouverture et de respect de son individualité, qu’il évolue dans un contexte d’appartenance soutenante, qu’il apprend à connaître ses talents et à les mettre en pratique, qu’il apprend à dépasser ses fragilités avec bienveillance et est encouragé à trouver un projet de vie qui fasse sens, il n’y a pas de raison qu’il adopte la violence pour s’exprimer ou se sentir exister...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   28 décembre 2016
Nous ne voyons pas le rapport entre la paix politique et la paix intérieure. Nous pensons que la paix tombe du ciel, ou qu’elle vient exclusivement du monde extérieur, qu’elle dépend avant tout de l’action politique et des conditions économiques. Dans nos librairies, nous avons bien séparé le rayon Politique et Histoire du rayon Développement personnel, celui-ci étant considéré comme plus “féminin”, plus privé, plus rose et donc éloigné du monde “vrai”. Nous avons tellement dépecé le monde en espaces extérieur et intérieur que nous ne savons plus penser la paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
pgremaudpgremaud   16 octobre 2017
Le précepte de compassion, qui est au coeur de toutes les traditions religieuses, spirituelles et éthiques, nous invite à toujours traiter autrui de la manière dont nous aimerions être traités nous-mêmes. La compassion nous incite à nous engager sans relâche à soulager les souffrances de tous les êtres et à apprendre à ne pas nous considérer nous-mêmes comme le centre du monde, mais à être capable de placer autrui à cette place centrale. Elle nous enseigne à reconnaître le caractère sacré de chaque être humain, et à traiter chacune et chacun, sans aucune exception, avec un respect inconditionnel et dans un esprit de justice et d'équité. (...)
(La compassion) s'avère indispensable à la création d'une économie plus juste et d'une communauté globale harmonieuse et pacifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BRAEMBRAEM   29 mars 2017
L'empathie ne veut évidemment pas dire 'laisser faire". Une éducation empathique ne va pas donner des enfants-rois. Bien au contraire, puisque nous avons aussi des neurone-miroirs dans notre cerveau. Voilà encore une découverte récente qui mérite d'être largement connue. Il s'agit des neurones de l'imitation : c'est par ces neurones que l'enfant va imiter ce que fait l'adulte. Si l'adulte impose, frappe ou crie, l'enfant va imiter l'attitude et imposer, frapper ou crier. Alors que si l'adulte est tendre, à l'écoute et prévenant, l'enfant va apprendre les gestes de la tendresse, de l'écoute et de la prévenance. Donc c'est l'adulte qui montre le chemin. Bien sûr, ce n'est pas facile tous les jours, mais l'adulte devrait être un modèle pour l'enfant. S'il est dur, humiliant, agressif, l'enfant apprend à être agressif, dur et à entretenir des rapports de force avec les autres. Il faudrait donc que les adultes se conduisent de façon empathique, bienveillant, soutenant avec l'enfant pour que celui-ci apprenne à être et vivre de la sorte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de David Van Reybrouck (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Van Reybrouck
L'auteur de l'oeuvre "Congo" traduite en 15 langues revient avec "Odes" aux éditions Actes sud. Ce sont de très courts textes, de deux ou trois pages, traduits du néerlandais par Isabelle Rosselin. David van Reybrouck porte son regard sur tout : la nuit, la musique, les ex, les risques ou encore l'échec. "Je me suis rendu compte, en écrivant ces textes, que ça augmente la gratitude", raconte l'historien culturelle. 
Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/
autres livres classés : communication non violenteVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
168 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre