AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2889117308
Éditeur : Jouvence (07/06/2016)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 24 notes)
Résumé :

Brillante collaboratrice d'un créateur de mode, engagée depuis peu dans une action humanitaire, Sophia, 32 ans, fonceuse et dynamique, semble réussir tout ce qu'elle entreprend... Mais le décor a son revers : des tensions dans sa vie amoureuse et un ras-le-bol professionnel plongent la jeune femme dans un profond tumulte intérieur. Dépassée par son tempérament volcanique, gagnée par l'incertitude et le doute, e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Silena
  11 octobre 2016
Ne marche pas si tu peux danser est une très belle découverte. le titre est très évocateur et il m'a de suite inspiré.
Nous suivons l'aventure de Sophia, jeune femme de 32 ans qui se démène pour trouver les clefs qui l'aideront à vivre la vie lui convient grâce aux conseils de son voisin Mathéo.
J'ai suivi cette histoire avec beaucoup de plaisir. Les personnages sont très attachants.
La progression de Sophia dans ses relations, sa vie professionnelle et la gestion des traumatismes familiaux est une source d'inspiration.
L'histoire est pleine de rebondissements, d'optimisme. Elle nous fait prendre conscience de la violence ordinaire de nos relations grâce à la mise en scène de la Communication Non Violente.
L'auteure met en avant l'utilité en toute circonstance de cette façon de communiquer. En effet ça a un impact pour soi et dans nos relations. Elle ouvre plus sur la compréhension de ses besoins et l'empathie. C'est une communication qui nous implique dans le respect, la bienveillance et l'amour de chacun. Une façon d'entrée en relation plus respectueuse et à l'écoute.
C'est une histoire touchante, qui fait écho à la personne que nous voudrions être. Un roman très juste que je conseille. Un des romans qui nous font grandir et nous incitent à la réflexion et au changement.
(Je remercie Babelio et les Editions Jouvence pour cette petite pépite qui fait du bien)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Angeliquenantdarvillon
  22 août 2016
Un livre que j'ai dévoré, d'abord pour son optimisme ;) Un roman basé sur la communication non violente ... un véritable voyage en soi et vers les autres ..... Les personnages sont attachants . Je pense qu'on aimerait tous avec un "Mathéo" comme voisin;) il fait un peu figure de sage dans le roman, et les conseils qu'il donne sont bons a prendre . Ils forcent les gens a s'arrêtrer, à réfléchir, a se remettre en question .... Sophia, la pétillante et dynamique, la tumultueuse qui cherche la paix mène le roman hors d'haleine, quand a Valentina, la dame secrète qui cherche la transparence va devoir lever le voile ....A travers ses personnages (et bien d'autres ...) l'auteur exprime bien certaines peurs, angoisses, elle les analyse, les explore, et donne des pistes de réflexion ..... tout ceci dans la bonne humeur, le tonus qui donne un côté pétillant a ce livre. L'auteur nous amène sur une route qu'il est bon d'empreinter, de partager avec une envie d'y rester avec son lot de miracles et d'embûches, vers une liberté intérieure .... J'y ai retrouvé c'est vrai, un petit goût de l'Alchimiste ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Puszi
  04 février 2017
J'ai découvert Anne van Stappen via une vidéo dans laquelle elle expliquait les raisons qui l'ont motivée pour écrire ce livre. J'ai été très intéressée par son envie de soigner les maux par les mots après les avoir soignés en exerçant son métier de Docteur.
Tout au long de son roman, elle nous invite à découvrir une autre manière de communiquer entre nous à travers ce que Sophia nomme la communication bienveillante. Même si je trouve que l'histoire est facile, parfois peut-être un peu caricaturale, j'ai surtout été très intéressée par l'intention de Anne van Stappen qui consiste vraisemblablement plus à nous donner l'envie et le goût de nous plonger dans la Communication NonViolente que de se livrer à un véritable exercice littéraire. Et pour ma part, je me suis laissée embarquée avec plaisir dans l'histoire de Sophia. Je me suis attachée à elle et aux autres personnages de ce roman. Je leur ai trouvé beaucoup d'humanité et ça m'a plu.
Au final j'ai passé un très agréable moment de lecture et j'ai très envie d'offrir ce livre qui m'a fait du bien car j'aime bien contaminer mon entourage au bonheur et réciproquement. Quant à la CNV, j'aspire vraiment à continuer à apprendre, pratiquer, pratiquer, pratiquer encore jusqu'à ce que cela devienne de plus en plus facile et naturel pour moi de tisser des relations bienveillantes avec quiconque. Vaste programme pour les jours, mois et années à venir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Varaha
  05 novembre 2016
Je voulais d'abord remercier Babelio et les éditions Jouvence pour cette découverte.
Après avoir lu plusieurs livres sur le développement personnel ou sur la communication non violente (Rosenberg, Myers, ...), je ne m'attendais pas à découvrir un tel roman.
La théorie est expliquée sans développement interminable, la pratique et les exemples sont clairs car découverts dans la vie quotidienne. Tout se succède et se complète au fur et à mesure du développement personnel du personnage principal.
La conclusion n'en est pas vraiment une, c'est plus un tremplin vers de nouvelles découvertes dans ou pour la vie en société.
Un personnage très présent que j'ai beaucoup apprécié pour sa légèreté et sa sagesse est James, le chien de l'héroïne. Il lui apporte son soutien et nous permet de suivre le développement de Sophia au fur et à mesure du récit.
Les autres protagonistes sont assez typés psychologiquement parlant, ce qui permet de participer à la compréhension des leçons de vie du livre.
En conclusion de la partie romancée, un petit rappel sur les préceptes de la communication non violente nous donne des bases utilisables pour nos rapports aux autres. Cela nous permet de mieux apprécier les situations mises en scène au cours de l'histoire.
De manière générale, un livre agréable à lire et utile pour la vie de tous les jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Lalivrophile
  05 juillet 2011
Voici un livre que je recommande d'abord pour son optimisme. le personnage de Mathéo fait un peu figure de sage, et les conseils qu'il donne sont bons à prendre. Ils forcent les gens à s'arrêter, à réfléchir, à se remettre en question, ainsi que leur vie. Pour moi, ces conseils tombent sous le sens. En effet, je mets déjà tout cela en pratique: l'empathie, la discussion (avec ceux qui en valent la peine, et ne sont pas bornés), etc. J'ai même trouvé que l'auteur y allait un peu fort, avec des sabots un peu gros. D'abord, elle répète certaines choses. Ensuite, on ne peut pas toujours voir le côté positif partout. Malgré la façon de voir de Mathéo, je ne suis pas ravie de payer des impôts. ;-) Lui non plus, mais il essaie de prendre cela de la façon la plus positive.
D'autre part, je sais que beaucoup de gens ne font pas cela. Je suis toujours surprise de découvrir à quel point certains sont incapables d'empathie. Il y en a aussi qui souffrent de leurs situations (vie privée, travail, etc), et préfèrent envier les autres, sans vraiment savoir ce qu'ils vivent, au lieu de se demander s'ils ne pourraient pas changer certaines choses. Bien sûr, tout le monde ne peut pas faire ce que fera Sophia dans la boîte où elle travaille. Mais quand on n'est pas heureux en couple, par exemple, je ne saurais trop conseiller aux gens de faire comme Mathéo, Valentina, et Sophia. À ce propos, je dédie le chapitre 48 à tous ceux qui s'entortillent dans des relations qui ne les satisfont pas, et à la blogueuse qui tient le magazine Bleue et Violette. En effet, j'avais eu une discussion avec elle, et je n'avais pas réussi à lui faire comprendre ce qui est dit au chapitre 48. du coup, j'ai l'impression qu'elle voit toute relation sérieuse comme quelque chose d'horrible qui l'empêchera d'être elle-même.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
PusziPuszi   03 février 2017
p.208 Plus on est pressé, plus il est urgent de ralentir !
Si vous décidez d'explorer cette méthode, qui est en fait surtout une nouvelle façon de penser et de s'exprimer, je vous assure que vous découvrirez qu'elle améliore grandement la qualité relationnelle. Or la qualité relationnelle est le moteur même de la motivation. Et plus il y a de motivation, plus il y a de plaisir. Plus il y a de plaisir, moins il y a d'absentéisme et plus il y a de rendement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PusziPuszi   03 février 2017
p.61 Un des essentiels, pour préserver les relations, c'est d'apprendre à percevoir ce qui se passe en soi et pourquoi. Surtout quand on traverse une difficulté. Alors, notre tension diminue et le risque de nous emporter également. Ensuite, quand on sait ce qu'on vit, on peut découvrir ce à quoi on aspire, ce qui augmente nos chances de l'obtenir, parce qu'on peut ensuite faire des demandes par rapport à ça. Et on sort d'une spirale négative où, quand on subit les choses, on finit par en vouloir à l'autre, précisément pour ce qu'on n'a pas osé exprimer ou demander.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SilenaSilena   12 octobre 2016
_ Je m’arrange pour que la vie m’aime alors elle me plaît !
– Mais que faites-vous pour ça ?
– C’est simple, dans une difficulté ou un dilemme, je me pose une seule question : « que ferait l’amour dans cette situation ? » Vous savez on meurt surtout de ne pas aimer.
Commenter  J’apprécie          30
PusziPuszi   03 février 2017
p.157 Il vaut mieux faine les choses médiocrement que pas du tout... et toi, tu l'as fait ton planeur, ne l'oublie pas, tu l'as fait. Tu verras, les choses sont toujours difficiles avant de devenir faciles. Accroche-toi et ne renonce jamais... tu verras, dans la vie, peu de gens ratent, mais beaucoup arrêtent d'essayer !
Commenter  J’apprécie          20
PusziPuszi   03 février 2017
p.189 Une communication empathique, c'est une manière de communiquer qui favorise l'écoute sans jugement et qui prône l'expression authentique du vécu de chacun. Son but est de créer davantage de confiance, de respect mutuel et de plaisir à collaborer. Ce qui a pour conséquence d'accroître la synergie et le goût pour le travail. Inévitablement, ça finira par augmenter la productivité et, in fine, votre sacro-sainte rentabilité.
...
Le siècle de la carotte et du bâton est dépassé. Avec la peur et la menace, on gagne les bras et les jambes d'un être humain, mais avec le respect, la considération, la confiance..., on gagne son dynamisme, son esprit d'entreprise et sa créativité.
...
Quand on va vers ses rêves avec opiniâtreté, l'univers fait tout pour nous aider à les réaliser...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Anne Van Stappen (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Van Stappen
Docteur Anne van Stappen (pour la sortie de son roman « Ne marche pas si tu peux danser » chez Jouvence éditions et ses conférences sur la communication non violente
autres livres classés : communication non violenteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

USA : 50 états, 50 capitales

ALABAMA

New York
Montgomery

50 questions
213 lecteurs ont répondu
Thèmes : états-unis , Capitales , culture générale , voyagesCréer un quiz sur ce livre