AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749308968
72 pages
Éditeur : Vents d'Ouest (30/10/2019)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Une romancière de légende se raconte...

Décembre 1926. Agatha Christie, alors écrivaine à succès, disparaît sans laisser de traces. Toute la presse britannique s’empare du drame et une véritable enquête, digne de ses meilleurs romans, est menée pour la retrouver. Suicide d'une femme délaissée, meurtre commandité par son époux infidèle ou coup de publicité d'une romancière voulant renforcer le succès de ses livres ? Les hypothèses ne manquent pas pour ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  16 février 2020
S'agissant d'un livre pour lequel j'avais fait l'acquisition pour la médiathèque dans laquelle je travaille il y a peu, je me devais (encore une fois me dirais-vous mais malheureusement pas autant que je le voudrais) de le lire avant de le conseiller à mes lecteurs et je n'ai pas été déçue !
Ce qui m'a plu, et c'était d'ailleurs le but de l'auteure, comme elle le précise bien dans son introduction, est le côté attachant et plus intime de cette immense romancière que fut et demeure Agatha Christie et non pas sa production littéraire que je ne m'amuserais d'ailleurs pas à compter.
L'on découvre ici Agatha d'abord enfant, s'évadant dans son propre imaginaire avec un monde peuplé de petites créatures étranges, puis une Agatha qui doit faire face aux réalité de la vie de l'époque et qui doit se marier bien qu'elle rêve de rencontrer un homme qu'elle épousera par amour et non pas un bon parti présenté pour un mariage arrangé (ce qu'elle fera d'ailleurs et sera heureuse les premiers temps) jusqu'à ce qu'elle se replonge dans ses premières amoures, à savoir son imagination débordante et rencontre la gloire et la renommée à travers ses écrits (ce que lui reprochera d'ailleurs son mari). Voyant son couple battre de l'aide et malgré la présence de sa petite fille, Agatha disparaîtra alors, plongeant dans le plus profond désarroi un mari infidèle qui sera accusé de meurtre. Celui-ci aurait-il pu passer à un tel acte afin d'hériter de la fortune de son épouse et de pouvoir poursuivre son aventure avec sa secrétaire ou cette étrange disparition de notre romancière aurait-elle une autre explication ?
Une bande-dessinée très bien conçue où l'on perce un peu plus, au gré des pages le mystère que fut Agatha Christie, non pas en tant que romancière mais essentiellement en tant que femme - une femme ouverte sur le monde autant passionnée par tout ce qui l'entourée que ce qu'elle est passionnante pour nous en tant que lecteurs - avec un graphisme extrêmement bien travaillé ! A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
CDemassieux
  07 novembre 2019
De l'aveu même de la scénariste (Chantal van den Heuvel), cette bande dessinée n'a pas de prétention exhaustive en ce sens qu'elle ne constitue pas une biographie linéaire, complète et rigoureusement réaliste de l'une des romancières les plus fameuses au monde : Agatha Christie. L'onirisme y a en effet une grande place, tout en n'écornant pas la vie de son sujet, faut-il le préciser.
La mystérieuse affaire Agatha Christie part d'un fait-divers qui fit, en son temps, beaucoup parler la presse : en décembre 1926, alors qu'elle vient de perdre sa mère et que son mari souhaite divorcer, la romancière, en proie au chagrin, disparaît plusieurs jours. Disparition qui est alors l'occasion des conjectures les plus tragiques. Lorsqu'elle refait enfin surface, on l'accuse d'avoir voulu se faire de la publicité à moindres frais.
On avancera aussi que sa disparition était peut-être due à une fugue dissociative, trouble psychiatrique consistant en une amnésie dissociative qui, selon le manuel MSD, est « provoquée par un traumatisme ou un stress, résultant en une incapacité à se souvenir d'informations personnelles importantes ».
Chantal van den Heuvel, soutenue par le dessin fluide et chaleureux de Nadine Jacqmin, part donc de cet événement – à propos duquel la célèbre romancière ne s'expliquera jamais – pour voyager symboliquement dans une vie dont on découvre soudain l'extraordinaire foisonnement. Effectivement, Agatha Christie, depuis sa tendre enfance jusqu'à ce que je considère comme son départ pour le firmament (interprétation très libre de ma part !), aura pleinement rempli les cases de son existence.
La Mystérieuse affaire Agatha Christie entrouvre donc les portes d'un destin qui nous est, pour la plupart d'entre nous, bien plus inconnu que l'oeuvre de la romancière. Car il arrive souvent qu'une oeuvre éclipse son auteur. Il en est ainsi de Jules Verne ou Tolkien, par exemple.
La présente histoire se lit comme une aventure et glisse, tel le vent sur le sable de Nimrud ou une planche de surf sur les vagues… Les lecteurs comprendront cette petite envolée lyrique ! Il y a aussi beaucoup de tendresse dans ces planches, tant dans la narration que le dessin, lequel s'harmonise parfaitement à cette rêverie biographique.
Rêverie qui, à l'occasion, nous fait rencontrer certaines figures du panthéon de la romancière, dont la princesse Dragomiroff, échappée du Crime de l'Orient-Express, ou l'inévitable Hercule Poirot, belge de son état, tout comme Nina Jacqmin et Chantal van den Heuvel, cette dernière ayant confié que son origine commune avec le fin détective n'était pour rien dans le choix de se consacrer à Agatha Christie.
Enfin, et tandis qu'elle vient de rendre l'âme, qu'il me soit permis de citer une phrase de Marie Laforêt ; phrase qui illustre assez bien, à mon sens, la vie d'Agatha Christie, telle que présentée dans ce très bel album de bande dessinée : « le bonheur est un métier, il s'apprend. »
(Merci infiniment à Chantal van den Heuvel et Nina Jacqmin pour leur disponibilité à l'occasion d'une rencontre organisée par Babelio, ainsi qu'aux éditions Vents d'Ouest et, bien entendu, à Babelio !)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
beatriceferon
  09 novembre 2019
Une voiture abandonnée phares allumés, en pleine nuit, près d'un étang ? Étrange.
Sous les yeux d'une fillette évanescente, les policiers en recherchent l'occupante. Agatha a disparu.
Je me suis laissé tenter par cette bande dessinée, dont je pensais qu'elle allait, comme l'ont déjà fait bien d'autres auteurs, broder sur ce qui s'était passé lors de l'escapade inexpliquée de la célèbre romancière.
La création de Chantal van Den Heuvel et Nina Jacqmin est bien plus riche. Leur ouvrage, dont le titre évoque le premier opus de leur héroïne, se divise en trois actes qui correspondent plus ou moins aux trois âges de la vie.
J'ai lu que, lorsqu'elle est partie, Agatha Christie était traumatisée par la mort de sa mère. Aussi les auteures la renvoient-elles à l'enfance, à travers cette poupée blonde qui fait penser à Alice et vit en compagnie d'amis imaginaires, tandis que Mrs Miller discute passionnément avec son écrivain favori, Henry James. En observant attentivement la fillette, qui se meut dans un monde parallèle, celui-ci entrevoit la trame de son futur « Tour d'écrou » (mon ouvrage préféré de ce romancier).
On apprendra ensuite comment Agatha rencontrera Archibald Christie et Max Mallowan, ses deux maris. La réalité se mélange à la fiction. le superintendant qui enquête sur la disparition de notre héroïne, a des airs d'Hercule Poirot, Henry James prend l'apparence de l'inquiétant homme au fusil qui hante les cauchemars de l'enfant et la princesse Dragomiroff voyage aux côtés d'Agatha dans l'Orient Express.
J'ai adoré cette bande dessinée, plus proche d'un univers onirique que de la biographie. Très bien documentée, elle est superbement illustrée par Nina Jacqmin. Son trait est fin, ses décors très réalistes, alors que son personnage principal semble tout droit sortie d'un livre. D'ailleurs, lors d'une dispute, Archie lui lance : « Toi, tu es une créature de papier. » Les couleurs sont tendres, un peu passées, comme si on n'était pas tout à fait dans la réalité.
J'ai d'ailleurs dû rire, à un moment, car une vignette présente la une du Daily Miror qui couvre la fugue de la célèbre romancière. L'article n'est ni en anglais, ni en français, mais bien en... latin ! Je me suis demandé si c'était un clin d'oeil pour faire comprendre que personne, ou presque, ne se donnera la peine de lire cette page de journal !
Bien sûr, je n'ai rien appris de nouveau, mais j'ai vraiment apprécié d'être projetée dans cet univers étrange qui doit être celui d'un écrivain dont on ne sait s'il est ancré dans notre monde banal ou flotte dans un microcosme rêvé.
Je le recommande donc sans réserve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Marti94
  26 novembre 2019
Voila un parti pris original de Chantal van den Heuvel pour évoquer Agatha Christie, accompagnée de Nina Jacqmin au dessin. D'ailleurs, j'ai eu le plaisir de les rencontrer grâce à Babelio et apprécié leur complicité.
Chantal van den Heuvel a construit son scénario autour d'un thème central, celui de l'imaginaire développé dès l'enfance par la petite Agatha. Les différentes périodes de sa vie sont organisées autour de trois parties ce qui donne un côté un peu décousu à cette histoire. Pour autant, on découvre une femme élevée dans une famille bourgeoise mais dont la fantaisie et la curiosité ont permis d'écrire et de supporter la perte de proches et l'abandon de ses deux maris.
L'album commence par la disparition d'Agatha Christie en 1926 d'où le titre "La Mystérieuse affaire Agatha Christie". Car la réalité va se mêler à la fiction : celui qui enquête sur la disparition de notre héroïne a des airs d'Hercule Poirot. On retrouve aussi d'autres personnages de ses romans comme la princesse Dragomiroff qui voyage aux côtés d'Agatha dans l'Orient Express.
Un récit qui donne une autre vison d'une femme que l'on pense austère mais que l'on découvre rêvant d'évasion.
Lu en novembre 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ChezLaurette
  05 décembre 2019
Avis aux fans d'Agatha Christie : cette BD pourrait bien vous plaire ! Au-delà de la carrière de romancière qu'on lui connaît, ce livre lève le voile sur son enfance et sur sa mystérieuse disparition entre le 3 et le 14 décembre 1926 (personnellement, je n'avais jamais entendu parler de cette disparition jusqu'alors).
Avec des effluves d'Alice au pays des merveilles pour les scènes relatives à l'enfance d'Agatha Christie, cette BD nous plonge dans une atmosphère feutrée et british ; dommage que l'image choisie pour la couverture n'ait rien à voir avec l'intrigue. Il n'en reste pas moins que cette lecture permet d'apprendre pas mal de détails sur la vie de la duchesse de la mort.
Mention spéciale au travail effectué sur les couleurs, qui sont absolument superbes.
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (2)
ActuaBD   09 décembre 2019
Une biographie romanesque, parfois fleur bleue, parfois terriblement sombre, mais une biographie qui nous révèle une femme qui, au travers de ses mots et de ses engagements quotidiens, a contribué, très certainement, à modifier les habitudes d’une Grande-Bretagne trop souvent engoncée dans ses habitudes et ses routines !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   03 décembre 2019
Rigoureux dans la structuration de ses planches, mais doux par ses couleurs et le trait, ce récit permet d’appréhender la célèbre écrivaine en dehors de son art et constitue une occasion de renouer avec celle dont l’œuvre a marqué son temps et peut-être ceux qui suivront !
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   16 février 2020
"_Quel plaisir de vous revoir, ma chère ! Avec tout ce sable, n'oubliez pas d'essuyer vos pieds, Ah Ah Ah !
Alors, prête à fouiller les décombres avec nous, vous avez attrapé le virus ?
_Vous savez combien j'adore les mystères, Kathy, et ceux que recèle cette terre me fascinent désormais autant que ceux que j'invente."
Commenter  J’apprécie          130
cicou45cicou45   16 février 2020
"_La vie est un merveilleux jeu de hasard. Tout dépend du mari qu'on trouvera. Là réside tout le sel d'être femme.
_Quand est-ce que tu cesseras de rêver tout éveillée ?
_La vie est bouleversante, étrange et magnifique. Pourquoi veux-tu lui rogner les ailes en me proposant un mariage arrangé ?
_Alors, en route pour la chasse au prince charmant !"
Commenter  J’apprécie          70
zazimuthzazimuth   03 mars 2020
- Nancy est vivante, elle vivante ! En chair et en os ! Tu m'entends ?
Toi, tu es une créature de papier !
Engloutie dans ton monde imaginaire ! Poirot et ses petites cellules grises, Hastings, Tommy et Tuppence, Miss Marple, les morts à la pelle, les poisons ! Tes petits carnets dans lesquels tu scribouilles sans arrêt !
- Arrête...
- Y en a qui tricotent à longueur de journée, toi c'est ta machine à écrire qui crépite du matin au soir, à me rendre fou !
Tu sais ce que t'es ?
Une obsédée ! La maniaque du crime inventé ! (p.38)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marti94Marti94   27 novembre 2019
Je voyagerai seule, pour la première fois! C'est le moment ou jamais de me prouver que je ne suis pas un toutou au bout d'une laisse.
Commenter  J’apprécie          50
FafnirlitFafnirlit   17 novembre 2019
"Il paraît que j'ai été la première Anglaise à faire du surf. Alors vous comprendrez que cela m'agace un peu quand on me prend pour une pauvre petite chose égarée."
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Chantal Van den Heuvel (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chantal Van den Heuvel
Pour la rentrée dessinée 2020, on vous racontera des histoires ! Avec La Patrie des frères Werner, c’est dans la guerre froide que vous plongerez, au cœur du match de l’Est contre l’Ouest. Black-Out nous fera revivre un Hollywood glaçant pour l’acteur métis Maximus Wyld. Léon & Sofia Tolstoï vous fera partager la vie de ce couple mythique de la littérature. Et La Femme papillon vous dévoilera les coulisses de... Futuropolis ?!?!?
autres livres classés : biographieVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1025 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre