AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Arlette Rosenblum (Traducteur)
ISBN : 2266095528
Éditeur : Pocket (21/12/2000)
Résumé :
Né en 1916 et aujourd'hui aveugle, Jack Vance continue à enchanter ses lecteurs, en dictant ses manuscrits. Les qualités d'inventivité qui ont fait son succès restent intactes. Escales dans les étoiles offre donc à ses lecteurs des décors superbes, comme à l'habitude, et les aventures rocambolesques de son héros donnent prétexte à l'auteur pour décrire des planètes plus surprenantes les unes que les autres. La patte de Vance – quand il décrit un port stellaire, on s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
finitysend
  05 novembre 2012
Un texte légèrement atypique dans la bibliographie de Vance du point de vue univers .
Vance ne nous emmènes pas dans ce roman , qui est suivi d'un autre très autonome et qui se lit séparément : Lurulu , dans un univers intrinsèquement original à la coloration très spécifiquement Vancienne .
Nous sommes ici dans un space opera initiatique tout à fait orthodoxe et assez sympathique , même si ce n'est certainement pas le meilleur de ce sous-genre de la science-fiction .
On lit quelquefois au sujet de ce roman qu'il n'aurait pas d'intrique et qu'il serait une collection de paysages « merveilleux « .
Des fois on lit n'importe quoi décidément !
En effet c'est le moins spécifiquement Vancien des romans de l'auteur , mais c'est un space opera assez sympatoche et en tout cas une excellente lecture jeunesse ...
Le thème et le fil conducteur de ce roman c'est le passage à l'Age adulte et l'acquisition de la maturité .
Par ailleurs et que l'on se rassure Vance n'écrit jamais avec ses pieds et faites-lui confiance il y a bien un plan dans ce roman , et il ne faut pas nécessairement bénéficier d' une supplémentation en phosphore pour s'en rendre compte quand même !
A la fin du roman un adolescent est devenu adulte et ce n'est pas une mince affaire , surtout si on se retrouve en rade sur une planète étrangère .
Le sujet c'est la vie et ce n'est certainement pas un texte en roue libre n'exagérons rien .
Le lecteur comme à l'habitude verra du pays et ce roman ne souffre aucunement de la panne d'imagination ..
Un bon texte et une distraction très correcte , même si ce n'est pas le space opera du millénaire .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
BVIALLET
  20 avril 2012
Alors que ses parents le destinent à une paisible carrière dans la finance, Myron Tany ne rêve que de lointains voyages interstellaires et que d'époustouflantes aventures galactiques. Par l'entremise de sa grand-tante, Dame Hester Lajoie, il se voit confier le commandement du Glodwyn, le vaisseau spatial qu'elle vient acquérir. Au départ, il s'agit d'atteindre une lointaine planète sur laquelle Dame Hester espère bénéficier des vertus revitalisantes d'une hypothétique Fontaine de Jouvence. Victime d'un complot, Myron se retrouve débarqué sur une planète peu avenante. Il devra poursuivre son voyage seul sur un autre vaisseau, de commerce celui-là, le Glicca. Rencontres bizarres et aventures surprenantes ne vont pas manquer au cours de ce périple spatial.
Ce livre est l'un des plus récents du très prolifique et du très imaginatif Jack Vance. Nous sommes cette fois dans le pur récit de voyage picaresque. Chaque étape est prétexte à découvrir un nouveau monde avec de nouvelles coutumes, de nouveaux dangers et de nouveaux personnages plus extravagants les uns que les autres. le style est toujours agréable. le ton reste léger et non dépourvu d'humour. Malgré tout, l'intrigue n'est pas particulièrement travaillée, ce qui en amène à conclure que ce livre n'est pas le meilleur d'un auteur qui en a produit 40 en 40 ans.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lyokolyoko   07 avril 2019
L'expérience, ma chère dame, m'a enseigné une triste vérité : le temps ne s'écoule que dans une seule direction ! A chaque jour qui passe, aucun de nous ne rajeunit. Nous remettons parfois à plus tard de magnifiques projets pour découvrir finalement qu'ils ne sont jamais matérialisés. La temporisation est un voleur de vie !
Commenter  J’apprécie          482
tgranductgranduc   15 octobre 2012
Au cours de la première expansion de l'Aire Gaïane, en ces temps où tous les jeunes gens à l'âme aventureuse brûlaient de devenir locateurs, des milliers de mondes lointains avaient été explorés. Les plus inoffensifs attirèrent des immigrants ; innombrables, en vérité, étaient les sectes, factions, sociétés, cultes ou simples groupes de libres penseurs qui s'embarquèrent avec vaillance pour vivre leur vie en pionniers sur une planète dont ils seraient les maîtres. Ces pionniers avient parfois survécu ou même prospéré ; le plus souvent, le milieu étranger triomphait de l'âme gaïane ; les colonies dépérissaient ; les gens s'en allaient, laissant quelquefois derrière eux de bizarres petits agrégats d'humanité qui, par un moyen ou un autre, s'étaient accomodés de l'environnement. Certains de ces mondes, rarement visités et généralement ignorés du grand public, ont fourni la substance de l'oeuvre envoûtante de Thomas Hartmann, Mondes perdus et peuples oubliés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de Jack Vance (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack Vance
SORTIE LE 16 JUIN 2014
Sur une nouvelle planète, il n'y a pas de sentiers battus ; il n'y a place que pour les prouesses, la solitude, les découvertes et l'inconnu. Quel est le lien entre une explosion, un exploit, l'exploration d'un monde nouveau et son exploitation ?
Influencé par Jack Vance, Ursula K. le Guin, Robert Silverberg ou encore John Varley, Alfred Boudry nous livre un roman hommage à l'âge d'or de la science-fiction où l'espace est une invitation à l'introspection.
Exploration Totale nous emmène dans les tréfonds du temps et de notre univers... qu'il soit extérieur ou intérieur.
« Celui qui entre ici ne peut rebrousser chemin pas plus qu'aller de l'avant. Cloué sur place, il est envoûté, trop grand pour l'immensité, trop petit pour le grain de sable qui a sa place dans l'univers... » (B. Traven, le Vaisseau des Morts)
© lepeupledemu.fr
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox