AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253083569
Éditeur : Le Livre de Poche (13/06/2018)

Note moyenne : 4.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Au cours d’une carrière qui s’étale sur plus de soixante ans, Jack Vance a produit une œuvre considérable tant en quantité qu’en qualité, avec nombre de chefs-d’œuvre tels que la Geste des Princes-Démons, Lyonesse, La Terre Mourante, Tschaï, les Chroniques de Durdane et celles de Cadwal… la liste est trop longue pour être dressée ici. Grand Maître incontesté de la SF, il a inspiré de nombreux écrivains qui lui ont rendu de vibrants hommages (Gene Wolfe, Dan Simmons,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Fifrildi
  13 janvier 2019
Je n'ai encore rien lu de Jack Vance, mais je compte bien m'immerger dans son oeuvre avec le challenge SFFF auteur 2019 dont je m'occupe.
Infos & inscriptions ici ^_^ :
https://www.babelio.com/groupes/7/Science-Fiction-et-Fantasy/forums/7/Discussion-generale/19203/2019-lannee-Jack-Vance-Philip-K-Dick
D'habitude je m'intéresse à la biographie d'un auteur dont j'ai déjà lu et apprécié plusieurs livres. Ici, j'ai pensé que ce serait l'occasion de faire la démarche inverse : faire connaissance avec l'homme avant de découvrir ses oeuvres.
Dans cette autobiographie, il parle donc des choses importantes de sa vie en dehors de l'écriture.
Il aimait la musique, il a joué de l'harmonica et il était cornettiste. Il adorait le jazz (le vrai).
Il a fait un nombre impressionnant de boulots : dans une mine, dans une conserverie de ketchup (avant la 2ème GM) dans la marine (civile) et comme charpentier (après la 2ème GM) avant de vivre de sa plume.
Pour la petite histoire, il a quitté l'université pour s'engager dans la marine, direction Pearl Harbor. Il démissionnera 1 semaine avant l'attaque du 7 décembre 1941.
Malgré sa mauvaise vue, il avait des craintes d'être appelé et c'est ainsi qu'il s'engagea dans la marine (civile).
Une chose était vraiment au centre de sa vie : les voyages. Jack Vance a vraiment fait le tour du monde. Il a d'abord voyagé seul (il a fait l'Angleterre à vélo), puis avec sa femme Norma et ensuite ils ont emmené leur fils John.
Au cours de leur dernier périple (il me semble), ils ont rejoint le Cap en bateau et ont remonté vers le Zimbabwe dans une coccinelle. Ils ont beaucoup campé. Puis, de Durban ils ont pris un bateau pour l'Inde (où ils ont vécu dans une maison flottante). Ensuite ils sont partis pour la Chine et puis Bornéo.
Vance dira seulement, qu'il écrivait 3000 mots par jour. Norma s'occupait de taper les textes sur une machine a écrire qu'ils emportaient partout.
Des grands noms de la SF il parle de Poul Anderson comme d'un cher ami. Il a aussi bien connu Frank Herbert et est allé à Colombo (Sri Lanka) rendre visite à Arthur C. Clarke.
Il parle des congrès de SF comme d'une corvée, il n'avait jamais envie d'y aller sauf quand il était invité d'honneur. Il était alors « obligé de signer des autographes, d'être poli avec les gens et parfois de faire un discours. »
Il a construit sa maison de ses propres mains avec l'aide de son épouse. Il avait aussi une autre passion : les bateaux.
Il est devenu aveugle. Il avait un glaucome et l'opération au laser n'a pas bien fonctionné. Il est donc passé du stylo à plume à l'ordinateur pour écrire ses romans. C'est donc aveugle qu'il a écrit Lyonesse et tous les romans qui ont suivi. Je trouve cela épatant. L'autre jour mon fils me demandait justement ce qu'un aveugle pouvait faire comme métier. Il peut être écrivain et bien d'autres choses.
Lurulu (2004) est le dernier livre de SF qu'il a écrit. Il le considère comme son « chant du cygne ». Il a aussi écrit des romans policiers.
Bien sûr il n'a plus voyagé, il a passé la plus grande partie de son temps à écouter des livres audios. Il aimait beaucoup les romans de M.C. Beaton (Marion Chesney). Il cite exclusivement des auteurs de romans policiers. Il ne semblait pas lire de SF.
Finalement, il livrera quelques mots sur son travail d'écrivain :
« Je me suis rendu compte que si j'écrivais pour me faire plaisir et m'amuser, au lieu de chercher à plaire aux éditeurs, les romans n'en étaient que meilleurs. »
Il avait ses livres préférés : La mémoire des étoiles, Escales dans les étoiles, Lurulu, la série des Princes-Démons, les aventures de Cugel et le cycle Lyonesse.
Il avait aussi ses personnages préférés : Navarth le poète fou, le Baron Bodissey, Henry Belt, Wayness et Madouc. J'ai hâte de les rencontrer.
Quand je lirai un de ses livres, je me demanderai à chaque fois dans quelle partie du monde il l'a écrit.
Il a eu une vie assez sympa, son seul regret est de n'avoir pas visité Tombouctou.
J'ai trouvé très sympa les photos qui illustrent le livre. Il y en a une avec Poul Anderson dans un flotteur de péniche (avec Frank Herbert) à Point Molate en 1966. Vance a construit une péniche avec ses deux amis.
J'ai passé un très bon moment de lecture.

Challenge multi-défis 2019
Challenge défis de l'imaginaire 2019
Challenge Jack Vance / Philip K. Dick
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4610
Franz
  12 février 2019
Vance for ever.
Dissimulé derrière une couverture miteuse et un titre ridicule, Jack Vance, le vagabond des mers et l'aristocrate des lettres, dévide son impeccable mémoire pour tricoter une autobiographie légère et confortable, amusée et inévitablement mélancolique. le temps a filé ; Jack Vance s'est envolé. Ses écrits demeurent, servis par une faconde unique, une imagination puissante, une vitalité réjouissante. Alors que l'auteur souhaitait s'effacer derrière son oeuvre pour ne pas créer d'interférence, l'écoute ne s'en trouve nullement brouillée. Bien au contraire, le lecteur, en incarnant l'auteur, bonifie son regard sur la production littéraire alors même que l'autobiographie élude ou n'aborde qu'en biais le processus de création. Jack Vance est un magicien du verbe, élégant, affable et bienveillant.
Commenter  J’apprécie          20
Jeanluc13
  23 avril 2017
Pour satisfaire notre curiosité avide, Jack Vance raconte sa vie éclectique avec son humour habituel. Bien que cette autobiographie aborde peu son oeuvre littéraire, les personnages, les événements et les voyages nous permettent de découvrir un homme polyvalent à la fois simple et raffiné, ayant la passion du jazz et de la découverte, son amitié pour P. Anderson et F. Herbert entre autres et sa grande modestie - étonnante pour un des meilleurs écrivains Américains du XXème siècle.
La traduction est parfaite. Un intéressant recueil de photos est annexé.
Indispensable pour les inconditionnels de Jack Vance.
Commenter  J’apprécie          51
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   09 janvier 2019
A l'époque, j'étais un gringalet plutôt porté sur la lecture, avec des cheveux courts et des lunettes - ma vue était déjà assez mauvaise -, et pas particulièrement sociable. Mon grand-père avait coutume de m'appeler Steinmetz, ce qui ne me plaisait pas spécialement, parce que Steinmetz n'avait rien à voir avec Tom Mix ou Douglas Fairbanks.
Commenter  J’apprécie          121
FifrildiFifrildi   13 janvier 2019
Ce genre de chose a été qualifiée, de façon peu charitable peut-être, de tentative semi-psychotique d'échapper à la réalité. Personnellement, bien sûr, je ne me hasarderai pas à porter un tel jugement.

(Professeur George Hand à propos de la SF suite à un texte de SF écrit par Vance quand il était à l'université)
Commenter  J’apprécie          70
FifrildiFifrildi   11 janvier 2019
Poul et moi trouvâmes des fauteuils confortables dans la bibliothèque, où nous pûmes nous livrer à de profondes réflexions et élaborer des théories concernant la structure du cosmos.
Commenter  J’apprécie          100
Jeanluc13Jeanluc13   23 avril 2017
Plusieurs années auparavant, chez Poul Anderson à Orinda, on nous avait présenté François Bordes*, éminent archéologue français. Nous nous sommes rendus chez lui à Bordeaux. Il nous a gentiment montré de nombreux outils de l'âge de pierre, puis nous a emmenés dîner dans un restaurant à proximité. Pendant le repas, on m'a servi un petit pot plein de petites choses qui ressemblaient à des vers nageant dans de la sauce tomate. Ne voulant pas commettre d'impair, je mangeais le tout, mais j’ai appris plus tard que c’étaient des bébés anguilles. Je me considère comme un homme très courageux.
*=Francis Carsac...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Jeanluc13Jeanluc13   23 avril 2017
...Au-dessus de Torremolinos se trouvent les collines de l'Andalousie. Ce sont des collines ondulantes comme celles du sud de l'Angleterre, avec de petits villages blancs au loin. Un jour, nous nous sommes partis en VW avec la capote baissée - Ralph, Vicki, Norma, John et moi - et on a roulé dans les collines jusqu’à Ronda. Nous nous arrêtions souvent pour cueillir des fleurs, ce qui fait que la voiture en fut bientôt remplie. Chaque fois que nous traversions un village, Ralph se levait et lançait des brassées de fleurs aux enfants. Le paysage était absolument magnifique.
...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jack Vance (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack Vance
SORTIE LE 16 JUIN 2014
Sur une nouvelle planète, il n'y a pas de sentiers battus ; il n'y a place que pour les prouesses, la solitude, les découvertes et l'inconnu. Quel est le lien entre une explosion, un exploit, l'exploration d'un monde nouveau et son exploitation ?
Influencé par Jack Vance, Ursula K. le Guin, Robert Silverberg ou encore John Varley, Alfred Boudry nous livre un roman hommage à l'âge d'or de la science-fiction où l'espace est une invitation à l'introspection.
Exploration Totale nous emmène dans les tréfonds du temps et de notre univers... qu'il soit extérieur ou intérieur.
« Celui qui entre ici ne peut rebrousser chemin pas plus qu'aller de l'avant. Cloué sur place, il est envoûté, trop grand pour l'immensité, trop petit pour le grain de sable qui a sa place dans l'univers... » (B. Traven, le Vaisseau des Morts)
© lepeupledemu.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr