AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pierre-Paul Durastanti (Éditeur scientifique)
EAN : 9782843440526
376 pages
Éditeur : Le Bélial' (07/11/2003)
3.75/5   22 notes
Résumé :
Ils sont une poignée à avoir survécu à l'attentat qui a détruit leur vaisseau. Perdus sur la Planète Géante, monde reculé échappant à tout contrôle, ils doivent entreprendre un périple de 65 000 kilomètres pour rejoindre l'unique enclave terrienne...

Quant à Apollon Zamp et sa troupe d'histrions, ils ont fort à faire à bord de leur bateau-théâtre : entre la concurrence pas toujours loyale de leurs confrères, les attaques de nomades et l'ire de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Alfaric
  15 mars 2015
Je ne fais pas mystère que je ne passerai pas mes vacances avec ceux qui dirigent les éditions du Belial. Mais ici, rien à redire : livre objet réussi, d'un bon rapport qualité prix, avec du papier épais et une mise en pages agréable car confortable. Pour ne rien gâcher la traduction d'Arlette Rosenblum et de Pierre-Paul Durastanti est de qualité . (Bordel de merde, à quand la même pour "Les Princes d'Ambre" de Roger Zelazny qui n'attendent que cela depuis 30 ans ! Ah oui j'oubliais, les prescripteurs d'opinion franco-français que le monde entier ne nous envie pas considèrent que l'auteur américain et ses 16 prix littéraires internationaux n'est pas assez bien ni pour eux ni pour nous... Bande de pisse-froid oui ! VDM)
Pour le reste, j'ai déjà tout dit ici et là :
http://www.babelio.com/livres/Vance-La-Planete-Geante/8813/critiques/761309
http://www.babelio.com/livres/Vance-Les-baladins-de-la-Planete-Geante/8814/critiques/761789
Bonnes lectures à toutes et à tous, et désolé pour le mouvement d'humeur dans la digression ci-dessus...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
michelblondeau
  20 mars 2016
Ce volume contient deux romans indépendants, mais situés dans un même contexte, celui de la Planète Géante, une planète beaucoup plus grande que la Terre, mais de masse comparable, avec une biosphère habitable, et qui a été peuplée par les marginaux de la civilisation terrienne depuis plusieurs générations.
La planète géante est un Far West de science-fiction, un vaste pays au-delà de la frontière où tout est possible, sans autorité étatique ni morale. Il s'y déroule donc des histoires de western transposées dans un futur de simple convention. Tout cela est sympathique, mais ne va pas bien loin. Peut-être la mythologie de la frontière n'a-t-elle pas la profondeur des mythologies du Vieux Monde ? Les intrigues minimales imaginées par Vance n'ont rien de fascinant non plus.
Ces réserves faites, je comprends tout à fait qu'on puisse trouver de l'agrément à la lecture de ces romans allègres et bien écrits.
Commenter  J’apprécie          40
Chiwi
  26 mars 2012
La Planète Géante
L'histoire : En mission pour la Terre, un groupe d'hommes doit enquêter sur un trafic d'êtres humains et d'armes qui a eu lieu sur la Planète Géante. Mais saboté leur vaisseau s'écrase. Devant faire face à l'hostilité des autochtones, le groupe va tenter de rejoindre l'Enclave Terrienne.
Ce que j'en pense : La Planète Géante, c'est un monde géant, des ethnies nombreuses et disparates constituées des minorités de la Terre qui ont préféré s'exiler plutôt de subir la majorité sur la Terre.
Mais j'ai eu l'impression que Vance voulait tout dire en 200 pages. Il ne prend pas le temps d'entrer dans les détails, donc le voyage fait office de catalogue.
Le personnage principal m'a énervé, il s'en sort toujours même s'il ne fait pas toujours preuve de prudence; il est peu observateur, il ne reconnaît pas des personnes alors qu'il les a fréquenté quelque temps. Une sorte de "blond" interstellaire.
Le roman se finit en queue de poisson, on reste dans l'incertitude.
Les Baladins de la Planète Géante
L'histoire : Apollon Zamp se voit inviter à participer à un concours de spectacle organisé par un puissant roi. Mais ayant perdu son bateau-théâtre à la suite de manoeuvres vicieuses d'un de ses concurrents, il va devoir nouer une alliance improbable avec un excentrique pour pouvoir participer au concours.
Ce que j'en pense : L'idée de ce deuxième roman est plus originale : des bateaux-théâtres sillonnant les eaux d'une rivière importante et des troupes se produisant dans les ports où ils accostent.
Mais encore une fois on échappe au catalogue des ethnies. La trame a un caractère répétitif : accostage, représentation, fuite parce que le spectacle plaît moyennement.
Encore une fois je trouve la fin assez facile, un retournement de situation qui arrange tout le monde.
Les deux romans consacrés à la Planète Géante me paraissent assez seuls. Certes il y a une richesse, originalité mais Jack Vance ne rentre pas assez dans les détails. Ce qui fait que ce monde ne parait pas assez vrai.
Lien : http://cachouchiwi.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   24 février 2015
EXTRAIT DU GUIDE DE PLANÈTES HABITÉES
Planète Géante : le plus proche satellite de l'étoile jaune Phèdre, un monde d'un diamètre de 40 000 kilomètres, d'une densité moyenne légèrement inférieure à deux et d'une gravité supérieure à la norme de la Terre.
Le noyau de la Planète Géante, un amalgame vitreux de calcium, de silicium, de carbone, d'aluminium, de bore et d'oxyde variés, semble s'être refroidi en formant une croûte et, par la suite, avoir accumulé par accrétion les actuelles couches de surface qui, tout comme le noyau, manquent singulièrement d'éléments lourds. À noter que les trois autres planètes du système ont toutes une densité exceptionnelle.
La surface de la Planète Géante se partage à peu près équitablement entre terre et eau ; le climat est comparable à celui de la Terre... Les gisements de minerai sont presque inexistants ; le métal est rare et de grande valeur.
La Planète Géante se situe au-delà des limites d'application de la loi terrienne ; elle a été colonisée par des groupes fuyant les contraintes ou résolus à vivre selon des principes dépourvus d'orthodoxie : non-conformistes, anarchistes, fugitifs, dissidents religieux, misanthropes, déviants, marginaux. L'immensité de la Planète Géante les a tous absorbés sans distinction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Video de Jack Vance (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack Vance
SORTIE LE 16 JUIN 2014
Sur une nouvelle planète, il n'y a pas de sentiers battus ; il n'y a place que pour les prouesses, la solitude, les découvertes et l'inconnu. Quel est le lien entre une explosion, un exploit, l'exploration d'un monde nouveau et son exploitation ?
Influencé par Jack Vance, Ursula K. le Guin, Robert Silverberg ou encore John Varley, Alfred Boudry nous livre un roman hommage à l'âge d'or de la science-fiction où l'espace est une invitation à l'introspection.
Exploration Totale nous emmène dans les tréfonds du temps et de notre univers... qu'il soit extérieur ou intérieur.
« Celui qui entre ici ne peut rebrousser chemin pas plus qu'aller de l'avant. Cloué sur place, il est envoûté, trop grand pour l'immensité, trop petit pour le grain de sable qui a sa place dans l'univers... » (B. Traven, le Vaisseau des Morts)
© lepeupledemu.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : planet operaVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura