AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Claire de Oliveira (Traducteur)
EAN : 9782234052390
136 pages
Éditeur : Stock (11/10/2000)
2.98/5   24 notes
Résumé :

« J'ai demandé, mais vous n'entendez rien, écoutez un peu. Ce sont les moules, a dit ma mère, et je me rappelle encore que j'ai dit, n'est-ce pas que c'est atroce, alors que je savais bien qu'elles étaient encore vivantes, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elles fassent ce craquement avec leurs coquilles, je m'attendais seulement à ce qu'on les fasse cuire et à ce qu'on les mange, sans plus. Mon frère n'a pas ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Lizzy135
  16 avril 2014
En premier jet, je dirais que c'est plus un récit de vie qu'autre chose. Je dirai aussi, que ça va être dure à lire, non dans le sens que le texte est compliqué, mais dans le sens qu'il n'y a aucune structure, aucun paragraphe. C'est un bloque d'une centaine de page! du coup en lisant les premières pages, j'ai l'impression d'avoir quelqu'un qui me raconte un événement et qui n'arrive pas à s'arrêter et les mots se bousculent !
à voir si je me suis trompée...
Ah ben non!!! Mais j'aurais aimé me planter.
On a l'impression qu'elle se perd dans ses souvenirs. La chute est longue à venir.
Typographiquement, il y a trop de virgules, c'est un tourbillon de mot, de phrase... on se lasse. 14 lignes avant d'avoir un point virgule qui annonce un changement d'idée! Les points sont donc rares.
Il n'y a aucun repère possible, on a 139 pages sur un dîner. C'est à mon sens long et inintéressant. Je préfère de loin Annie Ernaux qui va être un peu plus passionnante.
Bref, le point qu'on retient c'est quand cette famille mange des moules, c'est pour un moment important. Là encore, c'est le cas. Si j'ai bien compris, leur père ne rentre pas et ça va créer le bouleversement de leur vie.
Enfin...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
intring
  24 janvier 2019
Un père qui traumatise une famille et la famille traumatisée, impossibilitée de sortir du silence. Une famille qui suit la routine imposée par un père autoritaire et peu aimant. Par une mère effacée, soumise.
Et tout bascule lors de cette attente interminable, lors de ce coup de fil, lors de l'attendu de façon inconsciente...
L'écriture de Vanderbeke est légère et profonde en même temps, savante, fraiche, parfaite. Les temps du roman est suspendu dans cette attente familiale, dans ce temps du diner où l'on se permet (enfin) d'ôter les carcasses.
Devenir soit même au travers les lignes de ce roman est pour ces personnages une quête de liberté et pour nous, lecteur, une sorte d'enchantement vis a vis de cette réalité si terrible et si connue par tant des familles du monde entier.
Commenter  J’apprécie          10
manueandre
  13 juillet 2014
bof ! Je vous invite à lire la suite ici :
http://jolismots.e-monsite.com/blog/le-diner-de-moules-birgit-vanderbeke.html
Commenter  J’apprécie          00
ChristelleC
  07 décembre 2012
Forte ressemblance avec Cinq heures avec Mario.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
tolstoievskitolstoievski   26 mars 2019
Ma mère a dit, il y a un moment où ça s'arrête, même si ma mère voulait parler de Wagner et des Martini et pas des concerts. J'ai quand même demandé à ma mère, mais enfin pourquoi les abonnements doivent-ils s'arrêter puisque tu les aimes, c'était une question très impertinente, pendant un moment nous avons tous eu le vertige à cause de tout ce blanc doux et de cette impertinence, parce que ma mère, en fin de compte, ne pouvait pas aller tranquillement aux concerts par abonnement pendant que mon père remuait son Martini dry, ma mère ne pouvait aller nulle part le soir, sauf aux réunions de parents d'élèves […].
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Birgit Vanderbeke (2) Voir plusAjouter une vidéo

Birgit Vanderbeke : je veux mon meurtre
Depuis l'Hotel de BEAUHARNAIS dans le 7ème, Olivier BARROT propose la lecture d'un policier plein d'humour "je veux mon meurtre" de Birgit VANDERBEKE.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : image du pèreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
317 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre