AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00BMW88FE
Éditeur : Jacques Vandroux (27/02/2013)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Résumé : Grenoble, juin 2013.Le corps d'une jeune femme est découvert dans l'ancien baptistère de la ville. Un fait divers supplémentaire ? Définitivement pas quand l'autopsie révèle que l'assassin a enlevé le cœur de la victime ! Meurtre rituel ? Acte d'un dément ? Le capitaine Nadia Barka est aussitôt saisi de l'enquête. La découverte d'un second cadavre va plonger la ville dans la psychose.Une course contre la montre se met en place entre la poli... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
mimi5751
  06 avril 2019
Deuxième livre de cet auteur et je dois dire que j'ai beaucoup aimé.
C'est un livre avec des chapitres très courts qui se lit agréablement malgré l'histoire.
A Grenoble des femmes sont assassinées : on leur enlève le coeur et après on les recoud et on les dépose dans une église ou un autre lieu saint et le médecin légiste en est sur c'est un médecin qui fait cela.
Julien a des visions des filles qui se font assassiner et toujours près d'une église, il raconte cela à son amie Sophie qui l'aime et qui le croit et aussi à la police la capitaine Nadia Barka qui avec un peu d'incrédulité y croie aussi mais voilà la capitaine est relevée et c'est Rivera qui la remplace et lui il n'y croit pas du tout et soupconne le jeune homme.
Dans l'ombre du médecin il y a un autre plus puissant qui dirige une secte, qui torture et tue les jeunes femmes et croyez moi il cache bien son jeu.
Mais en enlevant Sophie il jouera sa dernière carte car les policiers sont sur sa trace et je ne vous dirais que c'est une belle fin qui a moi m'a plu beaucoup.
En attendant si ce livre vous tente bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Salsa38
  25 mars 2018
Ce polar réunit tout ce que j'aime : du suspens, un brin de paranormal (savamment dosé !), des personnages attachants, une écriture fluide et agréable. Et cerise sur le gâteau pour moi, l'histoire se déroule à Grenoble et ses environs (des lieux qui sont partie prenante de l'intrigue et que l'auteur connaît et décrit parfaitement). Bref, je n'ai pas aimé, j'ai adoré ! À tel point qu'après la version numérique, j'ai même acheté la version papier pour pouvoir le faire lire autour de moi
Commenter  J’apprécie          20
otranchet
  02 juillet 2016
Bon polar. Un peu linéaire mais 1 ou 2 rebondissements intéressants.
Commenter  J’apprécie          20
Modou
  07 juin 2013
Un policier fantastique bien mené dont l'action se déroule à Grenoble et alentour
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   23 juin 2014
Chez les Mexicas, ou les Aztèques comme ils ont été appelés dès le XVIIe siècle, les sacrifices humains faisaient partie de toutes les cérémonies religieuses, de leur vie, dirais-je même. Cela nous paraît atroce aujourd’hui, mais il faut s’imaginer que ces sacrifices étaient totalement intégrés dans les mœurs. Les Aztèques, tout comme les Mayas d’ailleurs, vénéraient le soleil, la pluie, la lune et toute une ribambelle de dieux. Ils pensaient avoir été créés par Quetzalcóatl, le célèbre dieu serpent à plumes. Ce dieu était descendu dans le monde des morts, avait arrosé les os des ancêtres de son propre sang et leur avait ainsi redonné vie. C’est pourquoi les Aztèques offraient des sacrifices humains à leur dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 juin 2014
J’ai une vie pitoyable ! Et c’est à trente-six ans que j’ai le courage de m’en rendre compte. Qu’est-ce que j’ai gagné à me mettre plus de quinze ans au service du respect de la loi ? Regarde dans quel état je suis ! Le cerveau en vrac, des cauchemars qui s’enchaînent quasiment sans discontinuer, la jalousie d’une partie de mes collègues, la haine d’une frange de la population, deux balles dans la peau et un coup de couteau, et surtout, une vie personnelle désastreuse. Personne le soir avec qui discuter des petites choses de tous les jours, personne pour me rassurer quand ça va mal, ou même personne à qui demander comment ça va quand je rentre chez moi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 juin 2014
Il avait choisi un titre des plus simples : « L’Ordre de Bartolomeo ». Il en était le maître, celui qui savait interpréter les paroles du moine inspiré. Les membres lui étaient maintenant totalement dévoués. Il avait l’intelligence de ne pas en abuser et d’offrir à ses disciples une façade d’humilité qui les réjouissait au plus haut point. Car partager des secrets venus des fins fonds de l’histoire, faire partie d’une élite, quel plaisir ! Quel sentiment de supériorité sur la masse ignare de ceux qui vous entourent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2014
S’il avait connu tant de succès dans son métier, c’était bien parce qu’il ne laissait rien au hasard. Quand toute la concentration de l’individu doit être portée sur sa tâche, le moindre détail dissonant peut conduire à une catastrophe.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 juin 2014
Les Mayas croyaient en une sorte de bioénergie. Chaque être vivant en possédait une : les hommes, les animaux, les plantes, et bien évidemment les dieux. Les Mayas pensaient que la bioénergie des dieux devait être régulièrement régénérée : d’où les sacrifices qui offraient l’énergie des victimes aux dieux. Ils leur redonnaient ainsi leurs pleins pouvoirs, et les dieux pouvaient à nouveau couvrir les hommes de leurs bontés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Jacques Vandroux (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Vandroux
Flash info en direct de Grenoble où nous retrouvons Jacques Vandroux pour nous parler de la nouvelle enquête du capitaine Nadia Barka !
À chaque sacrifice son rituel, à chaque tueur son obsession. Grenoble, mois de juin. le corps d?une jeune femme est découvert dans l?ancien baptistère. Très vite, l?autopsie révèle que l?assassin a retiré le coeur de sa victime. Quelques jours plus tard, un second cadavre va plonger la ville dans la psychose. Meurtres rituels ? Actes d?un dément ? Saisis de l?enquête, le capitaine Nadia Barka et son équipe ne disposent d?aucun indice, si ce n?est du témoignage surprenant de Julien Lombard, qui se dit averti des disparitions et des meurtres par d?étranges visions. Mythomane, illuminé ou piste providentielle ? La policière, en proie au doute, va devoir s?appuyer sur des alliés parfois singuliers pour tenter de stopper ce tueur à l?efficacité redoutable. Une enquête du capitaine Nadia Barka. Un thriller dans la lignée de Jean-Christophe Grangé et de Dan Brown. Un auteur plébiscité par les lecteurs avec déjà plus de 400 000 exemplaires vendus.
+ Lire la suite
autres livres classés : rituelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre