AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2715237901
Éditeur : Mercure de France (29/01/2015)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Après avoir été longtemps célibataire, Gabrielle, l’héroïne du roman d’Agnès Vannouvong, aspire désormais à devenir mère. Quand elle rencontre Hortense, c’est l’amour fou. Mais Hortense a vingt ans de plus que Gabrielle, elle a déjà une fille, et n’envisage pas les choses du même point de vue. De leur côté, François et Malik vivent ensemble depuis longtemps. Ils incarnent la stabilité et la fidélité, le couple modèle. La vie commune n’a pas émoussé leur désir : eux ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
petitsoleil
  07 mars 2015
Un roman qui m'a attirée par l'intrigue, les histoires croisées, entremêlées, de deux couples "hors norme". Gabrielle qui rencontre Hortense. Gabrielle, 37 ans, qui rêve de plus en plus d'un enfant. Mais Hortense, Hortense belle et intense, qui l'attire tant, a déjà une fille, un passé, et ne se voit pas s'occuper de nouveau d'un bébé ... François et Malik, eux, sont un couple accepté par les parents de François. Malik, fils d'un couple algéro-marocain, orphelin de mère, n'a pu révéler la réalité de ce couple à son père, mais un jour ...
Gabrielle, François et Malik rêvent d'un enfant, donc. Autour d'eux, dans leur bande d'amis, d'autres personnes sont aussi déçues de l'amour, blasées, amères ...
L'histoire aurait pu être intéressante. Les thèmes abordés sont sensibles, et modernes. Les couples TGV, la différence d'âge dans le couple, le décalage quand seule l'une des deux personnes rêve d'un enfant, la discrétion obligée de certains couples homos, souvent mal compris et mal acceptés par leur entourage, les enfants de famille recomposée ou de couples lesbiens ou gays, la PMA, les manifs pour et contre le Mariage pour tous ...
Mais si l'écriture se laisse lire et les thèmes sont intéressants, les personnages ne m'ont pas vraiment emballée. Après "Un tout petit rien", c'est un deuxième roman que je trouve vraiment très parisien, très snob, très bobo ...
Je comprends que des gens très différents aient envie d'un enfant, et pourquoi pas des couples gays ou lesbiens qui se posent réellement la question de l'éducation d'un enfant. Mais j'ai l'impression pour ces personnages qu'un enfant est un peu un projet comme un autre, parce qu'ils ont bientôt 40 ans, parce qu'il se sentent seuls et ne croient pas ou plus au couple, dans un monde où tant de gens divorcent ...
Gabrielle par exemple, qui passe sa vie à voyager, à fumer, à boire, à tenter de se distraire quand elle est loin d'Hortense et sa fille ... François et Malik qui tentent d'oublier leur rêve d'enfant dans le militantisme et dans l'exercice de métiers prenants (professeur et boulanger). La fin est assez attendue.
Alors pourquoi pas, mais tout ca ne m'a pas vraiment touchée, peu d'émotions, de l'amertume surtout dans ces vies, dans les constats désabusés de ces bandes d'amis, à Paris, à La Rochelle, ailleurs ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Bazart
  29 juillet 2015
Roman un peu décevant qui malheureusement rassemble les travers d'une partie de la littérature française : un thème d'actualité ( l'homosexualité) traité avec sincérité mais également une maladresse et un côté trop appliqué qui empeche l'émotion et l'incarnation des personnages..du coup le lecteur n'est jamais vraiment dans cette histoire trop courte pour bouleverser vraiment...dommage!
Commenter  J’apprécie          261
pilyen
  16 avril 2015
En ouvrant ce roman, à la fin du premier chapitre de deux pages, j'ai été arrêté par ceci : "On en avait assez de nos vies Télérama, la fermeture des bars, couchés à pas d'heure. On voulait construire une famille. Sans le savoir, on allait vivre une expérience radicale. " Ce doit être les mots "Vies Télérama " qui m'ont harponné et puis "expérience radicale" était tentant...
La lecture ne fut pas tout à fait au niveau espéré. Cela démarre comme de la chick-lit. Quelques trentenaires parisiens, ayant un bon job, font le point sur leur vie : Les amants, les maîtresses, le temps qui passe, l'horloge biologique, le désir d'enfant.... Tout cela est classique, habituel, un rien gonflant...
Puis, l'histoire prend une autre tournure, plus sentimentale lorsque la Gabrielle du titre rencontre Hortense de 19 ans son aînée et en tombe raide dingue. Beaucoup d'allers et venues entre les deux femmes, entre Paris et Genève, une âpreté du désir d'être ensemble et Gabrielle sentant grandir soudain en elle le désir d'élever un enfant... Mais la différence d'âge, la distance, le passé d'Hortense mettront à mal leur amour. Gabrielle ne renoncera pourtant pas à vouloir donner la vie...
Le thème de la parentalité promis au début du roman, vite transformé en homoparentalité, se trouve différé à cause du développement du récit des amours de Gabrielle et accessoirement de Malik et François, autre couple gay gravitant dans le cercle d'amis. L'auteur se perd pas mal dans des évocations un tout petit peu encyclopédiques des différentes villes visitées, avec un côté guide gay parfois. Tout cela est mené avec habileté mais prend un peu trop d'importance surtout que la dernière partie, celle qui traite enfin de l'homoparentalité, finalement très intéressante, m'a paru un peu bâclée. Agnès Vannouvong nous propose pourtant une jolie mais courte réflexion sur les tenants et les aboutissants de la venue d'un enfant au sein des couples homosexuels. Elle interroge et questionne son lecteur en présentant le couple, le mariage, comme une instance uniquement sociétale et offre de faire exploser cette notion aujourd'hui ringardisée par la loi du mariage pour tous en nous faisant réfléchir sur d'autres modèles "familiaux".
Un peu plus sur le blog
Lien : http://sansconnivence.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Alicej
  24 février 2015
C'est une histoire d'amours ; en fait deux histoires d'amour. D'une femme qui aime une autre femme et d'un homme, brun de peau, qui en aime un autre, prof.
C'est aussi l'histoire de ce que la société, la famille attend de chacun, de la place qu'il est censé tenir.
Sur fond de "mariage pour tous", il est question aussi du désir d'enfant pour tous.
Laure, Britney, Gabrielle, trois femmes de ma génération, avec les 40 ans en ligne de mire qui, après avoir goûté la liberté professionnelle, culturelle, amoureuse et sexuelle, cherchent à créer leur avenir avec un désir de maternité auquel elles n'ont pas renoncé, mais avec une conception du couple complètement "hors normes socialement" puisque destructurée et destructurante.
Gabrielle tombe follement amoureuse d'Hortense, mais Hortense a 47 ans, une fille de 10 ans et évidemment pas les mêmes projets familiaux. Gabrielle est incapable de lutter contre cette passion dévorante ; pourtant ce roman est aussi celui de la séparation. le rythme de la narration s'accélère quand leur histoire se brise, finalement c'est la vie qui s'accélère pour Gabrielle, les décisions à prendre et à ne pas prendre, et ces 40 ans qui arrivent toujours plus vite.
C'est un roman de parisiens bobos.
Entre le modèle familial et cet article expliquant qu'aujourd'hui aux Etats-Unis la norme est aux deux chambres parentales, le roman se pose comme une autre alternative, existante, que beaucoup oublient.
L'écriture est belle, légère, sensuelle. C'est un plaisir de lire ce roman. Il y a toutefois quelques phrases qui font un flop : à trop vouloir faire mouche, il y a des formules qui cassent l'audace des images précédentes (ex: "les warnings de l'amour s'allument", "demain, grâce à la drogue de l'amour, la nuit entière aura disparu")
Lien : http://www.monblogmonmiroir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sirius1
  12 février 2015
En voyant le titre du livre nous pourrions croire que l'on ne parle que d'une personne. Pourtant l'auteur se promène dans les différentes vies d'un groupe d'amis. Chacun des protagonistes sont dans des situations ou ils n'ont pas d'enfants et pourtant avec l'âge avançant, leurs envies et leurs mobiles changent. C'est à travers une écriture poétique mais parfois crue que l'auteur nous transporte dans ces vies. L'auteur nous montre que 30 ans est une période « clé » de la vie que l'on devient « adulte « et que nos envies changent.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
oktaokta   20 janvier 2015
"Je voulais un enfant. On voulait tous des enfants. On quittait doucement les rives de la trentaine, médusés, un peu abîmés. On avait fait des choix de vie, et la liberté avait un prix. Il suffisait de se regarder, là, de près, pas besoin de loupe, l’effet de réel agrandissait les blessures, les rides aux coins des yeux, le pli sur le front, les mèches blanches, à l’œil nu. On avait nos vies égoïstes et confortables, nos sorties, les bistrots, les verres, les concerts, le théâtre, le cinéma. De la culture et de l’émotion sans limite. Il nous manquait pourtant quelque chose. On voulait transmettre, procréer, vivre une aventure hors de soi, donner la vie, éduquer des enfants."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BibliotekanaBibliotekana   26 février 2015
Prenez vos agendas, s'il vous plaît, et recopiez le sujet de dissertation qui est à me rendre dans trois semaines : "A quelle distance dois-je me tenir des autres pour construire avec eux une sociabilité sans aliénation ?" Vous commenterez cette citation de Roland Barthes, extrait de son texte "Comment vivre ensemble".
-Mais m'sieur, on comprend même pas la phrase !
Commenter  J’apprécie          20
BibliotekanaBibliotekana   25 février 2015
J'attire et je suis attirée par les femmes en partance, car le voyage soude les êtres, répare les fissures, colmate les naissances, édifie les secrets.
Commenter  J’apprécie          20
BibliotekanaBibliotekana   25 février 2015
Il avait décidé d'être heureux, le jour où sa mère lui avait expliqué, la veille de ses dix ans, que le bonheur était une décision.
Commenter  J’apprécie          10
BibliotekanaBibliotekana   25 février 2015
Le couple, c'est de la merde. On veut être avec quelqu'un car on a peur de finir seul, mais on est tous des clochards de l'amour, enfin, surtout ceux qui l'on pigé et se sont fait la malle.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Agnès Vannouvong (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agnès Vannouvong
Agnès Vannouvong - Dans la jungle .Agnès Vannouvong vous présente son ouvrage "Dans la jungle" aux éditions Mercure de France. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/vannouvong-agnes-dans-jungle-9782715243521.html Notes de Musique : Expatriates by Yair Yona. Free Music Archive Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat You Tube : https://www.youtube.com/user/LibrairieMollat Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : HomoparentalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
897 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre