AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782505060000
208 pages
Éditeur : Dargaud (24/01/2014)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 342 notes)
Résumé :
Un petit goût de noisette à savourer. Dans ce recueil d'histoires courtes, Vanyda explore l'amour, évoque le moment parfait qui nous échappe parfois, les occasions manquées aussi... Usant des dialogues avec justesse et parcimonie, offrant à chaque tranche de vie sa couleur propre, Vanyda fait se croiser ses personnages. En quelques pages, en quelques jours, Benoît, Corentin, Manon, Aymeric et les autres se rencontrent, s'enthousiasment, pleurent. Un véritable conden... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (99) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  04 février 2015
Corentin jongle dans la rue. Alors que la balle tombe, c'est Eléonore, sa petite voisine, qui la lui rend. Un regard tendre s'échange entre eux. Ils se recroiseront dans cette même rue. Comme une évidence, ils passent du temps ensemble. A la fête foraine ou au bord du lac. Leur amitié aura un petit goût de noisette...
Manon est heureuse de retrouver son ami Luisito en Espagne. Ses voyages à travers le monde grâce à Erasmus lui ont permis de faire de très belles rencontres, notamment Esteban. Une soirée complice entre eux et des souvenirs qui remontent à la surface.
Barnabé est un peu solitaire. Aussi, lorsqu'il reçoit dans sa boîte aux lettres un colis destiné à sa voisine d'en face, la belle Eléonore, ce sera l'occasion pour lui de l'inviter à prendre un verre. Cette dernière raconte à son amie Luna les messages reçus de Barnabé. Mais, au fait, que contient ce colis si mystérieux?
L'on fait de très belles rencontres dans cet album où les destins se mêlent et s'entrecroisent. A travers 12 personnages, tous aussi attachants les uns que les autres, Vanyda nous plonge dans des tranches de vie absolument délectables, romanesques et tendres. Histoires d'amour perdu, retrouvé ou caché, arrivé trop tard ou trop tôt. Histoires de regards tendres, de vaines attentes, d'instants suspendus, de rencontres inattendues autour d'un livre. Histoires au petit goût de noisette, à la fois sucrée et fondante. Histoires vert noisette, rose fushia, rouge sang ou ocre. Cet album, tout en poésie, subtilité et douceur, revêt toutes les couleurs de la vie. Surprenant et attendrissant...
Un petit goût de noisette... doux et sucré...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          660
La_Bibliotheque_de_Juju
  08 octobre 2019
« Qui peut dire où commence et où finit l'amour ? »
Ils s'appellent Corentin, Manon, Benoît ou Barnabé. Il se croisent, se ratent et parfois s'aiment peut-être un peu. Ils cherchent ce petit goût d'absolu, cette lumière d'enfance qui se cache derrière le quotidien. Ce petit goût de noisette …
Vanyda, dans ce recueil, tout plein de poésie et de sincérité, raconte ces êtres modernes et attachants qui se cherchent et se fuient tout à tour. Jeunes adultes qui virevoltent entre premiers émois, parties de jambes en l'air ou prémisses du grand amour qu'on passera une vie à tenter de retrouver.
Tout en finesse, tout en pudeur, j'ai découvert un univers qui m'a a complètement chaviré le coeur. Guimauves au piment doux. Clichés d'amoureux pas si transis.
Dans cette série graphique qui se composera de trois tomes au final, le lecteur croise, perd et retrouve, au fil des pages, des personnages contemporains et libres. Une certaine image de la jeunesse, de l'amour. A mi-chemin du manga et du roman graphique, chaque trait de crayon est une élégance, chaque personnage, un pote à nous.
Comme dans un bon vieux de film de Lelouch, on se fait balader par les rencontres, les souvenirs et les coups de foudre. Et je suis bel et bien tombé amoureux de cette belle galerie de héros quotidiens.
J'ai aimé cette façon de parfois en dire très peu, tout en exprimant beaucoup. On s'attache à ces êtres de papier qui disparaissent à la page suivante, pour finalement les retrouver plus loin. le lecteur raccroche les wagons, s'émerveille beaucoup aussi de cette jolie simplicité, de cette pure vérité des émotions, qu'elles soient balbutiantes ou irrémédiablement ancrées dans le ventre de ces personnages.
L'idée d'offrir à chaque courte histoire une couleur qui prédomine donne à l'ensemble une belle cohérence, un sublime écrin.
L'amour, la vie. le coeur, les sourires. Les couleurs, le noir.

Laissez-vous guider par ces dessins au trait plein de vie qui fera battre un peu plus fort votre petit coeur. Qui vous fera sûrement sourire aussi. Qui va réussir à un peu vous émouvoir, j'en suis certain.
Vous garderez longtemps dans la bouche, dans le coeur, ce petit goût de noisette inimitable …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          530
orbe
  01 avril 2014
Nouvelles douces amères qui s'entrecroisent sur les liens filles garçons au moment de l'entrée dans la vie adulte. Il y est question d'âge, d'engagement, de fuite mais aussi de recherche d'amour et de confiance en soi.
Eléonore et Corentin se comprennent à demi-mots mais elle n'a que treize ans et doit se contenter de liens d'amitié. Manon va dormir chez Esteban pour qui elle ressent de l'attirance, mais ont-ils le même projet ? Barnabé recherche l'âme soeur mais les filles trouvent qu'il en fait "trop". Aymeric fait une renconter alors qu'il est déjà "en couple"...
L'utilisation originale des couleurs dans cette bd graphique au format medium est originale. L'auteur attribue à chaque personnage une couleur qu'il distille sur un détail : une couleur de cheveux, un habit, le décor. Cela nous aide à retrouver les personnages d'histoire en histoire en dépit du temps qui passe.
La construction du scénario est elle aussi intéressante avec des sauts dans le futur mais aussi des retours en arrière.
L'ensemble forme un livre à dimension réflexive à tendance poétique et philosphique. le lecteur est amené à se poser des questions plus qu'à juger les personnages. On y parle de la vie dans sa complexité, tout simplement. le propos est amplifié par le choix de ce moment important qu'est le basculement vers l'âge adulte, celui des choix.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Ziliz
  24 mai 2014
Destins croisés de lycéens et étudiants. Amitié, rendez-vous d'amour loupés, le fameux "et plus si affinités" empêché, impossible.
Une quinzaine de récits en dessin et presque autant d'histoires distinctes, certaines s'entremêlent. On se doute qu'au terme d'un énième opus de la série tout va s'imbriquer de manière limpide, quitte à ce que cela devienne de plus en plus confus au fil des épisodes, le nombre de protagonistes se multipliant.
De cette auteur, j'ai lu 'L'immeuble d'en face' et le premier tome de la série Valentine ('Celle que je ne suis pas').
A chaque fois je m'émerveille des dessins sublimes de l'auteur : le trait fin, la minutie des détails, les couleurs magnifiques, l'harmonie et la douceur des visages.
Et à chaque fois, mon enthousiasme s'arrête là. Je trouve les dialogues vides, les faits anecdotiques. Ces scénarios gentillets à mi-chemin entre préoccupations adolescentes et nombrilisme de trentenaire en crise m'ennuient. Seule l'histoire de l'enfant hospitalisée m'a touchée.
Et, revers de la médaille pour le graphisme si joli et si doux : le maniérisme qui en émane m'agace et me rebute - dès la couverture ici, le titre et sa typo.
Cet album et cette auteur en général suscitent l'enthousiasme de la majorité des lecteurs. Je ne suis pas le bon public, peut-être parce que je ne sais pas apprécier les mangas et ce qui s'en approche.
- avis : 2 étoiles (grâce au graphisme)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
missmolko1
  09 juin 2015
Un petit goût de noisette est une BD que je vous recommande.
Déjà parlons des dessins que j'ai trouvé vraiment superbes. L'auteur a choisit des tons pastels et des aquarelles pour illustrer cette BD est le résultat est vraiment magnifiques. Les personnages sont aussi très réussis : surtout les visages que j'ai beaucoup aimé.
Ensuite le scénario, on est sur des courtes histoires, presque des nouvelles. On découvre des personnages et au fil des pages on découvre qu'ils ont tous des liens de parenté (familles, amis, voisins...). le scénario tourne autour de l'amour, des rencontres et toutes les histoires sont émouvantes, touchantes. Elles sont plus ou moins courtes mais toutes réussites. L'auteur exprime a merveille les sentiments de ses personnages.
C'était la première fois que je lisais une BD de Vanyda mais ce n'est certainement pas la dernière.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
Commenter  J’apprécie          270

critiques presse (8)
BDGest   14 juin 2019
Les émois sont au rendez-vous et voguent au gré des rencontres, des attentes et des espoirs. La balade sentimentale de ce récit choral se révèle tout à la fois légère, profonde et doté d’une grande subtilité.
Lire la critique sur le site : BDGest
BulledEncre   07 mai 2014
Vanyda encore un peu plus impressionnante, pour livrer un bel album choral.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BullesEtOnomatopees   19 février 2014
Poétique, réaliste, touchant, ce petit goût de noisette est plein de douceur et révèle une fois de plus tout le talent de Vanyda pour fixer des moments importants avec un sens de l’observation d’une justesse admirable. Une nouvelle fois un très gros coup de coeur et c’est presque peu de le dire !
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BullesEtOnomatopees   19 février 2014
Poétique, réaliste, touchant, ce petit goût de noisette est plein de douceur et révèle une fois de plus tout le talent de Vanyda pour fixer des moments importants avec un sens de l’observation d’une justesse admirable. Une nouvelle fois un très gros coup de coeur et c’est presque peu de le dire !
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Sceneario   04 février 2014
Certains ont voulu nous faire croire que les gens normaux n’avaient rien d’exceptionnel. Vanyda nous prouve une fois de plus le contraire dans cette touchante galerie de cœurs pris ou à prendre.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   03 février 2014
Rythmé par un découpage malin et des ellipses efficaces, porté aussi par une touchante galerie de personnages jamais caricaturale, Un petit goût de noisette forme un récit choral narrant les trajectoires croisées d’hommes et de femmes en quête d’amour.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   03 février 2014
Un bel album à savourer en profitant de l'instant.
Lire la critique sur le site : BDGest
Culturebox   21 janvier 2014
Son trait clair, très réaliste sert des histoires à la fois intimes et universelles avec des personnages attachants.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
YzouYzou   07 mai 2014
YANN : - T'as raison, la fille est déjà prise, c'est le bon plan ! Pas de risque de s'engager dans des prises de tête. Et prise de pied quasi assurée à 100%, c'est l'avantage de la transgression. Et puis, c'est le meilleur moyen d'en avoir plusieurs en même temps sans risquer une baffe dans la gueule.
CHRISTOPHE : - Sauf qu'avec notre métier, tu t'es quand même spécialisé dans la copine de portier de discothèque.
YANN : - Ah, mais justement ! Plus c'est gros, mieux ça passe ! Ces types sont tellement persuadés que personne n'oserait chasser sur leur territoire... que tu pourrais partouzer leur nana sous leurs yeux en leur faisant croire que c'est un Harlem Shake.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MarquePageMarquePage   27 mars 2014
Je ne sais pas ce qui fait que l'amour, c'est la dernière magie du monde.
Le jour où on saura l'expliquer, nous ne serons définitivement plus que des petites mécaniques sans mystère.
Commenter  J’apprécie          160
YzouYzou   07 mai 2014
ÉLÉONORE : - ... Mais si ! Un moment parfait, tu sais, c'est un moment suspendu... un peu entre deux...
Tu te rappelles?! Comme quand les jetons sont tombés de la machine à la fête foraine ! Juste après qu'ils ont commencé à tomber, mais avant qu'ils touchent le bac. Tu vois ce que je veux dire?
CORENTIN : - Je crois oui ...
Commenter  J’apprécie          50
orbeorbe   01 avril 2014
Je n'ai jamais su réellement d'où Chloé puisait cette force pour profiter de chaque instant. Celle qui te fait comprendre que la vie est avant tout un cadeau plutôt qu'un dû.
Mais elle était hautement contagieuse.
Commenter  J’apprécie          80
SakuSaku   02 février 2014
Y a assez de moments pénibles dans la vie pour ne pas profiter doublement des moments agréables!
Commenter  J’apprécie          130
Lire un extrait
Videos de Vanyda (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Vanyda
https://www.librairiedialogues.fr/dossiers/brest-en-bulle-2019/ Émission spéciale sur Les Rencontres Brestoises de la BD 2019 : l'événement qui a eu lieu aux Capucins à Brest, a accueilli de nombreux auteurs de bande dessinée pendant deux jours. Nous sommes allés à la rencontre d'Obion, Boulet, Vanyda et bien d'autres ! Entretiens menés par Laure-Anne Cappellesso.
Réalisation : Ronan Loup.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues/ Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues/
autres livres classés : amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Celle que je ne suis pas par Leila

Quel âge à Valentine ?

12ans
14ans
16ans
13ans

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Celle que..., tome 1 : Je ne suis pas de VanydaCréer un quiz sur ce livre
.. ..