AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846260605
Éditeur : Au Diable Vauvert (19/09/2003)

Note moyenne : 4/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Ami-camarade lecteur, réjouis-toi, car tu vas dévorer un roman bientôt culte, assurément inclassable, quelque part entre Desproges et Guy Debord, Vuillemin et la littérature, un roman d'action philosophique, d'aventures hystérico-historiques, audacieux et formel, drôle aussi, un roman qui "balance", résolument moderne, trash-intello pour ceux qui veulent vraiment une étiquette !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
lerefuseur
  31 août 2012
J'ai mis "philosophie" comme tag pour ce livre. Carrément. Parce qu'il y a là plus de matière à penser que dans beaucoup d'autres choses.
C'est certes aussi un roman, mais dont la trame n'a pour ainsi dire aucune importance. Par contre il y a du fond, et de la forme. Plein. Des réflexions puissantes dans un style au croisement de Desproges et Vian, avec de l'absurde, de l'acerbe, du caustique, de l'intelligence et du panache. Beaucoup de panache.
Bref du Vaquette, et s'il y a bien quelque chose auquel le monsieur s'attache, c'est de ne jamais laisser indifférent.
Commenter  J’apprécie          50
Pepina
  07 novembre 2011
Dans les romans contemporains français je pense que c'est un des romans à lire. Ce que fait Vaquette dans ce roman est quand même très réussi. Mélanger la fiction qui se déroule pendant la seconde Guerre Mondiale à des éléments contemporains, un humour grinçant et une vision assez pertinente de la société.Il fait partie des livres importants à lire parce que ce n'est pas juste un divertissement, c'est un livre qui maltraite un peu le lecteur et l'invite aussi à s'interroger un peu. En ce qui me concerne un de ses passages sur l'école a été essentiel pour un des choix déterminants de ma vie actuelle. C'est pour moi un livre à mettre entre le plus de main possibles.
Commenter  J’apprécie          20
MarianneDesroziers
  14 octobre 2010
Grand gamin qui aime casser ses jouets (normalien, il a renoncé à une carrière scientifique prometteuse), anar se méfiant des étiquettes (il accepte quand même pour rire celle de "trash intello"), champion de natation, évoluant dans le milieu underground parisien, Tristan-Edern Vaquette est musicien, chanteur, écrivain, performer : ça c'est du C.V.!
http://lepandemoniumlitteraire.blogspot.com/2010/10/je-gagne-toujours-la-fin-de-tristan.html
Lien : http://lepandemoniumlitterai..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MarianneDesroziersMarianneDesroziers   14 octobre 2010
« Fasciste », « ordure », « pourri », « enculé », « nazi », « ta mère elle suce des ours », tous hurlent, certains crachent, les plus lâches ou les plus courageux - nous ne parlerons que de cela - approchent pour me frapper, moi, je souris, serein : Dieu que la plèbe est orchidoclaste.
Digression Orchidoclaste. Du grec, « klaô », casser, et « orkidhion », couille. Fin de la digression.
Nous sommes en France au cœur de l’été 1944, les mains attachées dans le dos, je suis exhibé sur une estrade à la foule, et, tandis qu’ils s’approprient la fierté de ma victoire (« on est champions » - pourquoi ? t’as déjà joué au foot ? t’as déjà été t’entraîner tous les jours, pendant quinze ans, tendant tout ton être vers un but ?), j’attends patiemment le chapitre 43, « Ma Rangeo dans ta gueule », qui verra des militaires en armes disperser la foule pour me libérer - patience.
Je suis l'IndispensablE Tristan-Edern VAQUETTE, Dr ès Sciences, Vicomte de Gribeauval, Prince du Bon Goût, le plus grand héros que la résistance française ait connu. Voici mon histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarianneDesroziersMarianneDesroziers   14 octobre 2010
J’ai peur de perdre le goût du jeu, de regarder un matin le monde, et que tout cela ne m’amuse plus, peur de sombrer dans un ennui terrible. J’ai peur de devenir prudent, raisonnable – ne riez pas
Commenter  J’apprécie          20
WiniFREDWiniFRED   02 juillet 2018
J'ai démarré, et, dans son adieu, dans ses larmes, j'eusse pu voir le début d'un amour, mais bon, y a pas marqué Harlequin sur la couverture, et puis, Vaquette baise pas les vieilles.
Commenter  J’apprécie          10
aemonstageaemonstage   02 septembre 2009
Dieu que la plèbe est orchidoclaste.
Commenter  J’apprécie          50
WiniFREDWiniFRED   06 juillet 2018
Voulez-vous un adage vaquettien ? « Si tu ne veux pas être méprisé, ne sois pas méprisable. » Plus vaquettien encore ? « Si tu veux être haï, sois admirable. »
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : humour noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15320 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre