AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782368124727
400 pages
Éditeur : Charleston (12/06/2019)
4.26/5   1026 notes
Résumé :

En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’angoisse à l’idée que le drame qu’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.
Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’a qu’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (315) Voir plus Ajouter une critique
4,26

sur 1026 notes

Ladybirdy
  17 septembre 2019
On suit dans ce roman les aventures d'Alice au pays des chaussettes orphelines. Fraîchement débarquée en France, elle rejoint une start-up qui s'occupe de réconcilier les chaussures orphelines. Alice est jeune et à travers son journal intime, on remonte dans sa vie à Londres où elle essuie tous les remous liés à des problèmes de grossesse. Entre ce passé à Londres et son présent à Paris, Alice traîne des angoisses et un passé qui semblent très lourds. Qu'est ce qui a donc poussé cette jeune fille à tout quitter pour le pays de sa mère, la France ?
Et bien je n'en saurai rien et ne m'en veuillez pas mais j'ai capitulé à mi parcours. L'effet Marie Vareille ne s'est pas fait cette fois ci, loin de ses feelgood habituels, j'ai eu un mal de chien à rentrer dans l'histoire et si à la moitié du livre, je ressens toujours la même lassitude, j'abandonne. Était-ce le mauvais moment pour lire ce roman ? N'étais-je pas dans les meilleures conditions pour approcher ce roman comme la majorité des lecteurs ? Je l'ignore. Je ne me suis pas attachée à Alice, son journal intime long de trois quatre pages m'a ennuyée, sa soeur Scarlet, pas vraiment cerné le personnage. Quant à son mari de Londres, inexistant, ses parents idem. Même cette idée de chaussettes orphelines ne m'a pas semblé suffisamment exploitée. Allez, on va dire que ce n'était pas pour moi le bon jour pour découvrir ce roman. Ou que tout le roman tient dans la seconde partie. Zut de zut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9721
La_Bibliotheque_de_Juju
  15 février 2020
Je dois vous révéler un secret. Je dissimule, dans un tiroir, un tas de chaussettes dépareillées, esseulées. Elles sont là, dans l'attente improbable de retrouver leur moitié …
Forcément, le titre de ce roman m'a alors interpellé… Quoi ? Je ne suis pas seul à connaître ce dramatique problème ? Il fallait que je sache …
Alice, l'héroïne, a tout d'une pauvre petite chaussette abandonnée. J'avoue, l'image n'est pas des plus éblouissantes mais pourtant, on s'attache vite à cette jeune femme qui semble porter de lourds secrets.
On oscille entre comédie et dramédie (je ne sais pas si ce mot existe en vérité) et ça fonctionne.
Les chapitres alternent entre la Alice d'aujourd'hui, débarquée à Paris, un peu paumée, et celle de 2011, à travers des extraits du journal qu'elle rédige sur les conseils de son psy. Que s'est-il passé dans l'intervalle ? C'est ce que le roman va nous faire découvrir …
Je ne connaissais pas du tout Marie Vareilles. Et je suis content d'y être allé.
Il est ici question de l'amour, immense, de deux soeurs et évidemment j'ai été touché.
Ce qui m'a séduit, c'est qu'on pense lire un roman de facture plutôt classique, comme on met de bons vieux chaussons douillets et voilà que la Marie nous renverse et nous fait tomber de notre confortable lecture… Au fur et à mesure, on découvre ce qu'Alice n'ose dévoiler, et j'avoue, je me suis fait avoir comme un bleu …
C'est un roman doux et amer à la fois, pas sis innocent. Un joli portrait de femme, comme on aimerait en rencontrer dans la vraie vie. le portrait d'une nana pas comme les autres …
J'ai ouvert mon tiroir secret et j'ai été pris d'une immense tendresse pour ces vieilles chaussettes … Il va falloir les consoler, les réunir à nouveau. Avant qu'il ne soit trop tard …

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8512
marina53
  19 avril 2021

Alice Smith est une jeune femme franco-américaine qui vient tout juste d'arriver à Paris. Désireuse de tourner la page sur son passé, elle tente sa chance à 3623 miles de chez elle. Ayant déniché un petit appartement dans Belleville (même si elle espérait Montmartre ou le Marais), elle s'y installe avec son chat, David. Maintenant, il lui faut absolument trouver un boulot, dans la finance si possible, là où elle travaillait avant de claquer la porte. Mais les refus s'amoncellent dans sa boîte mail. Jusqu'au jour où elle reçoit un message d'un certain Chris Lemoine, fondateur d'une start-up à fort potentiel, comme il le précise dans son mail. Il lui donne même rendez-vous dès le lendemain. Intriguée mais aussi un brin inquiète, ce Christophe Lemoine ayant monté pas moins de 19 star-up. Une fois les présentations faites, ce dernier, en compagnie de son associé, Jeremy Miller, lui expose son projet : réunir les chaussettes orphelines. Si elle trouve l'idée plutôt absurde, elle se lance dans l'aventure lorsque Christophe L informe qu'elle est embauchée...
Alice Smith-Rivière semble bien cacher des secrets ... Mais, si la jeune femme a l'air d'aller plutôt bien, elle angoisse beaucoup, souffre de TOC, a fait une dépression quelques années auparavant et, surtout, elle veut faire table rase de son passé. Un passé que l'on découvre au fil des pages du journal d'Alice qui commence en 2011. Alors mariée à Oliver, installée à Londres et occupant un poste dans la finance, la jeune femme est radieuse. Seule ombre au tableau : elle a du mal à concevoir un enfant. Elle écrit également sur son enfance, notamment la relation intime qu'elle lie avec sa soeur, Scarlett. Que s'est-il donc passé pour que, en 2018, la jeune femme veuille tout oublier ? En alternant ainsi le journal et la vie d'Alice, Marie Vareille dessine peu à peu les contours de la jeune femme jusqu'ici flous et sait capturer le lecteur dès les premières pages. Outre l'intrigue au final inattendu, ce roman fait la part belle à une galerie de personnages hauts en couleurs, tel que l'antipathique Jeremy, l'optimiste Chris, la fantasque Saranya ou encore la volontaire Scarlett. Des personnages fouillés, parfaitement dépeints et terriblement attachants. À la fois drôle, pimpant, doux-amer, ce roman, sous ses airs légers, aborde aussi bien la maternité, le deuil, la fibre maternelle que la dépression...
Une lecture émouvante et pétillante...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          732
iris29
  09 septembre 2019
Alice, jeune franco- américaine, débarque à Paris et doit trouver rapidement un boulot. On comprend très vite qu'elle ne va pas fort (somnifères, TOCS, crises d'angoisse et extrême solitude...) et qu'elle érige des barbelés entre elles et les autres, afin de ne rien dévoiler de son passé . L'enfer , c'est les autres...
Contre toute attente, elle décroche un job, dans une ( toute neuve ), start-up qui a pour objectif de réunir les chaussettes orphelines...
Et la lectrice , grâce à d'habiles flash-back issus de son journal intime, de se poser un millions de questions... pressentant qu'un drame l'a frappée .
Ou sont sa soeur, son mari, sa mère ? A t' elle réussi à tomber enceinte ?
Je vous dirai juste que Marie Vareille est trop forte et que ce que vous supputez sera erroné...
Les personnages principaux sont bien travaillés et offrent plusieurs facettes. Un univers très riche et foisonnant avec comme ligne continue, un amour inconditionnel entre deux soeurs qui ont presque le même âge .
Désir d' enfant, dépression, deuil, amitiés, histoire d'amour, enfant mal aimé, abandonné, seront les thèmes dans un décor qui vous baladera de Paris au Rhode Island , ( USA ) en passant par une fête indienne ( Divali ).
Je me suis régalée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          714
kateginger63
  14 septembre 2019
Entre rock punk et finance, le choix est cornélien...
*
On m'a souvent vanté les romans de Marie Vareille. J'avoue que je n'en avais jamais lu. Je connais pourtant sa bouille souriante dans ses vidéos sur Youtube "marielitenpyjama" . Allez c'est décidé, je me lance dans sa dernière comédie en date.
(Pioché par @frisouille dans le challenge "pioche dans ma PAL").
*
Une fraîche comédie romantique qui se passe, cerise sur le gateau, à Paris, la plus belle ville des amoureux. (euh non, je ne suis pas chauvine :).
*
Au départ, un scénario assez classique : une jeune fille franco-américaine cherche du boulot dans la capitale. Fauchée mais déterminée, elle va croiser des personnalités fougueuses et bien sympathiques dans son nouveau travail. L'héroine est bien mystérieuse pourtant puisqu'elle cache des secrets. En parallèle, on découvre les écrits antérieurs du journal intime de sa soeur.
*
Voilà pour la trame. Classique mais....le récit m'a surpris d'une manière inattendue. Un retournement de situation inouï aux 2/3 du roman a failli me faire tomber de ma chaise. Alors que je m'imaginais tranquillement une romance pépère au coin du feu.
*
Sous des airs légers et virevoltants, cette comédie a pris un virage dramatique dans les thèmes abordés : la filiation, le rôle si important de la maternité, ce que l'éducation parentale a de primordial dans la vie d'un enfant, la jalousie entre soeurs.
*
Cette histoire a quelque chose d'émouvant, je ne peux pas l'expliquer mais cela m'a touché plus que de raison. Peut-être la façon d'aborder la vie de ces deux soeurs, de ces secrets distillés au fur et à mesure de la narration.
*
Encore une lecture que je peux qualifier de "légere mais pas tarte" !
*
Lu avec l'écoute (en boucle) de Miserere de Gregorio Allegri
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          650


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   09 novembre 2020
Auteure de sept romans, l'écrivaine française Marie Vareille s'est interrogée sur une question fondamentale pour écrire son nouveau roman.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (129) Voir plus Ajouter une citation
EvaCollinEvaCollin   22 juillet 2021
Un loser n’a jamais été quelqu’un qui ne réussit pas, c’est quelqu’un qui n’essaye pas.
Commenter  J’apprécie          30
EvaCollinEvaCollin   22 juillet 2021
Après avoir répondu poliment au sourire de serial killer du bébé tueur d’espoir imprimé sur la boîte, je m’excuse auprès du test d’être dans l’obligation de lui faire pipi dessus. J'essaye de le séduire, car les tests de grossesse ont l’esprit de contradiction. Ils disent “oui” quand on espère un “non” et “non” quand on voudrait un “oui”.
Commenter  J’apprécie          00
EvaCollinEvaCollin   22 juillet 2021
J’ai beau lutter, j’ai beau être forte, la réalité revient à la charge constamment, elle m’use imperceptiblement jour après jour, crise après crise, comme les vagues usent les rocs invincibles sous les tourbillons d’écume.
Commenter  J’apprécie          00
SaiwhisperSaiwhisper   23 août 2019
Tu sais à force de travailler avec mes petits vieux, j’ai appris deux choses essentielles. La première, c’est qu’on se prend la tête toute la journée pour des trucs dont on ne se souviendra même pas dans un an, alors à l’échelle de toute une vie, autant te dire que ça n’aura plus la moindre importance. Et la deuxième, c’est que vivre vieux, c’est une chance que tout le monde n’a pas, alors les choses que l’on veut vraiment faire dans sa vie, les projets qui nous tiennent à cœur, il ne faut pas attendre avant de les entreprendre parce qu’on ne sait jamais quand ça s’arrête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
EmiLyneEmiLyne   08 août 2019
Vous étiez parfaitement complémentaires, et certes, il vous est arrivé de vous éloigner un peu l'une de l'autre, au gré des cycles de la machine à laver, vous avez eu des accrocs, des périodes de séparation...Mais ça n'a jamais duré, vous vous êtes toujours rabibochées, parce qu'on a qu'une seule chaussette-sœur, et grâce à votre chaussette-sœur, pas un jour, de votre vie, vous n'avez connu la solitude.
***
Et un matin, sans crier gare, poursuit doucement Chris, vous vous réveillez et votre chaussette-sœur n'est plus là. Vous n'avez reçu aucun avertissement, vous n'avez pas pu vous préparer ni même lui dire au revoir, parce que personne ne vous avait prévenue que c'était la dernière fois que vous la voyiez, peut-être même que vous vous êtes quittées énervées, et bêtement vous vous êtes dit "je m'excuserai demain".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150

Videos de Marie Vareille (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Vareille
Prix Babelio 2021 : découvrez les 10 lauréats
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Elia, la passeuse d'âmes tome 1

Quel âge a Elia au début de l'histoire ?

16
14
17
18

9 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Elia, la passeuse d'âmes, tome 1 de Marie VareilleCréer un quiz sur ce livre

.. ..