AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368124721
Éditeur : Charleston (12/06/2019)

Note moyenne : 4.51/5 (sur 97 notes)
Résumé :


En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’angoisse à l’idée que le drame qu’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.
Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’a qu’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (47) Voir plus Ajouter une critique
alexb27
  20 juin 2019
Alice est une jeune femme dont le quotidien est marqué d'habitudes. Après quelques années passées à New York, elle s'installe à Paris où elle prend un poste dans une start up en charge de créer une application pour rassembler les chaussettes orphelines. Elle y fait quelques rencontres au sein du personnel. On devine assez rapidement un secret dans sa vie bien rangée d'autant qu'elle est sujette à des crises d'angoisse... Sans trop en dévoiler, de nombreux sujets sont abordés dans ce roman très rythmé : les relations entre soeurs, la quête de maternité, la célébrité. Les personnages, comme souvent dans les romans de Marie Vareille, sont vivants et attachants. L'humour est présent. Une lecture très agréable qui exprime bien la philosophie du livre : "il n'y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous".
Commenter  J’apprécie          385
Elodieuniverse
  19 juin 2019
J'ai lu ce livre en tant que lectrice Charleston 2019. Pourquoi Alice se sent-elle si mal? Quel lourd secret cache-t-elle?J'ai beaucoup aimé le journal dans lequel elle écrit parce qu'il nous en apprend plus sur elle et sa vie d'avant. (Journal qu'elle écrit à Bruce Wills! Oui il faut bien écrire à quelqu'un!) On se rend compte de l'importance de sa soeur Scarlett, la mal aimée de leur mère, "l'accident", la rock star. de ce fait, l'auteure nous parle des liens familiaux souvent complexes, de la relation mère/fille et surtout de la relation entre soeurs. Entre Alice et Scarlett, c'est la tendresse, la complicité mais aussi la jalousie et la rivalité. Elles sont deux femmes différentes mais ne peuvent se passer finalement l'une de l'autre car l'amour qu'elles se portent reste indéfectible. Dans sa nouvelle entreprise et à Paris, Alice va se faire de nouveaux amis et à leur côté elle va tout doucement essayer d'avancer et regarder vers l'avenir plutôt que vers le passé. J'ai aimé ces personnages hauts en couleur et touchants. Alice va se rendre compte que ce boulot et sa mission absurde avec ces chaussettes orphelines à réunir va devenir finalement l'histoire de sa vie. Je suis passée par une foule de sentiments et d'émotions au cours de ma lecture. J'ai vraiment ri de bon coeur et été très émue.
De Londres à Paris en passant par New York, les secrets vont peu à peu être dévoilés. Ce roman est aussi drôle et pétillant qu'il est émouvant et déchirant. Cette histoire d'amour entre deux soeurs est très touchante! (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
Gaoulette
  03 août 2019
Un gros coup de coeur inattendu pour Marie Vareille. Il faut dire que l'auteure nous réserve un récit riche en émotions avec des surprises de taille.
Quand j'ai commencé son roman, j'étais dans un esprit littérature légère à la limite du chick lit. Je me suis souvenue de ses anciens romans appréciés. J'ai beaucoup aimé ses trames simples, joyeuses et sans chichi. Des romans qui font du bien au moral.
Et voici un titre qui interpelle, une couverture simple et douce et une trame en apparence humoristique.
Alice parait coincée. Elle débarque à Paris et cherche désespérément un job. Elle le trouve in extrémis dans une start up qui veut créer une drôle d'application. Désolée, mais dés l'entretien d'embauche, on sent le désastre assuré. Mais Marie Vareille plante son décor très vite avec le journal intime de 2011 d'Alice. Quel est le rapport avec 2018? On comprend très vite qu'Alice n'a pas eu une vie facile et qu'elle est une coquille fermée pour son entourage. Donc nous avons une double narration, celle d'Alice du passé et celle qui veut se reconstruire à Paris. Un double discours où Alice cherche un bonheur absolu et va nous dévoiler peu à peu un pan de son passé et son futur. Un roman à deux danses où Alice va faire la rencontre de personnes aussi loufoques les unes que les autres. J'ai eu des passages tordant dont mon préféré est "Fuck Alice". J'ai retrouvé toute la légèreté que j'admire chez Marie Vareille. Et puis sans crier gare elle nous offre un retournement de situation de taille. Et là je reconnais que Marie Vareille est montée de grade dans ses propositions livresques. Elle s'est complétement renouvelée et a su proposer un roman riche, fort et d'actualité.
Un très beau roman du début jusqu'à la fin. Des thème forts abordés. Des personnages charismatiques dont Christophe. J'aurais bien fait une pétition pour des séquences supplémentaires. Un tandem de charme et de choc pour Alice et Scarlet qui est l'élément phare du roman, leur amour fraternel sans faille. J'étais bouleversée par leur entente. Une très belle histoire d'amour dont le titre prend tout son sens.
Félicitation à Marie Vareille. Elle rejoint ma liste des auteurs fétiches.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          174
EmiLyne
  07 août 2019
C'est un livre magnifique que Marie Vareille nous offre.
Le résumé ne rend pas le juste hommage aux histoires qui y sont écrites, belles, émouvantes, riches, profondes, légères et même temps complexes. Mais un résumé le pourrait-il?
C'est l'histoire d'abord d'une jeune femme. Alice. Meurtrie et abîmée, Alice s'offre un nouveau départ dans la vie, en allant vivre à Paris. Les blessures de son âme toujours vivaces l'empêchent cependant de faire table rase du passé, et tant bien que mal Alice survit avec quelques boulets aux pieds.
Nouvellement employée dans une start-up, fraîchement crée, elle va y faire la rencontre de quelques personnes exceptionnelles, qui malgré elle, vont l'aider à retirer les briques du mur qu'elle a construit tout autour d'elle. Mur dont elle s'était entourée pour ne plus souffrir. Pour affronter le moins possible son passé, qui pourrait resurgit ,et telle une vague froide et impitoyable l'engloutir pour l'amener dans les fonds marins, glacials et noirs.
Au travers d'un journal intime qu'elle tenait dans le passé, c'est aussi l'histoire d'une Alice qui quelques années plus tôt vivait une autre vie, à Londres, avec son mari, et qui rencontre des difficultés à tomber enceinte. Elle va devoir faire face aux affres de la déception, de l'attente, de l'envie, de l'obsession, de la douleur.
C'est aussi un passé encore plus lointain qui y est conté, et qui retrace l'enfance et l'adolescence d'Alice et de sa soeur, Scarlett. Et donc l'histoire émouvante de deux soeurs qui s'aiment plus que tout.
On plonge volontiers dans ces différentes bulles temporelles, qui nous amènent à partager des bouts de vie de ces personnages, qui sont parfaitement imparfaits, et terriblement attachants.
Ce roman est un patchwork de moments, d'émotions, de couleurs, d'odeurs.
L'autrice nous guide brillamment et au fil de la lecture, les morceaux du patchwork s'assemblent, et une fois le dernier morceau en place, nous présente une fresque haute en couleurs, bouleversante et surprenante.
J'ai adoré les personnages, leurs histoires, leurs qualités, leurs défauts, leurs blessures.
J'ai aussi beaucoup aimé l'humour qui s'est glissé dans le roman. Et la poésie qui s'en dégage. L'idée de réunir des chaussettes orphelines…. magnifique !!
Ce livre a une véritable âme et est bouleversant de sincérité.
Merci à Marie Vareille pour ce patchwork d'émotions!!!
« A plus dans le bus!!! » Citation de Marie en pyjama (dixit Marie Vareille)
Emi Lyne.
Lien : https://unepluiedelivres9509..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
tomsoyer
  03 août 2019
Cela a failli être 5 étoiles
Inutiles de vous préciser j'ai adoré.
Pour une fois un roman dont on a beaucoup parlé dont la lecture ne m'a pas déçue.
C'est la vie par moment on s'attendrit ou on se révolte.
Je ne m'attendais pas du tout à cette histoire à la lecture du quatrième de couverture.
Et quelle fin c'est vraiment la surprise.
Les pages se tournent toutes seules
je ne vous en dirai pas plus sauf que je vais me procurer un autre titre de Marie.
Lisez le j'attends vos impressions.
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
cambonstephcambonsteph   15 août 2019
Je suis sûre, que tu as toi aussi un Joshua Richardson dans ton lycée, Bruce : le prototype de l'abruti fini dont toutes les filles tombaient amoureuses comme on tombe d'une falaise. Un mètre quatre-vingt-cinq de débilité pure dissimulée derrière un sourire plus ravageur qu'une épidémie de grippe A en milieu confiné et des abdominaux qui méritaient d'être classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il avait dix-sept ans et ce simple fait lui conférait auprès de moi, gourdasse de treize ans et demi, un statut d'homme mûr terriblement attirant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cambonstephcambonsteph   15 août 2019
Elle a dû lui répéter trois fois que ton cœur de moineau ne battait plus. Moi, je ne disais rien. Au fond de moi, je savais déjà. Hier, j'ai entendu ton coeur pour la première fois. Maintenant, je sais que c'était juste ta façon de me dire au revoir. Tu t'es éteint, dans le plus grand des silences. Personne en dehors de moi ne te connaîtra jamais, petit soleil. Je déteste ce corps qui n'a pas su faire ce qu'il fallait pour te garder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LadoryquilitLadoryquilit   14 août 2019
Non, tu es un artiste, et tous les artistes sont des losers jusqu'au jour où ils réussissent.
Commenter  J’apprécie          40
LadoryquilitLadoryquilit   14 août 2019
Un loser n'a jamais été quelqu'un qui ne reussit pas, c'est quelqu'un qui n'essaye pas. Les losers, ce sont ceux qui clament qu'ils vont faire quelque chose et ne se lancent jamais, ceux qui baissent les bras au premier obstacle et abandonnent, ceux qui acceptent comme une fatalité tout ce qui ne va pas dans leur vie, et se plaignent continuellement sans jamais agir pour rien changer. Voilà ce que c'est, la médiocrité !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LadoryquilitLadoryquilit   14 août 2019
La vie est faite de minuscules décisions. A chaque pas, chaque action, chaque choix, nous avancons un peu plus sur une chemin plutôt qu'un autre. On sait ce qu'on accepte, mais on ne sait jamais ce a quoi on renonce. La simple réponse à une question en apparence enfantine peut changer le cours d'une destinée.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Marie Vareille (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Vareille
À l'occasion des 5 ans des éditions Charleston, Karine Bailly de Robien, directrice générale adjointe, vous explique la création cette maison d'édition en 2013 ?
Elle revient également sur la création du Prix du Livre Romantique : vous avez jusqu'au 16 septembre pour participer à l'édition 2019 : http://editionscharleston.fr/prix-livre-romantique/
Karine Bailly de Robien évoque aussi les belles pépites francophones repérées par l'appel à manuscrits et hors le cadre du Prix : Clarisse Sabard, Alia Cardyn, Jeanne-Marie Sauvage-Avit, Béatrice Courtot, Marie Vareille, Sophie Henrionnet ou encore la Team RomCom.
Et vous, quel est votre roman préféré des éditions Charleston ?
Retrouvez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/Editions.charleston/
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvelle vieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Elia, la passeuse d'âmes tome 1

Quel âge a Elia au début de l'histoire ?

16
14
17
18

9 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Elia, la passeuse d'âmes, tome 1 de Marie VareilleCréer un quiz sur ce livre
.. ..