AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266296267
Éditeur : Pocket Jeunesse (08/10/2020)
4.5/5   335 notes
Résumé :
Quand la vie prend un virage aussi terrible qu'inattendu, comment se réinventer et garder espoir dans l'avenir ?

Léa a 16 ans, un talent immense et un rêve à réaliser. Entraînée par son père, qui est à la fois son modèle, son meilleur ami et son confident, elle avance avec confiance vers cet avenir tout tracé.
À 17 ans, Anthony, obligé de faire face à l'absence de son père et aux gardes à vue de son frère, ne rêve plus depuis longtemps.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (114) Voir plus Ajouter une critique
4,5

sur 335 notes
5
83 avis
4
23 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

iris29
  31 mars 2021
La première chose à savoir sur ce livre, c'est que , bien qu'estampillé "roman pour adolescents ", il peut être lu à tout âge , la preuve : j'ai adoré...
La deuxième , c'est qu'il vaut mieux éviter les lieux publics pour le lire, sous peine d'inonder votre masque et vos mouchoirs. Il est bouleversifiant !
Et la troisième , c'est qu'il faut tout lire jusqu'à la dernière ligne. Après le clap de fin, Marie Vareille nous raconte la genèse de ce roman , dans " Un dernier mot pour la route..." . Et moi, qui croyait en avoir fini, avec les mouchoirs, je me suis retransformée en fontaine ...
Marie, je la suis depuis ses tout débuts, et je lis tout, (même quand elle écrit un roman sur une basketteuse, c'est vous dire si je l'aime ! )
Et donc, j'ai aimé sa Léa.
Léa, 16 ans , dont la vie est un long fleuve tranquille, entre ses vingt heures de basket par semaine et le lycée.
Léa et ses meilleurs amis , Nico et Amel. Amel qui vit dans la cité, Léa, dans une belle maison bourgeoise. Léa entraînée par son père , leurs projets, leur rêve qu'elle entre à l'INSEP puis en NBA.
Mais la vie , c'est comme les spaghettis : bien rangée , elle peut s'emmêler , se casser, et tout et tout... et la tragédie arrive, et la vie de Léa ne sera plus jamais comme avant.
Pourtant en sortant de chez Amel, elle rencontre Anthony, un gars de la cité, rien à voir avec elle, sauf qu'il est aussi doué qu'elle au basket. Anthony qui ne connaissait pas la léa d'avant. Et des fois, ça fait du bien de rencontrer des gens qui ne savent pas que votre vie n' est plus un fleuve tranquille...
Et Léa va devoir apprendre à rebondir...
Et tout comme j'ai aimé Léa, j'ai aimé Anthony, Amel et ses "carottes sont cuites", la mère, la petite soeur...
Des personnages magnifiques, tellement bien décrits qu'on a l'impression qu'ils sont vrais .
Un roman sur la résilience, les projets avortés, la force de se réinventer , la puissance des liens ( de tous les liens , qu'ils soient familiaux, amicaux, amoureux ), le courage, le travail.
Un roman, à la fois bouleversant et amusant , très fort et sensible, bienveillant, par instants poétique, et plein d'espoir...
Pour ados (mais pas que ... )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6910
La_Bibliotheque_de_Juju
  14 décembre 2020
Moi, tu sais, les spaghettis … Je préfère les nouilles, c'est plus mon truc. Les spaghettis, je n'arrive pas à garder ma dignité lorsque j'en mange, une vraie angoisse !
Et le basket, bof… Non, vraiment, ce n'est pas pour moi ce roman, je pense.
Puis, j'ai jeté un coup d'oeil. Comme on entrouvre la porte.
Et je m'y suis engouffré ! Pris d'amour pour Léa, cette lycéenne, folle de basket et amoureuse de son meilleur ami. Je me suis pris de passion pour un livre sur le basket, oui madame, et j'ai même presque compris les règles, dis donc.
Mais trêve de dribleries car Marie Vareille touche juste dans ce roman jeunesse que je conseille à tous. Et non, il n'est pas uniquement question de baskets, je préfère te le dire tout de suite !
Tu souris, tu t'inquiètes, tu larmouilles. Tu ris, tu tournes les pages et tu t'épates.
C'est un roman sensible, dur parfois, mais juste.

Juste, oui, j'y tiens, car les clichés, ce n'est pas mon dada et Marie Vareille offre un roman calibré, sans ficelles apparentes, comme ça peut être parfois le cas. Il possède cette forme de sincérité qui fait que, quel que soit le registre, le roman peut fonctionner sur moi. Car il n'est pas fabriqué, ni prémâché et j'y ai trouvé ce que je n'étais pas allé chercher.
Du sujet, je ne peux guère vous en parler car il ne faut pas déflorer le plaisir. Juste dire que ce n'est pas un roman léger, ce n'est pas une bluette adolescente, mais bel et bien, un cri du coeur. Et c'est en lisant les remerciements que j'ai encore mieux compris pourquoi j'avais ressenti une telle vérité …
Entre petites phrases pétillantes et coups de massue, un roman qui rebondit d'un coin à l'autre de ta tête. Un roman qui se dévore, donc, et qui n'a pas besoin d'être forcément étiqueté. Oui, c'est un roman jeunesse, mais non, il n'est pas que pour les ados. Marie Vareille a l'émotion juste et les mots qu'il faut pour la faire naître. Entre rire et larmes, comme la vie.
C'est fou la faculté qu'ont parfois les livres de te parler de choses qui, à la base, ne paraissaient pas être pour toi. J'étais en panne de lire, et me voilà reparti de plus belle, rendossant mon maillot de lecteur tout terrain !
Tiens, et si je me mettais au basket …

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
bookaddict02
  07 janvier 2021
Après avoir lu "La vie rêvée des chaussettes orphelines" que j'avais adoré, j'avais envie de lire un autre roman de cette auteure et ce fut une très belle expérience. Pour moi, ce livre est un vrai coup de coeur. Cette histoire est émouvante et que dire des personnages ils sont touchants et attachants. S'il y a bien une chose qu'il faut retenir de ce roman c'est qu'il ne faut jamais baisser les bras et continuer à se battre malgré les épreuves. Marie Vareille arrive à nous immerger dans son univers, nous faire vivre les émotions de ses personnages. Mais aussi à nous faire réfléchir au sens de la vie. C'est un roman poignant et absolument magnifique !
Commenter  J’apprécie          270
devoreusedelivresch
  27 mai 2021
Franchement, ça fait un moment qu'une lecture ne m'avait pas retourné comme ça.
Je n'avais pas vraiment lu le résumé de cette histoire et je ne savais pas dans quoi j'allais me lancer. Et je crois que j'ai bien fait d'y aller à l'aveuglette car j'ai découvert une histoire qui aborde différents thèmes (notamment le basket, je ne vous dirais pas le reste car il vaut mieux que vous les découvriez par vous-même).
Les personnages sont vraiment bien construits et c'est un pur plaisir de les suivre tout au long de l'intrigue. J'avais l'impression de vivre l'histoire comme si j'étais à côté d'eux et de ressentir toutes leurs émotions.
En plus, certains personnages vont devoir se remettre en question à un moment donné, ce que j'ai beaucoup aimé.
Pour moi, ce livre aura été fort en émotions et par instant, il m'est même arrivé d'avoir les larmes aux yeux.
Et que vous dire de la plume de l'autrice... elle est entraînante tout en restant simple et elle saura vous plonger rapidement dans ce roman. Elle parvient à aborder aisément chaque thème tout en glissant une subtile pointe de romance dans l'intrigue au moment opportun.
Je n'ai vraiment pas vu défiler les 278 pages de ce livre car je ne pouvais tout simplement plus le lâcher. Pour le prix, vous pouvez vous procurer ce roman pour 17,90 euros ou 28,50 francs.
Amateurs de lecture young adult contemporaine, ce roman est fait pour vous.
Cette lecture est parvenu à me surprendre et à m'émouvoir au plus haut point et je ne peux faire aucune remarque négative dessus. C'est un immense coup de coeur pour ma part et je ne peux que lui attribuer la note de 10 sur 10.
Lien : http://devoreusedelivres.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
basileusa
  10 mai 2021
Léa est une jeune prodige du basket, à l'avenir tout planifié ! Sauf qu'il y a des évènements dans la vie qui surviennent sans qu'on s'y attende. Et Léa, qui doit tout remettre en question, est loin de l'accepter ....Bon j'avoue au début j'ai trouvé cette lecture sympa mais peut-être un peu trop ado et classique : l'histoire d'amour notamment réserve peu de surprises. Mais finalement la dernière partie du roman me fait changer d'avis, quand Léa est un peu moins une tête à claque egocentrique ( ah l'adolescence ! Bon ok on lui pardonne quand même vu les épreuves traversées). L'émotion arrive alors, tout doucement et on se rend compte qu'on à la gorge qui se serre alors qu'on ne pensait pas s'attacher. Et c'est une bonne lecture oui, qui en plus m'a appris pleins de choses ! Un peu sur le basket, beaucoup sur un syndrome dont j'entends le nom pour la première fois. La force de ce roman c'est que les personnages sont très réalistes et tout est raconté avec justesse . Je le conseille donc !
Challenge coeur d'artichaud 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180

Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
unehistoiredemotsunehistoiredemots   03 août 2021
C'est valable pour n'importe quel obstacle que je croiserai sur mon chemin : je peux en faire mon excuse pour abandonner ou je peux en faire l'histoire que je raconterai quand j'aurai réussi.
Commenter  J’apprécie          20
unehistoiredemotsunehistoiredemots   02 août 2021
Avant je pensais qu'on pouvait décider de sa vie, qu'on était maître de son avenir. Mais on ne vit pas dans un film américain avec un happy end à la con. La réalité, c'est que le bonheur et le malheur sont distribués au hasard, par un destin sadique, complètement con, aveugle ou ivre mort.
Commenter  J’apprécie          40
unehistoiredemotsunehistoiredemots   03 août 2021
Je ne serai jamais basketteuse de haut niveau. Pas parce que je n'ai pas assez travaillé, ni parce que je n'ai pas le talent ou les compétences nécessaires et surtout pas parce que j'ai peur.
Mais parce que je ne peux pas faire ça à Maman, à Anaïs, à ma famille. J'ai mis longtemps à le comprendre, mais maintenant je sais : mon équipe, la vraie, c'est elles.
J'espère que tu comprendras. C'était un sacré match, complètement inéquitable : moi contre l'univers, je me suis battue jusqu'au bout.
J'ai perdu, ça arrive aux meilleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
unehistoiredemotsunehistoiredemots   03 août 2021
Ce que je sais, Léa, et crois-moi, je n'ai pas le moindre doute sur la question : c'est qu'à la seconde où il aurait su que le basket pouvait être un danger pour ta santé, ton père ne t'aurait plus laissée mettre un pied sur le terrain. Ça lui aurait brisé le cœur, peut-être même plus qu'à toi, mais il t'aurait amputée des deux jambes plutôt que de te laisser mettre ta vie en danger pour ce rêve-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
unehistoiredemotsunehistoiredemots   03 août 2021
Et même si, comme disait quelqu'un que j'aimais bien, "on n'est pas dans un film américain avec un happy end à la con" et que malheureusement, je n'attendrai jamais la lune, j'ai compris aujourd'hui que grâce à mon père, et à toutes ces années pendant lesquelles j'ai poursuivi ce rêve fou, moi, Léa Martin, j'ai eu cette chance immense de frôler les étoiles.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Marie Vareille (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Vareille
Prix Babelio 2021 : découvrez les 10 lauréats
autres livres classés : basket-ballVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Elia, la passeuse d'âmes tome 1

Quel âge a Elia au début de l'histoire ?

16
14
17
18

9 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Elia, la passeuse d'âmes, tome 1 de Marie VareilleCréer un quiz sur ce livre

.. ..