AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2603025457
Éditeur : Delachaux et Niestlé (26/10/2017)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
(BEAU LIVRE)

Markus Varesvuo. Connu autant qu'apprécié des ornithologues à travers le monde, ce photographe naturaliste finlandais né en 1960, magnifie les oiseaux depuis près de 25 ans. Il a remporté de nombreux prix, dont l'International Wildbird Photographer of the Year Award. Il a également été reconnu European Bird Photographer of the Year 2010, récompense décernée par la Société des photographes animaliers allemands. Il a notamment publié chez D... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
cardabelle
  18 décembre 2017
"Oiseaux en majesté "— on ne pouvait pas choisir meilleur titre pour qualifier la magnificence de ces photographies animalières .
Tout d'abord, grand merci aux éditions De La Martinière , aux éditions Delachaux et Niestlé et à l'équipe de Masse Critique Babelio . Merci pour ce cadeau superbe.
Superbe — le mot n'est pas trop fort.
Markus Varesvuo, photographe naturaliste finlandais , est certes reconnu pour l'excellence de son travail mais, ici, la présentation subtile et pensée fait de chaque photo ou presque une oeuvre d'art qui à chaque page vous éclabousse de beauté et de sensibilité ; j'avoue avoir souvent eu la larme à l'oeil ou la gorge serrée en pénétrant le coeur de ce magnifique album blanc à la tranche d'argent, à l' allure de livre précieux.
Un ouvrage qui nous présente près d'une centaine d'espèces d'oiseaux de Finlande , de Norvège, d'Arctique, de Hongrie, des Iles Shetland ou encore du Japon
Au fil des pages, on devine les patients affûts dans les tourbières humides ou les roselières , près des étangs ou des rivières, en montagne ou dans les îles, au bord de l'océan ou dans les airs ...
Des envols, des plongeons, des amours, des maternités , des repas , des traques , des combats , ou des moments de paix , des moments de vie captés pour les faire exister à nos yeux .
Essentiel semble-t-il pour qu'une prise de conscience permette la survie d'un maximum de ces espèces d'oiseaux comme par exemple , le faucon pèlerin pour qui " dans les années 1960-1970, l'usage des pesticides avait entraîné la disparition quasi-totale de sa population. Aujourd'hui , la Finlande en compte environ 300 couples ." (p 375)
Impossible bien-sûr de décrire chaque photo alors je tenterai de résumer l'ensemble en vous laissant imaginer des couleurs qui jouent avec la lumière et les éléments, des textures irréelles de plumages , des iridescences où le vert et le bleu jouent avec le pourpre , ou alors des symphonies immaculées, faites de neige ,de givre et de plumes , d'éphémères dentelles de glace où s'abrite un lagopède ...blanc.
Ce livre est certainement parmi l'un des plus beaux albums de photos animalières que j'ai pu voir ; chacune y est sublimée . le format large y contribue .L'impression est parfaite . le texte est restreint au maximum pour laisser parler l'image. Et, pour les photographes avisés, à la fin de l'ouvrage, l'auteur offre les données techniques de chaque photographie .
Un monument d'environ 380 pages pour le plaisir de l'oeil et de l'esprit, un moment de béatitude .
Bien sûr, on devine que Markus Varesvuo dispose du meilleur matériel qui soit , que son expérience laisse peu de chance à la médiocrité mais c'est plus que cela : son oeuvre est celle d'un artiste , d'une sensibilité extrême , intense , capable de capter l'âme du vivant , du lieu ou de la matière et de la montrer.
Ce livre m'a bouleversée.
C'est un merveilleux cadeau pour les amoureux de la nature et de l'art , pour les passionnés de photo et puisse-t-il faire naître des vocations .
Un émerveillement à partager.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          483
Northman
  20 décembre 2017
Merci à Babelio et aux éditions Delachaux et Niestlé pour m'avoir permis de tester cet ouvrage.
Aperçu plusieurs fois en librairie, le livre attirant l'oeil avec sa chouette épervière en couverture, j'étais curieux mais au final je suis déçu.
On sent le plaisir du photographe à travers ces prises de vues, la patience dont il a dû faire preuve afin de capturer ces instants.
La qualité des clichés est indéniable, c'est la construction de l'ouvrage qui pose problème.
Le choix du format tout d'abord laisse parfois à désirer, la plupart des doubles pages sont plutôt réussies avec un cadrage
inspiré comme les lagopèdes alpins enfouis dans la neige dans un coin du cadre alors que sur d'autres l'oiseau est au centre, coupé en deux par la reliure (chouettes harfang et lapone par exemple). Oú est l'intérêt d'une telle image?
Ensuite, si les chouettes sont (presque) groupées ensemble, les espèces suivantes sont mélangées, rapaces et corvidés apparaissent au milieu des oiseaux marins par exemple.
De même le merle noir qui apparaît une première fois seul, puis quelques pages plus loin encore une fois avec plusieurs prises de vue ou encore la chevêche d'Athéna perdue en fin d'ouvrage...
L'auteur a aussi ses préférences, il s'attarde sur certaines espèces qui ont droit à plusieurs photos sous toutes les coutures et néglige les autres qui n'ont parfois droit qu'à une seule photo et pas toujours la plus avantageuse. Je pense au geai des chênes qui arbore des couleurs magnifiques mais qui est particulièrement moche sur cette photo où l'on ne voit que sa tête tout juste sortie de l'eau...
Également 16 pages pour la chouette harfang ou le grand tétra et seulement 1 pour le balbuzard pêcheur que l'on ne voit pas pêcher, la sterne arctique avec un très beau contre-jour pour unique cliché alors que le contre-jour du macareux est complété d'une autre prise de vue où l'on voit bien ses couleurs...
Le livre donne l'impression d'avoir suivi un schéma de construction bien défini puis d'avoir subit des rajouts comme la chevêche d'Athena, loin de ses cousines, plus de place au début donc on la met à la fin, ainsi que diverses espèces incrustées par-ci par-là comme pour vider la pellicule.
Côté descriptions, même si ce n'est clairement pas le but d'apporter un descriptif pointu de chaque espèce, une nouvelle fois certaines ont droit à des informations intéressantes et d'autres peu voire pas du tout.
Tout ceci rend l'ouvrage assez frustrant.
Oiseaux en majesté...oui mais seulement pour certains.
Petit aparté :
Un beau livre de 2,6 kg dans une simple pochette bulle n'est plus très beau à l'arrivée.
Mon activité comprenant entre autres des préparations de commande, je ne saurai que trop recommander l'utilisation de carton pour un tel envoi.
Les colis seront toujours maltraités dans les transports, il convient donc d'anticiper ceci et de choisir le bon emballage pour chaque objet.
Pas du tout le cas ici.
Moi qui pensais l'offrir ensuite, je ne peux clairement pas.
Le livre est gratuit pour le testeur, certes, mais est-ce une raison pour négliger la marchandise ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Elamia
  21 décembre 2017
Outre le fait que le livre soit arrivé très abîmé (utiliser une enveloppe bulle pour un ouvrage de cette taille et de ce poids était un pari risqué et non professionnel) c'était quand même une belle surprise. Merci encore une fois à Babelio et à son opération Masse critique de nous permettre de découvrir tous ces livres. En grande passionnée d'oiseaux et de la faune animale je ne pouvais pas passer à côté de celui-ci. D'autant plus que l'ayant feuilleté en librairie je savais à quoi m'attendre et je savais que certaines photographies étaient impressionnantes. Dans ce livre les descriptions des espèces sont succintes et on suppose donc que le lecteur connait déjà un peu nos amis à plumes. Non ce qui est intéressant c'est la manière dont le photographe sublime ses sujets et arrive à capturer en une infime seconde une position spectaculaire. Je pense aux rapaces, et plus particulièrement à l'Harfang des neiges, qui déploie toute sa beauté sous l'objectif de Markus Varesvuo. On comprend tout à fait le titre d'Oiseaux en majesté car la plupart des clichés rendent grâce aux animaux et les rendent beaux et impressionnants. Concernant les espèces présentées je n'ai pas fait de réelle découverte. A part peut-être la chouette de l'Oural qui est un sublime mélange entre la chouette effraie, lapone et la harfang.
Je déplore quand même le manque de catégorisation : on nous présente des rapaces, puis des espèces marines, des passereaux, de nouveau des rapaces.. d'où une petite impression de fouillis lorsque l'on feuillette l'ouvrage dans son intégralité. Et cela rend également la recherche d'un individu compliquée, même en s'aidant de l'index. Le second et gros bémol c'est le favoristime du photographe. Pour certaines espèces (plutôt assez communes) il propose plus d'une dizaine de clichés alors que pour d'autres espèces rares et difficilement observables en milieu naturel comme le geai des chênes, nous n'avons droit qu'à une seule photo et de plus l'oiseau a les plumes mouillées.. Cette photo ne présente aucun intérêt mais ce n'est clairement pas la seule. Je ne vais pas tout citer mais on dirait bien que sur la fin, Markus Varesvuo a comblé le vide avec des photos choisies au hasard dans sa pellicule. C'est un peu se moquer du public tout de même.
J'ai apprécié cette découverte, admirer des photos ornithologiques est toujours un grand plaisir pour moi. Toutefois, je trouve que ce livre est beaucoup trop onéreux pour ce qu'il propose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : nature sauvageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Markus Varesvuo (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Un titre = un auteur

Si je vous dis "Histoires extraordinaires"

Edgar Allan Poe
Honoré de Balzac
Agatha Christie

7 questions
7675 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre