AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B084WYM94C
104 pages
Bamboo Edition (03/06/2020)
4.42/5   42 notes
Résumé :
Certains histoires s’inventent, d’autres se racontent…Une transmission d’amour et de vie entre deux êtres.

Camille et Bastien attendent leur deuxième enfant. Un moment de joie. Mais le bonheur est de courte durée. À la naissance de Louis, le diagnostic tombe. Louis est atteint de graves malformations cardiaques. Vu son âge, l’important est de gagner du temps avant une intervention qui peut s’avérer fatale… Durant ces mois de tension et d’incompréhensi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,42

sur 42 notes
5
10 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

marina53
  24 novembre 2020
Foix, 3 mai 2007. Dans la soirée, Bastien et sa femme, Camille, quittent la maison familiale à toute vitesse. Et pour cause, le petit Louis ne va pas tarder à pointer le bout de son nez. Ils s'assurent qu'ils ont bien tout pris et laissent leur fille, Chloé, avec ses grands-parents. L'accouchement se passe très bien, Louis est un vrai petit poupon et toute la famille est ravie. Trois jours plus tard, alors que le couple s'apprête à quitter la maternité, Camille a reçu la visite du docteur Lancelin qui, après la visite médicale, a détecté un problème cardiaque à Louis. Lorsque la jeune femme annonce cela à ses parents, ils se montrent optimistes et sont sûrs que cela va passer. Fin mai, le couple se rend au centre hospitalier du Val d'Ariège pour procéder à une échographie. le problème cardiaque est confirmé et Louis a un souffle au coeur. le médecin leur conseille alors de se rendre à Toulouse et consulter le professeur Halts, l'un des plus grands spécialistes en cardiologie infantile...
La naissance d'un enfant est un moment très important dans la vie d'un couple. Et l'on ne s'imagine pas un seul instant que ce bonheur puisse se ternir aussi vite, qu'un minuscule grain de sable vienne tout chambouler... C'est ce qui arrive à Bastien et Camille qui apprennent que leur bébé, Louis, souffre d'un problème au coeur. S'ensuit alors pour eux un long et dur combat qui, durant des années, va les faire traverser de nombreuses épreuves. Mais ce sont aussi des années d'une incroyable et forte complicité qui va se nouer entre Louis et son grand-père, Pablo. Ce sont ces deux aspects qu'Espé a voulu nous faire partager avec cet album très personnel. Il se livre avec beaucoup de pudeur et de sensibilité sur toutes les épreuves que sa femme et lui ont dû supporter, les moments de doute, les peurs mais aussi les moments de bonheur et la force, le courage et la générosité de Pablo qui, lui, se bat contre un cancer. L'auteur, après le perroquet, a, une nouvelle fois, puisé dans ses souvenirs et nous offre un album très émouvant. Graphiquement, son trait tout en finesse et ses pleines pages très fortes rendent parfaitement compte des émotions.
Un récit poignant qui nous va droit au coeur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          530
Crossroads
  17 octobre 2020
Camille et Bastien attendent un heureux événement.
Enfin ce qui aurait dû l'être, car apprendre que son petit Louis est atteint de graves malformations cardiaques aurait tendance à placer sous l'éteignoir une béatitude qui ne demandait qu'à s'afficher.
Le col de Py est leur histoire.
Un récit plombant, certes, mais pas que.
Il est aussi celui d'un partage sans nom.
Celui de Louis avec son grand-père malade, Pablo.
S'inspirant de sa propre expérience, Espé, fort de son coup de crayon précis et de son phrasé aussi évocateur que vibrant, parvient à toucher là où ça fait mal sans jamais faire dans le pathos larmoyant.
Ce qui aurait pu facilement s'avérer comme une énième guimauve sponsorisée par Kleenex "water fresh wipes" apparaît finalement comme une douce caresse attristante que l'on se félicitera d'avoir reçue une fois ce fichu col dompté.
Joli moment...
Commenter  J’apprécie          360
Bdotaku
  30 juin 2020
« certaines histoires s'inventent, d'autres se racontent »
Derrière ce titre un peu énigmatique « le Col de Py » (qu'on ne comprendra qu'à l'épilogue) se cache un roman graphique autobiographique poignant publié par Bamboo dans la collection « Grand angle » . Sébastien Portet (dit Espé) raconte sous le masque transparent de Bastien Laporte la naissance de son deuxième enfant Louis et la découverte de sa malformation cardiaque. Sous-titré « Histoire de vies », cet album dresse aussi le portrait du grand-père courageux Pablo qui, malgré le cancer qui le ronge, viendra épauler le jeune couple et veiller sur son petit-fils tout au long du parcours du combattant qui sera mené pour le sauver.
On a ainsi une histoire de transmissions : transmission du père dessinateur à son fils puisqu'il immortalise l'odyssée qui fut la leur, mais également transmission entre une vie qui s'éteint et une autre qui peine à s'épanouir … Cette construction narrative qui met incessamment en parallèle les trois générations est très émouvante et transforme cette histoire de coeur malade en une histoire de coeurs aimants et en un vrai coup de coeur !
Il faut dire que la situation de l'auteur trouve de troublants échos dans celle que nous avons vécue à la naissance de notre fils cadet. L'album d'Espé, je l'ai donc adoré, compris, … Ca a fait remonter des émotions enfouies et des choses qu'on avait voulu oublier : la bêtise des uns, la méchanceté des autres. Tant de choses sont magnifiquement et pudiquement rendues dans cette bande dessinée : la culpabilité, l'incompréhension, la révolte et toutes les émotions qui étreignent les parents … Les gens qui vous accusent d'être trop protecteurs voire complaisants ( !) car une grande partie de ce handicap ne se voit pas et qui se disent que c‘est faire bien des histoires pour pas grand-chose ; les décisions que le corps médical vous demande de prendre alors que vous ne comprenez rien à leur jargon ; le jargon médical (fidèlement retranscrit dans les bulles) que finalement vous adoptez vous-mêmes sans vous en rendre compte ; les multiples rendez-vous avec des spécialistes et les bilans sans fin ; la difficulté à gérer le quotidien ; les querelles de chapelle et d'egos de certains docteurs ; l'attente insupportable avant les opérations parce qu'on vous dit qu'il faut gagner du temps pour mettre toutes les chances de votre côté et que vous voyez pourtant quotidiennement que votre enfant souffre et puis enfin l'admirable dévouement de tous ces soignants …
« le col de Py » ne peut laisser indifférent parce qu'il retrace, de façon fluide et linéaire, ce parcours vécu par Pablo, Bastien et sa femme Camille, le petit Louis sans oublier la grande soeur Chloé sans acrimonie et sans pathos. Pour ce faire, Espé crée une certaine mise à distance avec un trait semi-réaliste qui est presque caricatural parfois mais qui enveloppe également de beaucoup de tendresse les protagonistes dans les couleurs pastel d'Aretha Battutista et il prête aussi particulièrement attention à la retranscription des émotions dans grâce aux visages très expressifs de ses personnages.
L'autre récit autobiographique d'Espé, « « le Perroquet », m'avait émue aux larmes ; là pour les raisons expliquées plus haut j'ai carrément sorti la boîte de Kleenex ! Mais c'est un one shot qui touchera tout le monde. Espé est dans ses récits autobiographiques un véritable auteur complet. Son écriture toute en retenue est très élégante et l'on remarque, en outre, une grande inventivité graphique dans des pleines pages qui transcrivent dans des raccourcis surréalistes saisissant l'état d'esprit des parents quand tout vole littéralement en éclats ou présente des images sans textes consacrées aux petits moments de bonheur qui donnent une respiration au récit et aux lecteurs. Je salue son talent et le courage du petit Louis et je vous incite vraiment à lire cette bd qui nous rappelle le sens des priorités, raconte un magnifique histoire d'amour et de transmission et finit sur une belle leçon de vie et d'espoir …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nathavh
  14 août 2020
"Le col de Py" histoires de vies, comme le dit la quatrième de couverture "certaines histoires s'inventent d'autres se racontent"
C'est une histoire personnelle que nous raconte Espé alias Sébastien Laporte, la sienne, celle de sa famille à travers ses personnages.
Bastien et Camille, les parents de Chloé vont accueillir leur deuxième enfant, Louis. C'est le bonheur lorsqu'il naît le 05/05/2007 mais ce bonheur sera de courte durée, tout s'effondre quelques jours plus tard lorsque l'on décèle une maladie cardiaque chez Louis. Une malformation congénitale qui met sa vie en danger. Elle nécessitera une chirurgie lourde mais paradoxe il faut attendre le plus tard possible pour la réaliser. Il faut coûte que coûte gagner du temps donc hors de question de le mettre à la crèche, il faut trouver une solution.
C'est Pablo, le père De Claire qui se propose trois jours semaine. Pablo est toujours de bonne humeur et est heureux de s'occuper de Louis et Chloé malgré le fait qu'il se bat contre un cancer.
Il se sent utile et trouve de cette façon, un sens à sa vie. Jamais il ne se plaint, toujours optimiste, de bonne humeur malgré ses douleurs et sa fatigue. "Vivre l'instant présent, il n'y a que ça de vrai." est sa devise.
Cet album est juste magnifique, d'une sensibilité très forte. On ressent avec les parents les angoisses, le sentiment de culpabilité d'avoir donné la vie avec un handicap, l'impuissance, la révolte, l'incompréhension.
On suit le parcours de Louis, l'hôpital, les attentes mais surtout on ressent l'amour. L'amour d'un grand-père qui donne le meilleur à son petit-fils.
C'est la transmission d'un père à son fils en immortalisant son histoire, ses épreuves dans cet album mais aussi la transmission d'un grand-père à ses petits-enfants. Une vie qui part pour une vie qui renaît.
Les couleurs pastels, le coup de crayon, les grandes pages, les expressions renforcent ce sentiment d'émotion. C'est délicat, tout en retenue, en émotion. J'ai terminé avec la boîte de kleenex tant c'est beau et émouvant.
Un énorme coup de coeur ♥♥♥♥♥
Lien : https://nathavh49.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Livheryn
  02 juillet 2020

En matière de bandes dessinées qui touchent sa vie personnelle, je dois dire qu'Espé est vraiment très fort. Si son travail le plus connu est à priori la série Châteaux Bordeaux (que je n'ai pas lue), j'ai été émue aux larmes par le Perroquet.
La force du Col de Py est de mettre en scène des personnages extrêmement humains et faillibles. Bien que les problèmes cardiaques de Louis soient décelés quelques jours après sa naissance, il est nécessaire de repousser une opération le plus tard possible pour que l'enfant puisse survivre. L'attente se compte en années. Pendant ce temps, il faut tenter de remonter la pente et de reprendre une vie à peu près normale; mais les deux parents n'y parviennent pas. Bastien cumule les retards pour rendre sa nouvelle bande dessinée à son éditrice et Camille ne fait qu'angoisser perpétuellement, notamment avec les rendez-vous médicaux récurrents. Leurs réactions liées à leur impuissance sont compréhensibles et font naître la compassion du lecteur.
Mais le plus attachant des héros est incontestablement Pablo, le grand-père de Louis et père de Camille. Il n'est qu'abnégation. Bien que sérieusement malade, c'est lui le plus solide mentalement. Il porte la famille fragile à bout de bras et s'efforce de faire vivre de beaux moments au petit Louis et sa grande soeur sans jamais se départir de son sourire et sa bonne humeur.
C'est une bande dessinée d'une grande beauté autant dans le visuel que dans le propos. Elle rend hommage aux hommes et aux femmes solaires qui savent faire toujours faire front devant les difficultés. Les dessins mettent particulièrement en avant la panique qu'engendrent sont les consultations médicales avec des heures d'attente, des tonnes de schémas et un jargon terrifiant. Les moments en famille apparaissent ensuite comme une véritable bouffée d'oxygène. C'est admiratif de constater l'aisance avec laquelle Espé est parvenu à nous transmettre toutes ces émotions contraires.
Nul doute que personne ne ressortira indemne de cette lecture. Il vous faudra lire jusqu'à la dernière page, comme dans le perroquet, pour comprendre l'origine du titre et combien l'épreuve fut difficile. Un formidable ouvrage placé sous le signe de l'amour filial.
Lien : https://bullesetchapitres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
Sceneario   04 novembre 2020
Avec ce nouvel album, l'auteur nous plaque purement et simplement au sol, grace à cette capacité à nous raconter une histoire authentique, sans pour autant chercher à nous apitoyer !! C'est un vrai talent d'auteur.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
BdotakuBdotaku   31 mai 2020
La naissance d’un enfant est le moment le plus merveilleux dans la vie des parents. On prépare son arrivée, il y a ce moment d’attente extraordinaire… On lui prépare son petit cocon… On lui choisit les plus belles choses... On veut que tout soit parfait… On lui cherche un prénom… On imagine son visage… Tout est merveilleux… Jamais, jamais aucun parent n’est prêt à accepter que son enfant naisse malade… Encore moins quand tout va bien jusqu’à l’accouchement… C’est un véritable coup de poignard dans le cœur.
(Bastien)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nathavhnathavh   14 août 2020
Tout se passe merveilleusement bien. Les enfants sont heureux d'avoir leur papy à la maison ces trois jours, il s'en occupe bien mais on voit qu'il est fatigué...la chimio est un calvaire et le ronge petit à petit... mais Louis est sa raison de vivre... il se sent utile, il se sent vivre.
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   13 octobre 2020
C'est dans la maladie que l'homme se rend compte de ses limites et qu'il n'est pas aussi fort qu'il le prétend.
Commenter  J’apprécie          10
ZephirineZephirine   28 mai 2021
- Tu crois qu'il serait fier, papy?

- Oh oui! Et je suis sûr qu'il est très fier de toi de là où il est!
Commenter  J’apprécie          10
pommerougepommerouge   24 mai 2020
Personne ne peut imaginer non plus notre souffrance et notre sentiment de culpabilité en tant que parents...
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1242 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..