AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lionel Duroy (Collaborateur)
EAN : 9782290343807
350 pages
Éditeur : J'ai Lu (28/01/2005)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 18 notes)
Résumé :
«Quand je repense à mes premiers pas, en Bulgarie, il me semble que jamais enfant ne fut plus heureux de découvrir le monde. Et pourtant, jamais le monde n'avait été plongé dans un tel malheur. Je suis née le 15 août 1944. Des côtes de la Manche à la mer Noire, toute l'Europe était alors à feu et à
sang...»

Fuyant la dictature stalinienne qui s'est abattue sur la Bulgarie, Sylvie, son frère aîné
Eddie et leurs parents débarquent à Paris ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
mfrance
  21 août 2016
Ces souvenirs, racontés avec simplicité et chaleur valent pour l'évocation de la vie familiale de Sylvie Vartan, dans laquelle elle s'est toujours beaucoup engagée.
De son enfance difficile en Bulgarie, un pays mis, après la guerre, sous la botte d'un communisme pur et dur, à un point tel que ses parents décident de quitter leur pays pour la France, à l'arrivée à Paris le 24 décembre 1952, choc heureux pour la famille qui, en un clin d'oeil, découvre l'abondance après des années de privation !
De la reconstruction en France, où avec courage les parents Vartan renoncent à leurs rêves antérieurs pour se forger une nouvelle existence, forcément tout autre, à l'acclimatation relativement aisée des deux enfants qui s'adaptent rapidement et apprennent très vite le français.
Sylvie Vartan égrène avec humour et justesse les années d'enfance et d'adolescence qui précèdent l'explosion de sa carrière à l'entame des années yéyé. Cette carrière au départ fulgurant, c'est Eddie le grand frère qui va en être l'initiateur en demandant à sa petite soeur de remplacer au pied levé une jeune chanteuse pour l'enregistrement de "Panne d'essence" avec Frankie Jordan !
Et là, c'est une autre vie qui commence.
Et la suite c'est une existence que les média ont largement commentée ...
L'émotion, on la retrouve lors du retour de Sylvie Vartan en Bulgarie, en 1990 après la chute du communisme, sur la trace des souvenirs, des visages de son enfance et des lieux où elle a vécus.
Et la narratrice, avec pudeur et simplicité, sait rendre cela bouleversant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Thierrydiegolea
  04 décembre 2017
Dans cette autobiographie Sylvie Vartan se livre, se dévoile sans détours se raconte en toute simplicité en collaboration avec Lionel Duroy. On y découvre les joies, les peines, lés déboires de la chanteuse.Ses admirateurs prendront plaisir à lire ou a relire cet ouvrage. Ils seront à l'affût d'un petit détail qui aurait pu leur échapper.
Les jeunes générations pourront lire ce livre comme ils tournent les pages d'un roman car Sylvie a connu un destin hors du commun digne d'une héroïne d'un livre à succès.
Sylvie voit le jour le 15 août 1944 en Bulgarie à Sofia ou elle y passera les huit premières années de sa vie, Des années qu'elle qualifie de lumineuses et je dois dire que les pages consacrées à ses souvenirs dans son pays natal sont très émouvantes Cependant, je ne suis étonné, car écouter »La 'Maritza »me bouleverse toujours autant. Les années passent. Sylvie devient l'égérie des yéyés,dans les années 60. Elle s'est fait aussi encore remarqué avec l'arrivée du disco dans les années70
Si vous aimez tout ce qui brille, ou si comme moi vous avez besoin de vous replonger avec délice dans cette époque des années 60 70 80 ou si tout si tout simplement vous avez envie de découvrir ou redécouvrir la femme et l'artiste, alors, pas d'hésitation, cet ouvrage répondra à vos attentes. .Lisez-le revivez vos rêves d'enfant, Ne soyez pas trop nostalgiques.Gardez toujours à l'esprit que la vie se fane, certes, mais elle reste belle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Houbbabzh
  26 juin 2018
On cannait tous "La plus belle pour aller danser", "2'35 de bonheur" , on connait (surtout en ce moment) le couple mythique des deux idoles Johnny et Sylvie, mais on connait moins la femme, et encore moins l'enfant bulgare qui a dû fuir son pays pour sauver sa vie et sa liberté.
A travers ce livre sensible, Sylvie Vartan nous fait revivre son enfance heureuse en Bulgarie jusqu'au jour où Staline a mis sa poigne de fer sur le pays, pour en arriver à faire que prier Dieu c'était célébrer le maître du Kremlin. On revit cette période où la famille Vartan se retrouve sans le sou, sans pouvoir manger à sa faim, le tout avec un appartement réquisitionné par les troupes soviétiques...
La fuit en France les sauvera et la suite on la connait: Sylvie Vartan devient une des idoles yéyé, et là encore on la suit dans sa vie d'idole et de femme quelque peu délaissée par son affreux Jojo de mari.
Elle rebondira , encore et encore malgré des blessures physiques et morales que l'on ne connaissait qu'en partie.
c'est une leçon de vie qui nous est délivrée ici, dans un témoignage empreint de retenue, de sensibilité et de lucidité .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lailasamburu
  03 août 2014
Un livre où l'on découvre une femme et non seulement l'artiste qu'on a l'habitude de nous présenter sur les plateaux de télévision. Ici, elle nous parait plus humaine et plus sensible. Des passages parfois un peu longs et répétitifs, mais une lecture agréable que je ne regrette pas.
Commenter  J’apprécie          10
VivianeB
  10 décembre 2012
Une écriture sincère, intelligente et émouvante pour décrire sa vie de femme et de mère, sa vie de chanteuse. Une vie d'ombre et de lumière.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
mfrancemfrance   21 août 2016
C'était le 24 décembre 1952, aux premières heures de la matinée. Il pleuvait sur la gare de Lyon, mais il aurait pu tomber du mazout que nous aurions trouvé Paris magnifique ! Maman resplendissait en dépit de la fatigue du voyage et papa souriait. Oui, papa souriait, malgré la pluie dehors, malgré le froid, malgré la bousculade sur le quai. On sentait que c'était un sourire de l'intérieur, un sourire qui venait de loin et qui le transportait. Il avait gagné ce petit bonhomme, mon papa, il avait sorti les siens du plus sombre des mondes au prix de deux années de misère, d'acharnement, de courage, et maintenant il regardait s'écouler la foule autour de nous avec cet air extatique des évadés, des miraculés. Qu'est-ce qu'il en avait à faire que nous n'ayons plus de maison, que nous n'ayons plus rien véritablement sur la terre que notre malle en osier, puisque nous étions là, tous les quatre, vivants ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Sylvie Vartan (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Vartan
Sylvie Vartan - On n’est pas couché 12 septembre 2009. Album "Toutes peines confondues".
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie: artistes et sportifs (789)
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1028 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre