AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Richard Francis Burton (Éditeur scientifique)
ISBN : 2277301523
Éditeur : J'ai Lu (30/11/-1)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 38 notes)
Résumé :
[RESERVE A UN PUBLIC AVERTI]

Paradoxe : le Kama Sutra est célèbre dans le monde entier. Mais sait-on vraiment ce qu'il contient ? Précieux manuel à l'usage des amants, le Livre de l'Amour renferme, il est vrai, quantité de trésors. Il dévoile sans tabous les plus extrêmes raffinements du plaisir. Techniques de séduction, préliminaires, caresses, baisers, positions amoureuses... Aucun détail n'y est oublié. Mais attention ! L'amour, ici, est élevé à la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
finitysend
  16 août 2018
Kama : divinité hindoue en charge du désir sexuel , entre autre désir d'ailleurs … Sutra : aphorisme , canon ….
Le kamasutra est un texte édifiant au prise avec le divin et le mode vie des hommes . Il contribue à l'accession au dharma comme état sublime et à la connaissance du dharma ( loi naturelle et cosmique pour faire simple , base de toute vie et suprême rémunération ) .
Le texte est donc une sorte de manuel pratique et philosophique . Il revêt aussi une tonalité sinon juridique , mais au minimum jurisprudentielle et normative . Il se devait aussi d'inspirer le législateur de tout Rashtra ( regnum au sens latin ) hindou .
Si vous souhaitez lire le Kamasutra par l'image , explorez les gravures des temples de Khajurâho , vous en aurez pour votre argent .
L'Angleterre victorienne a failli les détruire , mais elles ont survécus car la jungle les a aussi d'abords protégées des Moghols .
Le désir et ses expressions sexuelles variées ont une grammaire car ils sont un langage et une science et pour finir comme tout langage dans la pensée hindoue : un art .
Cela va donc beaucoup plus loin que la question de savoir : comment astiquer Popaul …. Encore que Popaule et ses états d'âme , restent incontestablement une question d'une importance primordiale .
Le texte est égalitaire , car tout le monde a sa part du banquet , les hommes , les femmes , les hétérosexuels , les homosexuels , seuls , a plusieurs : tout le monde se doit de faire vivre l'accomplissement du Dharma .
Et fichtre , où irait le monde si le plaisir ne pouvait s'accomplir ? C'est une bonne question et d'ailleurs je vous la pose ?
Bien que le texte soit souvent très pratique , il est fondamentalement érotique et il s'adresse à tous les sens et il transcende le statut social et il se prête à toutes les mises en scène .
Il est un aiguillon pour l'ensemble du système nerveux , aussi donc un aiguillon pour le cerveau qui peut servir à ressentir et à réfléchir aussi quelquefois ….
Le kamasutra fut légalisé en Angleterre en 1963 , rien que pour cette raison , je vous en recommande la lecture . En fait personnellement , je qualifierais ce texte de traité de rationalisme mystique ….
Le texte traite d'harmonie dans le couple , du mariage , des courtisanes . C'est un manuel de vie civilisée qui vient nous sortir par l'érotisme au sens large , de la bestialité , en ouvrant la perspective sur un mode de vie civilisé qui repose largement sur le plaisir accompli .
Sans plaisir féminin par exemple où vat le monde ? Bref a une époque où on tolère que les femmes s'habillent dans certaines contrées avec des sacs poubelle qui les recouvre des pieds au sommet du crâne , je trouve le kamasoutra très rafraichissant .
Mais il reste du boulot car apprendre à respecter les femmes , les homosexualités , les épouses et les prostituées et l'homme aussi qui a droit au plaisir également , exactement celui dont il se prive en jouant au mâle alpha de base : ce n'est pas facile ….
Si vous prenez de haut le kamasutra , sachez que en tant que ressortissants d'une société qui refuse le plaisir sexuel au handicapés moteur , et bien ce n'est pas très étonnant .
Il y a des pays où on trouve une bible dans chaque chambre d'hôtel , moi je pense qu'un exemplaire du kamasutra est un complément urgent à glisser dans les tiroir de tout établissement respectable .
Cela vaut aussi pour le législateur à mon humble et misérable avis .
Et je me dit : là où il Ya de la gêne , non, il n'y a pas de plaisir ….
Le texte du kamasoutra est une compilation qui s'échelonne du VI eme siècle au VII eme siècle . La fin de sa rédaction date du moment culminant de la contre reforme hindouiste contre le jainisme et le bouddhisme . Ce moment signe aussi la transcendance définitive de l'hindouisme sur le védisme dans la pensée hindoue.
Ce texte sacré est d'ailleurs l'objet de nombreux commentaires .Sa véritable floraison littéraire artistique ( enluminures ) date du XVI eme siècle , période moghole avec ses manuscrits déjà censurés et ses miniatures qui viennent soutenir à la foi la beauté de ses thèses et l'asservissement des femmes des harems dédiées par centaines au plaisir d'un seul homme … Heureusement que ce texte sacré traite aussi de la masturbation …. ( sourire ironique ) , pensez à la masturbation quand vous visitez les palais moghols .
Et oui , les textes sacrés libérateurs servent aussi à l'asservissement , ironie que l'histoire des religions révèle . Et surtout ne forcez pas une jeune fille à épouser un laideron ou un homme quel qu'il soit , dont elle ne veut pas , car ce faisant vous mettez la création en péril .
Je conclu comme le kamasutra , en vous disant qu'il est bon de prolonger le plaisir à la fin d'un échange qui lui est dédié , l'équilibre se plait en effet à la suspension et à l'évanescence dissipatrice plus qu'à la chute abrupte …
J'espère que cet humble commentaire bénéficiera également d'une suspension évanescente finale dans l'esprit de son lecteur innocent .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          512
Luniver
  09 août 2012
On est bien loin ici des versions modernes qui reprennent une liste de positions, avec fiche technique et schémas explicatifs : le Kâma-sûtra de Vatsyayana traite de l'amour au sens très large. On trouvera donc des conseils sur la sexualité, sur la demande en mariage, sur la bonne conduite d'une épouse envers son mari, sur la manière de séduire les épouses des autres, et pour les courtisanes, les façons de soutirer de l'argent à son amant et s'en débarrasser quand le moment est venu. Quelles que soient vos intentions, l'auteur se met de votre côté et transmet son savoir pour que vous parveniez à vos fins. L'auteur rappelle toutefois les règles religieuses et nous invite à ne pas les enfreindre.
Dans l'ensemble, l'ouvrage est assez comique : le décalage entre les deux cultures est important. Sur la structure du couple d'abord (polygamie, soumission des épouses au mari, …) et sur une foule de petits détails culturels qui nous paraissent vraiment saugrenus : les comparaisons nous semblent douteuses (« éléphant femelle», «vache», …), les amants se laissent des traces de griffe et de morsure en guise de souvenir, et se frappent (un des chapitres se nomme «Des diverses manières de frapper et des sons appropriés»).
Le dernier chapitre traite de philtres qui confèrent l'invisibilité (pour avoir accès au harem royal sans se faire repérer), qui font grossir les sexes (comme quoi la préoccupation sur le sujet n'est pas neuve) et qui permettent de se rendre irrésistible. Les recettes sont à base de fruits, de poivre et d'excréments de singe, avis aux amateurs !
S'il y a toujours moyen de grappiller quelques petits conseils, l'intérêt premier du texte est de découvrir les us et coutumes d'une autre culture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Davalian
  22 décembre 2014
Ce petit plaisir (qui de fait n'en est pas vraiment un) a également été lu dans le cadre du challenge ABC critiques 2014-21015. Il s'agit d'une édition (proposé par l'éditeur Minerva) parmi de nombreuses autres qui ne retiendra guère l'attention.
De prime abord, l'ouvrage attire l'oeil : l'édition est plutôt pratique (facile à cacher), riche en couleurs et en illustrations, réalisée sur un papier de qualité. Passé cette impression, le curieux pourra sans crainte passer à autre chose. Il suffit de feuilleter le livre pour savoir pourquoi (cela me servira de leçon pour l'achat en ligne). le confort de lecture est tout relatif. L'introduction n'est pas agréable à lire et le reste du texte à peine plus. Voici pour la forme.
Pour le fonds, c'est encore pire. le texte donne l'impression d'avoir été écrit à la va-vite. L'on ne sait pas vraiment de quoi il est question ici. Est-ce vraiment la version originale du Kama-Sûtra ? Les gloses sont nombreuses et intrusives à l'excès. La traduction pêche à de nombreux endroits… bref il est bien difficile de s'immerger dans ce lire qui du reste se termine (heureusement) très rapidement.
Le seul point fort de l'ouvrage reste les illustrations. Elles sont nombreuses, variées et fort déroutantes pour notre culture. Elles agrémentent cependant difficilement la lecture (il n'y a pas de lien entre le texte et les images). le côté artistique est cependant original et plaira aux personnes adaptes de culture orientale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
aaahhh
  02 mai 2012
"Les affinités sexuelles", "les préliminaires", "les baisers", "les querelles", "de la rupture"... C'est un tour complet de l'amour que nous propose cet ouvrage qui reprend les préceptes énoncés par le grand Vatsyayana au Vème siècle! Et quel tour envoutant, car chaque chapitre de ce traité de l'érotisme est un poème et une initiation à la volupté. C'est un plaisir en soi de lire ce livre du plaisir par excellence, surtout quand la poésie et la passion du texte sont, comme c'est le cas dans cette édition, accompagnées par de magnifiques illustrations, chefs d'oeuvre de l'art indien.
Loin d'être une oeuvre triviale ou pornographique, ce kamasutra est un trésor d'amour, de finesse et de sensualité! A lire sans modération... Seul ou bien accompagné ;-)
Commenter  J’apprécie          140
Philippe67
  27 mai 2012
Critiquer ce livre c'est comme faire une critique d'un livre de cuisine : ce n'est aps le livre qui est bon ou mauvais c'est l'usage que l'on en fait.
cela dir le seul usage que je puisse faire d'un livre c'est le lire avec attention et après s'ouvre à nous le champ de possibles...
Tout un programme poético-sensuel de découverte de l'autre et de sois même.
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
aaahhhaaahhh   02 mai 2012
Celui qui connait bien les véritables principes de cette science n'agit pas simplement au gré de sa fantaisie. Cet ouvrage n'a pas été fait pour servir de simple instrument à la satisfaction du désir. Celui qui, possédant les principes de cette science, cultive avec soin Dharma (la vertu), Artha (la richesse) et Kama (l'amour), sans devenir l'esclave de ses passions, celui-là réussira dans tout ce qu'il entreprendra.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LuniverLuniver   08 août 2012
L’homme est divisé en trois classes, à savoir : l’homme-lièvre, l’homme-taureau et l’homme-cheval, suivant la grandeur de son Lingam.
La femme aussi, suivant la profondeur de son yoni, est une biche, une jument, ou un éléphant femelle.
Commenter  J’apprécie          120
finitysendfinitysend   14 août 2018
L'amour est nécessaire pour satisfaire l'esprit
Commenter  J’apprécie          470
DexteretteDexterette   08 juin 2012
Toute chose, quelle qu'elle soit, que l'un des amants fait à l'autre, celui-ci doit la lui rendre ; c'est-à-dire, si la femme baise l'homme, l'homme doit la baiser en retour ; si elle le frappe, il doit de même la frapper en retour.
Commenter  J’apprécie          70
LuniverLuniver   09 août 2012
La première fois qu’a lieu l’union sexuelle, la Passion de l’homme est intense, et le temps qu’il y met, court ;
Commenter  J’apprécie          110
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
80 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre
.. ..