AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2908387271
Éditeur : Les Cahiers de l'Egaré (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Ce roman explore avec un rare bonheur d'expression mêlant légèreté et gravité,la relation d'une fille en son adolescente à son père marin-pilote.De lui,elle apprend les étoiles et l'océan.Comme lui,elle sait de toute éternité,qu'aimer c'est prendre le tout,et transmettre passionnément.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigittelascombe
  18 février 2013
Ana-Mua "grande étoile scintillante devenue pilier d'entrée du dôme du ciel" donne son titre à ce roman tissé de correspondance entre une fille aimée tendrement (toute jeune institutrice à Papeete) et un père adoré, de prose oscillant entre passé,présent et avenir et de légendes polynésiennes.
Le vouvoiement de "votre petite oie sauvage" au "Pacha" qui la traite de "drôlesse" ou de "fofolle", qui s'inquiète ou lui reproche d'être un "casse-tête chinois" dépeint l'admiration empreinte de respect que Paulana éprouve pour un père protecteur. Les signatures "votre pisseuse" ou "votre garçon manqué", empreintes d'humour reprochent avec impertinence les regrets d'un marin-pilote en manque d'héritier mâle mais complices jouent.
Marin-pilote, car ce père là navigue aussi bien dans l'océan que dans le ciel.Mais en lisant entre les lignes on perçoit un secret et des mots qui abolissent la souffrance,la guerre et la perte.Alors le lecteur voyage du lagon aux "gerbes de tous les bleus, tous les verts, tous les ors" en "tortue qui mange les nuages", en Idriss, le Marocain aux baisers passionnés, en Klaus, l'étudiant d'Alger qui "écope les larmes" ou en Jean-Balthazar mordu par les étoiles.
J'avoue avoir perdu parfois le fil, ne voulant garder que l'aspect poétique du récit, son dépaysement, la complicité de la relation père-fille et l'amour transmis des étoiles et de l'océan.
Lysane Vauchez-Douënel, après avoir "bourlingué" avec son père marin, a joué sur des scènes de théâtre et créé un atelier d'écriture à Toulon en 95.Elle a également co-publié (avec Geneviève Jackson et Sylvette Raoul) Si tu t'imagines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   19 février 2013
Chacun a sa manière de regarder l'océan ou de ne pas le voir en se recroquevillant.Pour le regarder au fond de l'âme il faut faire face,respirer,encaisser avec les épaules sûres cette puissance gloutonne et faire confiance,se laisser dominer pour que le flux passe,que se transmette l'alchimie de l'éternité.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   19 février 2013
-à babord, à côté de la Croix du Sud, le petit quadrilatère de la Mouche.
....ainsi font les hommes,ils nomment.L'inconnu leur fait peur,les domine.Ils veulent connaître donc ils nomment.Ensuite,ils pensent qu'ils dominent.
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   19 février 2013
On crache, on rit, on recommence.
Est-ce une manière de passer le temps?
Le temps à Tahiti,voyez-vous, est d'humeur variable et n'a pas une seconde l'envie de croire à une quelconque organisation raisonnable.
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   19 février 2013
On part à la rivière, en short et en chemise longue pour ne pas tenter le diable parce que vous savez, "la chair attire la chair".
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Lysane Vauchez-Douënel (1) Voir plus

Lecteurs (1) Voir plus