AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1623809568
Éditeur : Dreamspinner Press (27/01/2014)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Rue Murray n’a jamais voulu être appelé ‘Papa’. D’ailleurs, il n’aurait jamais cru coucher un jour avec une femme. Il se retrouve pourtant désormais père d’une petite fille, Alice. Entre son job de barman et ses cours de cosmétologie, Rue n’a guère de temps à consacrer à un bébé, mais il refuse de l’abandonner. Ce dont il a besoin, c’est d’une babysitteur, mais les choix s’amenuisent. Il est à deux doigts d’arrêter ses études pour garder Alice lui-même lorsqu’il se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Ninie067
  11 octobre 2014
J'ai vu il a tout juste quelques jours via FB que la publication de ce roman numérique allait être prévue en sortie livre broché pour novembre. J'ai donc demandé l'avis de quelques amies sur leurs lectures de ce roman et la plupart étant positifs je me suis dis que c'était une lecture parfaite pour moi :D
C'est le troisième roman que je lis de cet auteur et j'aime toujours autant sa plume délicate. En même temps, elle doit vachement aimé Star Wars, car c'est déjà le deuxième roman que je lis dans lequel elle nous parle de geeks fanas de cette saga (et vous le savez maintenant mais mon fils aîné en est déjà complètement gaga), donc assez difficile pour moi de lire ce roman avec le personnage d'Erik sans penser à mon garçon.
Et il faut dire que le personnage de Rue n'était pas un cadeau non plus, entre les bas résilles, le vernis à ongles, j'avoue avoir eu du mal au début de l'histoire, car l'auteur nous a bombardés avec deux gros clichés pour ses personnages. Mais les copines ont dit que l'histoire en valait la peine et je continue donc sur ma lancée.
Rue est un jeune homme d'une vingtaine d'années qui fait des études de coiffure. Pour payer ses études, il travaille dans un bar gay et est souvent affublé de tenues assez excentriques, qu'il n'hésite pas assortir avec du maquillage et du vernis à ongles. Lorsqu'une fille lui annonce qu'il va devenir papa six mois plus tard, il n'en croit tout d'abord pas ses oreilles, mais il ne pourra pas délaisser l'enfant à venir quand la nana lui dira qu'elle n'en veut pas.
Six mois plus tard, lorsque la petite Alice pointe le bout de son nez et que son papa se retrouve démuni suite à la visite des endroits où placer sa fille en journée (merci pour le fou rire que j'ai eu lors des descriptions) quand il est au travail. Rue va voir son voisin, un réclu qui ne sort jamais de chez lui et lui demande de garder sa fille contre rémunération. Mais le voisin est loin d'être extatique lors de la proposition et refuse tout net.
Ce ne sont que 200 dollars de plus et quelques jours plus tard , qu'Erik accepte tout de même la proposition de Rue. le voilà donc ce pauvre geek solitaire avec un petit paquet de lange sous les bras. Et dès ce moment là, l'histoire est juste fabuleuse à lire. La petite chose fait des merveilles sur son entourage. Rue est un véritable papa poule et Erik est "une nounou d'enfer" (mais rassurez-vous il est loin de ressembler à la fameuse Fran qui crevait l'écran de cette série tv).
Les personnages (avec leur défauts) n'en sont que plus abordables et adorables, aussi bien l'un que l'autre. Et au fil de l'histoire, nous pouvons apprécier leurs évolutions. Erik est devenu moins timide et renfermé grâce à Rue et à Dusty, le meilleur ami gay de Rue, qui quant à lui me semble moins extravagant. Alors même si l'histoire est un peu lourde par moment avec tous les clichés qu'elle contient, j'ai passé un bon moment de lecture. L'alternance des points de vue est un plus que j'apprécie tout particulièrement.

En bref, c'est une jolie petite histoire que je vous recommande, comme elle m'a été chaudement préconisée.
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Mateiva
  21 avril 2015
Une superbe histoire, toute en douceur et délicatesse.
Le résumé est parfais, donc je ne reviendrai pas trop sur le contenu de l'histoire.
Rue est un jeune homme au caractère extravagant, en parfaite adéquation avec ses tenues. Cependant c'est un garçon avec un coeur en or. Il prend soin de sa fille avec beaucoup de rigueur, et ne baisse pas les bras une seule fois.
Erick est un homme sujet à des crises d'angoisse, auteur de romans de SF. Pour lui, les choses doivent être à leur place, tout est calculé. le moindre grain de sable, et cela vient le perturber. Pourtant, lorsqu'il accepte de garder Alice, la fille de Rue, son voisin, il ne sait pas vraiment pourquoi, sauf qu'il a besoin d'un peu plus d'argent.
Au fil de l'histoire, leur routine s'installe, Erick est un très bon babysitteur, il prend soin d'Alice. Mais ce n'est pas tout. Erick évolue également au contact d'Alice et de son père, mais aussi de Dusty, le meilleur ami de Rue. Plusieurs événements viendront ponctuer le récit.
J'ai aimé cette histoire car elle est douce et plaisante à lire. Nous avons le point de vue de Rue et d'Erick, ce qui est vraiment appréciable, car nous sommes en permanence dans leur tête, leur pensée, leur coeur. Nous voyons bien comment Erick évolue, mais il réfléchi beaucoup, se pose des questions. Petit à petit, nous assistons à cette relation qui s'installe très doucement entre Rue et lui, une relation de confiance, et d'amour. Depuis sa rencontre avec Erick, Rue n'est plus vraiment le même, lui aussi évolue, réfléchi, sur son travail, sa vie, ses sentiments. Chacun fera évoluer l'autre à sa manière.
Il est touchant de voir Erick empreint aux sentiments amoureux. C'est tout nouveau pour lui. Il ne sait pas, il ne connait pas. Et pourtant il va s'en sortir à merveille.
Rue s'attache petit à petit à Erick, et ne s'en rend pas vraiment compte, jusqu'à ce qu'un sentiment de jalousie vienne le mettre en vrac.
Le personnage de Dusty, le meilleur ami de Rue, vaut le détour. Il est très gentil, serviable, toujours présent. Et heureusement pour nos deux protagonistes, il est de bons conseils. Mais le pauvre ne va pas être à la fête au cours de l'histoire. Il est très attachant comme personnage et un élément indispensable tout au long du récit.
Mais alors que tout va bien pour notre couple, un grain de sable vient perturber ce bonheur, Erick va morfler, Rue aussi et....à vous de lire !
En bref, un récit passionnant où je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Une écriture fluide, facile à lire, avec de l'humour aussi, les phrases défilent sous vos yeux jusqu'au mot fin, où là on se dit : "J'en veux encore". Rue et Erick sont attachants, atypiques, et forment une belle famille avec Alice et Dusty. Une relation racontée toute en douceur, avec délicatesse, pudeur, un bel apprentissage de l'amour et de la paternité. Tout est énoncé avec humilité, aucune vulgarité. Je me suis laissée transporter par cette histoire, car il se passe beaucoup de choses en dehors de cette relation qui se crée entre Rue et Erick : les problèmes de Dusty, l'évolution d'Alice, le roman d'Erick qui doit changer (et vous verrez comment, ce qui va encore le perturber), le travail de Rue et ses aspirations professionnelles, des crises d'angoisse, de la tristesse, de la peur, des pleurs, également de la joie, de l'espoir, de l'amour, une profonde amitié. Un passage vers la fin m'a beaucoup émue : lorsqu'Erick fait lire un passage de son roman à Rue.
Au final, un livre très beau, d'une grande qualité au niveau des émotions pour moi, car j'adore ce style de récit, avec deux personnages complètement à l'opposé, en total contradiction, et qui en fin de compte se rapprochent, s'apprivoisent, s'aiment. Une lecture qui se lit avec bonheur, on en ressort le sourire au lèvre, et le coeur léger. Cette histoire a su faire fondre mon âme de romantique !
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-Girl
  03 mars 2014
Je cherchais une lecture légère et sans prise de tête et c'est sur les conseils d'une amie, que je me suis laisser tentée par "Une petite chose", un nouveau roman M/M tout juste glisser dans ma lisseuse et cette fois encore, je suis sous le charme de cette romance Gay qui est bien différentes des autres que j'ai pu lire depuis que je m'intéresse a ce genre littéraire.
Rue est un jeune homme gay et qui l'assume parfaitement. Certains de ces accoutrement le font même passer pour le stéréotype homosexuel par excellence (vernis, bas résille, façon d'être, ect....), mais toutes ses petites manies le rende tellement attachant qu'on a envie de l'avoir comme meilleur ami. Mais Rue, n'est pas un Gay comme les autres, il devient le papa de la merveilleuse petite Alice (conçu lors d'une expérience hétéro) et qui sera le fil conducteur de sa relation avec Erik.
Quand on parle du loup, Erik est tout le contraire de Rue. Discret, timide, il va s'ouvrir au monde grâce a sont rôle de Baby-sitter, totalement drôle au début du livre, se qui, comme vous vous en doutez ouvrira le début de ma relation des deux hommes.
Ce roman est tellement touchant et attachant, que j'ai eu beaucoup de mal a le lâcher et a la toute fin, je voulais plus. C'est ce qui rend la romance M/M attachante a mon gout. de plus, la plume de Piper Vaughn est fluide, ce qui rend la lecture d'autant plus agréable.
Une très belle histoire que je conseil aux amateurs du genre, ou a toutes les personnes qui souhaite ce lancer dans la romance Gay et qui cherche tendresse, amour, rire et larmes.
Un roman qui ma fait passer un excellent moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
theowen
  29 août 2016
J'ai aimé dès les premières pages, je découvre avec joie le personnage de Rue, un brin extraverti, pailleté, un individu plein de rêves qui décide d'assumer sa paternité au pied levé.
Puis il y a Erik, associable est faible comme terme pour décrire son rapport avec les autres, accroc aux boissons énergétiques, auteur sur le déclin, il est enclin aux crises de panique quand un changement survient.
Et les changements sont ce que vont vivre nos deux jeunes hommes !

Alice est le fruit d'une nuit alcoolisée, pourtant si petite et déjà si importante. Être père engendre certaines complications que Rue est prêt à gérer, non sans une petite pointe d'appréhension... J'ai dit « petite » ? Même pas peur !
Plus je plonge dans ce roman, plus je réalise que Rue et Erik sont aux antipodes l'un de l'autre.
Leur première rencontre est des plus cocasses provoquant une montée d'angoisse chez notre ermite.
Rue est au bord du désespoir et son voisin est dans le besoin d'argent. C'est donc le début d'une collaboration, j'ai hâte à ce moment précis de découvrir l'évolution de ce récit.
Rue est une vrai tornade colorée qui jongle entre toutes ses responsabilités, un vrai casse-tête pour les non-initiés.
Quand à Erik, sa première journée avec le bébé m'a projeté des années en arrière, soulevant avec nostalgie des souvenirs de parent.
De plus, la présence d'humour est vivifiant et déroutant. Les répliques sont souvent hilarantes, les références sont excellentes. C'est juste génial, agrémenté d'un récit vraiment attrayant, un brin déjanté et loufoque.
La description de la visite des garderies exécutée et décrite par Rue m'a fait exploser de rire, tellement c'est criant de vérité ! Tourné en dérision par les auteures.
Je me suis prise rapidement d'affection pour ces garçons :
-Erik au contact d'Alice, ce petit être fragile agit comme une thérapie bénéfique, le libère d'un poids et son côté inexpérimenté en rapport humain, sa personnalité change et s'adoucit. Il trouve le calme, son besoin de contrôle est moins présent, or un autre genre de besoin se développe, s'amplifie et explose.
-Rue est si spéciale, gentil, protecteur, il fait face avec superbe au destin qui s'est imposé à lui.
-Dusty, le meilleur ami et confident est toujours présent. Ils sont liés par une amitié sincère et forte qui résiste à toutes les épreuves.

Les changements opèrent pour Erik et Rue, l'excitation monte suavement de manière languide. Une exploration magnifique, douce, c'est l'aboutissement de l'éclosion d'une vie nouvelle en toute simplicité d'une famille farfelue, exceptionnelle et adorable.
Cette association de plumes est vraiment sublime et harmonieuse. Il en découle beaucoup de sensibilité, de bonheur pur et d'amour. Ce livre est fabuleusement enivrant, exaltant et d'une réalité précieuse, émouvante et fougueuse.
Toutefois, ne pas s'attendre à des bouleversements extraordinaires mais seulement à un apprentissage de la vie.
Un très agréable moment de lecture. Je lirai la suite des aventures de ce petit groupe avec plaisir !
Lien : http://theowen.canalblog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliDunky
  22 septembre 2014
J'ai beaucoup aimé ce livre. L'histoire est belle et très bien écrite. Les personnages sont très attachants mais surtout très différents mais c'est ce qui fait tout le charme du livre.
Je vous le conseille.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
theowentheowen   29 août 2016
J'ai aimé dès les premières pages, je découvre avec joie le personnage de Rue, un brin extraverti, pailleté, un individu plein de rêves qui décide d'assumer sa paternité au pied levé.

Puis il y a Erik, associable est faible comme terme pour décrire son rapport avec les autres, accroc aux boissons énergétiques, auteur sur le déclin, il est enclin aux crises de panique quand un changement survient.

Et les changements sont ce que vont vivre nos deux jeunes hommes !



Alice est le fruit d'une nuit alcoolisée, pourtant si petite et déjà si importante. Être père engendre certaines complications que Rue est prêt à gérer, non sans une petite pointe d'appréhension... J'ai dit « petite » ? Même pas peur !

Plus je plonge dans ce roman, plus je réalise que Rue et Erik sont aux antipodes l'un de l'autre.

Leur première rencontre est des plus cocasses provoquant une montée d'angoisse chez notre ermite.

Rue est au bord du désespoir et son voisin est dans le besoin d'argent. C'est donc le début d'une collaboration, j'ai hâte à ce moment précis de découvrir l'évolution de ce récit.

Rue est une vrai tornade colorée qui jongle entre toutes ses responsabilités, un vrai casse-tête pour les non-initiés.

Quand à Erik, sa première journée avec le bébé m'a projeté des années en arrière, soulevant avec nostalgie des souvenirs de parent.

De plus, la présence d'humour est vivifiant et déroutant. Les répliques sont souvent hilarantes, les références sont excellentes. C'est juste génial, agrémenté d'un récit vraiment attrayant, un brin déjanté et loufoque.

La description de la visite des garderies exécutée et décrite par Rue m'a fait exploser de rire, tellement c'est criant de vérité ! Tourné en dérision par les auteures.

Je me suis prise rapidement d'affection pour ces garçons :

-Erik au contact d'Alice, ce petit être fragile agit comme une thérapie bénéfique, le libère d'un poids et son côté inexpérimenté en rapport humain, sa personnalité change et s'adoucit. Il trouve le calme, son besoin de contrôle est moins présent, or un autre genre de besoin se développe, s'amplifie et explose.

-Rue est si spéciale, gentil, protecteur, il fait face avec superbe au destin qui s'est imposé à lui.

-Dusty, le meilleur ami et confident est toujours présent. Ils sont liés par une amitié sincère et forte qui résiste à toutes les épreuves.



Les changements opèrent pour Erik et Rue, l'excitation monte suavement de manière languide. Une exploration magnifique, douce, c'est l'aboutissement de l'éclosion d'une vie nouvelle en toute simplicité d'une famille farfelue, exceptionnelle et adorable.

Cette association de plumes est vraiment sublime et harmonieuse. Il en découle beaucoup de sensibilité, de bonheur pur et d'amour. Ce livre est fabuleusement enivrant, exaltant et d'une réalité précieuse, émouvante et fougueuse.

Toutefois, ne pas s'attendre à des bouleversements extraordinaires mais seulement à un apprentissage de la vie.

Un très agréable moment de lecture. Je lirai la suite des aventures de ce petit groupe avec plaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ninie067Ninie067   11 octobre 2014
IL N’A pas l’air d’avoir tous ses légumes dans le même panier…

J’étais planté là, Alice à bout de bras, face au voisin dont les yeux ronds tels des soucoupes me dévisageaient activement comme si j’étais une sorte de forme de vie extra-terrestre légèrement intrigante. Je me dis que je devais moi-même être cinglé pour avoir ne fut-ce que pensé à demander ce que j’étais sur le point de demander, mais voyez-vous, j’étais arrivé au bout d’une très, très longue liste de possibilités, et le barjo dans son tee-shirt Yoda aurait tout aussi bien pu être mon dernier espoir. Maudit soit Dusty ; c’était de sa faute si j’arrivais à faire cette vanne dans ma tête et à la comprendre.

Quand j’avais ramené Alice à la maison, j’étais optimiste, plein d’espoir… horriblement naïf. Alice avait fait toute sa nuit, si on peut dire, si on pouvait qualifier de la sorte un total de trois heures de sommeil réparties sur la durée complète de celle-ci. Je savais que les cernes sous mes yeux ce tout premier matin étaient à l’opposé de sexy. Mais j’étais heureux, avec mon petit bébé d’amour, et j’étais alors certain de trouver l’endroit parfait et parfaitement bon marché où la laisser quand Dusty et moi avions cours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-GirlPixie-Girl   01 mars 2014
— Je ne peux pas avoir d’enfant, Nat ! Je suis... enfin... je suis...
— La personne la plus maternelle que j’aie jamais rencontrée. Tu prends soin de ton ami dans la lune tout le temps.
— Dusty ?
C’était vrai, il était en quelque sorte inconscient, mais au moins lui avait des pouces opposables. Était-ce le cas pour les bébés ? Je pouvais me sentir glisser dans cet état de panique où toutes les pensées les plus idiotes me venaient à l’esprit, mais pas la plus importante... Oh mon Dieu, je suis papa. Ou en tout cas, je le serais dans six petits mois
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-GirlPixie-Girl   01 mars 2014
IL N’A pas l’air d’avoir tous ses légumes dans le même panier…

J’étais planté là, Alice à bout de bras, face au voisin dont les yeux ronds tels des soucoupes me dévisageaient activement comme si j’étais une sorte de forme de vie extra-terrestre légèrement intrigante.
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-GirlPixie-Girl   01 mars 2014
En attendant, ce serait Erik et ses amis Jedi imaginaires en journée, et Dusty et les loufoques au style douteux qui lui servaient de collègues la nuit. Ma pauvre fille.
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3307 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre