AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Marie Vrinat-Nikolov (Traducteur)Bernard Lory (Préfacier, etc.)
EAN : 9782213633572
481 pages
Fayard (22/08/2007)
3.94/5   16 notes
Résumé :
Sous le joug s'inspire , d'après une amie bulgare , de la vie du révolutionnaire Vasil Levski que Vazov nomme ici Ognianov puisqu'il écrivit ce livre en Russie .

En 1875-1876, alors que les Bulgares vivent depuis plusieurs siècles sous la coupe ottomane, des patriotes sillonnent le pays pour répandre les étincelles de l'insurrection et souffler sur les braises du soulèvement. Mais secouer l'indolence et vaincre les réticences d'un peuple qui do... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Renod
  30 septembre 2014
"Sous le joug" est le récit d'une révolte enthousiaste mais maladroite d'un village contre la domination ottomane. Inspiré de faits réels, le roman donne corps à la naissance du patriotisme bulgare et au début de la libération du pays. Il prend parfois des tournures picaresques avec quelques touches de naïveté.
Si les comparaisons Vazov / Hugo et "Sous le joug" / "Guerre et paix" sont exagérées, la lecture de ce roman historique est indispensable pour qui s'intéresse à la culture et à l'histoire de la Bulgarie.
Commenter  J’apprécie          180

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gugururugugururu   28 mai 2020
Il n'en revenait pas encore de ce qu'il venait de voir. Il avait vécu cinquante ans ; il se rappelait du temps où il était défendu à un Bulgare de porter du vert, où tout Bulgare devait descendre de cheval chaque fois qu'il rencontrait un Turc ; lui-même avait vu, vécu, subi, digéré tant d'humiliations que maintenant il n'en croyait pas ses yeux : il avait vu au milieu de la fête, devant mille spectateurs, un Turc descendre de son cheval sur ordre d'un Bulgare, boiteux et saoul, et ce Turc oublier son arme et sa qualité d'Osmanli et se prêter, comme une bête, pour que Bezportev monte sur son dos et se fasse porter aux yeux de tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cathy74Cathy74   29 août 2016
Ognianov s'arrachait les cheveux de désespoir.
- C'en est fait, oui c'en est fait de la Bulgarie ! disait-il en contemplant les flammes ; voilà tout le fruit de nos efforts héroïques. Ainsi ont sombré nos fières espérances : dans le sang et dans les flammes ! Dieu du ciel !
Commenter  J’apprécie          40
gugururugugururu   28 mai 2020
Un sourire bizarre effleurait la figure de l'idiot. Dans ce regard privé de raison on lisait l'amitié, la peur et l'admiration que la présence de Boïtcho soulevait dans l'âme de Mountcho. Quelques années auparavant, Mountcho avait blasphémé Mahomet devant un caporal turc qui l'avait battu presque à le tuer. Depuis lors il n'avait gardé dans sa conscience assombrie qu'un seul sentiment : une rancune démoniaque contre les Turcs. Témoin involontaire du meurtre des deux Turcs dans le moulin et de leur enfouissement dans la fosse, il avait conçu pour Ognianov un sentiment d'admiration et de vénération infinies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : littérature bulgareVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Ivan Vazov (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2484 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre