AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205058017
52 pages
Éditeur : Dargaud (19/05/2006)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 19 notes)
Résumé :

C'est le voyage d'une vie. Jacques veut découvrir l'Islande. Il veut surtout se découvrir lui-même. Que signifient les visions qu'il connaît depuis son enfance, et qu'il sait venir de cette île lointaine et dure ? Un voyage mystérieux et dangereux à la découverte de la sorcellerie islandaise...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Torellion
  04 décembre 2016
Marc Védrines nous propose une histoire d'aventures et de mystères en terre islandaise.
Le jeune Jacques, jeune français de 16 ans, décide d'embarquer à bord d'un navire de pêcheur de morue en direction de l'Islande. Quelle drôle d'idée : Mais le marin d'eau douce cache un secret : de mystérieux rêves le hantent et le renvoie vers cette sombre île.
Voici le pitch de ce premier tome d'une trilogie consacré à l'Islande.
Les dessins sont agréables, sans plus. Quelques erreurs dans les proportions et quelques cadrages mal exécutés affaiblissent l'ensemble. Cependant sombres à souhait, ils vont bien avec l'atmosphère voulue par l'auteur.
L'intrigue est assez bien menée, même si la lecture des tomes suivants s'avèrent nécessaires pour comprendre l'ensemble de l'histoire.
Dans l'ensemble c'est un album un peu terne mais qui mérite qu'on se lance dans la lecture du deuxième tome.
Commenter  J’apprécie          143
Zirkawicca
  14 avril 2016
Cette BD d'aventure sur fond historique n'est pas mauvaise, mais elle est tout de même plutôt plate, assez fade. C'est la couverture et l'aspect sorcellerie islandaise qui m'ont attirée. Mais le contenu n'est pas vraiment au niveau. Les dessins ne sont pas mauvais, exceptés les visages que je n'ai pas du tout aimé: je les ai trouvés mal faits, disproportionnés et parfois presque difformes... Ce que cette BD a de mieux à offrir, c'est son dessin de couverture et ses superbes cartes anciennes de l'Islande.
On voit bien que l'histoire se déroule à une lointaine époque, mais j'ai au début eu du mal à la situer dans le temps: étant donné que j'avais loupé la mention "Islande, XVIIème siècle" de la 4ème de couverture, j'ai procédé par déductions! La christianisation des peuples nordiques indiquait que l'époque du récit était postérieure à l'ère Viking, mais après... C'est la mention de l'évêque Brynjolfur qui m'a révélée l'indice décisif: il s'agissait donc du XVIIème siècle, élémentaire! Voilà voilà... Au moins on retrouve une vraie cohérence historique dans les détails.
La trame du récit est constituée par la quête de Jacques, poussé irrésistiblement vers l'Islande par ses rêves récurrents. Cela m'a étrangement fait penser à "L'exil des anges" de Gilles Legardinier! Il s'agit d'un tout autre registre, mais où les protagonistes étaient eux attirés par l'Irlande par le biais... de rêves récurrents, tout pareil. Simple remarque, étrange coïncidence, idée peut-être plus très originale du coup? J'imagine en effet que ce scénario doit sans doute se retrouver dans d'autres livres encore...
Toujours est-il que de ce récit je n'ai tiré ni grand plaisir ni ennui. C'était correct, mais sans +, et le héros ne m'a pas vraiment plu. Je ne l'ai pas trouvé sympathique, même un peu louche, et le choix du dessin de son visage et ses cheveux laisse clairement à désirer (on ne saurait pas qu'il s'appelle Jacques, on le prendrait aisément pour une fille...) de +, peu de précisions sont données sur les buts de sa quête, qui reste trop superficielle et décousue pour être vraiment prenante. Malgré tout, je pense tout de même me procurer la suite car je cherche à enrichir ma collection de BDs et ici, l'intrigue n'est pas au RDV mais le design de l'ouvrage et les thèmes abordés font que cette trilogie trouvera malgré tout parfaitement sa place dans ma bibliothèque, entre "l'Almanach de la sorcière" et "Ultimes rituels"... :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          34
fannyvincent
  04 mars 2016
Au XVIIème siècle, un jeune garçon s'embarque en cachette sur un bateau de pêche, caressant le rêve de pouvoir ainsi atteindre l'Islande. Car les visions qu'il a depuis son enfance l'entraîne inexorablement vers cette île...
J'ai choisi cet album à la médiathèque un peu par hasard, surtout séduit par ce titre promettant l'Islande (une île qu'il me plairait vraiment de découvrir): or, je n'ai été emballé ni par l'histoire (un peu plate), ni par le dessin. Je ne crois donc pas que j'emprunterai les volume suivants...
Commenter  J’apprécie          90
som
  06 janvier 2014
(Tomes 1 à 3) Un port français quelque part sur la façade atlantique, au XVIIe siècle. Un navire part pour une campagne de pêche au long cours, du côté de l'Islande. A son bord se cache Jacques, jeune passager clandestin. Vite découvert, il devient la bête noire des marins tant il semble porter la poisse alors qu'il ne souhaite qu'une seule chose : être débarqué en Islande, la grande île méconnue et dangereuse dont il parle assez curieusement la langue. C'est chose faite à l'occasion d'une bataille navale contre les Danois. Dès lors, Jacques s'attache à retrouver les lieux et les traces qui hantent son esprit. Sur son chemin aventureux, il croisera nombres difficultés, des individus dangereux, une nature violente et sauvage. Il se confrontera surtout à de mystérieuses voix intérieures, surgies du passé.
A travers ce personnage, Marc Védrines revisite les grands mythes des sagas islandaises et nous donne à voir, grâce à un dessin dans la plus grande tradition de la ligne claire, des paysages marqués par les vents, la glace et le feu. le résultat est divertissant, agréable à lire et pour ceux qui apprécient cette île, ils auront le plaisir de retrouver l'atmosphère particulière qui y règne. A noter, la belle carte du XVIe siècle qui orne les plats intérieurs des albums.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Erik_
  05 septembre 2020
Selon un récent sondage, l'Islande serait devenue le pays le plus détesté au monde suite à l'éruption de ce volcan qui a cloué les avions du monde entier au sol, entraînant une pagaille sans précédent. On le doit à l'Islande mais surtout à Dame Nature qui reprend ses droits. J'ai été d'ailleurs horrifié d'apprendre que les T-Shirts "I hate Islandia" se vendaient comme des petits pains ce qui est encore un exemple de la bêtise humaine. Cela se calmera certes avec le temps à moins d'une nouvelle éruption ...
Bref, pour en revenir à la bd, on va être plongé au coeur de cette terre isolée et froide située près du cercle arctique. Un jeune adolescent est en proie à des visions dont il voudrait comprendre le sens. Tout a trait à l'Islande. le voilà embarqué dans une aventure où la malchance ou une espèce de malédiction va s'abattre, à commencer par le navire.
C'est bavard par moment mais on est très vite happé par cette aventure qui s'apparente à une espèce de quête initiatique dans un climat envoutant. Il y a réellement de belles planches et de bonnes idées comme celles de transformer une magnifique aurore boréale en une entité monstrueuse et effrayante. Bref, c'est une série qui mérite l'attention.
Pour autant, j'ai été déçu par le troisième tome qui referme cette trilogie dans le sens où on abandonne véritablement le héros pour se concentrer sur l'Islande (encore à cause d'elle !).
Il y a une véritable digression de l'histoire qu'il faut accepter ce qui ne sera pas le cas de tout les lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Lecturejeune   01 mars 2007
Lecture jeune, n°121 - Nous sommes au XVIIe siècle. Lorsque Jacques, bientôt seize ans, embarque à bord d’un navire de pêche en partance pour l’Islande, le lecteur craint un instant une énième variation des Passagers du vent de François Bourgeon. Mais il se trompe : après bien des péripéties, Jacques arrive en Islande, pays dont il connaît la langue et les paysages, sans jamais y avoir posé le pied ! Et le récit de prendre alors un tour déconcertant… Car notre jeune héros possède de mystérieux pouvoirs, qui lui vaudront bien des inimitiés. Si le dessin n’est pas tout à fait abouti, sa maladresse (légère) est largement compensée par une mise en page et un découpage des plus réussis. La coloriste effectue par ailleurs un très bon travail. L’intérêt de cette nouvelle série réside avant tout dans un scénario solide, mêlant habilement données historiques et surnaturel. L’auteur se passionne manifestement pour cette région du monde, dont il dépeint avec talent les paysages sévères et cette période de l’histoire empreinte de superstition. Éric Peltier
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
fannyvincentfannyvincent   26 février 2016
Capitaine, un jeune garçon s'est introduit sur le navire. Personne ne semble savoir ce qu'il veut.
Commenter  J’apprécie          70
Erik_Erik_   23 septembre 2020
On ne voyage pas en Islande pour voyager mais pour avoir voyagé en Islande.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Marc Vedrines (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Vedrines
La Main de Dieu tome 1 / Bande annonce .Disponible le 12/09/2012La saga en BD je John Edgar Hoover !La saga de l?homme le plus détesté et le plus admiré des États-Unis : John Edgar HooverL'histoire commence en 1971. Depuis près de 50 ans, le directeur du F.B.I. est en place, et ce grâce aux rumeurs qu?il a engrangées dans ses fameux dossiers secrets. 50 ans de règne, 50 ans de vie de l'Amérique...Pour ses nombreux ennemis, c'en est trop : l?heure est venue de se débarrasser de lui. Une mystérieuse organisation décide ainsi de l'éliminer. Mais le risque est finalement jugé trop élevé. Les commanditaires ont alors une meilleure idée : employer la propre méthode d'Hoover, le discrédit, pour enfin l'obliger à partir.C'est ainsi que s'engage une quête effrénée pour trouver les informations que personne n'a jusqu'ici réussi à rassembler sur ce personnage mystérieux et sombre. Mais arriveront-ils à trouver la faille ? C?est cette enquête que Marc Védrines nous propose de suivre, dans cette série en 5 volumes, sorte d'équivalent américain d'Il était une fois en France.Plus d'information et premières planches sur http://www.glenatbd.com/bd/la-main-de-dieu-tome-1-9782723486194.htmDevenez fans sur Facebook ! http://www.facebook.com/editions.glenat.bd
+ Lire la suite
autres livres classés : islandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3814 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre