AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Christilla Vasserot (Traducteur)
EAN : 9782267021516
189 pages
Christian Bourgois Editeur (10/03/2011)
2.67/5   3 notes
Résumé :
Aux antipodes des cartes postales qui montrent une Havane exotique et plaisante, Veronica Vega offre un portrait vivant et complexe de Cuba en forme d’autobiographie collective du groupe d’artistes qu’elle fréquente. Rien ne semble inventé : ni les gens, ni les multiples références au monde cubain des arts et de la culture, ni les détails du tableau de la vie quotidienne où surgissent quelques reliquats de l’influence soviétique en même temps que la prégnance et l’a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
traversay
  28 août 2012
Partir, un point c'est tout. C'est le titre du premier roman de Veronica Vega. Cubaine, comme Zoé Valdés et Karla Suarez, avec cette différence qu'elle vit toujours sur son île, contrairement à ses consoeurs, même si son livre semble celle d'une exilée intérieure. Veronica Vega raconte sa vie, au sein d'un collectif d'artistes, ses préoccupations de mère, et surtout le quotidien d'une citoyenne cubaine comme les autres. le récit est touffu et semble prendre un malin plaisir à perdre son lecteur. Tout se mélange, l'absence des pères (celui de la narratrice et celui de son fils), la difficulté de se faire une place dans le microcosme culturel cubain, qui vous place d'emblée au rang de marginale, la difficulté des moyens de transport quand on réside à Alamar, dans la banlieue de la Havane. On est vraiment au coeur de l'existence de cette femme qui se débat entre problèmes matériels et questions existentielles. Quant à savoir s'il faut "partir, un point c'est tout", ce n'est pas si simple, survivre est déjà un travail à plein temps. le livre de Veronica Vega est assez difficile à suivre, que ce soit sur la forme ou sur le fond, fidèle au chaos ambiant. Plus qu'un roman, c'est une sorte de fiction collective et intime, marquée par l'idée que l'espoir d'une vie meilleure, là-bas ou ailleurs, est une notion périmée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
natalieH
  21 mars 2012
Cubaine, à l'origine danseuse et peintre, Véronica Véga survit dans les années 90 gràce à l'artisanat. En 2002, sans matériel pour peindre, elle se met à écrire et se lance quatre ans plus tard dans un projet de roman à trois mains avec un poète cubain et une écrivaine vivant à Munich. Elle achèvera seule "Partir, un point c'est tout", sorte de journal intime, où on se trouve plongé de plain pied dans le quotidien de l'auteur, élevant seule son enfant. Un quotidien fait de difficultés liées à l'intolérance vis-à-vis de cette femme artiste, aux écueils financiers qu'elle surmonte gràce à sa foi en l'art, la création. Ce livre est aussi un portrait de groupe d'un collectif d'artistes cubains, se soutenant mutuellement, ayant fait le choix plus ou moins forcé de rester à Cuba malgré tout. Un récit très vivant, passionnant, où les petites choses de la vie de tous les jours sont transfigurées par la générosité de l'écriture.
Commenter  J’apprécie          20
CelineGe
  21 mai 2012
[...]Je suis restée complètement hermétique à l'écriture de Verónica Vega. Je n'ai pas du tout compris sa poésie.
Ma lecture a été très laborieuse. D'une manière générale, j'ai eu souvent beaucoup de mal à comprendre ses idées. J'avais beau relire les lignes en me concentrant, je n'y comprenais pas plus.
Le récit est assez décousu et ressemble surtout à une suite de pensées notées au gré du vent, ou une collecte de bribes de dialogues entre artistes qui ne sont pas aisément compréhensibles (impression d'arriver comme un cheveu dans la soupe au milieu d'une conversation) ou encore des bouts de conversations téléphoniques passées et des échanges de mails (écrits en italique) inserrés au milieu des pensées de la narratrice.[...]
Lien : http://linecesurinternet.blo..
Commenter  J’apprécie          30


Videos de Véronica Vega (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Véronica Vega
Veronica Vega - Partir, un point c'est tout .Veronica Vega vous présente son ouvrage "Partir, un point c'est tout" aux éditions Bourgois.http://www.mollat.com/livres/veronica-vega-partir-point-est-tout-9782267021516.htmlNotes de musique : Bolero - The Dance Master Classics - 2 Dos Gardenias
autres livres classés : identité féminineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1363 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre