AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2800139137
Éditeur : Dupuis (28/03/2007)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 504 notes)
Résumé :
Dans une ville dont les habitants ont mystérieusement disparu, cinq enfants vont devoir apprendre à se débrouiller... seuls.

Sont-ils aussi seuls qu'ils le pensent ?

Un duo de choc

Après avoir débuté avec des histoires courtes dans SPIROU, Fabien Vehlmann est devenu l'un des scénaristes les plus prometteurs de sa génération ("Green Manor", "Wondertown", "IAN", "Le marquis d'Anaon"). Il le confirme avec "Seuls". Bruno Gaz... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (63) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  24 mai 2014
Leïla, Dodji, Yvan, Camille et Terry ont quitté les bureaux du père d'Yvan et ont finalement emménagé à l'hôtel "Le Majestic". Leïla et Dodji, venus récupérer quelques affaires chez cette dernière, croisent sur la route du retour un rhinocéros qui leur fonce droit dessus. Heureusement pour eux, ils se sont aménagé un coin où les animaux sauvages n'ont pas accès. Une fois à l'hôtel, Leïla rouspète Terry qui continue de piller les magasins de peluches et de jouets qui remplissent plusieurs chambres qu'il s'est aménagées. Il faut dire que la vie ensemble n'est pas facile tous les jours et ils n'ont pas le même entrain à s'occuper des tâches quotidiennes. Tandis que Camille s'amuse à se vêtir de jolies robes, Yvan traîne au bord de la piscine à appeler tout le bottin pour s'assurer qu'il n'y a personne d'autre qu'eux. Un peu éméché, il est tout content de montrer à Leïla le flingue qu'il a trouvé dans le bureau de son père. Dodji se fâche aussitôt dès qu'ils les voient tous les deux à s'amuser à tirer n'importe comment. C'est alors qu'une violente dispute a lieu entre Leïla et Dodji. Ce dernier frappe la jeune fille et s'enfuit...
Dans cette ville déserte où seuls ces 5 enfants ont l'air d'être les seuls survivants, le climat devient plus oppressant, notamment avec le maître des couteaux. Après avoir pris possession des lieux, les caractères s'affirment et la vie en communauté ne semble pas si facile que cela. Les esprits s'échauffent immanquablement et même si leur point commun est de comprendre ce qui a pu se passer cette fameuse nuit, les divergences font leur apparition ainsi que les querelles. L'on en apprend un peu plus sur le passé de Dodji grâce à cette petite séquence émouvante. Les dialogues sont justes et les dessins à-propos. L'on reste encore une fois sur notre faim et l'on regrette finalement le trop peu...
Seuls, le maître des couteaux... tranchant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
cicou45
  11 décembre 2018
Cool, un peu de changement par rapport à l'adaptation cinématographique § Il est vrai que "le maître des couteaux" apparaît bel et bien dans cette dernière mais pas du tout pour les mêmes motifs (encore faut-il y en avoir lorsqu'on s'acharne à vouloir tuer cinq enfants, nos cinq héros en leur lançant des couteaux dessus) mais je n'en dirais pas plus afin de ne pas vous gâcher le suspense. Toujours est-il qu'après s'être installés dans un hôtel cinq étoiles, le "Majestic" et après que Leïla ait laissé un mot à sa faille (au cas où ils reviendraient), nos cinq dorénavant amis (quand on est seuls au monde, on ne fait pas trop les difficiles), à savoir Leïla, Dodji, Terry, Yvan et Camille se croyaient enfin à l'abri. Cependant, en tant que personnes responsables car ce sont les plus âgés de la bande, Leïla et Dodji savaient qu'ils ne pourraient pas rester éternellement ici et qu'ils leur faudrait bouger. C'est pourquoi ils sont en train de préparer un camion qui leur permettra de prendre l'air pendant qu'Yvan s'amuse à appeler tous les noms qui figurent sur le bottin afin d'être sûr qu'il ne reste plus âme qui vive et après avoir récupérer le pistolet de son père qui pourrait, sait-on jamais, s'avérer leur être utile ! Malheureusement pour eux, à force de s'être trop amusés avec, celui-ci va leur faire défaut lorsqu'ils vont réellement en avoir besoin.
Celui que je trouve le plus attachant dance ce deuxième tome est Terry, le plus jeune de la bande, avec son insouciance et son éternel besoin de jouer. Il ne se rend pas réellement compte de ce qui leur arrive et de la gravité de la situation (et c'est tant mieux) car il s'évade avec la collection de jouets on ne peut plus colossale qu'il a réussi à accumuler en se servant (un peu trop) dans les magasins. de toute façon, vu qu'il n'y a plus d'adultes pour les surveiller, autant en profiter un peu, non ? Oui, mas c'est bien beau tout ça mais à un moment ou à un autre, il va peut-être falloir revenir sur Terre et trouver une solution à leur situation, qui bien que enviable par moments, à de quoi sérieusement faire flipper, non ? Quelles vont être les prochaines étapes pour nos cinq gamins... A découvrir très prochainement dans les prochains tome ...
Un graphisme toujours aussi bien travaillé et un scénario de plus en plus...inquiétant ? alarmant ? Cela dépend du point de vue mais ce qui est sûr, c'est que le suspense maintient son lecteur en alerte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
garrytopper9
  09 avril 2014
Nous retrouvons nos cinq petits enfants, toujours seuls dans la ville, qui s'organisent tant bien que mal. Après la découverte du premier tome, celui-ci se contente de prolonger la lecture et de développer une peu plus les personnages ainsi que les théories.
Nos jeune héros commencent a se rendre compte dans ce tome, que le danger existe bel et bien, et hormis le plus petits des cinq enfants, les quatre autre gagnent en maturité. On peu dire que les choses sérieuses commencent à se profiler tranquillement.
Quelques scènes d'actions mieux emmenées que lors du premier tome, une intrigue plus profonde qui lance quelques nouvelles théories. Je suis donc d'autant plus conquis par cette série que j'ai vraiment découvert par hasard et dont je n'espérais pas grand chose.
Vivement la suite !
Commenter  J’apprécie          320
Livresque78
  15 mai 2014
Très bon deuxième tome, le mystère des disparitions s'intensifie. On angoisse, on rit, l'action se mêle à l'humour.

Décidément la vie est loin d'être si simple sans adulte, le mystère de la disparition laisse donc dans leur esprit place à une certaine angoisse du lendemain.
Commenter  J’apprécie          290
lilibookncook
  11 avril 2018
Comment résister à la bande dessinée "Seuls" ? Lorsqu'une bande de gamins se réveillent dans une ville complètement dépeuplée, il y a de quoi flipper ! Dépeuplée, vraiment ? C'est en tout cas ce que pense Dodji, Leila, Yvan, Camille et Terry, inconnus jusqu'à présent. Ils vont devoir unir leurs forces pour percer ce mystère et découvrir qui se cache derrière le masque du maître des couteaux. Si tous les adultes semblent avoir disparu, il en va de même pour les enfants. Alors pourquoi diable ces cinq là sont-ils toujours présents ? Alors que la BD cible les enfants et les ados, le film, lui, est beaucoup plus sombre. Scénario dévié de son axe, j'ai beaucoup aimé l'angle, les couleurs ainsi que le parti-pris. Introspection entre une bande dessinée et son adaptation...
Tandis que les enfants établissent leur quartier général au luxueux hôtel "Majestic", un individu masqué et armé rôde. La cohabitation et la solidarité mettent à rude épreuve les nerfs des cinq amis et mettent à mal leur vigilance. Alors que Dodji prend le large, il est subitement attaqué par le maître des couteaux. Acculé sur un toit, il tente par tous les moyens de prévenir ses amis du danger imminent. Mais le maître est en route et ses couteaux ne sont pas en plastique...
Ce second opus, plus rythmé, dévoile une amitié solide, mais aussi des personnages plus complexes. Ce ne sont pas qu'une joyeuse et braillarde bande de gamins, on leur découvre une histoire et une profondeur individuelle comme Dodji, victime de maltraitance ou le rapport à l'alcool d'Yvan. 
Colorée et sympa, j'ai tout de fois été étonnée d'y voir une certaine violence. Pour que ce soit clair, il n'y a pas de meurtres ni d'effusions de sang seulement des tentatives. Contraste entre l'enfance et la situation dans laquelle ils se trouvent, les armes et les blessures tranchent net la naïveté avec laquelle j'ai débuté cette série. Les réactions tellement justes et l'habileté à s'emparer de l'espace m'ont complètement charmé, que ce soit lors de leur installation à l'hôtel ou le vole de tous les jouets et peluches par Terry. C'est vrai, que feriez-vous à leur place ? Assouvir un fantasme enfantin à posséder tous les jouets est quand même jouissif !
Les aventures de ces enfants ne font que commencer...
Autant vous le dire tout de suite, j'ai beaucoup aimé le film et doit être la seule ! Les critiques, assez mauvaises, me laissaient présager le pire mais que nenni. Oui, le scénario reprend la trame des premiers tomes. Non, il n'est pas totalement fidèle aux bandes dessinées. 
Plus sombre, plus adultes aussi, le choix des acteurs est plutôt réussi tout comme le parti-pris. le cadrage, les couleurs, l'esthétisme en général, m'ont emballé comme le suspense et la tension en cohérence avec le reste. A vrai dire, je m'étonne moi-même car il est rare que j'apprécie une adaptation, mon propre film ayant déjà été tourné dans mon esprit. Ici, il ne faut pas s'attendre à une copie conforme, mais une vision contrastée. Je ne m'attendais pas à une si bonne surprise visuelle ni à un dénouement aussi saisissant. Avis aux curieux !
Evidemment, je ne vais pas vous laisser comme ça, sans gourmandise ! Pour ce faire, j'ai choisi le gâteau patate et un thé fraises/chocolat de Origines tea & coffee. Un goûter régressif, au charme de l'enfance pour une lecture qui ne l'est pas tout à fait.
Lien : http://bookncook.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
garrytopper9garrytopper9   09 avril 2014
- Comment ça se fait que ton père avait ce flingue ?
- Je sais pas…mais il disait souvent que les métiers de la banque, c’était la guerre !
Commenter  J’apprécie          310
ColibrilleColibrille   16 octobre 2014
- Mais, c'est qui cet adulte ? qu'est-ce qu'il nous veut ?
- C'est un serial-killer... avec un nom du genre "le maître des couteux", tu vois ? Qui coupe une tête humaine pour taper contre les vitres de ta voiture, comme dans les légendes urbaines.
- Mais pourquoi il frappe une tête contre les vitres ? Ça sert super à rien !
- Ben... C'est p't'être du morse pour dire : "J'vais tous vous tuer" ?
Commenter  J’apprécie          100
ColibrilleColibrille   16 octobre 2014
- Ça sort d'où ce truc ?
- Il est beau, hein ? J'l'ai trouvé dans la rue, il doit venir du cirque. J'ai décidé que son nom c'est Prince d'argent !
- Ha, ben Prince d'argent vient de lâcher une galette dans le couloir. Il a fait ça tranquille, l'air de rien, sous sa bonne grosse frange... Je suis assez impressionnée.
- Oooh non, Prince, c'est pas bien du tout ! On fait pas popo dans un hôtel cinq étoiles !
- on, je te laisse avec Puduhuk-le-poney.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
garrytopper9garrytopper9   11 avril 2014
- Si tu crois que c’est marrant d’appeler tout le bottin…Allô, bonjour désolé de vous déranger, mais je voulais savoir si vous aviez aussi disparu, merci…
Commenter  J’apprécie          220
garrytopper9garrytopper9   10 avril 2014
- Tu sais pas ou je pourrais trouver des couteaux ? Y’en a plus dans les cuisines…Ils n’étaient pas très consciencieux dans cet hôtel quand même !
Commenter  J’apprécie          190
Lire un extrait
Videos de Fabien Vehlmann (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Vehlmann
Hervé Tanquerelle signe avec Fabien Vehlmann, Gwen de Bonneval, Fred Blanchard et la coloriste Laurence Croix le dernier Atlas chez Dupuis. Un excellente BD du printemps. le dessinateur explique ici à Anne Douhaire, comment il s'y est pris pour trouver son personnage principal Ismaël Tayeb.
Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/livres/le-dernier-atlas-une-bande-dessinee-haletante
Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





.. ..