AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Seuls tome 9 sur 14
EAN : 9782800160948
48 pages
Dupuis (16/10/2015)
3.97/5   293 notes
Résumé :
Grâce à leur victoire dans les arènes, Dodji, Leïla, Yvan et Terry ont gagné le droit de quitter Néo-Salem, laissant derrière eux Camille qui a décidé de rester près de Saul afin de veiller sur lui... et de l'empêcher de nuire, même à distance, à ses amis.

Très vite, les quatre enfants sont bloqués par la neige et un moteur défaillant. Réfugiés dans un chalet, la tension monte. Leïla pète un câble : elle en a marre de suivre aveuglément Dodji sans que... >Voir plus
Que lire après Seuls, tome 9 : Avant l'Enfant-MinuitVoir plus
Les enfants d'ailleurs, Tome 1 : Le passage par Bannister

Les enfants d'ailleurs

Bannister

3.88★ (491)

6 tomes

Seuls, tome 1 : La disparition par Gazzotti

Seuls

Bruno Gazzotti

3.83★ (17099)

14 tomes

Klaw, tome 1 : Eveil par Ozanam

Klaw

Antoine Ozanam

4.08★ (1754)

14 tomes

Louca, tome 1 : Coup d'envoi par Dequier

Louca

Bruno Dequier

4.32★ (3239)

10 tomes

Mermaid Project - Intégrale par Jamar

Mermaid Project

Corine Jamar

3.73★ (580)

6 tomes

Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
3,97

sur 293 notes
Et dire que je pensais que cette série allait s'essouffler, je dois avouer que je me suis complètement plantée et que j'ai été littéralement scotchée par la fin de ce deuxième cycle.

Ici, beaucoup de voiles se lèvent enfin et le lecteur découvre entre autres qui est le fameux élu du mal, autrement appelé l'Enfant-Minuit (appellation éponyme de cet ouvrage) et si il y a bien que je n'aurait jamais envisagé, c'est bien lui (ou elle, je ne vous dirai certainement pas de qui il s'agit car là se trouve toute l'intrigue). Tandis que Camille a décidé de rester auprès de Saul et des anciens, nos autres enfants de Fortville et un ou deux autres ont décidé de partir. En effet, Dodji a quelque chose a vérifier et pour ses amis, bien que ne connaissant pas de qui il s'agit, sont bel et bien décidés à l'accompagner dans sa quête afin de ne pas le laisser seul...Arrivera-t-il a enfin découvrir qui il est et comment il est mort ? Rien n'est moins sûr mais peut-être découvrira-t-il qui il n'est pas... Cependant, les autres enfants sont décidés à les traquer dans leur fuite car, pour une raison que le lecteur ignore encore, lui et ceux de Fortville ne doivent pas pouvoir s'échapper de leur contrôle !

Un neuvième tome avec énormément de rebondissements, de désillusions pour certains (j'en fais partie) et je sais désormais que n'ayant en ma possession que les dix premiers tomes à la médiathèque pour laquelle je travaille, je n'ai certainement pas la collection complète et qu'il va me falloir sérieusement envisager de faire de nouvelles acquisitions pour l'année prochaine si je veux satisfaire pleinement mes lecteurs, et moi la première si je veux savoir comment tout cela se termine !
Commenter  J’apprécie          330
Ce neuvième tome de la série « Seuls » clôt le deuxième cycle de cette saga qui a été primée à de nombreuses reprises, notamment à Angoulême

"Seuls" est également devenu la série préférée de ma fille. Logique me direz-vous, sauf que quelques année auparavant, elle avait dit à Bruno Gazotti qu'il ne savait pas dessiner. L'anecdote se déroule 12 mars 2006, lorsque je décide d'emmener ma fille, alors âgée de quatre ans, à la dédicace du premier tome, organisée par l'ami Reynold dans une librairie bruxelloise. Comme il y a quelques personnes devant nous et que ma fille commence à s'impatienter, je lui dis qu'elle peut déjà s'avancer jusqu'à la table pour regarder le monsieur dessiner. Après quelques minutes de contemplation silencieuse, elle se retourne subitement vers moi et crie à travers tout le magasin « Il est pas beau le dessin hein papa ! Il dessine pas bien le monsieur ! ». Apparemment, en regardant Bruno Gazzotti dessiner à l'envers, elle a eu du mal à reconnaître son talent. Heureusement, le sympathique dessinateur ne lui en a pas tenu rigueur et lui a dessiné un bel Yvan (forcément). Sept ans plus tard elle lit la série et devient totalement fan ! C'est marrant car, en tant qu'adulte très cartésien, je me pose évidemment de nombreuses questions quant à l'accumulation de pistes non résolues lors de la lecture de cette série, mais ma fille se pose beaucoup moins de questions, prend les choses comme elles viennent et se délecte de chaque nouveau rebondissement jusqu'au cliffhanger final qui lui a fait refermer l'album en disant : « woaw, c'est génial, je veux connaître la suite ! ».

Il faut bien avouer que ce récit qui invite à suivre 5 enfants (Camille, Leïla, Terry, Yvan et Dodji) âgés de cinq à douze ans, d'origines et de conditions sociales différentes, livrés à eux-mêmes dans un univers dont les adultes ont inexplicablement disparu, est particulièrement accrocheur. Un peu dans la lignée du concept des feuilletons TV comme «Lost» on se retrouve en face d'un phénomène, disons paranormal, qu'un groupe hétérogène va essayer d'élucider tout en essayant de survivre.

À l'issue d'un premier cycle de cinq albums, les cinq héros comprennent qu'ils ne sont plus de ce monde et qu'ils errent dans les limbes en compagnie d'autres enfants décédés. Grâce à leur victoire dans les arènes lors du tome précédent, Dodji, Leïla, Yvan et Terry peuvent quitter Néo-Salem, tandis que Camille reste en ville pour surveiller Saul. Craignant d'être l'Enfant-Minuit, l'élu du Mal, Dodji se rend dans les montagnes en quête de réponses, abandonnant ses amis dans un chalet qui est très vite pris d'assaut par la milice d'Achille...

Au fil des tomes, le duo Vehlmann/Gazzotti, déjà auteur de l'excellent one-shot "Des Lendemains sans Nuage", a donc tendance à disperser le groupe de héros, proposant ainsi plusieurs trames en parallèle. À l'aide d'une narration impeccable, Fabien Vehlmann installe non seulement une ambiance d'angoisse et de mystère, mais il propose surtout une aventure prenante. S'il enveloppe l'ensemble d'une bonne dose d'angoisse, il parsème également son suspens de fraicheur et d'humour... mélange qui fonctionne à merveille.

Si le tome précédent invitait à découvrir l'organisation sociale et politique de la citée de Néo-Salem, tout en distillant quelques informations sur les « 7 familles », les révélations vont également bon train lors de cette fin de cycle. Fabien Vehlmann en garde évidemment un peu sous la main et entretient le mystère des limbes afin d'avoir encore suffisamment de matière pour nous tenir en haleine lors du troisième cycle.

Visuellement, le dessin assez rond et légèrement caricatural de Bruno Gazzotti est d'une grande lisibilité et donc très adapté à un public plus jeune. La mise en couleur sied également très bien à ce monde peuplé d'enfants attachants à la bouille bien sympathique. Mais attention, cette série n'est pas aussi gentillette qu'elle n'en à l'air, comme en témoigne le sort réservé à Camille, sans même parler du fait que ces enfants errent dans les limbes.

Si votre enfant a entre 10 et 15 ans, il va adorer cette saga !
Commenter  J’apprécie          30
Gazzoti et Vehlmann nous ont embarqué, il y a de cela 9 tomes, dans une des histoires les plus surprenantes qu'il m'ait été donné de lire...Jamais je n'aurai pensé partir dans de telles direction...jamais je n'aurai imaginé aimé autant une lecture...

Si vous suivez la série depuis ses débuts, vous aurez bien vite compris que ces deux auteurs ont un don : celui de vous surprendre à chaque tome...celui de vous bluffer et de vous captiver à chaque planche.

Le rythme est haletant, l'ambiance est mystique, mystérieuse, prenante...

Vous croyiez suivre les tribulations d'une bande d'enfants livrés à eux-même suite à l'étrange disparition de tous les adultes de la planète ? ... détrompez-vous...cette histoire va bien au delà de tout ceci...elle vous attrape, vous captive, vous avale et ne semble toujours pas vouloir vous recracher !

Nous retrouvons donc nos petits héros dans une intrigue qui a débuté de nombreux tomes auparavant...confrontés à des événements étranges et à des situations périlleuses ils vont devoir faire face en faisant preuve de toute l'ingéniosité et toute la malice dont ils sont capables.

Le lecteur quant à lui ne sait plus où donner de la tête tant les informations reçues le surprennent et le poussent...à réfléchir ! Il faut effectivement bien se concentrer et se poser pour capter tout le génie scénaristique de ce tome 9...

Oui, cette histoire qui parle d'enfants, n'est pas faite QUE pour les enfants, contrairement à ce que j'ai déjà entendu/lu. Je pense d'ailleurs que certains éléments leur échapperont sans l'aide d'un adulte pour leur expliquer 'le pourquoi du comment'...j'ai moi-même était perdue quelque fois...obligée de relire certaines bulles afin de comprendre au mieux la direction que prenait l'intrigue.

"Seuls" c'est un tout...un dessin efficace...un scénario de génie...une intrigue superbe...des personnages attachants et complexes... Et ce tome 17 réunit tout cela et le pousse à son paroxysme.

Que dire de plus ? Le résumé vous en dit bien assez et je ne voudrais pas risquer de vous dévoiler des éléments importants, une fois emportée par l'histoire.

Tout ce que je peux vous dire c'est que la fin de ce second cycle vous laissera dans l'attente interminable du prochain !

En conclusion : Je vous recommande ce tome 9 car il a été pour moi un véritable coup de cœur.

C'est une petite merveille, sincèrement, qui mérite de trôner fièrement sur une des étagères de votre bibliothèque une fois que vous l'aurez lu, relu et re relu ! D'ailleurs, si vous n'avez jamais lu "Seuls"...lancez-vous, je vous garantie que vous ne le regretterez pas...les débuts vous sembleront "étranges"...mais vous verrez que l'histoire prend un tournant particulièrement saisissant !

J'ai hâte de découvrir le tome 10...hâte de comprendre davantage l'univers si particulier de cette BD "page-turner" !
Lien : http://moncoinlivresque.over..
Commenter  J’apprécie          52
Encore un tome qui vient clore un cycle et qui est porteur de révélations. Les auteurs parviennent, au fil des albums à dérouler un scénario complexe et passionnant. le graphisme et la mise en couleur toujours d'aussi bonne qualité. Vraiment une bonne série à laquelle autant les jeunes que les adultes pourront trouver beaucoup d'intérêt. On comprend pourquoi cette série a été primée.
Commenter  J’apprécie          90
Beaucoup d'infos, énormément de nouvelles questions qui se posent, de nouveaux personnages... Et pourtant j'ai vraiment adoré ce tome ! Pour le coup, on ressent vraiment ici que l'histoire est maîtrisée, certaines planches sont particulièrement jolies et tout s'enchaîne avec brio. Qui est cet homme en rouge ? Que se passe-t-il avec Camille ? Qu'advient-il d'Yvan ? Qui est Jezabel ? Un super tome !
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (4)
BulledEncre
24 novembre 2015
Une fin de cycle palpitante et qui nous plonge au cœur de cette série hors norme. La suite, vite !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Auracan
09 novembre 2015
Un bon épisode au sein d'une série particulièrement addictive mais qui démontre que ses auteurs, maîtres du jeu, s'amusent avec leurs personnages et les nerfs de leurs lecteurs !
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario
28 octobre 2015
Une conclusion étonnante et époustouflante pour ce second cycle de Seuls.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom
26 octobre 2015
Beaucoup de surprises et de rebondissements pour cinq jeunes héros, toujours solidaires dans un monde apocalyptique sans adultes, dans ce neuvième volume qui clôt brillamment le second cycle de la série.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
-Il y a un chalet là-bas, on devrait pouvoir y arriver avant midi.
-Alors allons-y
-Laisse tes sacs dans la voiture Terry, on reviendra chercher ça plus tard.
-Héé, mais j'veux pas que des loups mangent mes G.I Joe, moi!
Commenter  J’apprécie          110
Les premières familles sont pénibles, mais on les connaît. Alors que les enfants zombies de Fort-ville, eux...ils me font vraiment flipper...
Commenter  J’apprécie          100
"_Eeeh, mais si on est 9 ans après nous, alors on doit pouvoir trouver des objets du futur ?!
Ils sont forcément cachés kékpart !! Viens, Ayza, faut les chercher !!
_...Y en a qui changeront jamais !""
Commenter  J’apprécie          50
Je crois que quand tu perds tes lunettes, ton esprit les recrée peu de temps après, parce que d'une certaine façon, elles font partie de toi ! (p.14)
Commenter  J’apprécie          20
Si elle est du bon côté, elle reviendra comme les autres, sinon...
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Fabien Vehlmann (83) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Vehlmann
La cuisine des ogres
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (893) Voir plus



Quiz Voir plus

Spirou et Fantasio - Le Groom de Sniper Alley

Dans quel pays se déroule ce tome ?

Anwasa
Ostawa
Wasana
Aswana

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Spirou et Fantasio, tome 54 : Le groom de Sniper Alley de Fabien VehlmannCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..