AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021061620
Éditeur : Seuil (08/03/2012)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Ce livre, malgré les apparences, n’est pas un recueil de poèmes. Un récit, plutôt, s’y dessine. Voici un acteur dans l’attente du lever de rideau. Pour lui, c’est l’aventure d’une promesse. Il va voir le monde d’un œil neuf, un monde autrement plus grand et profond que la représentation qu’il s’en est toujours faite, et surtout, complètement ouvert sur l’inconnu. Mais très vite, la tension à laquelle il est soumis ne diffère en rien de celle qui a marqué son enfance... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   25 mars 2017
 
 
Pas le début,
la percée d’une ligne :
être sur la brèche
n’a rien d’un commencement.
Ce n’est pas le début –
j’allais l’écrire –
mais la fin,
déjà la fin.

J’en suis à peine au début
et c’est déjà la fin
sans que je puisse revenir en arrière.

J’ai beau crier :
pas encore,
pas si vite,
l’heure vient,
trop tard,
c’est déjà la fin
et tout est comme ce doit être, à la fin,
muet, sans appel du lointain,
sans un signe qui fasse entendre notre amour,
sur une scène qui continue pourtant de tourner.

p.12
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
coco4649coco4649   02 avril 2017
 
 
Tout reprendre à la ligne
percée autrefois. Je reprends,
prends le risque, en un mot,
de courir à ma perte.

Une fois de plus,
il n’y a pas d’autres mots,
je cours à ma perte.

Sur cette scène où tout va très vite,
je suis le personnage arraché à tes bras,
qui t’adresse la parole
comme s’il allait mourir l’instant d’après,
en tout cas le jour même,
bien que le jour ne se lève pas à la même heure
pour toi et pour moi, côté cour et côté jardin.
Le théâtre permet de se laisser gagner
par l’élan triomphal des mots,
pourtant sans avenir,
qui vous abandonnent dès le lever de rideau,
mais que la mort n’abandonne pas.

p.20
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   02 avril 2017
 
 
Je sais.


Je ne me souviens pas des mots,
mais je n’oublie pas.

Mon présent est la proie du passé
où se terrent les squelettes embrassés
qui tiennent debout par miracle.

Les murs se referment sur le mensonge,
la griserie des gagnants
à l’heure des saluts :
du jour qui les mène à leur perte,
ils font un jour de grâce.

Je reste sans voix dans ce chaos
où l’on ne s’entend pas.

Pas de quoi en faire une histoire, je le sais.
Mais si je garde les lèvres closes,
ce n’est pas que pour dissimuler mes dents.

Si je garde les poings fermés,
ce n’est pas que pour joindre l’acte au silence.

p.22
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SZRAMOWOSZRAMOWO   24 avril 2016
Qui es-tu depuis que tu n'as plus de visage ?
Poursuivre, c'est poser des mots qui dessinent un trajet, un récit, une expérience vécue. L'apprentissage d'une langue, c'est l'apprentissage d'une vie.
Commenter  J’apprécie          50
coco4649coco4649   02 avril 2017
 
 
Écrire
sans se salir les mains,
sans aligner jour après jour
des traces d’infamie,
impossible,
je n’y arrive pas.

J’ai beau écrire avec mon cœur,
la chair, les nerfs à vif,
je n’y arrive pas.

Arrêter,
ni plus ni moins arrêter,
me perdre une fois pour toutes
dans le blanc de l’hiver,
je n’y arrive pas.

Danser, risquer deux ou trois pas,
bouger jambes et bras
pour développer des lignes,
je n’y arrive pas.

Même chanter
pour ne pas écrire,
me perdre une fois pour toutes
dans ma propre voix,
je n’y arrive pas.

p.14
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Alain Veinstein (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Veinstein
Alain Veinstein. Cent quarante quatre signes.
autres livres classés : récit poétiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
786 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre