AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2954372133
Éditeur : (03/08/2014)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 53 notes)
Résumé :
Une nuit, alors qu'elle rentre chez elle, Samantha Watkins, jeune bibliothécaire au quotidien morne et insipide, va voir sa vie prendre un virage à 180 degrés de par sa rencontre avec un "ange"... Loin des gardiens du paradis, l'homme qui la choisit pour devenir son assistante et mettre sa vie en danger dans l'enquête sur les étranges disparitions de la région, est un vampire de cinq-cents ans, dont la fonction principale est de veiller au maintien du secret de l'ex... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Aelynah
  26 mars 2016
Samantha est une jeune femme normale, presque banale et surtout très discrète au point d'en être transparente pour son entourage. Ses années lycée n'ont pas été ses meilleurs souvenirs ce qui ne l'empêche pas d'y retourner plus tard en tant que bibliothécaire. Là encore sa vie semble fade et sans intérêt. Les autres semblent apprécier de la rabaisser et elle se lamente, une fois seule, sur son incapacité notoire à ne pas trouver de repartie au bon moment.
Et puis un soir ... tout change.
Sur le chemin du retour, perdue dans ses pensées Sam se trompe de chemin et par la même occasion se retrouve mêlée à une rixe entre personnages plutôt particuliers. Entre les deux musclés aux yeux phosphorescents et le grand beau gosse à la voix de velours et la force herculéenne, son esprit a vite fait de perdre les pédales et sa lucidité de l'abandonner.
Elle va donc se réveiller quelques heures plus tard, dans un lit et non une morgue, face à Voix de Velours, comme elle va le surnommer. Et c'est là que sa vie va commencer à changer.
L'auteure semble une fan des dessins animés de Walt Disney et principalement des personnages les plus féroces et ignobles. Car tous les tortionnaires de Sam si l'on peut dire, surtout des femmes d'ailleurs lui rappellent qui Ursula (petite sirène), qui Cruella (101 dalmatiens).
Bon ayant les mêmes affinités avec ces dessins animés cela m'a bien fait sourire et il est vrai que cela ajoute une image plutôt pittoresque des personnages humains du roman qu'elle n'aime pas. Cela nous la rend attachante car qui n'a jamais fait une comparaison disgracieuse entre son chef sadique et désagréable et la sale tronche de Raspoutine dans Anastasia ou juste un animal genre rat.
Sam est aussi fan des Séries américaines car là encore de nombreuses images viennent s'intercaler à ses pensées dues à ses trop longues soirées seule devant la télé.
Et lorsque je dis que sa vie a changé dès l'instant où elle a rencontré Phoenix ce n'est pas un vain mot. Car la timide et timorée jeune femme qui ne trouvait jamais de repartie semble, dans la terreur et l'incertitude quand à sa vie trouver un regain de courage et de reparties cinglantes.
Peut-être parfois trop d'ailleurs. Il faut tout de même se rappeler qu'elle joue sa vie sur une décision. Et mettre en colère celui qui lui propose un marché dont l'un des termes n'est autre que sa mort, n'est peut être pas des plus judicieux.
Mais du coup le lecteur s'éclate bien devant ce regain de vitalité, cette verve inextremis comme le dernier courage du condamné.
Surtout qu'en plus des phrases assassines ou un tantinet désagréables, Sam ne trouve rien de mieux que de remettre ses séries télé sur le tapis et avec elles des pensées aux scénarios les plus loufoques.
Là où l'on aurait pu trouver son retournement de caractère un peu trop vif, on se rend compte que c'est la peur qui lui donne non pas des ailes pour s'enfuir mais plutôt du bagou pour s'intégrer.
La voici donc obligée de choisir entre finir entre quatre planches ou assistante à plein temps d'un vampire sexy en diable et plutôt riche à souhait.
Euh il ne manque que la chambre rouge et ...
Non là c'est moi qui part en quenouille.
Plus sérieusement j'ai aussi beaucoup apprécié ces petits alinéas de temps en temps instructif ou plein d'humour. Ça donne un petit plus à la lecture.
Ensuite nous suivons petit à petit sa remise en cause. Ce sursaut de réaction du à la peur va devenir un laïus pour changer sa vie. Ok elle la change parce qu'elle n'a pas le choix en devenant assistante mais elle peut aussi la changer de son plein gré en faisant en plus des choses qu'elle n'aurait jamais osé faire avant c'est à dire s'affirmer ou tout simplement vivre.
Comme quoi une bonne grosse frayeur avec la mort au bout vous remet les idées en place.
C'est un trait de caractère que j'ai trouvé bien développé par l'auteure. Elle a su nous mettre dans la situation de Sam, nous faire ressentir son complexe et surtout cette renaissance. Est-ce un fait exprès si son patron s'appelle Phoenix? Car c'est un peu leur point commun du coup. Sam l'assistante renaît des cendres de l'humaine mollassonne qui a dixit-elle même "autant de charisme qu'une moule qui attend la marée sur le rocher".
Cela vous donne un aperçu des poilades que je me suis prises dans ce livre dans les dialogues entre Phoenix et Sam.
Alors quand par la suite vous rajoutez de l'action, des scènes cocasses et parfois un peu de romance c'est le coup de coeur assuré.
Les personnages sont assurément et indubitablement marquants.
Phoenix, vampire de 500 ans, têtu, solitaire et soupe-au-lait va devoir revoir ses affirmations sur la quantité négligeable que peut être un humain en côtoyant celle qu'il considère comme la plus grande enquiquineuse de tous les temps.
Les dialogues sont parfois à mourir de rire et leur décalage tant temporel que génétique ( vous savez l'homme de Mars etc...) vont amener des situations qui j'adore.
La venue plus tard dans le circuit de nouveaux humains adorables comme Angela et Matthew ou vampires comme François et Karl va rajouter encore des situations intéressantes.
La mission qui leur est assignée, enfin surtout à Phoenix prend une tournure de plus en plus mauvaise pour nos amis au fil de la lecture et les scènes d'action ne sont pas au rabais, moi je vous le dis. Des secrets vont être dévoilés , d'autres suggérés, des actes s'avérer avoir des conséquences particulièrement surprenantes .
C'est donc un vrai cocktail molotoff qui vous menace tout du long. Vous aimez Mac Lane, le héros de Bruce Willis, piège de cristal et tout ca?? La scène finale de ce tome 1 vous pete à la figure avec au moins autant de sons et lumière et un sentiment intense de haine pour l'auteure.
Ma première phrase une fois la page refermée : " c'est quoi cette fin pourriiiiieeeeee?????"
Attention rien à voir avec une déception, mais , mais comment peut-on laisser le lecteur dans une situation de torture telle que, si comme moi vous ne possédez pas la suite, alors vous sentez la Terre s'ouvrir sous vos pieds.
Bon d'accord j'exagère.
Plus sérieusement j'ai adoré ma lecture, les personnages de Phoenix et Sam, les situations amusantes mais aussi l'action et le suspens qu'Aurelie Venem a su nous distiller tout au long de notre lecture.
Pour une fois je n'ai pas été capable de prendre de notes en cours de lecture, trop prise par celle-ci justement pour m'arrêter noter mon ressenti. J'ai été emportée de bout en bout et j'ai aimé ça.
C'est donc une lecture que je vous conseille et un coup de coeur pour moi.
Vous ne connaissez pas?? Alors foncez. Vampires, humains déjantés ou clichés tout va y passer. Et vous allez vous régaler.

Lien : http://www.canalblog.com/cf/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ayabella
  05 septembre 2014
Une Bit Lit ADDICTIVE!!!!!!!
Tout d'abord, un ENORME MERCI à l'auteur pour ce Service Presse. Ce fut un pur REGAL.
Moi qui suis une adepte de se genre, j'ai été agréablement surprise... Surtout que cela faisait un moment qu'une Bit lit ne m'avait pas autant accroché comme cela!!!!
Je ne vais rien vous raconter, à VOUS de le découvrir et d'y prendre du plaisir...
En attendant, nous avons ici une héroïne comme Vous, comme Moi...N.O.R.M.A.L.E !!!!
Avec des réactions N.O.R.M.A.L.E face à ce qui lui arrive, face aux découvertes d'un autre univers et autre créatures...
Quel plaisir de voir que rien n'est précipité, tout est d'un réalisme sans égal, que cela soit autant les relations que les actions... Pour autant, ce n'est pas long et lourd. On n'est pas bombardé de descriptions à tout va, NON on a juste ce qu'il faut...
Le petit plus que j'ai apprécié???

Les références séries, film, dessin animés qui m'ont fait sourire et qui me correspondent aussi lol On se sent d'autant plus proche de notre héroïne.
Les personnages sont ultra touchant. Sam est vraiment à pars, elle m'a bien fait rire... Phoenix est mystérieux à souhait et on craque devant mon gros nounours de François lol
Bien sur d'autre personnage gravite tout autour et apporte leur pierre à l'édifice...Dont les Méchants!
Méchants pour lesquels j'avais une idée précise mais qui ne m'a pas enlevé le goût de l'histoire... Puis il faut dire que l'auteur nous l'amène parfaitement avec son écriture agréable et fluide.
(Par contre mon esprit tordu, a un moment donné, espérait autre chose lol)

Entre amitié, rire, enquête, trafic, survis, l'auteur nous plonge dans une histoire aux rebondissements multiples...
De l'action en veux tu en voila, des relations qui se font et défont, des remises en questions...
Bref aucun temps morts
Et puis arrive le SUMMUM de la panoplie d'une bonne Bit Lit......
Le SADISME de l'auteur!!!!!!!!!! lol
Et oui, Notre chère Aurélie Venem ne nous épargne pas (ni les personnages d'ailleurs, ils ont droit aussi à leurs quota) avec une fin qui me laisse sans VOIX. (et croyez moi c'est assez dur à obtenir de ma pars)
Et c'est pas le petit extrait du tome 2 fournis à la fin de celui ci qui m'a rassasié....Bien au contraire..

Alors voila, ZE VEUX!!!!!! le 2, le 3, le 4, le 10, le 20
Je prend TOUT!!!!!!!!!!
Vous l'aurez compris c'est un MEGA GROS COUP DE COEUR
Lisez le que vous aimiez les vampires ou non, il en vaut vraiment le détour.

BONNE LECTURE GARANTIS
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          53
llyza
  27 novembre 2016
Je lis de l'AE de temps en temps, parfois on trouve de bonnes choses mieux que dans une ME, et parfois on se dit qu'un travail éditorial aurait pu faire quelque chose d'imbattable. Ici c'est ce dernier point qui se ressent dans les cinq tomes.
L'histoire n'a rien d'originale dans le genre, on retrouve les habituels aptitudes du vampire (force, éternels, sang, soleil, colère, violence...), l'hiérarchie y est présente également, le conflit homme-vampires, etc. La petite particularité viendra du côté du personnage de Samantha, la banale humaine qui va bien sur devenir un élément clé pour la suite de l'aventure.
L'auteur insiste tellement au départ sur sa banalité, la rendant plutôt insipide que nana lambda, elle en a fait une nolife/vieille fille de 30 ans toujours célibataire qu'on a du mal à apprécier. Elle nous la transforme on ne sait comment en harpie qui passe son temps à faire des sautes d'humeur. Elle devient imbuvable tout en pleurant, s'évanouissant à tout va. J'ai eu un mal fou. Et le bonhomme alors ? Humm il est pas mal, il a ce qu'on attend de ce genre de personnage. Distant. Froid. Complexe.
On comprend ce que souhaite créer Aurélie Venem avec ce couple mais c'est tellement dommage qu'ils passent leurs temps à se crier dessus. La faute à Samantha qui ne sait pas se tenir et tient plus du comportement d'une adolescente qu'une femme d'une trentaine d'année. Quant à l'intrigue, très peu de surprises, il aurait suffit de mettre des doutes aux amitiés de départ, mettre quelques fausses pistes pour faire moins évident. Malgré ces éléments qui m'ont fait lever les yeux tellement haut, j'ai trouvé l'univers addictif et le reste des personnages secondaires attachants.
Ce que je reprocherais véritablement, c'est la mise en page toute pourrite et le texte :
- les pensées, les compléments de phrases dans les parenthèse auraient dû être faite en italique,
- les phrases en majuscule à bannir, dans une narration il y a des verbes comme Hurler, Crier, S'égosiller, Clamer... bref, on ne met pas de majuscule pour montrer que le personnage CRIE. N'importe quoi !
- un roman ce n'est pas une BD, on ne met donc pas de Hic ! Snif... Aaaaaaaaaaah ou je ne sais quoi d'autres de ce genre de borborygmes bordel. Ça, ça m'a vraiment fâchée.
- les flash back (tome 4) en italique sont une très mauvaise idée, ça casse le rythme et à partir du moment où il y avait en début de chapitre/paragraphe des lieux et dates, il suffisait de continuer comme ça. L'italique c'est à utiliser avec parcimonie car c'est très vite illisible (une lettre, une pensée, un petit paragraphe pas plus),
- les surnoms, le fait que les personnage l'appellent Samantha Watkins... sérieusement, les gens vous appellent avec votre nom complet ? Bien sûr, les autres personnages n'ont pas de noms de famille, limite ils n'ont que des surnoms... Il y a surement d'autres choses mais c'est surtout ces cinq points qui m'ont fait halluciner. Il y a des groupes d'écritures, des forums pour avoir des conseils et éviter ce genre de maladresse de débutants ou alors se trouver des betas-lecteurs qui gèrent le français et les règles de bases.
Voilà donc encore un texte que j'ai lu en roulant des yeux, en me tapant le front devant certaines bêtises, en voulant étriper l'auteur ou le personnage féminin (je ne sais pas) et pourtant, j'ai aimé l'univers, le rythme de l'aventure alors même que je savais où on allait. J'ai aimé l'ambiance, les personnages secondaires attachants et les petits plus qui ont fait que je n'ai pas abandonné la lecture au premier tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
llianesiarra
  23 mars 2015
Un très très bon moment (la preuve je me suis couchée aux premières lueurs du jour pour le finir).
C'est l'histoire de Sam, une bibliothécaire de lycée à la vie complètement banale qui un soir va tomber sur une scène qui changera définitivement sa vie. En rentrant chez elle elle tombe sur une bagarre dans la rue entre trois hommes aux yeux luminescents et à la force herculéenne. Elle sera découverte et utilisée comme projectile. Croyant qu'elle va mourir elle se réveil dans un lieu inconnu le lendemain. Devant elle se trouve un homme magnifique (brun au yeux bleus). Celui ci lui apprend qu'elle ne pourra pas récupérer sa vie et qu'elle deviendra son assistante. La plus grosse révélation est que Phoenix n'est rien d'autre qu'un vampire et pour ne pas ébruiter le secret il doit la garder prêt de lui ou la tuer.
Sam va apprendre à connaître Phoenix tout en apprenant son nouveau métier. Une forte amitié va naître en eux deux au fil de l'histoire voir plus.
L'histoire est plus qu'entrainante. Tout d'abord nous avons une trame de fond: la vie de Sam qui change. Puis une histoire d'action: la chasse des kidnappeurs et voleurs de sang. La dernière close importante pour un bon roman c'est l'histoire d'amour. Ici c'est l'histoire d'amour de Sam et Phoenix. Arrêter de dire que c'est une histoire d'amitiés, bon ok ça commence comme ça , c'est mignon pour une fois une fille qui ne tombe pas amoureuse du beau gosse au premier regard mais c'est une vrai histoire d'amour et des le début on le comprend. Ils ne vont pas rester mais c'est pas possible c'est pas ça! Elle met un temps infini pour le découvrir mais nous on le vois direct. Il l'attire, elle l'attire, ils se bouffent littéralement et en redemande. Phoenix l'aime, même s'il dit qu'il n'est pas romantique, il fait tout pour elle a pars à la fin car la je m'y attendais pas. Quel goujat mais je suis sûre que c'est pour ne pas sauter sur Sam.
Parlons des personnages secondaires. J'ai adoré François!!! Il est trop gentil (bon ok dans ma tête il a l'allure de Dartagnan!!!) en plus il tombe amoureux d'Angela qui est la meilleure amie de Sam. Quoi de mieu.
Karl lui je l'est pas senti des le début même s'il ma bien fait rire parfois à chercher phoenix et Sam pour qu'ils s'avouent enfin ce qu'ils ressentent.
Le couple de chef ma pas mal intriguée surtout les prédictions d'Ysis. Je me doute que Sam est hors du commun(qui voit rouge littéralement parlant quand elle est en colère??? Et ça façon de réagir au sang de phoenix? Y'a anguille sous roche!).
Bref un livre plus qu'addictif. L'humour est géniale du genre bridget Jones avec plusieurs références cinématographique et de série. le caractère de sale est trop bien. Il dit ce qu'elle veut et ce qu'elle pense que cela soit des hauts placés ou pas!!!! Bref une très bonne saga et je veux savoir la suite car vu la fin ça va chauffer grave entre nos deux amoureux!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Miney
  25 janvier 2018
Je n'attendais pas grand-chose de ce livre, juste une lecture légère et distrayante, mais j'ai quand même été déçue. Dès les premières pages, l'ouvrage n'a pas cessé de me tomber d'entre les mains, et il m'a fallu arriver presque aux deux tiers pour y trouver de l'intérêt.
L'écriture est très plate, trop parlée à mon goût dans la narration, limite enfantine. Je crois que je ressens plus d'émotions en relisant ma liste de courses. Certains dialogues sont téléphonés et pas crédibles du tout, particulièrement avec les personnages secondaires.
L'histoire n'a pas la moindre originalité, on dirait une succession de clichés piochés dans d'autres livres du genre. L'enquête aurait pu être intéressante et il y a des moments d'action sympa mais elle est cousue de fils blancs, on voit tout arriver très longtemps à l'avance, et les rebondissements sont grossiers et mal amenés. Les vampires et leur organisation sont ce qu'il y a de plus 'classique' et les impressions de déjà-lu m'ont souvent fait lever les yeux au ciel.
Je ne me suis pas attachée aux personnages. Ils ont tous quelque chose de juvénile, des réactions et des paroles qui font plus penser à des adolescents ou de très jeunes adultes qu'à des gens qui ont parfois dépassé les cinq cents ans.
Je partais confiante avec le résumé qui parlait d'une bibliothécaire renfermée, m'attendant à une confrontation entre son passé et sa nouvelle vie. Et... en quelques semaines, elle devient la guerrière badass habituelle de bit-lit qui tient tête à tout le monde, son caractère 'timide' ne tenant apparemment qu'à pleurer et rougir tout le temps, le tout émaillé de commentaires prudes.
J'ai apprécié qu'elle ne se pâme pas tout de suite devant son bôôô vampire et que leur relation évolue au cours des pages, c'est plus crédible qu'un coup de foudre et ça met du temps à devenir mièvre. En revanche, c'est souvent amené de manière maladroite et répétitive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
wentworth23wentworth23   17 novembre 2014
Je suis morte.
C’est ça le Paradis ? Ou alors je suis en Enfer… il n’y a que du noir autour de moi. C’est ça, je suis morte. Alors pourquoi j’ai l’impression d’être dans un lit ? Sont-ce les tortures infligées aux pécheurs dans le Monde Souterrain ?
Franchement, avant de se réveiller parfois, on a vraiment de drôles d’idées ! J’étais juste inconsciente mais il me fallut un certain temps avant de le comprendre. Mais enfin la lumière se fit.
Je sentais des draps, un oreiller, un matelas moelleux. Les yeux toujours fermés, je me sentis sourire béatement car tout ça n’était qu’un simple cauchemar. Enfin, un horrible cauchemar mais qui venait de se terminer. Il fallait vraiment que j’arrête de m’endormir en regardant des séries de science-fiction. N’importe quoi ! Comme si un surhomme capable d’envoyer dans les airs deux grands costauds aux yeux luminescents, ça existait !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
wentworth23wentworth23   17 novembre 2014
L’esprit encore embrumé par le choc, je me dis que j’avais dû être percutée par un camion… sauf que je n’avais pas entendu de moteur.
J’essayais encore de rassembler mes idées quand une masse sombre atterrit juste à côté de moi, m’arrachant un cri de surprise qui acheva de me faire revenir sur terre. Cette masse sombre n’était autre qu’un homme, grand et blond. Pour qui, pourquoi, je me dis aussitôt que c’était lui qui m’avait foncé dessus et non un camion. Lorsque je réalisai l’énormité de ma réflexion, un deuxième boulet de canon humain s’écrasa sur l’autre type qui se relevait déjà.
Je fis alors ce que toute personne censée aurait fait.
- Aaaaaaaaaaaahhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RhiaRhia   22 novembre 2014
Pour sûr ! Nous avions repris nos séances Stargate Sg-1 et bon sang ! Il n’arrêtait pas de tout commenter, au point qu’une fois, exaspérée, il me regarda sans comprendre quand je me levai du canapé pour aller chercher un coussin et revenir vers lui. Il comprit, mais trop tard, quand je lui écrasai l’oreiller sur la tête en le menaçant de le bâillonner et de le ligoter avec une chaîne en argent.
Commenter  J’apprécie          40
wentworth23wentworth23   17 novembre 2014
- Messieurs, il est tout à fait regrettable en plein combat d’être si facilement déconcentré par la perspective d’un bon repas. Et c’est très impoli envers moi. Vous méritez une leçon de savoir-vivre.
L’obscurité ne me permettait pas de distinguer clairement cette personne mais le ton de sa voix, une menace mortelle et implacable enrobée de velours, suffit à me glacer les sangs, au point que je ne percutai même pas que le bon repas, semblait-il, c’était moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
RhiaRhia   22 novembre 2014
Je me tortillais sur place et j’avais l’impression que mes joues s’étaient embrasées comme une forêt de pins en pleine canicule. Malgré ses cinq-cents ans d’existence et tout le temps qu’il avait eu pour acquérir une maîtrise de soi exemplaire, Phoenix dut rendre les armes. Je compris alors pourquoi il serrait tant les lèvres. Il éclata d’un rire tonitruant qui acheva de me convaincre que si l’on pouvait mourir de honte, je serais tombée raide morte à l’instant même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1712 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre