AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782916687094
246 pages
Editions Le Cormoran (01/03/2010)
4/5   4 notes
Résumé :
Un roman entre écologie, enquête policière, science et humour. On y parle des algues vertes, de la vigne, du cinéma et de l'amour de la vie.
L'histoire se passe entre Bretagne & Bourgogne. Une jeune bretonne, actrice de cinéma, nièce de deux "sorcières de la mer", tombe amoureuse d'un producteur de films et de vins de Bourgogne.

Antoine de La Clairgerie est beau, riche, et produit du très bon vin en respectant la nature et les sols.
Les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LydiaB
  13 juin 2011
Eco-polar... voici un terme qui peut faire peur et attiser en même temps non pas la convoitise mais une certaine curiosité. N'étant pas adepte de l'écologie mais férue de polars, le désir d'en savoir un peu plus sur ce livre singulier s'imposa à moi. En effet, le contexte était intéressant et prometteur: deux meurtres dans les chais, une belle balade entre Bretagne et Bourgogne... tous mes sens étaient en éveil. Associer le monde vinicole au cinéma, le tout lié par un meurtre, l'entreprise était audacieuse.
C'est le meurtre d'une comédienne, Isabella Elgé (Isabella le Gonidec pour le civil) qui va déclencher l'histoire. le commissaire Létourneau et son adjoint vont être chargés de l'affaire. Les choses se compliquent lorsque l'oncle de la victime, Ambroise, décède à son tour. Certes, on aurait pu croire à un choc émotionnel mais si vous lisez ce livre, vous verrez que l'histoire est bien plus compliquée qu'il n'y paraît.
Et si le commissaire, qui n'est pas sans me faire penser à un savant mélange entre Sherlock et Maigret, est confronté à une enquête plutôt coriace, la difficulté ne réside que dans le scénario. En effet, le style de l'auteur est simple, sans toutefois être simpliste, ce qui rend la lecture très agréable. Elle n'est pas dénuée d'un certain charme. J'ai lu ce roman en une après-midi et j'ai passé un moment agréable.
Petit bémol: le roman fait la part belle aux souvenirs des personnages, mettant de côté pendant bon nombre de pages, l'enquête policière. Ce n'est pas désagréable en soi, c'est même plutôt novateur mais j'avoue préférer la structure d'un polar classique. En même temps, on peut comprendre également ce parti pris dans la mesure où les réminiscences peuvent s'associer, cinématographiquement parlant, à un flash-back.
Je vous conseille ce livre si vous voulez vous évader l'espace d'un instant dans les vignes et les paysages merveilleux de la Bretagne et de la Bourgogne.
Un grand merci aux Agents Littéraires ainsi qu'à l'auteur pour ce partenariat.

Ma note: 4/5
Lien : https://parmontsetparmots.cl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
yarniche22
  15 avril 2011
Un roman très moderne, sorte d'anti-polar. En effet, tuer par balle est devenu ringard & dépassé dans un roman policier d'aujourd'hui. L'auteur nous montre ici que la NATURE - quand elle est mal gérée par l'HOMME est bien plus efficace et cruelle, dangereuse et mortifère.
De plus, dans un style très bien écrit, on apprend beaucoup sur la biodiversité grâce à deux sympathiques "sorcières". Un mariage très réussi entre Bretagne & Bourgogne avec une histoire d'amour lumineuse... Humour, romantisme, vins bio et hommage aux vignerons bourguignons, ce "Cocktail cruel est plus qu'un polar : une oeuvre riche en humanité, très bien argumentée, dans un style envoûtant !
Un éco-polar qui se déguste en de douces saveurs... L'auteur est aussi un poète confirmé. Très bonne idée que de joindre des poèmes dans cet ouvrage.
Commenter  J’apprécie          80
yarniche22
  15 avril 2011
Un polar remarqué au salon "De Livres en vignes" au château du Clos-Vougeot en septembre 2010.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   13 juin 2011
C'est de l'étranger et dans sa chambre d'hôtel qu'Antoine apprit l'affreuse nouvelle. Il venait à peine de se réveiller, comme alerté par un coup de fil imminent. Moment où la conscience est encore dans les limbes. Prémonition subite ! Impossible d'y croire... Il n'avait même pas compris, au début de la conversation, qui l'appelait.

- ... Désolé de vous apprendre une aussi triste nouvelle par téléphone, avait dit Létourneau au terme d'une longue phrase.

- ... Vous dites "désolé", comme vous diriez "bonjour !"... Vous m'apprenez que ma fiancée est morte, et que vous êtes désolé ! Et moi donc..; J'apprends la mort de l'être le plus cher à mes yeux et...

On entendit un long soupir, un homme qui frotte sa barbe naissante... Et puis des sanglots... Létourneau ne savait plus que dire. Il garda le silence, attendant que son interlocuteur réagisse.

- Et comment l'a-t-on retrouvée ? Je veux dire...

" Troublé le producteur. Amoureux fou, sûrement ! " songea Létourneau qui prit le temps de répondre. Il posa ses mots.

- C'est un vieux vigneron qui nous a alertés. Isabella votre compagne gisait dans sa cave, tuée par balles, la cave saccagée par l'assassin lui-même, comme s'il voulait se venger de quelque chose, ou détourner les soupçons... Cela ne vous dit rien... ? Vous n'auriez pas le moindre indice, le moindre soup...

- Je n'ai que ma détresse Monsieur le Commissaire, que ma détresse... Vous comprenez ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
yarniche22yarniche22   15 avril 2011
Si nous buvons du vin, c’est pour respirer un moment, hors de nous-mêmes. Puisse-t-il en être ainsi de la lecture.


Toute civilisation qui se préoccupe de survivre doit accomplir ses devoirs envers le vin. Le maintien d’un grand cru est la plus durable des écoles d’art.




En Bourgogne, quand on parle d’un climat, on ne lève pas les yeux au ciel, on les baisse sur la terre.



Commenter  J’apprécie          70
yarniche22yarniche22   15 avril 2011
Le vin est la plus hygiénique des boissons.

La biodiversité est à respecter sous toutes ses formes.
Eliminer les pesticides, herbicides, qui tuent la faune et la flore.
Pitié pour les abeilles, les vers de terre !
Commenter  J’apprécie          20
yarniche22yarniche22   15 avril 2011
Un cheval a été tué par les émanations de SH2, le dihydrogène sulfuré qui s'échappe des algues vertes en décomposition.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Yann Venner (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yann Venner
Yann Venner présente sa trilogie policière
autres livres classés : policier écologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
6217 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre