AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782919265299
Éditeur : Editions de la rue Nantaise (01/01/2012)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Edouard Delaroche dirige un important groupe international ; il est marié depuis treize longues années à la très séduisante Virginie.

Ils sont épaulés au quotidien par la pétillante Jacotte, la bonne, qui aime beaucoup Madame et un peu moins Monsieur, souvent absent.

Quand Edouard Delaroche invite Luc Silvère, qui compte parmi ses plus fidèles collaborateurs, celui-ci, ravi, s'attend à une promotion... Mais il n'en sera rien. Edouard a ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LydiaB
  16 mars 2014
J'avais fait paraître cette critique le 06 février 2012 mais je la modifie pour mettre en lien la critique du spectacle.

Le texte :
Cinquième pièce de Katia Verba, dramaturge insufflant une bouffée d'air frais dans le monde du vaudeville, Fatalement Vôtre ne ressemble en rien aux autres. Pourquoi me direz-vous ? le vaudeville est là, le huis-clos également... Certes, mais le changement se produit au niveau du style. Katia Verba s'est libérée du « carcan » de ses références culturelles (je n'aime pas ce mot « carcan », péjoratif pour faire référence à de la culture, mais vous comprenez ce que je veux dire). le lecteur peut ainsi connaître son véritable trait de plume. Sans retenue, elle lâche enfin sa bride pour faire évoluer ses personnages qui n'en prennent que plus d'ampleur et de profondeur. Oserais-je dire qu'ils lui échappent presque pour prendre vie sans qu'elle n'en tire les ficelles ? C'est bien l'impression qu'ils donnent en tous les cas et n'est-ce pas là la marque des grands auteurs ?

Bref, vous l'avez compris, voici encore une excellente pièce qui mérite d'être jouée au plus vite sur scène.

Mon dernier mot ? Courez l'acheter !

*******************

Le spectacle :
Délibérément, je n'ai pas relu le texte que j'avais chroniqué en février 2012 en me rendant à la dernière séance du vaudeville de Katia Verba, Fatalement vôtre, hier, samedi 15 mars 2014. Et bien m'en a pris car j'ai eu cette divine sensation de découvrir pour la première fois l'histoire !

Alzheimer ? Non, bien évidemment ! Mais on ne m'ôtera pas de l'idée qu'une pièce jouée donne une autre ampleur au texte, aussi brillant soit-il sur le papier. Et en parlant de brillance, le mot est faible concernant le jeu des acteurs. Qui pourrait imaginer que la plupart sont des amateurs ? Ils ont porté, avec talent, la pièce. Thomas Alemano, qui jouait le rôle principal, celui d'Edouard Delaroche, a été d'un naturel sans nom. Il a fluidifié l'histoire qui coulait de source, sans en rajouter. Excellent, il fut excellent ! Tout y était : les attitudes, les mimiques... Il incarnait vraiment son personnage. Sa femme, jouée par Lydie Rigaud (qui n'en est pas à son premier rôle), était pétillante, ce qui a provoqué une belle surprise finale. Jérome Citras et Florence Pasquier, tenant respectivement les rôles de Luc Silvère et de sa pseudo épouse, ne s'en sont pas moins bien tiré. Quant à Anne-Marie Laquièze, jouant la bonne, Jacotte, elle fut également très naturelle et apporta un certain dynamisme.

Le décor était bien choisi. Il respectait à merveille le huis-clos qu'avait voulu son auteur pour faire évoluer ses personnages. L'humour fut mis en avant et j'ai pleuré trois fois de rire, c'est pour dire ! La musique, de Guiseppe Adamo, cadrait parfaitement avec l'ambiance. La direction d'acteurs, assurée par Benjamin Castaneda, qui avait déjà oeuvré pour l'excellente pièce Manoir sous haute tension sur l'île de Man, a porté ses fruits.

Katia Verba a relevé le défi de faire rire son public tout en lui proposant quelque chose qui, au final, se révèle être dramatique. La chute, véritable surprise pour le spectateur, explique le titre. du grand art ! Un grand, très grand bravo !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          412
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   06 février 2012
Jacotte : Je me permets de rappeler à Monsieur que, ce soir, je ne serai pas là pour assurer le service. Je vais au cinéma.

Édouard : Au cinéma ? Et qu'allez-vous voir ?

Jacotte : Un thriller : Ce soir je tue mon maître.

Édouard : Eh bien, que cela ne vous donne pas des idées...

Jacotte : Sait-on jamais !

Édouard : Vous aimez le cinéma, vous ?

Jacotte : Mais bien sûr et j'aime aussi tout particulièrement le théâtre.

Édouard : Je comprends mieux, alors, vos envolées théâtrales.

Jacotte : J'ai même joué, une fois, un petit rôle... Attendez, comment s'appelait cette pièce déjà ? Ah oui : Elle a la guigne ma copine.

Édouard : Du grand art ! Et qui a écrit cette merveille ?

Jacotte : Aucun souvenir ; un inconnu célèbre ! Et puis vous savez, je n'ai aucune mémoire des noms.

Édouard : La mémoire, cela se cultive !

Jacotte : C'est ça, je l'arrose tous les matins au petit-déjeuner. Et puis franchement, ce n'est pas important le nom de l'auteur.

Édouard : Pas important dites-vous ? Mais c'est fondamental. Ce sont eux qui écrivent les textes.

Jacotte : Vous voulez mon point de vue ?

Édouard : Non, mais je sens que vous allez me le donner.

Jacotte : Eh bien, moi, je dis que s'il n'y avait pas les comédiens pour jouer leur pièce, ils seraient bien dans la merde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Video de Katia Verba (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katia Verba
Teaser "Manoir sous haute tension sur l'Île de Man", pièce policière de Katia Verba - 2012.
autres livres classés : dramaturgesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
510 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre