AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070282465
Éditeur : Gallimard (11/12/1979)

Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Un même fil parcourt, à Minot, la tresse que forment les propos, les gestes et les fonctions des femmes. Il est fait des particularités de leur corps. Façons de dire et façons de faire se relaient et s'éclairent mutuellement pour dessiner une sphère de représentations et d'actions qui appartient en propre au monde féminin. Au coeur de ces représentations apparaît avant tout le rapport privilégié des femmes avec le temps, chacune en prend la mesure par la périodicité... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
awei
  16 avril 2008
La couturière, la cuisinière, la ménagère et la sage-femme...derrière ces figures, une enquête minutieuse de la vie des femmes du début du XXe siècle dans une France encore rurale. On y découvre l'intrication des cycles de la vie et de celui de la nature, l'empreinte sociale portée sur la naissance, la mort et la sexualité a travers des recueils d'entretiens qui rendent le tout très vivant.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
AuroraeLibriAuroraeLibri   12 avril 2019
Et ces façons de faire renvoyaient à un savoir détenu par ceux ou celles qui, d'une manière ou d'une autre, en savent un peu plus long que les autres : figures villageoises " vers lesquelles on va " ou qui "vont vers les autres ", personnages qui, on allait le voir, détiennent un rôle. C'est ainsi que nous attachant, pour notre part, plus particulièrement à recueillir façons de dire et façons de faire proprement féminines, nous sommes allée " vers " la femme-qui-aide, " vers " la couturière, et " vers " la cuisinière : trois figures villageoises détenant trois techniques qui se trouvent au coeur de la culture féminine. Tenter de saisir le lien entre ce discours, ces gestes, ces techniques et les rôles qu'exercent les femmes est l'objet de ce livre.

Avant-propos
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AuroraeLibriAuroraeLibri   12 avril 2019
" J'ai tâché de faire qu'on puisse la prendre ni pour une porteuse d'eau, ni pour une servante; qu'elle vienne puiser de l'eau pour l'usage de sa maison, l'eau pour en faire la soupe à son mari et à ses enfants ; qu'elle ait l'air de n'en porter ni plus ni moins lourd que le poids des seaux pleins (...) qu'elle accomplisse avec simplicité et bonhomie, sans le considérer comme une corvée, un acte qui est, avec les autres travaux du ménage, un travail de tous les jours et l'habitude de sa vie. Je voudrais bien qu'on imagine la fraîcheur du puits et que son air d'ancienneté fasse voir que beaucoup avant elle y sont venues puiser de l'eau."

J.-F. Millet, lettre du 18 février 1862 au critique Thoré

Avant-propos
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AuroraeLibriAuroraeLibri   11 avril 2019
Nul autre clocher alentour. La gravité et l'ampleur du paysage, une sorte de tremblé de l'air et des lointains toujours bleutés donnent aux villages de ce pays comme l'isolement précieux de l'oasis, tache brune nouée à la terre brune. l'air est vif ; on sent les étés brûlants traversés des grands orages de juillet qui grêlent les orges, les longs hivers aux grives qui paralysent l'air et font le silence des forêts. froidure et insularité dont la flore porte la marque : (...); dans la forêt, ceux qui savent chercher trouvent la belle orchidée à la gorge globuleuse irisée de pourpre, le Sabot de Vénus.

Avant-propos
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
AuroraeLibriAuroraeLibri   12 avril 2019
" Je voudrais bien qu'on imagine la fraîcheur du puits et que son air d'ancienneté fasse voir que beaucoup avant elle y sont venues puiser de l'eau."
J.-F. Millet, lettre du 18 février 1862 au critique Thoré

Avant-propos
Commenter  J’apprécie          10
AuroraeLibriAuroraeLibri   12 avril 2019
Conversations dans la pénombre avec les vieilles aux cuisines noires, postées au coin de la fenêtre tendue de rideaux pleins jours ; ou, sous le néon, avec les jeunes, plus timides, aux cuisinières blanches.

Avant-propos
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Yvonne Verdier (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yvonne Verdier

"Le Petit Chaperon rouge dans la tradition orale" d'Yvonne Verdier - "Les Idées claires" sur France
Dans la catégorie : FemmesVoir plus
>Sciences sociales : généralités>Groupes sociaux>Femmes (204)
autres livres classés : Côte-d'Or (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1604 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre