AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 284494390X
Éditeur : Editions De Borée (01/05/2006)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Un document remarquable sur la vie rurale dans la première partie du XXe siècle, basé sur les souvenirs d'enfance et d'adolescence de Henri Verdier. L'auteur des deux tomes plusieurs fois réimprimés de Mémoires d'un papi auvergnat revient sur son enfance, de sa belle écriture teintée des sonorités de l'occitan.

Il ressuscite un monde rural disparu dans l'inéluctable marche du progrès, rendant un vibrant hommage aux aïeuls qui ont façonné nos ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
baladin
  10 septembre 2018
De prime abord, je pensais lire un livre régionaliste qui peut-être aurait pu se révéler un tantinet ennuyeux. Mais je me suis laissé prendre à l'histoire de la propre vie de l'auteur qui a débuté dans les premières années du siècle précédent. Il nous narre en même temps que sa vie, celles des membres de sa famille et des habitants de son village. L'ensemble est très vivant et j'ai tourné les pages sans m'en apercevoir ! Ce qui m'a le plus frappé est le mode de vie encore très rural, où beaucoup de travaux se faisaient à la force des hommes ou des bêtes. On a du mal à imaginer que cela se passait il y a moins de cent ans ! En résumé, un livre que je recommande aux amoureux de la France.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
baladinbaladin   10 septembre 2018
En août 1914, quand la guerre éclata, j'ai trois ans et mon frère en a un. Tous les hommes valides sont mobilisés.
Nos braves paysans y partent presque avec enthousiasme, sûrs de la revanche de 1870, sûrs de reconquérir notre Alsace et notre Lorraine volées par les Boches, emportant avec eux - comme il leur était prescrit - de pleines musettes de victuailles, assez grandes, prétendaient certains, pour y ramener dedans et sous peu la tête de Guillaume le Prussien ou de quelque porteur de casque à pointe...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
baladinbaladin   10 septembre 2018
Et nous regagnions Taulhac où un bon cacao au lait nous attendait sur le coin de la cuisinière. Les garçons heureux d'avoir côtoyé les filles et celles-ci bras dessus, bras dessous, fières d'avoir attiré le regard de quelque futur amoureux.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : occitanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr