AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747083187
Éditeur : Bayard Jeunesse (25/04/2018)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
En combinant différents ADN d'insectes et d'animaux, Lucas Belrêve, un généticien, a réussi l'impossible : il a donné vie aux dragons ! Les visiteurs affluent des quatre coins du monde pour admirer les Sylvérites, les Gryphlions, les Vouivrards ou les Azuréens. Et, pour la première fois depuis la création de Dragon Park, des dragons se sont reproduits naturellement : trois oeufs de Volcaons vont bientôt éclore !

Nino Belrêve, le fils de Lucas, vit sur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Lilo0606160616
  22 mai 2018
"Dragon Park : L'Académie Saint Hydre" est un roman jeunesse paru aux éditions Bayard Jeunesse, écrit par Thomas Verdois (dont c'est le premier roman) et illustré par Loic Locatelli. On ressent bien les premiers amours de l'auteur pour la BD au travers des différents chapitres, de la couverture et du contenu du livre ;).
Petit topo sur l'histoire : Louison est une jeune dragonnaute, fille de Anna Belrêve et de Lucas Belrêve, le célèbre généticien à l'origine de la "résurrection" des dragons et de la combinaison de divers ADN animalier et humain. Son frère, Nino, s'apprête à entrer à l'académie Saint Hydre qui forme les futurs dragonnautes et autres dracologues Cette école est composée de divers enseignants tels que Frey Alba, Aidan Nexus ou encore le directeur et ancien catcheur, Hercule Barnum. Dragon Park, lieu de villégiateur de ce beau monde, prend la forme d'un parc d'attraction, d'un zoo, d'un centre de recherche et d'un centre de formation. Alors que l'île fête ses 10 ans, un incident survient dans l'enclos des magistraux dragons Volcaons. Une horde d'hommes-dragons tente de subtiliser les oeufs miraculeux de la reine Brazeera. Dans leur violente tentative, ils attaquent et blessent Nino, qui dans sa fougue et sa désinvolture a souhaité protéger cette dragonne. Au fil de jours et suite à l'attaque dont il a été victime, il va développer un don dangereusement exceptionnel... S'ensuit dés lors une série d'évènements qui va pousser les créateurs du parc à reconsidérer l'origine des dragons et à retrouver celui à partir de qui tout cela à commencer : le tristement célèbre Draklhord, de la race des Nemrogs...
Sur la forme, les personnages sont charismatiques, courageux pour la plupart, mais cela manque un peu de sentiments à mes yeux, tout du moins ils ne sont pas suffisamment approfondis. J'ai trouvé que Louison et Nino étaient un peu trop détachés par rapport à tout ce qui arrive à leur famille, ils apparaissent très vaillants mais justement il manque un peu d'appréhension, de peur pour les rendre davantage attachants et pour qu'on puisse mieux s'y identifier.
L'écriture est quant à elle rythmée, il y a de l'action tout au long du récit, ce qui ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer. En revanche, au niveau de la construction des phrases, je trouve qu'elles sont un peu trop courtes, ça coupe un peu le souffle et du coup empêche une certaine fluidité. L'ensemble reste toutefois relativement agréable et adapté aux plus jeunes, le vocabulaire utilisé étant tout à fait accessible.
J'ai beaucoup apprécié le rôle donné aux dragons et la définition de chaque espèce qui est faite par Thomas Verdois au cours du récit. Des définitions qui sont très aérées, juste ce qu'il faut pour laisser l'imagination du lecteur faire son oeuvre. Les dessins de Loic Locateli apportent une touche supplémentaire et permettent de bien se représenter ce monde et l'académie Saint Hydre. J'ai trouvé que ses illustrations et les petits plus que l'on retrouve dans quelques chapitres (je n'en dis pas plus et vous laisserez le découvrir) permettent de devenir acteur de l'histoire, elles donnent une réelle dynamique au scénario.
Ce roman basé sur fond de mutations et de génétique est bien mené dans la narration, l'histoire se tient et je n'ai pas noté d'incompréhension particulière (hormis peut-être le rôle un peu creux de la mère de Louison et de Nino). J'ai également retrouvé un peu du mythe de Frankenstein au travers du personnage de Lucas Belrêve, créateur des Nemrogs, un mythe qui est le point d'orgue du récit.
En bref, un univers fantastique qui mêle Jurassic Parc, Pokémon et dessin animé "Dragons" ;). Un roman qui reste très frais et agréable à lire, construis, on le ressent,grâce au soutien des proches de l'écrivain (cf. les remerciements à la fin du roman où j'ai ressenti l'émotion de celui-ci).
Un grand merci à Babélio et aux éditions Bayard Jeunesse :)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
sofynet
  20 juin 2018
L'histoire/Le sujet : Alors que la fête des dix ans du Dragon Park bat son plein, une terrible attaque a lieu dans l'enclos des Volcaon, et des oeufs sont volés. Qui est le responsable, d'où viennent ces créatures horribles qui ont pénétrés le parc, et que va-t-il advenir des dragons et de leurs dragonnautes ?
Le style : Un style très simple, bien adapté aux plus jeunes lecteurs (10 ans, voir un peu avant). Les chapitres sont courts, rythmés, et se terminant sur un suspens ou une question donnant tout de suite envie de tourner la page. le vocabulaire est adapté sans être simpliste.
Et la couverture alors ? L'un des dessins de l'illustrateur, Loïc Locatelli, avec cette vue sur l'île du Park, en forme... de Dragon... Proche du manga, cela peut donner, je pense, très envie aux enfants de découvrir.

En conclusion ? J'adore les dragons. Alors un livre jeunesse avec un titre pareil ne pouvait que m'attirer. D'autant que suivant l'auteur sur Facebook, j'en avais entendu parler.
J'ai beaucoup aimé la mise en place rapide de l'histoire, et la présentation qui se fait au fil du récit, des différents personnages. Plongés au coeur de l'action, les lecteurs n'ont pas le temps de se lasser. Les personnages sont assez forts, avec des caractères posés, et même si on aurait envie d'en savoir un peu plus sur certains, leur présentation permet de s'identifier déjà. Je trouve juste que les deux jeunes Louison et Nino semblent particulièrement forts face aux différentes épreuves qu'ils rencontrent, sans beaucoup se laisser aller au vague à l'âme ou la faiblesse. Cela peut plaire, ou au contraire les rendre moins humains...
J'ai apprécié le parc, et tout ce qui y a été imaginé, la partie attraction, l'académie, le centre de recherche. On sent un univers très posé, très étudié, imaginé aussi bien dans ses formes que dans ses couleurs... Une inspiration qui me semble évidemment tirée de Jurassic Park, mais qui dans sa présentation, ne sent pas l'imitation, et c'est très fort en cela. Un park qui peut faire rêver...
Le seul "hic" pour moi ce sont les dragons en eux-mêmes. Je n'ai personnellement que peu adhéré aux principes des hybrides d'animaux "dragonifiés"... Pour moi un dragon, ce n'est pas cela, et ça m'a un peu géné au long de la lecture. Leurs formes ne m'a pas plu (allez, pour être honnête, les azuréens sont beaux et gracieux), et j'ai du mal à mettre l'étiquette "dragons" sur ces créatures. Cependant, en faisant abstraction de cela (en restant sur une notion de créature), je ne peux pas dire que cela ait gaché ma lecture. L'histoire étant bien construite et les personnages consistants, on se laisse facilement prendre.
En bref, malgré des créatures qui ne m'ont pas plu, je suis entrée dans cette histoire intéressante et dont on a envie de vite connaître la suite, avec des personnages bien construits et un style parfaitement adapté au niveau des lecteurs potentiels. Un bon moment de lecture. Ce livre rejoindra ma bibliothèque de classe l'an prochain, je suis curieuse de savoir ce qu'en penseront mes futurs élèves ...

Pourquoi ce livre ? Car il était proposé lors d'une opération Masse Critique Babelio. Merci donc à l'équipe Babelio et aux éditions Bayard pour cet envoi.
Lien : http://sofynet2008.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier
  23 juillet 2018
C'est le dizième anniversaire de Dragon Park, l'île qui renferme des dizaines de créatures fascinantes créées par le scientifique Lucas Belrêve. Louison Belrêve, sa fille, participe à la grande parade des dragons qui a été organisée pour l'occasion et est déterminée à impressionner le public avec Nephryte. Malheureusement, la fête ne se passe pas comme prévu. Ce jour-là, de terribles créatures, mi humaines, mi dragons, attaquent l'île pour finalement s'emparer de deux oeufs de dragons. Ce jour est marqué par le retour du Draklhord et cela ne présage rien de bon...

Le roman commence fort avec cette épouvantable attaque et on plonge immédiatement au coeur de l'action et de l'intrigue. On en prend plein les yeux avec tous ces dragons qui s'élancent, qui tournoient, qui se battent... C'est impressionnant et on se laisse porter par ces premiers instants, riches en action, qui nous confirment que c'est le début des ennuis pour nos héros. Et d'une grande aventure, surtout.

L'auteur nous présente une variété de personnages intéressants, comme le personnel du parc, les élèves de l'académie, les dragonnautes, mais Louison et Nino Belrêve restent les deux personnages au coeur de l'histoire. Louison et Nino sont les enfants du grand créateur du parc et ils sont plus impliqués que jamais dans les événements, qui touchent directement leur famille. Leurs parents ne sont pas auprès d'eux et ils doivent se montrer courageux. Tous les deux s'apprêtent à vivre des aventures particulièrement intenses, faite de découvertes sur les dragons, faite de grandes révélations, et on embarque avec eux bien volontiers.

J'ai beaucoup aimé la mise en page de ce premier tome. On découvre d'abord la carte de Dragon Park, mais aussi un petit aperçu illustré des personnages et des créatures. On a aussi droit à des petites illustrations et des citations en tête de chapitres. C'est très facile de s'imaginer les merveilleuses créatures présentes dans le récit, comme les Gryphlions, les Vouivrards, les Volcaons, les Azuréens et d'autres plus obscures comme les Nemrogs. L'auteur a créé un univers fascinant et il prend vie à travers les petites illustrations. D'ailleurs, je n'aurais pas dit non à des illustrations pleine page, les dragons sont tellement beaux !

Verdict : J'ai beaucoup aimé cette première aventure et j'ai hâte de découvrir la suite de la trilogie. L'auteur nous offre un récit rythmé, dans un lieu unique. La lecture donne terriblement envie de mettre les pieds à Dragon Park, de tomber nez à nez avec ses impressionnantes créatures, de s'envoler sur ces drôles de montures à écailles... et de tenter une incroyable spirale, comme Louison. le récit a aussi des côtés plus sombres, plus mystérieux, et on reste captivé jusqu'à la dernière page.

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
hellrick
  28 mai 2018
Nouvelle série de fantasy destinée à la jeunesse, DRAGON PARK développe un univers riche imaginé par un jeune auteur, Thomas Verdois. L'idée de base est simple : en combinant divers ADN, un généticien, Lucas Belrêve, a créé différentes sortes de dragons : Azuréens, Vouivrards, Sylvérites, etc. Un parc d'attraction, dirigé avec fermeté par l'ancien champion de catch Hercule Barnum, a ensuite été ouvert pour permettre aux amateurs d'observer les légendaires créatures. Mais Lucas a disparu. Ses enfants, Nino et Louison, vivent dans le parc, délaissés par leur mère accaparée par ses recherches. Louison se destine à devenir dragonnautes, autrement dit une dompteuse de dragons, et loge à l'Académie Saint Hydre. Nino, lui aussi, va pouvoir suivre les cours de cette académie et apprendre à voler avec les dragons. Mais, alors que le parc fête en grande pompe ses dix années, des créatures mi hommes mi dragons le prennent d'assaut et s'emparent d'oeufs de Volcaons. Dans l'attaque, Nino est blessé par le dard d'un des monstres…
A partir d'une louche de HARRY POTTER, d'une cuillère de JURASSIC PARK et d'une pincée de LA BALLADE DE PERN, l'auteur nous propose un monde cohérent et plaisant, joliment illustré de dessins proches du manga. L'auteur, enseignant et fan de BD, avoue aussi l'influence (diffuse) de Hayao Miyazaki, de WATERSHIP DOWN, du SEIGNEUR DES ANNEAUX et des « Livres dont vous êtes le héros ».
Les chapitres, courts, sont nombreux (une quarantaine, chacun d'une dizaine de pages), et ne laissent guère de place aux longueurs, évitant au lecteur tout ennui. le style est simple sans être simpliste, le vocabulaire abordable pour les plus jeunes, le roman pouvant s'apprécier dès 10 ans. L'action, de manière aussi classique qu'efficace, alterne les événements afin de relancer l'intérêt. Les personnages sont, dans l'ensemble, bien typés avec quelques réussites dont cet Hercule, ancien champion du monde de catch devenu responsable musclé du dragon park. On peut regretter une conclusion à la foi précipitée et ouverte mais ce défaut n'en est pas vraiment un puisqu'il s'agit du premier tome d'une trilogie. Un bon moment pour les jeunes adolescents (et les autres).
Merci à Babelio de m'avoir envoyé ce livre pour chronique.

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tchii17
  20 juillet 2018
Merci a ma fille de m'avoir fait le chat potté a chaque passage devant pour que je le lui achete ^^ bon en meme temps je reconnais que plus on passait devant et plus il me faisait egalement de l'oeil :D
et force est d'admettre qu'il sagit la d'une tres belle découverte, certes legerement jeunesse mais tres interresante et super addictive ( kewaaaaaaaaaa il vient juste de sortir en fait et j'ai pas le deux a aller acheter ???? 😱😱😱😱😭😭😭 ) que je ne saurais que trop conseiller aux plus jeunes ( et aux moins jeunes accro a l'aventures et aux creatures fantastiques qui ont gardé une ame d'enfant )
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Lilo0606160616Lilo0606160616   22 mai 2018
Malgré ses efforts, le petit Volcaon ne produisit qu'une étincelle ridicule qui disparut aussitôt, ne laissant qu'une timide fumée noire s'échapper de sa gueule, telle une bougie qui vient de s'éteindre.
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   23 juillet 2018
Soudain, la coquille s'effrita de l'intérieur, déchirée par une patte timide et crochue. Tous retinrent leur souffle en apercevant les minuscules griffes translucides s'agiter. Après quelques secondes, une tête ovale et orangée, couverte de pics et d'écailles, apparut. Nino sentit l'excitation monter en lui. C'était la chose la plus mignonne qu'il ait jamais vu...
Commenter  J’apprécie          00
Lilo0606160616Lilo0606160616   22 mai 2018
Grâce à une enzyme, la luciférase, les Aquacornes étaient capables de cracher de la lumière qu'ils fabriquaient par bioluminescence, comme les lucioles et certaines espèces de pieuvres vivant dans les profondeurs. Cela leur permettait ainsi de vivre en harmonie avec des géants qui mesuraient plus de cent fois leur taille, mais qui redoutaient ces jets de lumière.
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   23 juillet 2018
Un nouveau tremblement la ramena à la réalité, et elle sauta à temps hord du cratère, glissant sur la couche de glace brodant le volcan. C'est ainqi que, couchée sur le sol, sa corde et son piolet encore à la main, elle leva les yeux sur le ciel nuageux gorgé de pluie et vit apparaître une nuée de monstres noirs et ailés. Comme jaillis du volcan...
Commenter  J’apprécie          00
Lilo0606160616Lilo0606160616   22 mai 2018
N'oublie pas que la valeur d'un dragon réside aussi dans son dragonnaute. Si Nephryte est si doué, c'est grâce à toi.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Thomas Verdois (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Verdois
A l'occasion de la sortie en librairie de Dragon Park - L'académie Saint-Hydre, Thomas Verdois nous dévoile ses inspirations et nous propose une lecture d'un extrait du premier tome !
Sur une île au beau milieu de la mer du nord vivent des créatures légendaires qui attirent des visiteurs du monde entier : les dragons. Bienvenue à Dragon Park ! En combinant différents ADN d'insectes et d'animaux, Lucas Belrêve, un généticien, a réussi l'impossible : il a donné vie aux dragons ! Aujourd'hui, Dragon Park fête ses 10 ans ! L'arène est pleine à craquer de visiteurs venus assister à la grande parade des dragons. Tandis que Louison Belrêve exécute des loopings sur le dos de Néphryte, son petit frère Nino rêve de faire sa rentrée à l'académie Saint-Hydre, l'école d'apprentis dragonnautes. Soudain, une gigantesque explosion retentit dans le parc. le Volcan de Cristal est pris d'assaut par de terrifiantes créatures ailées. En essayant de protéger la reine Volcaon, Nino est transpercé par le dard d'un des monstres. Ces derniers prennent la fuite avec deux oeufs de dragons...
Pour en savoir plus : https://www.bayard-editions.com/jeunesse/litterature/des-10-ans/lacademie-saint-hydre
+ Lire la suite
autres livres classés : disparitionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
277 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre