AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782745932891
63 pages
Milan (10/04/2008)
4.25/5   4 notes
Résumé :
Nietzsche n'a pas été fou, comme on l'a prétendu. Il a été, au contraire, génial. Cet ouvrage voudrait pouvoir montrer comment, en retraçant quelques grandes étapes du parcours de sa pensée : le constat de la décadence de la culture européenne, la critique de la philosophie, de la religion et de la morale et, enfin, l'affirmation d'une culture de la vie. Traversant le ciel sombre du XIXe siècle tel une comète, Nietzsche (1844-1900) préfigure la philosophie à venir e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
luocine
  17 juillet 2012
Pendant ma lecture d'Irving Yalom " et Nietzshe a pleuré" , j'étais un peu gênée de ne pas bien connaître la pensée de ce philosophe tant loué par certains, si décrié par d'autres..
Je l'ai dit dans ma chronique, j'ai toujours été rebutée par son style que je trouve grandiloquent et déclamatoire .
Je suis tombée à la bibliothèque sur ce petit fascicule et je le recommande chaudement à tous ceux et toutes celles qui comme moi n'ont pas réussi à lire ce philosophe et puis aussi a ceux et celles qui l'ont oublié.
En 60 pages dans une langue claire et accessible par tous , même les non philosophe comme moi , il résume la pensée de Nietzsche. Et surprise pour moi, je suis complètement sous le charme . Comment ne pas s'intéresser a quelqu'un qui a écrit:
" Non! Non. Ce n'est pas la pensée qui est triste , mais notre refus de vivre qui est triste . Non , ce n'est pas la pensée qui est trop haute pour nous , c'est nous qui sommes tombés trop bas pour penser. Arrêtons de nous plaindre et de considérer la vie comme une maladie."
Ce que je n'avais pas imaginé, c'est à quel point ce philosophe met l'amour de la vie au premier plan. C'est une pensée qui rend libre et heureux .
Toutes ses idées qui me faisaient peur : le sur-homme , le rejet des faibles, je les avais visiblement mal comprises.
Il prône la liberté de pensée et l'anti-conformisme ce qui m'intéresse au plus haut point.
Je ne relirai pas Nietzsche, toujours à cause de son style, mais je comprends maintenant l'importance et l'intérêt de ce philosophe.
Merci aux blogueuses qui m'ont aidée a changer d'avis.
Et je me promets de relire le roman d'Irving Yalom.
Lien : http://luocine.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Drych
  10 décembre 2012
Un tout petit livre dont une critique m'avait plu. Un tout petit pas dans ma culture philosophique. le livre est simple et effectivement accessible, mais très condensé et il reste encore beaucoup de chemin à faire. Cela dit, c'est un bon début. Peut être qu'un jour je pourrai même me lancer dans la lecture d'un de ses livres. ( A vrai dire j'ai déjà essayé avec " Ainsi parlait Zarathoustra", ça n'avait pas été concluant, mais je l'ai toujours...).
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
luocineluocine   17 juillet 2012
Pour heureuse qu'elle soit , toute solution est tragique car elle met fin a quelque chose. Le bonheur qu'apporte une solution est inséparable du tragique de cette même solution. On ne le comprend pas toujours. On voudrait qu'il y ait des solutions qui n’achèvent rien . Résultat : en refusant le tragique lié a toute solution , on se coupe du bonheur apporté par la solution elle même .
Commenter  J’apprécie          170
luocineluocine   17 juillet 2012
Le fort est, chez Nietzsche , une individualité supérieure qui ne cherche pas à dominer les autres, ce qui serait un signe de faiblesse . Au contraire , le fort , fondamentalement , recherche la solitude de l'esprit , la distance , le quant-à-soi . Souvent , en effet, ce qu'on appelle la société n'est qu'un rassemblement fondé sur la faiblesse . On a peur de penser par soi-même . On suit ce que les autres pensent . On se rassemble avec eux et l'ont dit du mal de ceux qui n'entrent pas dans le moule du conformisme collectif.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
luocineluocine   17 juillet 2012
Non! Non. Ce n'est pas la pensée qui est triste , mais notre refus de vivre qui est triste . Non , ce n'est pas la pensée qui est trop haute pour nous , c'est nous qui sommes tombés trop bas pour penser. Arrêtons de nous plaindre et de considérer la vie comme une maladie."
Commenter  J’apprécie          110
luocineluocine   17 juillet 2012
Soyons heureux ,soyons dans le bonheur, soyons heureux d'être heureux en laissant le bonheur nous envahir . Laissons nous vivre , laissons-nous penser par le bonheur ,alors, pour la première fois , nous connaîtrons une pensée. Une vraie pensée. Car il n'existe comme pensée que des pensées heureuses.

Commenter  J’apprécie          50
luocineluocine   17 juillet 2012
Aussi paradoxal que cela puisse paraître , l'optimisme annihile les forces humaines, alors que le tragique les stimule. Nietzsche a voulu que les hommes puissent retrouver leur force. Un tragique joyeux, qui dit : rien n'est donné une fois pour toutes. Donc tout est possible si on le veut.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Bertrand Vergely (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bertrand Vergely
Bertrand Vergely est venu à La Procure présenter son livre "Dieu veut des dieux : la vie divine" paru aux éditions Mame. Retrouvez le livre : https://www.laprocure.com/dieu-veut-dieux-vie-divine-bertrand-vergely/9782728928903.html
Inspiré par les textes bibliques et la tradition philosophique occidentale, l'auteur invite à penser la plénitude de la vie à la lumière du concept orthodoxe de theosis, la déification. La divinité est comprise comme la substance des aspirations profondes de chacun. ©Electre 2021
Suivez la librairie La Procure sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/LaProcure/ Twitter : https://twitter.com/laprocure Instagram : https://www.instagram.com/librairie_laprocure/?hl=fr
+ Lire la suite
autres livres classés : initiation à la philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
390 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre