AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Michel Marny (Traducteur)
EAN : 9782081226012
521 pages
Flammarion (07/04/2010)
4.22/5   32 notes
Résumé :

Nés de l'union secrète d'une ravissante religieuse indienne et d'un chirurgien britannique en poste à Addis-Abeba, les jumeaux Marion et Shiva sont livrés à eux-mêmes après la mort en couches de leur mère et la disparition de leur père. Adoptés par un couple de médecins, ils passent une enfance heureuse, unis comme les doigts de la main. Les deux frères atteignent l'âge adulte alors que la r... >Voir plus
Que lire après La porte des larmesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Marion Stone et son frère Shiva naissent dans un hôpital d'Addis-Abeba à la grande surprise du personnel hospitalier. Il faut dire que la mère n'est autre que soeur Mary Joseph qui officie depuis de nombreuses années dans l'établissement. La jeune femme a caché sa grossesse à tout le monde, même au père, Thomas Stone, un chirurgien de talent mais un homme totalement asocial. le décès de la soeur durant l'accouchement et la fuite du chirurgien laissent les enfants dans les bras d'Hema la gynécologue du centre et Gosh, le médecin et chirurgien, un couple qui se cherchait avant l'arrivée des enfants. Les jumeaux connaissent alors une enfance heureuse, malgré l'environnement et les soubresauts politiques du pays. Si leurs caractères sont fondamentalement différentes, les enfants sont inséparables, et ont même du mal, dans un premier temps à assumer leur personnalité. Mais peu à peu, Marion constate que son frère Shiva a un rapport distant avec l'extérieur et les gens qui les entourent, tout comme avec le passé, alors que lui déborde d'empathie et de sensibilité. Mais leur relation fusionnelle sera mise à mal par une jeune femme… Une grande saga africaine et médicale où nous suivons toute une équipe de soignants mais également de personnel d'entretien qui font vivre un hôpital qui est ouvert à tous les patients, de la famille de l'empereur au plus miséreux. Tout comme nous découvrons un pays. Dans la troisième partie se passant aux États-Unis, on peut ainsi comparer avec une médecine marchande, beaucoup moins du goût de l'auteur, semble-t-il. Car ce livre est avant tout un hommage à la médecine et son personnel, ainsi qu'à la transmission du savoir. Ainsi Marion apprend-il son métier de chirurgien grâce à son père adoptif, quand Shiva apprend la gynécologie grâce à sa mère. Mais ce roman contient les défauts d'un certain nombre de livres anglo-saxon : l'auteur multiplie les détails, notamment médicaux, quitte à nous noyer dans des termes techniques, tout comme il essaie de nous donner tous les éclaircissements concernant tous les personnages, multipliant ainsi les longueurs. Ce livre se serait bonifié avec 100 ou 200 pages de moins.
Commenter  J’apprécie          40
Cette histoire est celle racontée par Marion Stone, un homme qui revient sur son passé, sur sa vie entière depuis sa naissance. Il raconte la vie de ses parents avant sa naissance et celle de Shiva son frère jumeau. Il raconte la vie des gens importants pour lui, parents adoptifs, entourage proche, connaissances...

Mais au-delà de cette saga familiale au sens large, qui est déjà très intéressante, il y a aussi l'histoire d'un pays : l'Éthiopie, entre son quotidien et sa politique. Il y est aussi question de l'Inde, puisque plusieurs personnages en viennent et puis les États Unis avec un regard d'immigrant.

Comme l'intrigue se passe principalement dans une mission médicale à Addis Abeba, c'est aussi ce que l'on pourrait appeler un "roman médical" : c'était vraiment passionnant aussi.

L'histoire de Marion, c'est aussi l'histoire du destin, des répercussions que peuvent entraîner des actions passées sur les uns et les autres au fil du temps.

J'y ai trouvé beaucoup d'émotions, des personnages attachants, très bien dépeints, très riches. C'est un roman plein d'humanité. Ce pavé de plus de 750 pages se lit vraiment sans ennui : j'ai adoré!

"Il fallait s'exercer à voir ce monde. Mais si on le faisait, si on avait ce genre de curiosité, si on avait un intérêt inné pour le bien-être de ses congénères et si on franchissait cette porte, il se passait une chose étrange: on abandonnait ses petits soucis sur le seuil. Cela pouvait devenir une drogue." P 323
Lien : http://ennalit.canalblog.com..
Commenter  J’apprécie          60
Cet ouvrage est un souffle ! Un souffle qui nous emporte dans une aventure, un destin, deux destins, un pays, plusieurs pays, un métier, une vocation... Ah que j'eusse voulu que ce livre comportât plus de pages et prolongeât mon plaisir au delà de sa couverture.
Lecture obligatoire à tous ceux qui veulent faire PACES.
Commenter  J’apprécie          50
Quel merveilleux roman !!
Je me suis laissée porter par celui ci !!
L'histoire pourrait paraître très longue puisque celle-ci démarre avant même que les héros soient nés et se poursuit à l'âge adulte ; eh bien non, tout s'enchaîne avec des événements gais et tristes.
Commenter  J’apprécie          20
La porte des larmes est un roman complexe mais au combien magnifique. Il est merveilleusement bien écrit avec une dextérité qui frôle la poésie. On y traverse les années et les époques avec toujours une ligne de conduite l'amour tant fraternel qu'amoureux.
Seul petit bémol selon moi les descriptions médicales y sont longues et parfois ennuyantes surtout quand on n'est pas du domaine 😉
Un livre émouvant qui nous donne une belle leçon sur le pardon et l'amour inconditionnel
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
La vie, elle aussi, est ainsi. Vous la vivez en avant, mais la comprenez en arrière. Ce n'est que quand vous vous arrêtez pour regarder derrière vous que vous apercevez le cadavre pris sous la roue.
Commenter  J’apprécie          130

autres livres classés : éthiopieVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus

Autres livres de Abraham Verghese (2) Voir plus

Lecteurs (109) Voir plus



Quiz Voir plus

Le textile en s'amusant

Savez-vous quelle est la plus ancienne fibre textile dérivée du pétrole ? Indice : cette matière a rapidement pris sa place dans l'histoire du vêtement féminin.

le nylon
le feutre
le ramie

10 questions
148 lecteurs ont répondu
Thèmes : textile , Textiles et tissus , industrie , plantations de coton , culture générale , vêtements , habillement , détente , maillot de bain , laine , humour , Chanvre , confection , Fibres textiles , laine , grande-bretagne , histoire , indeCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..