AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marcel Moreau (Préfacier, etc.)
EAN : 9782070417070
216 pages
Éditeur : Gallimard (14/02/2001)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 17 notes)
Résumé :

" Relisez Céline ! Relisez Celan ! Relisez le Ceux qui merdRent de Prigent ! Phonez, jeunes gens ! Languez ! Ironisez ! Vous n'ironiserez jamais assez ! Écrivez entre saint Antoine et San Antonio ! Utilisez vos propres mots ! En avant : tout à l'Ego ! Envoyez Zacadémi dans l'métro ! Apprenez même à paraître toujours plus idiots ! Mais idiots comme Idionysos ! Ce sera votre force ! Soyez joyeusement désespérés ! "
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JacquesBonhomme
  30 septembre 2020
Ce recueil n'est pas sérieux.
Cet auteur n'est pas sérieux.
Cette critique n'est pas sérieuse non plus.
Idiot comme Idionysos.
Bienvenue dans la farandole.
Est-ce ridiculement ambitieux ou uniquement ridicule ?
On ne sait pas. On danse et on avance.
Bienvenue dans la farandole.
Attention ça éclabousse et c'est du qui-tache.
Commenter  J’apprécie          62

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SphilaptereSphilaptere   25 novembre 2018
[NSFW parce que obligatoire à lire tout haut]

La dernière proposition, enfin, c'est une question ! C'est de savoir pourquoi, et comment, écrire grand nègre ( - le contraire du petit nègre d'imitation parodique ou de nos régressions colonialistes ! -) avec nos propres sons, dans notre propre langue.

Comment écrire à partir de [la bouche] ce trou chantourné dans le creux du plus cru de notre tour de Babel de Brueghelande ? A partir, pour ce qui me concerne, de cette tour de Babelge ? De ce trou, cylindrique et bordélique, foré au forcené, dans mon babilaire foireux d'impénitent babbelaar ? D'impénitent bavard ?

A partir de toute cette bavasse et mouille de mouillasse de voyelles de vieil iconoclaste ? Oui! Qu'est-ce qui me prend et qu'est-ce qui se passe ? Et pourquoi ai-je cette volonté - bien plus que cette audace! - de crier, moi, en Môme Piaf hurlant au Mômô: Artaud, je t'ai dans la peau ! Je t'ai dans la peau ! Ou d'autres fois, j'en ai, de toi, ras le bonbon ! Ras le bôbô ! Ou encore, en leur montrant mon paf et en leur signifiant à tous ces Artômichôrimbô and Cie : je suis votr'travelo ! Jeté dans l'appeau de vos mots ! Dans votr'gluau, d'glu zé gluth, d'flûtiau d'uccello d'oiseaux uccelli infernaux ! Je suis votr'bibelot!

Je suis votr'bibelot bouffon d'insanités sonores! Votr' grand corps charcuté! Je suis l'asticot qui vous bouffe le derche ! Qui vous boustifaille le caquet du jaculat et le caca de merde du zob cacatoès ! Je suis l'enfant d'un inouï d'inhumés ! L'enfant crouillat d'un tas de textes empêchés par je ne sais trop quoi ! Par l'embarras, sans doute ! La maladie, le deuil ou la mort et la folie - La Folia et les Caprices de Goya ! - l'ankylose ou l'anlylove et les voyages d'amours inachevés ! Je suis votr'nain mégalo ! vote'nabot de couille ! Votr'hortensia de gloire ratiboisée ! Vos rêves de morveux ! Votr'hystérie de morvat ! Votr'Barbare de Mazy en Asie !

Oui ! Votre Barbare en Zazie !

(in Artaud Rimbur]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
SphilaptereSphilaptere   02 janvier 2019
(Portrait de l'artiste en Traducteur-Judas)

Lotus vivendi
Sur la qualité de ce papier-chiottes, on est parfaitement d'accord.

Rerum novarum
Je pisse beaucoup mieux avec mon nouveau rein.

Abyssus abyssum invocat
Le byssus, le baiser, l'involucre et le bel aujourd'hui.

Beati pauperes spiritu
Les Beatles avaient de belles paupières et un beau cul.

To be or not to be
Tombe la neige ou ne tombe-t-elle pas ?
(Adamlet III, 1)

Last but not least
Jusqu'au buste, pas plus bas !

Nascuntur poeta ; fiunt oratores
Les nains pètent ; les orateurs fientent.

Redde Caesari quae sunt Caesaris
Même quand il était raide, César rendait la monnaie exacte.

Eureka
J'ai fait, en collaboration avec Archimède, un gros caca grec.

Ars longa, vita brevis
La garce l'a longue, mais mon vit est belge.

Paulo majora canamus
Paulo a encore augmenté le prix des canettes de bière.

Se habla espanol
C'est un plat espagnol (Exemple : Paella et circenses)

Sol lucet omnibus
Lucette était toute seule sur la plate-forme arrière de l'omnibus.

Stans pede in uno
Stan Ockers était pédé, une fois.

Aere perennius
Aère le plus souvent possible ton périnée.

My taylor is rich
Elisabeth a du pognon.

In saecula saeculorum
Dans moins d'un siècle, la sécu remboursera les enculages.

Deo gratias
Dieu aussi se gratte.

Non possumus
L'opossum ne veut pas.

Nunc est bibendum
Mon oncle travaille chez Michelin.

In cha'Allah
Mon chat est musulman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1612
coco4649coco4649   23 mars 2015
VI. LOGORRHA – BOUFFE/OUVERTURE.
(Éloge de la logorrhée)


Avec moi ! En transes ! Truands, Truandes du
pire truisme ! Cracheurs de congerie ! Idiots crus
et Solécistes briscards ! Mages de la pseudo-
simulation ! Maladroits de génie ! Pauvres d’esprits
experts ! Adeptes de la constriction latérale
et Praticants du hoquet lyrique ! Pérégrinistes !
Changistes ! Échangistes ! Macaronistes et
Normaliens sup. du saupoudrage sybarite ! Ermites !
Dominicains du briefing ! Martyrs de l’étymon !
Archevêques de la crase ! Vierges du placet
bien mis ! Oblats de l’enchâssement libre ! Zélateurs
de la boursuflure et Disciples de la contre-
emphase ! Petits curés du climax ! Frères convers
pulmonaires et Desservants du poncif ! Psittacistes
notoires ! Gymnastes de l'étoffement gratuit !
Vicaires héroïco-comiques ! Moines véreux
de la composition burlesque (Ils veulent la bure,
le burlesque et l'argent du burlesque !)

p.168
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
nuitnuit   03 octobre 2020
Fuyez! Hâtez le pas ! L'institution nous rattrape, l'Établissement est à nos portes et l'Art Officiel nous colle au derche ! Fuyons tous les Cercles !Fuyons celui des lecteurs Disparus ! Fuyons même celui des lecteurs de Spirou ! Fuyons tout ! Fuyons surtout celui des Poètes Retrouvés, Gelés, Momifiés ou Assoupis, pour l'Eternité, dans les platitudes de la convivialité ! Fuyez ces mammouths ! Fuyez leurs mamours ! Fuyez leurs moumoutes ! En avant toutes !
Quittez le Radada des Nouveaux Radadaïstes ! Quittez le Rondibé des Ultimes Surréalistes !Quittez le Dernier Carré des Irréguliers déjà Régularisés ! Lâchez le Troufignon Post-Moderniste et l'Entrée des Artistes Post-Mortem ! Adieu ! Amen ! Lâchez tout !
Oui ! Cavalez, jeunes gens! Encourez-vous sans vous retourner ! Soyez ironiques et Iroquois !Y compris à votre endroit ! Soyez modernes et maladroits !Fragiles et touchants ! Envahissants ! Chiants ! Chiatiques vraiment ! Soyez de votre temps !
Ayez toutes les audaces ! Ayez tous les Horaces ! Ayez tous les Désespoirs, toutes les Vieillesses Ennemies, à vos basques! Ayez le bon réflexe! Pratiquez la langue d'escampette![...]
Soyez bulbeux. Soyez tubéreux ! Soyez motteux comme un roploplo de brocoli. Soyez érudits. Cultivez votre jardin d’amour interdit ! Soyez céleri ! Osez parler scélérat! Osez parler en brassica napus! Osez dire : mon chou cabus, mon chou d’Fleurus ! Ma chmoule ! Mon chichi ! Mon chichifragi ! Osez tout dire avec des fleurs de rhétorique qui sentent bon la fleur de pissenlit !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
valaflebuvalaflebu   01 juillet 2011
Portrait de l'Artiste
en gros Trav'lo d'mots.


Tous les métiers de la langue ! Tous !
il les a exercés, tous !

Depuis le plus primitif Homo-Salangue
(comme on dit Sapiens)
jusqu'au
Président-Directeur-Guttural
de la Tour, glottique et infernale, du Trou
le plus décousu de sa Gaine Scandale !

Oui ! Verheggen Scandale !
Trav'lo anal et trav'lo queuedalle !
trafiquant d'mots
_ moitié michés, moitiés clandés ! -
et barbeau d'mots archi-connus, archi-courrus !

Exerçant au suce et au grand vu
de tout qui !
Ubu
et Orbi, comme dirait le Révérend Père jarry,
qui,
sans pour autant porter un porte-
jarrytelle sexy,
ne faisait pas dans la dentelle,
lui non plus !
[...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Jean-Pierre Verheggen (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Verheggen
Bruno Doucey lit des poèmes d'Aurélia Lassaque et Jean-Pierre Verheggen extraits de l'anthologie "Enfances – Regards de poètes", © Éditions Bruno Doucey, 2012.
Dans la catégorie : Satire, humourVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Satire, humour (171)
autres livres classés : humour belgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
899 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre