AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Emile-Moëglen (Éditeur scientifique)
ISBN : 2701148731
Éditeur : Editions Belin (19/08/2008)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 144 notes)
Résumé :
C’est au printemps 1874, dans la prison de Mons, en Belgique, que Paul Verlaine reçoit les premiers exemplaires de Romances sans paroles. Le poète maudit vient de vivre des amours tumultueuses, des ruptures et des crises. Sa poésie se libère des contraintes de la versification. Entre confidences amoureuses et impressions de voyage, voici un recueil placé sous le signe de la musique où se côtoient simplicité naïve et hardiesse virtuose.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
oran
  21 septembre 2016
Romances sans paroles c'est un petit recueil de vingt- et- un poèmes qui dévoilent la nostalgie de l'aventure amoureuse vécue avec Arthur Rimbaud, les souvenirs qui subsistent, ceux des voyages entrepris en Belgique, Angleterre, en Ecosse, grisante et extatique déambulation qui se voulait délivrance mais qui se révéla aussi tristesse insidieuse, avec du gris que l'on porte à l'intérieur de soi, et qui subsiste dans les paysages que l'on voit, et qui vient perturber et angoisser les instants de bonheur. « Une série d'impressions vagues, tristes et gaies, avec un peu de pittoresque presque naïf ».
Des poèmes qui révèlent l'intimité de cette relation, écrits en se libérant des contraintes de la versification mais puissamment bercés par la musicalité des mots.
Commenter  J’apprécie          90
Aela
  16 février 2011
Le recueil "Romances sans paroles" comprend une vingtaine de petits poèmes. Verlaine restitue des impressions fugitives de paysages aperçus. Comme toujours chez Verlaine, on est bercé par la musicalité du vers, et enveloppé dans une atmosphère intime.
Une oeuvre qui annonce le mouvement symboliste...
Commenter  J’apprécie          80
Maxie
  06 novembre 2016
N'étant pas particulièrement attirée par la poésie (j'ai lu cette oeuvre pour le challenge multi-défis), je me sens un peu mal à l'aise de faire une critique de ce recueil. Tout ce que je peux en dire, c'est que la poésie de Verlaine est très accessible, et que parmi cette vingtaine de petits poèmes, j'ai particulièrement apprécié les touches de Belgique (Walcourt, Charleroi, Bruxelles, Malines).
Commenter  J’apprécie          70
Cielvariable
  17 avril 2013
Recueil nostalgique tout en douceur, en regrets et en tristesse. La poésie de Verlaine est extrêmement touchante. C'est dans le film "Toto le héros" que j'ai entendu pour la première fois "Mon rêve familier", ce poème m'avait beaucoup touchée et j'ai tout de suite voulu connaître l'auteur et aller lire ses recueils de poésie.
Commenter  J’apprécie          10
Nadiamilan
  17 juillet 2013
Verlainienne inconditionnelle, je mettrai six ou sept étoiles si je le pouvais.
Commenter  J’apprécie          12
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   06 avril 2013
Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

J'arrive tout couvert encore de rosée
Que le vent du matin vient glacer à mon front.
Souffrez que ma fatigue à vos pieds reposée
Rêve des chers instants qui la délasseront.

Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
Toute sonore encor de vos derniers baisers ;
Laissez-la s'apaiser de la bonne tempête.
Et que je dorme un peu puisque vous reposez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
marina53marina53   03 mai 2014
Dans l’interminable
Ennui de la plaine
La neige incertaine
Luit comme du sable.

Le ciel est de cuivre
Sans lueur aucune.
On croirait voir vivre
Et mourir la lune.

Comme les nuées
Flottent gris les chênes
Des forêts prochaines
Parmi les buées.

Le ciel est de cuivre
Sans lueur aucune.
On croirait voir vivre
Et mourir la Lune.

Corneille poussive
Et vous, les loups maigres,
Par ces bises aigres
Quoi donc vous arrive?

Dans l’interminable
Ennui de la plaine
La neige incertaine
Luit comme du sable
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
marina53marina53   21 août 2012
O triste, triste était mon âme
A cause, à cause d'une femme.
Je ne me suis pas consolé,
Bien que mon coeur s'en soit allé,
Bien que mon coeur, bien que mon âme
Eussent fui loin de cette femme.
Je ne me suis pas consolé,
Bien que mon coeur s'en soit allé.
Et mon coeur, mon coeur trop sensible
Dit à mon âme: Est-il possible,
Est-il possible, - le fût-il, -
Ce fier exil, ce triste exil ?
Mon âme dit à mon coeur: Sais-je
Moi-même, que nous veut ce piège
D'être présents bien qu'exilés,
Encore que loin en allés?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
dbreitdbreit   23 novembre 2012
C'est l'extase langoureuse

C'est l'extase langoureuse.
C'est la fatigue amoureuse,
C'est tous les frissons des bois
Parmi l'étreinte des brises.
C'est, vers les ramures grises
Le chœur des petites voix.

Ô le frêle et frais murmure
Cela gazouille et susurre,
Cela ressemble au cri doux
Que l'herbe agitée expire..
Tu dirais, sous l'eau qui vire,
Le roulis sourd des cailloux.

Cette âme qui se lamente
En cette plainte dormante
C'est la nôtre, n'est-ce pas ?
La mienne, dis, et la tienne,
Dont s'exhale l'humble antienne
Par ce tiède soir, tout bas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Annette55Annette55   03 janvier 2016
"Voici des fruits, des fleurs,des feuilles et des branches
Et puis voici mon cœur qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux"

"Green"Romances sans paroles, Paul Verlaine, 1874.
Commenter  J’apprécie          261
Videos de Paul Verlaine (87) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Verlaine
VERLAINE "Mon rêve familier" Poèmes saturniens
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Complétez ces vers ... de Verlaine

Dans l'interminable Ennui ... La neige incertaine Luit comme du sable.

de ma peine
de la plaine
des Ardennes
des étables

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Paul VerlaineCréer un quiz sur ce livre