AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265009393
Éditeur : Fleuve Editions (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 19 notes)
Résumé :
En arrivant au port, on a commencé à piger que notre hypothèse d'incendie accidentel ne tenait pas bien.
Plus un bateau ! Quelques épaves calcinées, et les premiers cadavres... Enfin, cadavres, ce n'est sûrement pas le terme exact. Des bouts de barbecue, plutôt, noirs, racornis. Ça se devinait humain à cause de la forme, et des dents qui brillaient dans le charbon. Le cauchemar garanti !
Marithé faisait une sale gueule verte. Pas à blâmer pour ça, la g... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
jamiK
  07 mars 2018
Troisième volet de la trilogie, avec toujours beaucoup d'action. La nouveauté cette fois-ci est dans l'intervention d'êtres mutants. J'ai trouvé que le ton du récit à la première personne était un peu trop appuyé, au point de mettre sous la plume de Gérald quelques expressions qui font gouaille de vieux baroudeur, mais pas très crédibles venant d'un personnage solitaire, ayant vécu seul presque toute sa vie et qui dans les tomes précédent vantait les mérites du silence. Pour ce qui est de l'action, on est servi, dans le trip Mad Max, avec passage dans l'esclavage, combats de gladiateurs, séjour dans une région de mutations génétiques avec des insectes géants, champignons extraordinaires et humains à la peau bleue... et bouquet final apocalyptique. Cet épisode est très distrayant, mais la subtilité (toute relative, n'exagérons rien quand même) se dégrade au fil des tomes pour favoriser l'action et les inventions originales, un peu délirante, un peu comme l'évolution de Mad Max, du I au III.
PS. Encore une couverture (celle avec les bateaux, 1979) qui prend des libertés qui n'ont rien à voir avec l'histoire, la couverture de 1991 est quand même plus proche du récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          281
Le_chien_critique
  13 novembre 2018
Dernier tome de la trilogie débutée par L'autoroute sauvage et La mort en billes, nos protagonistes n'en finissent plus de leurs missions suicidaires. Bien que la Peste bleue et les Billes translucides sont désormais des événements en passe d'être résolue, au retour d'une mission, nos solitaires en équipe retrouve leur éden brûlé. Et par des Sarrasins de surcroit !!!
Je n'en menais pas très large au début : alors que j'appréciais de plus en plus la plume de l'auteure, une croisade anti pas-comme-nous ne me tentait guère. A ma plus grande joie, Julia Verlanger ne cède pas aux tentations frontistes, et nous fait découvrir l'Autre, résolument Autre.
Changement de continent pour l'Afrique du Nord, un climat différent, des populations inconnues et une faune et une flore imminemment dangereuse.
Un tome qui conclu de manière satisfaisante cette trilogie post apocalyptique, le mystère est présent, l'intrigue plus complexe, moins linéaire.
Commenter  J’apprécie          120
Beatson
  18 août 2015
La survie dans un monde post-apocalyptique. Le récit d'un solitaire entrainé à la survie sans âme (ou presque).
Cette fois ci (troisième tome après "L'autoroute sauvage" et "La mort en billes") on a une une péripétie en Afrique du nord également dévastée par les conflits apocalyptiques.
Toujours cette attitude de survie et l'utilisation de techniques de combat idoines,
mais on découvre de bien curieuses mutations et notre "héros" aura bien des malheurs avant de retrouver sa belle qui a été enlevée.
Récit d'action assez agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          61
zazaone
  20 mai 2012
Mouais, bof....
Ce troisième tome est "moins pire" que le deuxième mais franchement, j'aurais dû m'arrêter au premier. de plus, la série ne s'achève pas par la fin de l'histoire. Cette fin laisse donc sur sa faim.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BeatsonBeatson   18 août 2015
Pour les guerres à grande échelle, on n'a pas la mentalité qui convient. En plus, le civilisé, quand ça se déchaîne... J'ai des tripes qui tiennent le coup, mais là, j'ai vu des trucs à dégueuler... Ils ne savent pas tuer proprement...
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Julia Verlanger (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Verlanger
Olivier Paquet interviewé pour son livre Faux-semblance aux éditions L'Atalante , au Salon du livre de Genève à Palexpo avec le Club du Livre https://www.club-livre.ch
"Nous recherchons les correspondances entre les univers…
Quatre zones de conflit. Entre humains et extraterrestres ; entre mémoire et oubli ; entre adultes et enfants ; entre nature déchaînée et ce qu'il reste de la civilisation. Sous les cieux étrangers de galaxies lointaines, sur des champs de bataille envahis de cadavres, ou bien face à la vague qui a tout balayé, il faut imaginer de nouvelles façons d'aller plus loin. Même s'il faut achever de détruire pour renaître.
Les personnages d'Olivier Paquet ne renoncent jamais. Ce sont avant tout des survivants, des héros abîmés qui tentent de redonner du sens à leur vie. Grâce à la catastrophe qui les a laissés nus, ils redécouvrent ce qu'ils sont. Et ils trouvent la force de tendre la main vers l'autre, l'étranger, pour ouvrir ensemble des portes." Jean-Claude Dunyach
Le recueil a reçu le Prix Bob-Morane 2018
Olivier Paquet, né le 21 avril 1973 à Compiègne, est un écrivain français de science-fiction. Docteur ès science politique, il écrit de nombreuses nouvelles de science-fiction dont plusieurs sont publiées dans les revues françaises Galaxies et Asphodale. Olivier Paquet est également l'auteur du roman Structura maxima, paru en 2003. C'est également un grand amateur de mangas et d'animation japonaise.
Faux-semblance, L'Atalante, coll. « La Dentelle du cygne », 2017 (ISBN 978-2-84172-839-8) constitué de 3 nouvelles précédemment publiées (Synesthésie, Rudyard Kipling 2210, Cauchemar d'enfants) et une inédite (Une Fille aux Pieds Nus)
Autres distinctions : Grand prix de l'Imaginaire 2002 pour sa nouvelle Synesthésie Prix Imaginales des lycéens 2005 pour son roman Structura maxima Prix Julia-Verlanger 2014 pour le roman L'Esprit du Melkine Prix Joël-Champetier 2016 pour sa nouvelle Graine de fer3
REMERCIEMENTS : Oliver Paquet Editions L'Atalante SALON DU LIVRE DE GENEVE @salondulivregeneve Laurence Brenner, Maud Couturier CLUB DU LIVRE @clublivreswiss Manuela Nathan @Manuela.nathan , Aurelie Garcia @aurelieautheatre , Williams Mouriere, Yves Jaques, Michael Bouvard @Michael_Bouvard Interview de l'Auteur : Manuela Nathan Prod/Post-prod Interview de l'Auteur : Aurélie Garcia, Reportage Suisse Romande Partenaire : Valeur Suisse Institut
#auteur #livre #interview #roman #salondulivre #clubdulivre #romancier #francophone #litteraire #ecrivain #editeur #lecture #libraire #citation #palexpo #librairie #avislecture #lectrice #littérature #dedicace #suisse #geneve #livres #salondulivregeneve #lectureencours #auteurs #ecrivains
+ Lire la suite
autres livres classés : post-apocalyptiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3006 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre