AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203222489
120 pages
Éditeur : Casterman (07/04/2021)
4.12/5   13 notes
Résumé :
Un groupe d'amis, ou presque, une nuit en pleine forêt... pire que vos pires cauchemars !

C’est la première fois que Thibald, 13 ans, part camper dans la nature. Une aventure sans adultes, juste entre amis avec les jumeaux Tom et Sacha, et Juliette. Malheureusement, un intrus prend part à l’expédition : Juliette a dû emmener Aymeric, son frère surdoué. Personne n’aime Aymeric, il est trop bizarre... il passe son temps à peindre des créatures fantastiq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 13 notes
5
2 avis
4
8 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Amindara
  13 juin 2021
Deux choses (ou plutôt deux personnes en fait) ont titillé ma curiosité et m'ont incitée à découvrir ce livre :
- Céline, du compte instagram Coulercommelancre, qui a fait un très bon retour sur d'autres titres de la collection Hanté
- Un libraire spécialisé jeunesse qui nous a vendu cette collection comme étant les nouveaux « Chair de poule ».
D'une part, j'ai une confiance quasi aveugle en Céline (jusqu'à présent, je n'ai jamais été déçue par des lectures qu'elles avaient recommandées sur son compte) et d'autre part, je crois bien avoir lu tous les Chair de poule de la bibliothèque quand j'étais enfant. du coup, quand le titre est apparu dans la liste des derniers Masse Critique, pourquoi aurais-je hésité ?
Dans ce court roman (à peine 120p.), nous suivons un groupe d'amis qui part camper dans la forêt. Et, évidemment, les choses ne se passent pas comme ils l'avaient imaginé. le style de l'auteur est simple, efficace. Nous sentons l'angoisse monter progressivement, jusqu'à atteindre son paroxysme. L'intrigue est intéressante, prenante, on a envie de savoir, de comprendre. Je me suis trouvée embarquée dans ce roman, qui s'est lu extrêmement vite.
J'ai bien aimé, mais j'en suis ressortie néanmoins avec un peu de frustration. J'ai eu l'impression que l'histoire n'était pas totalement terminée. On ne sait pas vraiment si les enfants s'en sont sortis, si tout danger est écarté. Autre chose qui m'a manqué aussi, l'explication du pourquoi du comment. Cette forêt est dangereuse, il se passe des trucs franchement flippants, on a une petite explication avec le personnage d'Aymeric, mais de son propre aveu, les événements le dépassent. Quelle est la clef derrière ce mystère ? D'où vient la réelle étrangeté de cette forêt qui semblait totalement banale au début ? J'aurais aimé en savoir plus, comprendre davantage, avoir des explications. Mais peut-être que le but de l'auteur est de nous laisser sur notre faim justement, avec cette angoisse non résolue ?
En attendant, malgré cette frustration, j'ai passé un bon moment. J'ai adoré retrouver cette ambiance angoissante propre aux Chair de poule dont j'avais l'habitude. C'est vraiment très bien fait. En tant qu'adulte j'étais plutôt dans mes petits souliers alors je ne doute pas que les enfants (à qui ce roman s'adresse particulièrement) puissent ressentir de la peur à cette lecture. Ce qui est le but, comme annoncé sur la 4ème de couverture.
C'est un bon roman, et au-delà de ce titre, une collection qui me semble prometteuse. J'ai bien envie de découvrir d'autres titres pour voir s'ils ont la même qualité horrifique que celui-ci.
Un grand merci à Babelio et Casterman pour l'envoi de ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FoxyAndBooks
  17 juin 2021
Cette histoire est courte (moins de 120pages). Et dans celle-ci nous suivons un groupe de cinq amis qui, décident de partir camper dans la forêt. Alors qu'ils doivent emmener quelqu'un avec eux (lui âgé de 10ans eux de 13), ils ne sont pas très joyeux mais, c'est ça ou rien.
Camper c'est chouette, quand ça ne tourne pas à l'horreur ! Et oui, les choses ne vont pas se passer comme ils l'auraient aimé ! L'horreur va prendre place.
Alors, la fin est une fin ouverte. Laissez votre imagination opérer car, nous ne savons pas plus de choses que ça. Est-ce que les enfants s'en sont sortis ? Est-ce que le danger est loin derrière eux ? Et cet homme à la fin, est-il bienveillant ? Beaucoup de questions pour une fin. Personnellement mon imagination a fait son boulot, sans mentir ma fin n'est pas très joyeuse ^^ ! J'aurai aussi aimé en savoir plus sur cette forêt, pourquoi est-elle comme ça ? Pourquoi est-elle si dangereuse ? Certes Aymeric est là mais la suite des événements va complètement s'intensifier, est-ce qu'il aurait perdu tout contrôle ? Très bonne question. Je pense que l'auteur l'a fait exprès, nous laisser avec nos questions et notre angoisse, au fond c'est ce que j'ai aimé.
L'intrigue est vraiment bien menée pour un petit roman, l'auteur a une plume addictive et un style bien particulier, simple mais mystérieux. Ma lecture a été rapide et prenante !
Une histoire un peu à la Chair de Poule. J'ai adoré me plonger dans ce livre, j'ai aimé découvrir l'histoire et nos personnages, j'ai aussi frissonné et ressenti une oppression.
De quoi faire frissonner les jeunes lecteurs et envoûter les plus âgés !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Katnip12
  06 juin 2021
Une courte nouvelle, avec une bande d'amis partant faire du camping sauvage en forêt pour copier leur film favori.
Ils avaient tout prévu, sauf le petit frère chelou, d'une de leur camarade, qui s'incruste... Et ses mystérieuses cartes de tarot.
Une lecture facile et addictive, avec des chapitres très court, qui s'enchaînent vite !
Conseillé à partir de 10 ans, et parfait pour commencer les lectures "qui font peur" avec de l'épouvante et du bizarre, agréablement dosé.
Merci à la masse critique jeunesse pour l'envoi de ce livre, à Babelio et à l'éditeur.
Commenter  J’apprécie          40
hashtagceline
  08 avril 2021
Le camping de la mort est un texte court, comme le sont tous ceux de la très bonne collection Hanté qui revisite le roman d'horreur pour les plus jeunes (et les moins jeunes puisque c'est clairement efficace sur moi aussi).
Thibault Vermot m'avait complètement traumatisée avec La maison sans sommeil, appuyant les ressorts de son intrigue sur des terreurs intimes. Il recommence ici avec ce nouveau titre.
Pourtant, tout part de façon plutôt légère (c'est pour mieux nous bousculer, lecteurs innocents…)
Une bande d'amis qui veut se faire un remake de Stand By Me (le film culte)… Ça semble une bonne idée.
Et puis, premier grain de sable : Aymeric, le petit frère un peu agaçant (et louche) de Juliette, la seule fille du groupe, va les accompagner.
Notre héros, Thibald, ne se méfie pas au départ mais bien vite, comme nous, il commence un peu à se poser des questions sur le comportement d'Aymeric.
En plus d'être horripilant, il faut dire aussi que le jeune garçon est flippant, avec ce qu'il semble capable de faire. Est-ce un don ? Ou est-ce un pur hasard à chaque fois… Quoi? Ce qu'il dessine, prend vie ou se produit. Sans doute des coïncidences.
On assiste donc au déroulement du périple du petite groupe, jalonné de chamailleries et de jalousies… Et puis vient la nuit. Et tout dérape. L'un d'eux disparaît dans des circonstances horribles et sanglantes.
Le récit bascule. le fantastique s'invite et ce qu'il apporte avec lui dans l'histoire est terriblement angoissant.
La peur est bien là. Elle prend toute la place. On avait bien eu quelques frissons auparavant, de dégoût, de surprise… Mais là, ça ne rigole plus.
La violence et la tension s'intensifient, plongeant les héros dans un enfer dont on ne sait pas s'ils arriveront à se sortir vivants. Ils ont basculé dans un autre monde où plus rien n'a de sens ( vraiment?). Une créature horrible dans une mare, un nain avec une corde de pendu, un train lancé à grande vitesse au milieu des arbres... du délire total !
Finis les rêves d'aventure ! Il va falloir que cela s'arrête. Mais s'ils sont partis à cinq, à combien reviendront-ils ? S'ils reviennent…
Lien : https://www.hashtagceline.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesDemoisellesdeChatillon
  10 avril 2021
Pour les plus téméraires
Vos enfants aiment-ils se faire peur ? Sont-ils friands des histoires que l'on se raconte autour d'un feu de camp ou cachés sous sa couette ?
Si la réponse est oui, ils vont adorer le camping de la mort ! Parce que ce petit roman fait vraiment, vraiment peur !!!!
Thibald, 13 ans, part pour la première fois en camping avec ses copains, sans parents. Un petit goût de liberté pour les ados qui sont ravis à un détail près : Aymeric, 10 ans, le petit frère de Juliette, doit les accompagner. Et Aymeric est bizarre, vraiment bizarre... il passe son temps à dessiner des cartes monstrueuses et prétend détenir un étrange pouvoir. Et si c'était vrai ?
Une nuit de camping qui va vite tourner au cauchemar.
Voilà un roman jeunesse qui va vous donner des frissons !!! Tous les ingrédients de l'horreur et du fantastique sont réunis.
J'ai adoré cette drôle d'aventure (pour de vrai, la pie m'a fait flipper).
Le roman est assez court, le vocabulaire est familier, les petits lecteurs de 10 ans courageux peuvent donc se lancer dans cette lecture (pour les plus impressionnables, attendre 1 an ou 2).
J'avais déjà lu un roman de Thibault Vermot. Son côté transgressif doit beaucoup plaire aux jeunes lecteurs mais en tant que maman (vieux jeu sûrement) 2 détails m'ont interpellée : boire de la bière à 13 ans ? Envisager de faire l'amour à cet âge ? 13 ans quoi... Je ne suis pas, moi maman d'une demoiselle de 11 ans 1/2, prête psychologiquement, qu'on se le dise.
Mais ce sont des détails.
Le roman est très bien ficelé, l'angoisse et l'horreur montent progressivement et on finit par guetter les bruits au-dehors.
Pour les futurs lecteurs du King ou de Lovecraft, une excellente façon de découvrir la littérature d'horreur.
(Mais à ne pas offrir avant une escapade en forêt 😉)
Lien : https://demoisellesdechatill..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gambadougambadou   28 juin 2021
Je ne pouvais plus bouger, et un murmure affolé souffla dans mon crâne que ça valait mieux, parce qu'il ne fallait pas bouger. Je fixai l'oiseau, qui sautilla sur la branche pour se rapprocher. Il y avait du blanc sur l'oiseau. Un pie, souffla le murmure. C'est une pie. Et tu peux rien voir parce que c'est la nuit, mais on parie combien que cette pie n'a qu'un œil, qu'elle a l'aile cassée... ?
Commenter  J’apprécie          00
hashtagcelinehashtagceline   08 avril 2021
La brume venue du sol charriait des odeurs d’humidité et de moisissure, des odeurs de sous-bois. Je me dis que c’était étrange parce que, d’habitude, j’aimais bien ces odeurs. Si nous en réchappions, ce serait désormais pour moi l’odeur de l’horreur sans fond.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Thibault Vermot (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thibault Vermot
Croq'Lecture : Interview de Thibault Vermot
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
747 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre

.. ..