AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4.21/5   35 notes
Résumé :
HACHETTE Bibliothèque Verte (1957) - Jules VERNE 20000 lieues sous les mers - tome I
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
SuzyBess
  07 mars 2016
Vingt Mille Lieues sous les Mers est une lecture intelligente et passionnante !
Dans cette première partie, nous découvrons le professeur Aronnax - narrateur de l'histoire - qui, accompagné de son fidèle ami Conseil, embarque sur l'Abraham-Lincoln, un navire devant mener une chasse étonnante: celle d'un monstre sous-marin aperçu à plusieurs reprises et semant le trouble sur son passage. Quelle n'est pas la surprise des deux compagnons et de Ned Land, célèbre harponneur Canadien voguant à leurs côtés, lorsqu'ils sont secourus, après un accident, par ce-dit monstre qui se révèle être un sous-marin doté d'une technologie incomparable encore inutilisée à l'époque et dont la puissance et les merveilles ne vont cesser de les étonner au cours de leur périple !
Faits prisonniers par le capitaine Nemo, cet homme qui s'est coupé de tout pour plonger au fond des mers et ne plus en sortir, ils vont découvrir des splendeurs sous-marines qu'ils ne peuvent distinguer habituellement, tandis que Pierre Aronnax va tout faire pour tenter de résoudre le secret entourant Nemo.
Jules Verne parvient avec brio à transmettre la beauté des mers aux lecteurs. Son écriture intelligente nous en fait découvrir autant, si ce n'est plus, qu'à ses personnages. On apprend autant qu'on est émerveillé par cet univers empreint de mystères.
Les 111 illustrations qui parsèment le récit sont autant de portes nous permettant l'évasion.
Il me tarde de découvrir la seconde partie et d'avoir le fin mot de l'histoire !

Lien : http://letoucherdespages.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
yeroliote
  18 mai 2021
Mon avis : Toujours de très belles illustrations, bonne histoire bon tour du monde sous-marin. Seul petit bémol, parfois, les longues énumérations des espèces maritimes: mais il faut prendre cela comme l'opportunité d'apprendre sur nos habitants marins, et leur diversité. Autres points négatif on ne sait pas pourquoi le capitaine nemo voue une telle haine aux hommes ,et on ne sait comment le professeur est sauvé, et on ne sait si nemo est vivant ou mort on reste sur sa faim voilà les points négatifs.
Commenter  J’apprécie          30
Loulou22190
  12 janvier 2021
Qui n'as jamais entendu parlé de la fabuleuse histoire du professeur Aronnax, de son domestique, et du fameux harponneur Canadien Ned Land ?
La longue histoire de ces personnages que nous raconte ce roman est passionnante. On y trouve de l'action et du suspense, notamment avec la rumeur du "monstre marin" qui hante les mers. Durant sa vie, Jules Verne a fait libre cours à son imagination pour nous écrire de passionnantes histoires, autant merveilleuses qu'imaginaires !
Commenter  J’apprécie          10
BereniceBMO
  11 novembre 2020
Fin du tome 1 et je me languis du tome 2. Je n'ai qu'un regret, ne pas avoir partagé cette lecture avec mes enfants quand je leur racontais des histoires le soir. Ce sont de formidables aventures à lire et à relire à tout âge. de bons sentiments, du suspens, la science au service de la navigation, et la découverte des merveilleuses beautés et richesses de l'océan et des fonds marins... on s'y croirait !
Commenter  J’apprécie          00
Sophie_Lfb
  26 septembre 2021
Lecture mitigée : un classique de Jules vernes à lire pour ses sublimes descriptions de paysages marins... néanmoins l'histoire se fait longue, il ne se passe que très peu de choses et on n'avance pas beaucoup dans le "périple" du Nautilus qui est clairement ennuyeux au milieu du roman.
En espérant que le 2ème tome ne soit pas une 2ème compilation d'énumérations de végétaux et d'animaux marins...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Sophie_LfbSophie_Lfb   27 août 2021
- Oui ! Je l'aime ! La mer est tout ! Elle couvre les sept dixièmes du globe terrestre. Son souffle est pur et sain. C'est l'immense désert où l'homme n'est jamais seul, car il sent frémir la vie à ses côtés. La mer n'est que le véhicule d'une surnaturelle et prodigieuse existence ; elle n'est que mouvement et amour ; c'est l'infini vivant [...]. La mer est le vaste réservoir de la nature. C'est par la mer que le globe a pour ainsi dire commencé, et qui sait s'il ne finira pas par elle ! Là est la suprême tranquillité. La mer n'appartient pas aux despotes. À sa surface, ils peuvent encore exercer des droits iniques, s'y battre, s'y dévorer, y transporter toutes les horreurs terrestres. Mais à trente pieds au-dessous de son niveau, leur pouvoir cesse, leur influence s'éteint, leur puissance disparaît ! Ah ! Monsieur, vivez, vivez au sein des mers ! Là seulement est l'indépendance ! Là je ne reconnais pas de maîtres ! Là je suis libre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SZRAMOWOSZRAMOWO   27 janvier 2017
Trois secondes avant l’arrivée de la lettre de J.B. Hobson, je ne songeais pas plus à poursuivre la licorne qu’à tenter le passage du Nord-Ouest. Trois secondes après avoir lu la lettre de l’honorable secrétaire de la marine, je comprenais enfin que ma véritable vocation, l’unique but de ma vie, était de chasser ce monstre inquiétant et d’en purger le monde.
Cependant, je revenais d’un pénible voyage, fatigué, avide de repos. Je n’aspirais plus qu’à revoir mon pays, mes amis, mon petit logement du Jardin des Plantes, mes chères et précieuses collections ! Mais rien ne put me retenir. J’oubliai tout, fatigues, amis, collections, et j’acceptai sans plus de réflexion l’offre du gouvernement américain.
« D’ailleurs, pensai-je, tout chemin ramène en Europe, et la licorne sera assez aimable pour m’entraîner vers les côtes de France ! Ce digne animal se laissera prendre dans les mers d’Europe – pour mon agrément personnel – et je ne veux pas rapporter moins d’un demi-mètre de sa hallebarde d’ivoire au Muséum d’histoire naturelle. »
Mais, en attendant, il me fallait chercher ce narval dans le nord de l’océan Pacifique ; ce qui, pour revenir en France, était prendre le chemin des antipodes.
« Conseil ! » criai-je d’une voix impatiente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SuzyBessSuzyBess   07 mars 2016
"Je vous connais, monsieur Aronnax. Vous, sinon vos compagnons, vous n'aurez peut-être pas tant à vous plaindre du hasard qui vous lie à mon sort. Vous trouverez parmi les livres qui servent à mes études favorites cet ouvrage que vous avez publié sur les grands fonds de la mer. Je l'ai souvent lu. Vous avez poussé votre œuvre aussi loin que vous le permettait la science terrestre. Mais vous ne savez pas tout, vous n'avez pas tout vu. Laissez-moi donc vous dire, monsieur le professeur, que vous ne regretterez pas le temps passé à mon bord. Vous allez voyager dans le pays des merveilles. L'étonnement, la stupéfaction seront probablement l'état habituel de votre esprit. Vous ne vous blaserez pas facilement sur le spectacle incessamment offert à vos yeux. Je vais revoir dans un nouveau tour du monde sous-marin - qui sait ? le dernier peut-être, - tout ce que j'ai pu étudier au fond de ces mers tant de fois parcourues, et vous serez mon compagnon d'études. A partir de ce jour, vous entrez dans un nouvel élément, vous verrez ce que n'a encore vu aucun homme, - car moi et les miens nous ne comptons plus, - et notre planète, grâce à moi, va vous livrer ses derniers secrets."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gerard-lepapygerard-lepapy   31 mai 2019
En effet, la situation était périlleuse, mais le Nautilus semblait glisser comme par enchantement au milieu de ces furieux écueils. Il ne suivait pas exactement la route de l'Astrolabe et de la Zélée qui fut fatale à Dumont-d'Urville. Il prit plus au nord, rangea l'ile Murray, et revint au sud-ouest vers le passage de Cumberland.
Commenter  J’apprécie          10
SuzyBessSuzyBess   07 mars 2016
L'espoir est si fortement enraciné au cœur de l'homme !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jules Verne (102) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jules Verne
François Angelier Journaliste, producteur de l'émission « Mauvais genres » sur France Culture, essayiste, biographe et auteur de romans fantastiques. Il travaille depuis vingt ans sur les sujets les plus divers, de Jules Verne à Georges Bernanos, des mystiques catholiques aux écrivains fin de siècle. le Drageoir aux épines ou l'intime souffrance de Joris-Karl Huysmans, 1993 ; Saint-François-de-Sales ou Monsieur des abeilles, Pygmalion, 1997 ; Paul Claudel : chemins d'éternité, 2001 ; Claudel ou la conversion sauvage, Édition Salvator, 2003 ; Bloy ou la fureur du Juste, le Seuil-Points, 2015. Sa biographie Georges Bernanos, la colère de la grâce aux Éditions du Seuil paraîtra en septembre 2021. Il est l'auteur de l'album Jules Verne dans La Pléiade, Gallimard, 2012.
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Jules Verne

Quel est le premier livres écrit par Jules Vernes?

Robur le conquérant
Les enfants du capitaine grant
5 semaine en balon
L'étoile du sud

5 questions
228 lecteurs ont répondu
Thème : Jules VerneCréer un quiz sur ce livre