AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Editions Rencontre (30/11/-1)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 14 notes)
Résumé :
" JAMAIS, Nicolas Starkos, tu ne remettras le pied dans la maison du père !...Jamais ! "
Qui ose s'adresser, en ces termes, au plus sanguinaire pirate de la Méditerranée, Nicolas Starkos, qui sème la terreur et la mort sur toutes les côtes du continent et des îles de la Grèce ?
C'est sa propre mère, Andronika, qui lutte farouchement contre les Turcs pour libérer le sol grec.
Nicolas Starkos, protégé des occupants, grand pourvoyeur des marchés d'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
gill
06 juillet 2012
En 1827 le lieutenant de vaisseau Henry d'Albaret, au sein d'une brigade internationale, aide les grecs à résister à l'armée turque.
Il s'opposera dans cette lutte au grec Nicolas Starkos qui collabore avec l'oppresseur. Ce dernier, vendant son âme au diable, transporte les prisonniers grecs pour les vendre comme esclaves...
Tous les ingrédients d'un grand livre d'aventures sont présents dans ce récit pour en faire un bon ouvrage passionnant, même s'il fait partie des livres un peu moins connus de Jules Verne .
Commenter  J’apprécie          90
davzen
07 juin 2012
Roman sur l'accession à l'indépendance de la Grèce au 19ième, vu à travers l'histoire de Nicolas Starkos , un pirate grec.
Roman sans grande action mais la grandeur des personnages et des événements politiques sont très bien traités.
Un roman à connaitre pour découvrir un autre visage de Jules Verne.
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
gillgill17 janvier 2013
Or, depuis quelques semaines, le pillage n'avait pas donné. Aucun bâtiment n'était venu atterrir sur les rivages du Magne. Aussi, fut-ce comme une explosion de joie, lorsque le moine eut laissé échapper ces mots, entrecoupés de halètements asthmatiques :
"Navire en vue !"
Presque aussitôt se firent entendre les battements sourds de la simandre, sorte de cloche en bois à lame de fer, en usage dans ces provinces, où les turcs ne permettent pas l'emploi des cloches de métal.
Mais ces lugubres coupetées suffisaient à rassembler une population avide, hommes, femmes, enfants, chiens féroces et redoutés, tous également propres au pillage et au massacre.
Cependant les Vityliens, réunis sur le haut rocher, discutaient à grands cris.
Qu'était ce bâtiment signalé par le caloyer ?....
(extrait de "Navire au large", premier chapitre du volume de poche paru en 1970)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : corfouVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Jules Verne

Quel est le premier livres écrit par Jules Vernes?

Robur le conquérant
Les enfants du capitaine grant
5 semaine en balon
L'étoile du sud

5 questions
186 lecteurs ont répondu
Thème : Jules VerneCréer un quiz sur ce livre