AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Olivier Dumas (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070304134
272 pages
Éditeur : Gallimard (29/04/2004)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 80 notes)
Résumé :

L’île des États : un îlot désertique au large de la Terre de Feu, à plusieurs dizaines de milles de tout espace civilisé. Les autorités chiliennes viennent d’y inaugurer le plus grand phare jamais réalisé, pour permettre aux navires de franchir le cap Horn par une route plus rapide et plus sûre. Trois gardiens de phare sont déposés sur l’îlot pour y séjourner, seuls, durant les quatre mois de l’hiver austral. Seuls ? La découverte d’un animal blessé par ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
  01 octobre 2018
Ecrit en 1901, il s'agit d'un des derniers romans de l'écrivain, revu et corrigé pour sa publication posthume en 1905 par son fils Michel Verne.
J'ai débuté cette lecture avec une légère appréhension suite à quelque avis mitigé, mais le titre m'attirait et j'aime les romans ancrés dans la solitude des phares. J'ai été d'abord surprise par le début tout en dialogue très « parlé » et il ne me semblait pas reconnaître la langue de Jules Verne. Puis le récit commence, on rencontre les pirates et là j'ai savouré pleinement ma lecture : des portraits hauts en couleur, plus vrais que nature et un auteur qui ne « mâche » pas ses mots. J'ai adoré ces portraits féroces !
Ensuite l'aventure bat son plein. Ces pirates vont-ils pouvoir vivre et agir en toute impunité ? le seul rescapé va-t-il pouvoir contrecarrer les plans des bandits ? le calendrier et la météo vont favoriser plutôt les bons ou les méchants ? le suspens est à son comble pendant toute la durée du roman.
Evidemment c'est du Jules Verne, donc le récit est entrecoupé de longues (mais combien intéressantes !) explications : la zone géographique où se déroule l'histoire, un cap à la pointe Argentine, non loin du Cap Horn / les turbulences ou accalmies météorologiques / les possibilités de navigation / les vents / les marées, …etc
Avec force vocabulaire maritime à l'appui ! J'aime les livres dans lesquels j'apprends et celui-ci est idéal pour enrichir son vocabulaire ! Aucune lourdeur de style, cela se lit « tout en douceur » grâce au talent de Jules Verne.
Qui plus est, on a le bonheur de lire les divers points de vue de chaque épisode principal. Si cela donne lieu à quelques redites, forcément, cela permet aussi de relire l'épisode sous un nouveau jour et de mieux le comprendre. J'ai apprécié cela.
Je ne suis pas du tout spécialiste de navigation mais l'auteur a su me captiver malgré tout en m'expliquant comment les pirates colmatent une brèche dans la coque d'une goélette par exemple.
Je savais que je lirai des passages très explicatifs, je m'y attendais, mais Jules Verne a su me surprendre par le suspens et la tension du dénouement ! Une belle aventure qui va me laisser un tas d'images et d'émotions en tête !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Palmyre
  21 janvier 2016
L'histoire se déroule sur une île désertique au large de la Terre de feu. Les travaux de la construction d'un phare sont achevés. Ainsi, les navires vont pouvoir franchir le Cap Horn plus facilement. Les trois premiers gardiens sont déposés sur l'îlot pour une durée de quatre mois environ.
Mais sont-ils réellement seuls sur cette île?
Dépaysement garanti avec cette lecture, sur une contrée sauvage et au climat plutôt hostile, ce roman m'a captivé. J'ai suivi avec attrait le destin des gardiens du phare, dans un suspens haletant.
Deuxième roman que je lis de Jules Verne, et je n'ai pas choisi les plus connus, et je suis plutôt conquise par cet auteur.
Je reprendrai bien une petite histoire de pirates, ou autre chose, vos conseils sont les bienvenus ;)
Commenter  J’apprécie          322
HORUSFONCK
  15 avril 2018
Lu dans l' édition numérique de la Bibliothèque Électronique du Québec.
Jules Verne savait emmener ses lecteurs aux quatre coins du globe, dans des aventures captivantes et solidement documentées.
Ce Phare du bout du monde, m'a transporté dans ces contrées de l'extrême pointe du continent américain à l'occasion de sa mise en service et de l'installation de ses trois premiers gardiens.
Ces trois mois à passer dans cette Île des États aussi sauvage que déserte seraient bien monotones sans la présence ignorée, sur cette terre, de quelque bande de pirates bien sanguinaires...
Un Jules Verne bien emmené, donc, au gré de la météo capricieuse des parages du Cap Horn entre Atlantique et Pacifique.
Commenter  J’apprécie          220
JML38
  05 mai 2020
J'ai lu ce roman pour la première fois il y a presque cinquante ans. Un professeur de Français, comme je souhaite à tous les enfants d'en croiser un, avait complété la bibliothèque du collège avec quelques Jules Verne peu connus : « La Jangada », « le Chancelor » et « le Phare du bout du Monde ».

Sur l'île des États, petit bout de terre situé à l'extrémité sud-est du nouveau continent, le gouvernement de la République Argentine vient d'inaugurer un phare destiné à sécuriser le trafic maritime dans la région du Cap Horn entre les deux grands océans de la planète. Les trois premiers gardiens, qui sont censés vivre pendant trois mois isolés sur l'îlot et assurer le bon fonctionnement de la lampe, s'appellent Vasquez, Felipe, et Moriz.

Ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'ils ne sont pas seuls. D'autres personnes ont trouvé refuge dans une des baies. Des pirates et naufrageurs, coincés dans cet endroit perdu et prêts à tout pour trouver l'opportunité de repartir en direction du Pacifique.

Comme souvent avec Jules Verne, le lecteur commence par profiter de descriptions minutieuses. L'historique de la construction du phare lui est contée, ainsi qu'une topologie détaillée de l'île, sa météorologie, sa flore, sa faune - terrestre, aérienne et marine. Mais je dois reconnaître que le rythme s'élève un peu plus vite que dans d'autres romans de l'auteur et que l'action est présente, sans pour autant que le suspense atteigne des sommets. La lecture est agréable avec cependant de nombreux termes techniques liés au monde des bateaux et de la navigation qui peuvent parfois sembler un peu lourds pour les non initiés.

C'est souvent avec une pointe de déception que l'on relit un roman qui fait partie de nos plus belles lectures d'enfance. Je m'attendais à un récit d'aventures prenant, et j'ai lu une bonne histoire, mais nettement plus plate que dans mes souvenirs. Peut-être aurais-je dû rester sur l'impression que m'avait laissée ce phare du bout du monde à l'époque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
BrunoA
  04 mai 2013
Dans ce roman plutôt noir et angoissant, Jules Verne nous emporte au bout du monde, au sud de la Terre de Feu où un phare vient d'être construit sur l'île des Etats pour permettre aux navires de franchir le Cap Horn en sécurité.
On dépose sur cette terre désolée trois hommes chargés de faire fonctionner le phare. Mais ils se rendent rapidement compte qu'ils ne sont pas seuls. Commence alors un récit plein de suspense dans un huis-clos oppressant où l'auteur nous tient en haleine jusqu'au bout.
Le seul gardien survivant échappera-t-il aux pirates qui hantent l'île des Etats ? Trouvera-t-il les assassins de ses deux compagnons et empêchera-t-il le projet des pirates de précipiter les navires sur la côte ?
A lire jusqu'au bout pour savoir..
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
gillgill   25 mai 2012
Parmi les romans posthumes de Jules Verne, on oublie souvent "Le phare du bout du monde", pourtant paru chez "Hetzel" neuf mois après la mort de son auteur, disparu le 24 mars 1905.
[...] Terre de feu, terre d'enfer
Trois ans après "En Magellanie", Verne retrouve la région magellanique dans "Le phare du bout du monde". Écrit en 1901 - année féconde pour l'écrivain , le Phare est rédigé entre deux romans d'humour, "Le beau Danube jaune" et "La chasse au météore".
Aussi, quand Jean-Jules Verne accuse le caractère sombre de l'ouvrage d'être la conséquence d'une période de dépression, cela ne se justifie pas, puisqu'il est conçu selon l'habituelle alternance de l'écrivain : un roman léger, une œuvre sérieuse.
Cela n'empêche pas de croire au pessimisme progressif du romancier qui n'écrit plus, ensuite que deux ouvrages, "L'invasion de la mer" et "Maître du monde", avant de déposer sa plume.
Tragique récit, ce drame survient en 1860 après l'érection d'un premier phare sur l'île des États, là où se brisaient tant de voiliers à cette époque, dans cette région inhabitée, au bout du monde, où se heurtent les eaux des deux océans, l'Atlantique et le Pacifique.....
(extrait de la préface "Nouvel éclairage du "Phare du bout du monde" insérée en début de l'édition parue chez "Folio" en 2004)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Marti94Marti94   26 janvier 2016
La tour mesurait trente-deux mètres de hauteur, et, en y joignant l’élévation du terre-plein, le feu se trouvait porté à deux cent vingt-trois pieds au-dessus du niveau de la mer. Il aurait donc pu être aperçu au large à la distance de quinze milles, distance que franchit le rayon visuel à cette altitude. Mais, en réalité, sa portée n’était que de dix milles. À cette époque, il n’était pas encore question de phares fonctionnant au gaz hydrogène carburé ou à la lumière électrique. D’ailleurs, sur cette île éloignée, de communication difficile avec les États les plus rapprochés, le système le plus simple et nécessitant le minimum de réparations s’imposait. On avait donc adopté l’éclairage à l’huile, en le dotant de tous les perfectionnements que la science et l’industrie possédaient alors.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Marti94Marti94   26 janvier 2016
Voilà l’Île des États avec son phare et ce n’est pas l’ouragan, quand il soufflerait de tous les coins de l’horizon, qui parviendrait à l’éteindre ! Les navires le verront à temps pour relever leur route !… Ils se guideront sur son feu et ne risqueront pas de tomber sur les roches du cap Saint-Jean, de la pointe San-Diegos ou de la pointe Fallows, même par les nuits les plus noires !… C’est nous qui tiendrons le fanal et il sera bien tenu !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Marti94Marti94   26 janvier 2016
Toutefois, il ne faudrait pas conclure de cette description que l’Île des États fût de nature à exciter les convoitises du Chili ou de la République Argentine. Ce n’est en somme qu’un énorme rocher, à peu près inhabitable. À qui appartenait-elle à l’époque où débute cette histoire ?… Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’elle faisait partie de l’archipel magellanique, alors indivis entre les deux Républiques de l’extrême continent américain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
raynald66raynald66   09 février 2014
- Il est mort ? demanda Felipe.
- Mort, répliqua Moriz.
- De vieillesse alors ? s’écria Vasquez.
- Non... des suites d’une blessure !
- Blessé ! il aurait été blessé ?
- Oui... d’une balle au flanc !
- Une balle !... » répéta Vasquez.
Rien de plus certain. Après avoir été frappé d’une balle et s’être traîné jusqu’à cette place, le guanaque y était tombé mort.
« Il y a donc des chasseurs dans l’île ? » murmura Vasquez.
Immobile et pensif, il porta un regard inquiet autour de lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jules Verne (93) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jules Verne
"Jules Verne ou l’aventure immobile", par le Commandant Bernard Frank : première diffusion sur la chaîne nationale le 25 avril 1955. Cap sur l’Amérique, un continent faisant partie de l’univers, comme chacun sait, lequel univers, selon Edgar Poe, est une intrigue conçue par Dieu… Puis retour en Europe, aux côtés d’un écrivain qui lui nous a fait voyager partout - ne serait-ce que sur la lune : Jules Verne – Jules Verne qui, selon le conférencier qui le célébrera tout à l’heure, a pris naissance dans Edgar Poe ! Tout est logique ! Et tout est cheminement au pays des énigmes !
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : pharesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Jules Verne

Quel est le premier livres écrit par Jules Vernes?

Robur le conquérant
Les enfants du capitaine grant
5 semaine en balon
L'étoile du sud

5 questions
214 lecteurs ont répondu
Thème : Jules VerneCréer un quiz sur ce livre

.. ..