AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Michel Strogoff (99)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
BrunoA
  22 avril 2013
Magnifique voyage que celui du capitaine Michel Strogoff à travers la Russie, jusqu'à Irkoutsk.
Ce Voyage Extraordinaire est l'un des premiers que j'ai lus pour l'avoir étudié lorsque j'étais en primaire.
J'avais alors été marqué par deux choses : le voyage en lui-même pendant lequel on avale les Verstes pour rallier le grand Est en compagnie du héros ; et la scène où Ivan Ogareff brûle les yeux de Strogoff.
On découvre, heureusement, un épilogue heureux, tant pour Michel Strogoff que pour le Tsar et pour la jeune Nadia.
C'est une belle histoire, magistralement contée par Jules Verne dont le qualificatif d'enchanteur prend ici tout son sens.
Commenter  J’apprécie          824
popie21
  15 avril 2018
Jules Verne est considéré comme un auteur pour enfants. Honnêtement, je trouve que Michel Strogoff est un peu dur à lire pour un enfant, surtout lorsqu'il s'agit des énumérations de noms russes, on a vite fait de poser le livre pour écouter les oiseaux chanter.
Mais il faut l'avouer, quelle aventure ! Pour accomplir ma mission et sauver la Russie, j'ai parcouru le long périple de Moscou à Irkoutsk, j'ai échappé aux vilains tartares à plusieurs reprises, j'ai traversé des fleuves aux noms imprononçables et bourrés d'embûches, j'ai aimé mon ami Nicolas Pigassof ainsi que ces deux reporters un peu loufoques qui me suivaient partout et j'ai secouru la belle Nadia (ou alors c'est l'inverse) car, en lisant ce roman, j'ai été Michel Strogoff, fier et courageux, loyal et aveugle ;-) à la portée de ma mission, chevalier servant et bien servi.
Alors tant pis si certains déplorent quelques erreurs et imprécisions, sans doute je dois avoir gardé mon âme d'enfant car j'ai adoré cette aventure à l'ancienne, agréablement écrite et très bien ficelée. Et pour terminer je me permets de piquer honteusement à berni_29 cette citation de Victor Hugo qui convient parfaitement à mon sentiment : "Ouvrir un beau livre, s'y plaire, s'y perdre, y croire, quelle fête !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6514
tiptop92
  10 juin 2019
Voila le roman d'aventure par excellence, celui qui nous permet de retrouver notre âme d'adolescent. On ne présente plus Michel Strogoff, ce courrier du tsar qui traverse la steppe envahit par les tartares jusqu'en Sibérie pour délivrer une lettre au frère de son souverain. Multipliant les péripéties et les plus invraisemblables coïncidences, ce classique tient son lecteur en haleine jusqu'au bout. La scène la plus célèbre est bien sur celle ou Michel Strogoff a les yeux brulés par une lame d'épée incandescente et devient aveugle. Mais même cette infirmité ne l'empêchera pas de mener à bien sa mission avec l'aide de Nadia la jeune femme dont il est tombé amoureux sur le chemin. Deux journalistes sont là pour donner un peu de pittoresque à ll'histoire qui finira bien avec le triomphe de la civilisation sur la cruauté barbare. Un livre presque oublié qui fait pourtant partie de notre patrimoine (que fait Stéphane Bern ?)...
Commenter  J’apprécie          557
Gwen21
  14 novembre 2017
Plus je découvre les romans de Jules Verne et plus je me persuade qu'il faut être enfant ou adolescent pour pleinement les apprécier.

"Michel Strogoff" semble confirmer ma théorie personnelle. Comme dans "Le tour du monde en quatre-vingt jours" écrit trois ans plus tôt, il s'agit ici de relater un périple, une odyssée, une fuite en avant qui se veut haletante mais que je juge seulement chronométrée. D'ailleurs, est-ce un hasard si ledit périple dure... quatre-vingt jours ?

Ce roman qui se lit très bien est bourré d'aventures, c'est certain, mais il est aussi bourré de digressions ethno-géographiques qui sentent un peu trop la restitution scolaire d'une érudition qui fait l'apanage d'un auteur distingué par son intérêt pour les sciences et les techniques et dont la réputation s'est justement établie sur sa capacité à "enseigner" ces mêmes sciences et techniques à travers des trames narratives romanesques.

Connaissant bien et appréciant depuis des années la Russie, "Michel Strogoff" avait tout pour me plaire mais voilà, j'ai passé l'âge du manichéisme sans nuances, des héroïnes blanches comme neige sibérienne et vertueuses comme nonnes au carmel, des héros dont on sait par avance qu'ils vont triompher des épreuves les plus difficiles avec panache et lauriers. Michel Strogoff, notre héros, est courrier du tsar. Il doit parcourir l'Empire d'ouest en est en un temps record pour rejoindre Irkoutsk et prévenir le grand-duc de l'invasion tartare. Dans son sillage, Nadia, une jeune personne "bien sous tous rapports", et deux journalistes aux allures de Dupond et Dupont et qui semblent accomplir sans beaucoup de peine ce que notre valeureux héros réussit au prix de grands efforts et sacrifices.

Bref, vous l'aurez compris, tout cela est trop bien ficelé, pas de vrai suspense à attendre d'un roman pourtant riche en action et au rythme soutenu. Non, définitivement, je crois qu'il faut avoir gardé une âme d'enfant pour apprécier Jules Verne après trente ans.


Challenge ABC 2017 - 2018
Challenge Petit Bac 2017 - 2018
Challenge PAVES 2017
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5211
Crazynath
  23 avril 2014
Jules Verne est l'un des auteurs que j'ai le plus lu pendant mon adolescence. Grace à lui, j'ai voyagé dans des contrées plus éloignées les unes que les autres ( et d'ailleurs mes quelques connaissances géographiques lui sont imputables !!). C'est donc avec beaucoup de joie que je suis replongée dans les aventures de Michel Strogoff.
J'avais un peu oublié l'habitude qu'avait monsieur Jules d'énumérer ses très nombreuses connaissances géographiques, son style a certes un peu vieilli, mais j'ai retrouvé le même plaisir qu'autrefois à suivre Michel Strogoff jusqu'à Irkoutsk malgré l'invasion des tartares.
Commenter  J’apprécie          441
helvetius
  04 novembre 2015
Voilà un livre d'aventures ! Immersif, prenant, haletant, Michel Strogoff est de ces romans qu'on ne peut pas lâcher !
Encore une fois, je suis sous le charme de Jules Verne, je vénère cet auteur que je trouve absolument fabuleux, tant par sa plume que par son imagination ou encore par son talent de narrateur.

Je me souviens du dessin animé Michel Strogoff, qui passait sur la 3 quand j'étais en primaire...Je n'en ai gardé que des souvenirs flous mais le générique est bien ancré dans ma mémoire ! L'histoire me plaisait bien mais je n'avais pas saisi toutes les subtilités et les enjeux que représente la mission du courrier du tsar. J'avais beaucoup d'appréhension en commençant cette lecture mais très vite, Jules Verne a su me captiver et m'a transportée aux côtés de Michel et de sa chère Nadia.

Je pense que tout le monde connait cette histoire, mais dans le doute...Michel Strogoff, courrier du tsar, est dépêché en urgence pour apporter des nouvelles confidentielles et ultra importantes au frère du tsar. Mais voilà, il faut faire Moscou-Irkoutsk, soit environ 6000km, avec les moyens de locomotion de l'époque et surtout, en pleine invasion tartare. Nous suivons donc Michel qui tente, malgré bien des épreuves, de réussir cette mission décisive pour l'avenir de la Russie.

J'ai tout simplement adoré cette lecture ! J'ai été complétement immergée du début à la fin. Je me suis vue à bord du train, en télégues ou encore à cheval et à pied, traverser ces 6000 kilomètres. Tantôt favorable tantôt meurtrier, tels sont le climat et le paysage de la Russie ! Et les Tartares n'étant pas des tendres, je vous laisse imaginer la difficulté supplémentaire à surmonter pour cet homme...J'ai retenu mon souffle à chaque danger, je me suis énervée à chaque injustice, bref, j'ai vécu passionnément cette lecture !

Ce roman me conforte, même si j'en suis convaincue depuis longtemps, dans mon affection profonde que je porte à cet auteur et à ses oeuvres. Je sais d'avance vers quoi me tourner lorsque je cherche un roman d'aventures qui saura me dépayser totalement. Malheureusement, il ne me reste plus beaucoup de romans à découvrir de cet auteur alors je vais savourer chaque lecture comme un petit plaisir interdit !


Challenge ABC 2015/2016 7/ 26
Challenge variété catégorie "Livre qui a plus de cent ans"
Challenge XIX
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          404
HORUSFONCK
  09 novembre 2016
Avec Michel Strogoff, Jules Verne nous emmène dans une aventure riche en rebondissements avec un héros courageux, loyal et intrépide. le méchant de l'histoire est à la hauteur de Michel Strogoff: fourbe et traître.
Ce n'est pas le premier jules Verne que j'ai lu, mais il a su m'emporter et me remplir la tête d'images indélébiles... J'en ai relu quelques passages assez récemment.
A l'époque où l'évasion était surtout livresque, Jules Verne savait enchanter et captiver son lectorat. En cela, son oeuvre est d'une valeur inestimable.
Commenter  J’apprécie          361
gill
  06 juillet 2012
Jules Verne a écrit ce roman, paru en 1876, à l'occasion de la visite du Tsar Alexandre II à Paris.
Michel Strogoff, courrier du Tsar a une mission, il doit avertir le frère de ce dernier qu'une horde de tartares est sur le point d'envahir la Sibérie.
Sur sa route il rencontrera le traître Ivan Ogareff, bien décidé à l'empêcher de remplir sa mission mais aussi l'amour sous les traits de la belle Nadia.
Ce roman, loin de toute anticipation, est un récit d'aventures passionnant qui a donné lieu à plusieurs adaptations cinématographiques dont une très réussie, en 1956, avec Curd Jurgens.
Commenter  J’apprécie          302
majero
  29 octobre 2017
Dans une Russie coupée en deux par l'invasion des musulmans tartares, Michel Strogoff est chargé par le Czar de traverser les lignes et de porter un message à son frère le Duc en Sibérie orientale.

Incroyables hasards de rencontres et scénario assez simpliste contrairement aux nombreux détails géographiques de la traversée pendant laquelle accompagné des journalistes rivaux Alcide Jolivet, français jovial et pas du tout râleur ;-) et l'anglais Harry Blount il prend la jeune Nadia sous sa protection tout en se méfiant du traitre, l'infâme colonel Ogareff.
Commenter  J’apprécie          294
Apikrus
  26 décembre 2012
En Sibérie, l'Empire moscovite est attaqué par une coalition dirigée par un chef Tatare qui s'est allié à Ivan Ogareff. Cet ancien officier est animé par la soif de pouvoir, ainsi que par sa volonté de vengeance à l'égard du frère du Tsar qui l'avait répudié. Ce dernier réside à Irkoutsk, ville située à plus de 5 500 kilomètres de Moscou. La conquête de la Sibérie par les barbares et par les insurgés implique la prise de cette ville. le traître Ogareff envisage d'user de ses origines russes pour entrer dans Irkoutsk et livrer cette ville - avec le frère du tsar - à ses alliés tatares...

Il est donc primordial pour le Tsar et pour l'Empire qu'il dirige d'informer son frère du piège qui risque de se fermer sur lui. Or les voies télégraphiques entre Moscou et Irkoutsk ont été coupées.

Le Tsar décide d'envoyer un messager pour informer son frère du danger qu'il encourt. le capitaine Michel Strogoff semble avoir les qualités requises pour ce faire ; mais il doit arriver à temps à Irkoutsk, et sa route depuis Moscou est longue et semée d'embûches ! Y parviendra-t-il ?

De cette histoire, adaptée au cinéma, je n'avais conservé en mémoire que deux scènes du film, toutes deux liées aux yeux du héros. du livre, je retiendrai probablement une course contre la montre et divers exploits du capitaine Strogoff.

Un roman d'aventures, à l'image de celles d'un Tintin dans l'univers de la bande-dessinée. Il est très agréable à lire et plein de rebondissements et de suspense. Ce roman manque cependant de nuances ; ainsi le héros y est parfait (même dans ses rares faiblesses) et sert une cause nécessairement juste, tandis qu'Ogareff, qui sert une mauvaise cause, est caractérisé par sa vilénie et par sa cruauté.

En outre, on ne retrouve pas dans ce roman les qualités de visionnaire du Jules Verne auteur de romans de science-fiction.

Cet ouvrage est probablement inspiré de quelques révoltes qui se sont produites dans la Russie Impériale, notamment de celle dirigée en 1773 et 1774 par Pougatchev et réprimée par la Grande Catherine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Michel Strogoff

De quel corps d'élite de l'armée du Tsar Michel Strogoff fait-il parti?

Les chasseurs
Les couriers
Les cavaliers

10 questions
180 lecteurs ont répondu
Thème : Michel Strogoff de Jules VerneCréer un quiz sur ce livre

.. ..