AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791026247715
145 pages
Éditeur : Librinova (16/01/2020)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Deux destins parallèles, à plus de 200 ans d'écart, se confrontent sur fond de Révolution française. Après avoir abandonné sa fiancée le jour de son mariage, Olivier tente de retrouver goût à la vie. En visitant le château de la Roche-Guyon, il croise le chemin d'Alexandrine, une duchesse ayant vécu les heures sombres de la révolution. Obsédé par l’aristocrate, Olivier va tenter de comprendre pourquoi il se sent aussi proche de cette femme disparue 200 ans plus tôt.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
questcequonattendpourlire
  10 avril 2020
« Elle qui avait tant rêvé du prince charmant, tant imaginé sa rencontre au fil de ses lectures romanesques, dessinant dans son esprit la silhouette d'un jeune chevalier au teint clair, et à la voix encore un peu fluette, chevauchant une monture courageuse, elle devait se résoudre à voir sa virginité offerte à un homme ayant plus de deux fois son âge, qui n'avait de grandeur que la réputation à défaut de la taille, et dont le physique lui évoquait bien plus le vieux sorcier que l'amant avec lequel elle aurait, malgré une timidité réciproque, découvert l'amour. »

De nos jours - Olivier était sur le point de se marier avant de se retrouver au bord de cette balustrade. Penché vers le vide, près à mettre fin à ses jours, mais comment en était-il arrivé à penser au suicide ?
Lorsqu'il avait rencontré Agnès, rien n'était plus merveilleux ! Cette jeune femme jet-setteuse, partie de rien et à qui tout souriait avait choisi Olivier pour compagnon. Olivier, bien loin de ce monde de paillettes, se trouvait chanceux d'être au côté de cette femme ; bien qu'il trouvait son monde quelque peu superflu… L'amour ne s'explique pas et la passion non plus. Mais la lune de miel ne durera qu'un temps. Et lorsqu'Olivier se retrouvait, ce jour là, près à se jeter dans le vide, il venait de comprendre la manipulation dont il avait fait l'objet de la part de sa future épouse…

1779 - La très jeune Rosalie, âgée de quinze ans à l'époque, faisait la connaissance de son oncle. Marié en ce temps à une femme tourmentée, lorsque celle-ci mis fin à ces jours, la négociation d'une nouvelle union vit le jour entre Rosalie et son oncle. Un arrangement strictement familial qui arrangeait bien les affaires des parents de Rosalie. Alors que celle-ci était une jeune femme enjouée, éveillée, cultivée… Elle perdit en cet instant toute joie de vivre. Mais sous la pression familiale, un an plus tard elle s'unira à cet homme. Un mariage de circonstance qui cachera un lourd secret à l'origine de cette union. Rosalie n'oubliera jamais…

Mes chers lecteurs, mes chères lectrices, vous allez me dire quel lien y a-t-il entre ces deux histoires si éloignées du temps ! Deux époques si différentes, deux histoires si étrangères, si ce n'est l' « union » rien ne les rapproche. Et pourtant, ce récit basculera au moment où Olivier passera un séjour dans un certain château… Comme si les deux époques se mélangeaient tout d'un coup !

Mathieu Vervisch, l'auteur, réussi avec brio une écriture à la fois contemporaine et historique. Tour à tour plongés entre le présent et le passé, nous vivons ces deux histoires avec la même intensité. L'on redoute le moment où l'on découvrira le lien qui uni nos deux histoires et nos personnages. Les pages filent et défilent, comme le temps qui passe dans ce récit ; seule la hâte et l'impatience guident notre lecture.
Et puis nous revivons avec force des temps fort de l'histoire de France, qui mettent nos personnages encore plus à mal dans leur propre histoire de vie. Comme si nous traversions un portail du temps d'une page à l'autre. Quel plaisir de lire ce roman. Une construction originale pour une histoire à la fois unique et exceptionnelle.

Si vous n'arrivez pas à choisir entre une lecture contemporaine ou historique, vous avez ici les deux pour le prix d'une 😉
Très bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Satinesbooks
  07 avril 2020
On fait la rencontre de deux personnages principaux : Olivier le Guellec et la duchesse de LarocheFoucault. Ces deux personnages vivent dans deux époques différentes. Séparés par 200 ans, on se demande comment les destins d'Olivier et d'Alexandrine vont se croiser…
Olivier est un personnage masculin perdu. Dans une relation toxique depuis trop longtemps, il y met fin avant de dire le « oui » qui scellera sa vie à jamais. Il fuit, le jour de son mariage. Si Olivier est un personnage que j'ai apprécié pour son courage, sa pudeur et sa gentillesse, j'ai trouvé qu'il était un peu effacé, un peu moins présent que l'autre personnage principal avec qui il partage le rôle de personnage principal.
Parallèlement, on fait la rencontre d'Alexandrine, la duchesse dont on parle dans le titre de ce roman. Alexandrine est un personnage fascinant, pétillant et tellement solaire. Cette duchesse, épistolière connue, nous propose une immersion dans sa vie mais aussi dans cette période historique qui a fait trembler la France : la révolution française et la période de la Terreur qui va toucher tout le monde. Si Alexandrine évolue dans le monde de l'aristocratie, elle n'a rien de pédante. Elle est belle, intelligente, vive et rapidement, tout le monde se la déchire pour venir rythmer les soirées de la Cour de Versailles. A travers ses yeux et la partie du roman qui lui est réservée, le lecteur porte un oeil nouveau sur cette période de la révolution française.
L'intrigue est originale et intelligente. Je trouve que l'auteur a très bien réussi ces moments de bascule entre le passé et le présent. J'ai apprécié ces va-et-vient entre le passé et le présent. L'intrigue est bien ficelée. J'ai apprécié me rendre compte de tout le travail que l'auteur a fourni en amont. En effet, j'ai trouvé la partie historique du roman richement documenté. Je n'ose imaginer la quantité de travail que cela doit représenter. Cependant, le léger déséquilibre que j'ai ressenti avec les personnages d'Olivier et de la duchesse s'est un peu accentué. Je m'explique : les parties historiques, relatant de la vie d'Alexandrine sont, à mon goût plus intenses et intéressantes que les parties contemporaines. Ainsi, le déséquilibre est un peu plus accentué.
L'intrigue propose aussi une critique véritable de la société actuelle. A plusieurs reprises, on a de véritables critiques. Ainsi, on se retrouve avec une vive critique des réseaux sociaux, par exemple. Personnellement, même si l'idée ne me gêne pas, je trouve que c'est peut-être un peu trop direct. J'ai été mise dos au mur sans forcément avoir mon mot à dire. J'aurais peut-être apprécié une légère nuance dans cette critique.
La plume rend l'histoire passionnante. Au service des émotions, cette plume est pleine de sincérité et véhicule très bien les émotions. C'est une très belle plume au style très travaillé. J'ai trouvé quelques longueurs, cela est certainement du au style particulier (mais appréciable) de l'auteur qui aime les paragraphes et les phrases longues. de plus, le côté historique n'aide pas à enlever cette impression de longueur puisqu'il faut se l'avouer, parfois, l'historique est un genre qui nécessite des explications qui peuvent alourdir un peu le roman.
En définitive, j'ai apprécié mon aventure au coeur des vies d'Olivier et de la duchesse de la Rochefoucault. C'est une plume sincère et dynamique qui nous propose de nous propulser dans cette histoire folle. Olivier et Alexandrine sont deux personnages sincères qui ont bercé l'intrigue. Malgré ce déséquilibre ainsi que les quelques petites longueurs, l'auteur nous propose une réelle réflexion sur les deux périodes de l'Histoire qu'il nous propose de rencontrer : la révolution française et la société actuelle. On nous propose une véritable réflexion sur la société et c'est intéressant. Je ne pensais pas que j'allais retrouver cette particularité dans ce roman. Bravo à l'auteur pour cette plume, cette intrigue de qualité et cette belle histoire.
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeParfumdesMots
  26 janvier 2020
Pendant une grande partie de ma lecture, j'étais angoissé à l'idée de remettre à l'auteur une chronique moyennement flatteuse. S'agit-il d'un roman ? D'un roman historique ? D'une romance ? D'un documentaire ? Toutefois, toutes les questions s'envolent au moment d'aborder le dénouement final. Tous les éléments se recoupent et l'on se retrouve piégé par l'histoire dans laquelle on est intégralement immergé.
L'alternance entre les époques et les narrateurs apportent un côté très addictif où l'on souhaite à tout prix connaître la suite des événements. Pendant un peu plus d'une heure, j'étais totalement coupé de la réalité et ai pris beaucoup de « plaisir » à redécouvrir une époque que l'on ne côtoie que dans les livres d'histoire de manière « magistrale. L'auteur nous permet de devenir un spectateur du XVIIIe siècle comme si nous étions réellement sur place.
Lorsque j'écoute de la musique, j'aime être capable d'identifier un chanteur à sa voix unique, surtout quand il interprète les chansons d'autres artistes. Julien Clerc, Zaz ou encore Florent Pagny sont reconnaissables entre mille, tandis que Jennifer, Zazie, et tant d'autres ne possèdent aucune identité vocale.
L'auteur possède une plume reconnaissable entre toutes, que personne ne pourra jamais imiter. Alors que je considérais Stephen King comme étant le seul à posséder cette faculté, Mathieu Vervisch fait une entrée fracassante sur cette liste très réduite. Il est parvenu, dès les premières lignes, à me rendre « accro » à sa plume authentique et captivante.
Même si cela ne porte aucun préjudice au contenu du roman, j'ai moyennement été convaincu de l'utilisation de chapitres interminables. Alors qu'un texte plus aéré permet au lecteur de reprendre son souffle et de s'arrêter régulièrement dès qu'il le souhaite, Mathieu Vervisch a pris le risque d'étouffer le lecteur dans une succession impressionnante de mots collés les uns aux autres.
Lien : https://leparfumdesmots.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fihi72
  05 février 2020
Merci à Mathieu Vervisch pour son SP.
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre; de l'historique? du présent? Finalement ce furent les deux et bien dosés à mon avis.
Des références historiques, ce qui est loin de me déplaire ne sont vraiment pas inutiles.
Une belle histoire et on comprend assez vite ce qui se passe, mais je voulais savoir le pourquoi du comment et j'ai beaucoup aimé.
Olivier est obnubilé par la duchesse De La Rochefoucauld, c'est le moins que l'on puisse dire.
La fin ne m'a pas vraiment surprise, car je m' attendais à quelque chose de ce genre.
Mais une très belle et bonne lecture; et les ajouts après l'épilogue sont appréciables.
Même si la Révolution est loin d'être ma période préférée, j'ai aimé ce livre, à cheval sur cette époque et le temps présent.
Commenter  J’apprécie          10
alapagedesuzie
  06 mars 2020
J'ai rapidement découvert que Mathieu Vervisch avait une jolie plume. Par contre, j'ai déchanté au fil de ma lecture. le principal bémol étant la longueur des phrases et des paragraphes. Cela n'enlève absolument rien au talent de cet écrivain mais personnellement, j'ai trouvé que cela enlevait beaucoup de rythme au récit.
Lorsque j'ai lu le synopsis, j'étais très emballée de lire ce roman. D'ailleurs, la toile de fond est intéressante et c'est tout à fait ce style de roman que j'aime bien lire à l'occasion. Par contre, j'ai eu quelques difficultés en début de récit puisque l'auteur a décidé de scinder son intrigue. Effectivement, nous passons du passé au présent et les liens n'apparaissent pas immédiatement. du coup, j'étais quelque peu perdue et je me demandais bien où tout cela allait me mener.
J'ai particulièrement apprécié lire les chapitres où la Duchesse était présente. J'ai trouvé cela bien romantique mais également tragique. Il y avait un petit quelque chose d'attirant et de captivant. J'aurais bien aimé en savoir un peu plus sur cette Duchesse, sur sa vie et les événements qui se sont déroulés à cette époque mouvementée.
Au final, je ressors assez déçue de ma lecture. Je crois simplement que ce roman n'était pas fait pour moi.

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
valerieroumanoffvalerieroumanoff   24 janvier 2020
Dès qu’elle vit le beau William, Rosalie oublia qu’elle s’était juré de ne jamais plus aimer. C’était un jeune homme, comme elle n’en avait croisé que dans les portraits flatteurs qui recouvraient les murs de sa chambre. Elle pensait qu’un tel
physique n’existait que dans l’esprit de peintres grassement payés pour idéaliser les figures de riches commanditaires n’ayant pas réalisé que trente ans avaient passé. Le bel étranger aux yeux sombres ne se poudrait pas, ne couvrait pas sa
belle chevelure noire d’une quelconque perruque qui aurait paru sur lui un meuble superflu. Sa mâchoire carrée et son regard franc dénotaient avec les minauderies et la rouerie des petits marquis rompus à l’exercice des dîners de salon. Il semblait un peu perdu, un peu animal, mais l’intelligence qui se dégageait de l’intensité de son regard persuadait la belle duchesse que cette image était uniquement le reflet d’une pondération protestante, loin des effusions bruyantes et hypocrites de ses hôtes habituels. C’était de toute évidence un homme, et elle se dit, en le voyant, qu’elle n’en avait pas croisé tant que cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alapagedesuziealapagedesuzie   06 mars 2020
C’était ce visage, ce visage qu’il connaissait tant. C’était comme si l’intrigante aristocrate l’avait suivi jusque-là pour continuer l’échange surréaliste qu’ils n’avaient pu achever la nuit précédente.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : révolution françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Mathieu Vervisch (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4060 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre