AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2367280029
Éditeur : Les Plumes d'Ocris (08/09/2012)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :




Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
JenniferW
  18 septembre 2012
Introduction à ma chronique :
Votre appréciation de cet ouvrage dépendra de vos attentes.
Si vous ne connaissez pas Homère, ni l'Odyssée, ou que vos connaissances mythologiques se sont émoussées avec le temps et que vous seriez incapables de citer les personnages de cette merveilleuse épopée : nul doute que vous apprécierez ce petit ouvrage.
Cependant, si comme moi vous adorez la mythologie et vous souvenez plutôt bien de L'Iliade, de l'Odyssée et de biens d'autres chants épiques, vous risquez fort d'être déçus. J'attendais de cet ouvrage, présenté comme un livre-réflexion, qu'il m'enrichisse. J'attendais des réflexions solides, et le récit sous un angle nouveau, celui d'un conteuse moderne, contemporaine. Malheureusement, cet ouvrage n'est qu'une mise en bouche et ne fut pas à la hauteur de mes attentes.
--------
Un petit livre de 100 pages, toutes pages incluses (introduction, lexique, bibliographie, présentation de l'auteur, etc.) Présenté comme un livre-réflexion, j'étais intriguée par cet ouvrage qui promettait une belle découverte : je cite la quatrième de couverture "Ce recueil comprend aussi un lexique, des éléments techniques pour contrôler l'énergie, la voix... et les réflexions durant une vingtaine d'années qui m'ont accompagnée pour conter au mieux ce récit.".
Eh bien, je ne vous cache pas ma déception. Je peine à trouver mes mots, tant ce livre est creux.
Certes il y a un lexique : il présente, en trois lignes environ, chaque personnage de l'Odyssée. Je ne me suis pas attardée dessus, puisque je connaissais déjà cet ouvrage. Et puis, quel intérêt à ce lexique, quand l'auteur avoue elle-même, en première page de remerciements, "Je remercie le site Wikipédia pour son aide précieuse qui m'a été utile dans la formulation des mots du lexique (...)". Pour moi, Wikipédia n'est pas une référence et ne remplace en rien la consultation d'une véritable encyclopédie. D'autant plus qu'il existe un merveilleux, j'ai presque envie d'écrire un mythique dictionnaire du monde grec ! Ayant étudiée en Prépa' littéraire, j'ai étudié durant quatre mois les dieux grecs, et cet ouvrage - consultable en ligne - était et reste LA référence.
Si vous souhaitez enrichir vos connaissances et consulter ce rare ouvrage, sachez que le Dictionnaire des Antiquités Grecques et Romaines a été numérisé par des enseignants, afin que chacun puisse y accéder : http://dagr.univ-tlse2.fr/sdx/dagr/feuilleter.xsp . J'espère que l'auteur de L'Odyssée, Krystin Vesterälen, en prendra connaissance !
Revenons aux "éléments techniques pour contrôler l'énergie, la voix..." : grosse déception au rendez-vous, puisque l'auteur ne dédie que cinq pages, très aérées, à ce sujet. Cinq pages de questions/réponses : l'auteur s'interview elle-même afin de faire découvrir à ses lecteurs son état d'esprit et sa manière de conter. J'étais cependant loin de la découverte ! L'auteur survole les difficultés, survole les sensations, survole les émotions ! Je me suis sentie frustrée de ne pas pouvoir en savoir plus, de ne pas avoir la possibilité de comprendre les mécanismes de la voix. L'énergie dont il est question est si mal et si rapidement décrite, qu'il est impossible d'imaginer ce que peut ressentir l'auteur lorsqu'elle conte L'Odyssée, ou tout autre récit.
Ce chapitre se termine tout aussi rapidement qu'il a commencé, pour laisser place à une partie intitulée "Qui sont les personnages pour moi?". Cette partie est fort peu intéressante. Je l'ai lu jusqu'au bout dans le doute : j'imaginais un rebondissement, je m'imaginais captivée par les mots, prise d'un soudain intérêt. Il n'en fut rien. le titre de ce chapitre est cependant très bien choisi, puisque l'auteur expose brièvement ses convictions à propos d'Ulysse, de Pénélope, de Calypso, de Circé et de Nausicaa. Nous sommes cependant très loin de l'analyse littéraire !! Vous avez probablement déjà entendu une amie vous donnez son avis à propos d'un série télévisée? "Ah oui mais tu vois, machin pour moi c'est le genre de femme...blablabla...alors que truc, ben c'est plutôt le type de mec qui...blabla" : je suis certaine que vous vous figurez très bien cette conversation, eh bien, c'est ce qu'à écrit l'auteur. Des réflexions peu profondes sur un récit qui mérite pourtant une analyse plus poussée. le genre de réflexions que l'on peut entendre partout.
D'ailleurs, quand j'écris que l'on peut entendre ce genre de réflexions partout, ce n'est absolument pas imagé, puisque l'écriture elle-même reflète la pensée populaire : les phrases sont mal construites, tant au niveau de la syntaxe que de l'orthographe ! Un effort de relecture serait fortement apprécié. Même la quatrième de couverture contient des fautes d'orthographe ! le plus flagrant, au fil des pages, est l'erreur de syntaxe dans l'expression de la négation. La ponctuation a également été négligée, et ce défaut de rythme rend la lecture plus difficile.
Je me suis d'ailleurs interrogée, durant cette lecture : ce style peu travaillé, peu soigné, était-il voulu par l'auteur? Car celle-ci est conteuse. L'auteur cherchait-elle, en écrivant cet ouvrage, à donner l'illusion que les mots étaient parlés?
Enfin, nous attaquons le morceau principal du livre : "L'Odyssée, librement contée d'après la version d'Homère".
Là encore, une réelle déception. La quatrième de couverture annonçait la couleur :"Le récit que vous allez lire a été enregistré il y a dix ans." Il s'agit donc d'un enregistrement qui a été couché sur papier. Eh bien, cela se ressent. Ce n'est pas agréable à lire, je dirais même que la tournure des phrases bloque l'imaginaire. Lorsque l'on écrit, on ne peut, on ne doit pas s'exprimer de la même manière qu'à l'oral ! Je crois sincèrement que l'auteur n'aurait pas dû faire ce choix d'une transcription, et aurait dû, au contraire, diffuser son livre sous forme audio ! L'entendre conter l'Odyssée aurait probablement été une belle expérience, du moins c'est ce que laissent présager les cinq pages introductives de ce livre, alors que l'auteur tente d'expliquer ses jeux de voix et l'énergie qu'elle ressent et transmet au travers du récit.

La transcription gâche le récit : j'ai eu l'impression de lire un mauvais résumé de l'Odyssée, à la ponctuation et à la typographie étranges. le récit ne chantait pas, ne résonnait pas en moi. J'encourage donc vivement Krystin Vesterälen a repenser son livre : soit, prendre le parti de le retravailler à l'écrit, pour qu'il soit agréable aux yeux et que l'esprit puisse vagabonder entre les lignes; soit, choisir de diffuser une version audio de ce récit et ainsi permettre à chacun de découvrir son talent de conteuse.
Lien : http://reveries-litteraires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
jwpack
  13 septembre 2012
Dix jours. Ça fait beaucoup pour un repos livresque. Je suis finalement de retour dans mes bouquins sans pauses pour les prochaines semaines. Les futures vacances devraient être au mois de décembre. Par chance, j'ai un retard accumulé (on n'a pas souvent l'occasion d'y trouver du positif). Bon, assez parlé de moi! Passons aux choses sérieuses et à la revue du jour.
Aujourd'hui, je vous expose une version remaniée de « L'Odyssée d'après Homère » présentée par Krystin Vesterälen. Elle m'avait envoyé le récit il y a un temps déjà. le livre contenant une centaine de pages est paru en septembre 2012 chez les éditions Les Plumes d'Ocris. Vous le trouverez sous l'ISBN: 978-2-36728-002-8.
Tout d'abord, je ne connaissais pas l'Odyssée. Honte. C'est maintenant chose faite. Krystin nous apporte l'histoire comme elle l'a raconté pendant ses séances de contes. Il s'agit donc d'une vulgarisation du poème originel qui nous permet de le comprendre beaucoup plus facilement. Elle est ainsi accessible à quiconque désirant s'y attarder. Cette façon de donner une seconde vie à l'épopée, en y adjoignant sa touche personnelle, me plaît.
L'introduction nous donne l'avis de l'auteur à l'égard de la version originale et quant à son approche pour l'exprimer. Puisqu'elle est conteuse de métier, c'est l'une des étapes, à mon avis, les plus importantes. L'appropriation du récit par l'artiste. Elle réussit bien à le faire sien sans dénaturer l'oeuvre. Elle nous explique également les personnages ainsi que les idées derrière le texte. Malheureusement, ne connaissant pas l'histoire avant d'entamer le livre, il y a quelques clarifications que je n'ai pas comprises sur le coup, notamment concernant les protagonistes. Sans doute aurait-il été préférable de transposer quelques analyses aux postfaces?
Comme d'habitude, la plume de l'auteur se veut simple et efficace. En fait, il nous apparaît souvent facile de se l'imaginer devant nous à nous raconter. Ce fait est explicable par les quelques répétitions de mots et phrases bien placées qui démontrent un ton et une couleur au texte. C'est d'ailleurs cette oralité transposée à l'écrit qui fait la marque de Krystin Vesterälen. Il en était de même avec les « Contes de la goutte de miel ».
Vous connaissez probablement l'histoire de la guerre de Troie grâce aux films ou bien à vous cours à l'école. L'odyssée est le retour d'Ulysse, après le conflit. Il y fait un long périple qui se veut rempli de rencontres. En début de lecture, il n'est pas évident de bien se représenter le tableau puisque tout se passe rapidement. Par contre, après quelques feuilles, tout s'imbrique pour notre plus grand plaisir.
Finalement,
Un ouvrage à découvrir ou à déterrer en compagnie de la conteuse qui réussit à nous y accrocher. 8 sur 10.
On aime : le style de l'auteur, le récit, le point de vue, la facilité de lecture.
On n'aime pas : certains aspects de l'introduction, un départ rapide, mais que nous rattrapons au gré des pages.
Lien : http://www.sergeleonard.net/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
calekou97
  17 octobre 2012
Je voudrais remercier l'auteur de ce livre. Un livre simple, concis et en même temps judicieux.
Il n'y a pas d'âge pour lire ce livre ou le lire à voix haute.
Ce que j'ai aussi beaucoup apprécié c'est l'imagination que l'auteure a mis dans ses phrases dessinées en images. Cela permet un texte bien aéré. Et tant mieux car le sujet est quand même bien dense.
Et la démarche est vraiment originale : ce sont les pensées, les doutes, les colères de Pénélope qui amènent les aventures d'Ulysse.
Voilà donc un livre de femme, un regard d'une femme sur une oeuvre masculine.
Commenter  J’apprécie          80
AndreuSeverine
  29 octobre 2012
Je viens de lire avec beaucoup de plaisir l'ouvrage de Krystin Vesterhälen, qu'elle m'a gentiment dédicacé.
C'est toujours un régal de se replonger dans cette Odyssée, que j'ai lu sous diverses formes, depuis l'enfance... La version "orale" de Krystin est fort intéressante, parce qu'elle est signée de sa sensibilité personnelle. C'est ce que les grands textes nous permettent: nous faire parler de nous à travers eux!
Aura-t-elle l'occasion, bientôt, de redonner publiquement ce récit? Jusqu'à présent, je n'ai entendu que Bruno de la Salle dans "l'Odyssée"... Je serais ravie de l'entendre, elle aussi! Intéressant, aussi, ce qu'elle dit sur la pesanteur de ce récit millénaire, de son influence sur la voix qui finit par se transformer en une autre voix, une voix qui vient d'ailleurs... Je crois moi aussi à la puissance-magie de certaines histoires.
Commenter  J’apprécie          60
JeanPierreAlliot
  21 septembre 2012
Belle approche orale, musicale, sensuelle de l'épopée fondatrice. Un rêve, pour les longues soirées de conte.
Ainsi par exemple de ces notations subtilement érotiques que le livre met en scène.
Et puis Leconte de Lisle appelé à notre mémoire ; à notre découverte même, pour sa traduction peu connue de nos jours de l'Odyssée. Quelle heureuse idée !
Cette liberté de l'auteur lui permet de s'éloigner des formules académiquement figées et lui autorise une chute qui ouvre vers le rêve d'une « autre histoire », est celle de l'aède.
Commenter  J’apprécie          70
Video de Krystin Vesterälen (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Krystin Vesterälen
Tristan et Yseult - légende médiévale, Krystin Vesterälen (conteuse)
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Citations de Harry Potter 1-7 à retrouver

" (...) Je t'envoie également quelque chose qui devrait te faciliter la vie à Poudlard, l'année prochaine. Si jamais tu as besoin de moi, écris-mo, ta chouette saura où me trouver. Je t'écrirais bientôt une autre lettre. Sirius (...)"

Harry Potter et le prisonnier d'Askaban
Harry Potter et la coupe de feu
Harry Potter et l'ordre du phénix

5 questions
1811 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les reliques de la mort de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre