AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205054570
Éditeur : Dargaud (01/04/2005)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Depuis quelques semaines, d'étranges phénomènes secouent le coeur de l'empire britannique. Londres vit des heures tragiques : les femmes se rebellent et entreprennent des actions spectaculaires et délirantes pour se libérer du joug de la domination masculine... On s'aperçoit ainsi que la stabilité de la société anglaise dépend entièrement de la discipline stricte qu'elles respectaient jusqu'alors. Ce changement de comportement annonce-t-il une catastrophe sans précé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
kathy
  18 janvier 2012
Edgar P. Jacobs est un auteur belge de BD né en 1904 à Bruxelles. Il est l'auteur de la série des Blake et Mortimer.
Après la mort d'Edgar P. Jacobs en 1987, les aventures de Blake et Mortimer connaîtront de nouveaux épisodes sous le crayon et la plume de différents dessinateurs et scénaristes, qui feront des références discrètes au passé « Jacobsien » de la série, comme autant de clins d'oeil aux lecteurs de la première heure.
Le présent album, Les aventures de Philip et Francis, « Menaces sur l'Empire », en est le parfait exemple.
L'histoire : Un phénomène de révolte féminine plane sur l'Empire Britannique. La cantatrice brûle son soutien-gorge en plein spectacle ; la bonne du chef du secrétaire d'Etat fume ses cigares et boit son whisky, affalée sur son canapé, …
En fait, les « sujettes » de Sa Majesté sont sous l'influence d'une monstrueuse invention imaginée par Olrik.
Invention qui, de temps à autre, exacerbe leurs défauts et les pousse à réclamer une place légitime pour s'affranchir de l'oppression masculine.
Invention dont le modèle féminin utilisé par Olrik pour contaminer ses consoeurs britanniques, n'est autre que Brigitte Bordot !! Une française !!, car les femmes françaises, dit Olrik, sont les plus « délurées » !!! Elles « savent faire preuve d'indocilité, de mauvaise foi, d'humeur acariâtre, de provocation, d'esprit de contradiction,… ».
Philip et Francis, malgré leur jeunesse fougueuse, leur maladresse et leur flegme « so british » vont tenter de « les calmer et d'éteindre cette révolte dans l'oeuf ! », même si, comme ils l'avouent : « On ne s'y connaît pas ! » en matière de défauts féminins…. !!
P. Veys et N. Barral, nous donnent à voir dans cette parodie de Blake et Mortimer et dans ces « nouveaux » héros, beaucoup de fantaisie, un humour absurde et grotesque, pour notre plus grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Noctenbule
  30 décembre 2016
Blake et Mortimer ont du souci à ce faire puisque leurs jumeaux maladroits, Philip et Francis ont eux aussi pris leur place dans des cases de BD. Les dessinateurs de la série Baker Street, Pierre Veys et Nicolas Barral ont décidé de s'attaquer à des autres sujets de la Reine avec Blake et Mortimer. C'est d'ailleurs avec le même univers graphique et le même sens de l'humour qu'ils ont abordé ce pastiche.
J'avoue Blake et Mortimer m'ennuie et je ne prenais pas de plaisir à lire leurs aventures. Cela demande beaucoup de concentration pour lire les explications en haut de case puis les bulles avec énormément de texte. Il y a autant à lire que dans un roman. Il faut prendre son temps pour lire les aventures de ces deux amis qui sont prêts à tout affronter. J'en discutais avec un libraire bd qui m'a parlé alors de cette parodie qui m'a dit que là, j'allais adoré.
Alors j'ai cédé au conseil et j'ai pris les premières aventures de ces deux olibrius. le MI5 ou 6 doit faire appel à à Blake et Mortimer car le pays va mal. Les femmes se rebellent contre la gent masculine. Qui va s'occuper alors des enfants? faire la cuisine? faire plaisir à monsieur? Que ce passe t'il pour que les femmes ne soient plus corvéable à merci? By Jove !
Il y a une solution à ce problème qui n'est pas la révolution sexuelle. Mais Philip et Francis ne sont pas des spécialistes du sexe faible. Les femmes les intimident assez d'autant plus lorsqu'elles sont de mauvais poil. En plus Francis est sous la surveillance de son majordome pour qu'il puisse perdre du poids et il est strict à suivre les ordre. Bref, tout part dans tous les sens.
J'annonce la couleur. Je n'ai pas du tout rigoler ce qui peut être assez ennuyant pour une parodie. Dans le dessin, assez précis et maîtrisé, je voyais les histoires de Baker Street avec les personnages de Blake et Mortimer. Par contre, l'univers est assez fidèle à l'original avec des personnages récurrents, un gros vilain toujours présent et des clins d'oeil à la Marque Jaune.
On pourra croire l'histoire un peu machiste mais c'est un coup de pied au cul au puritanisme de la série de Jacobs. Alors les femmes sont véritablement folles. Elles sont insolantes, elles répondent et elles enlèvent même leur soutien gorge en public.
Mais bon, la mayonnaise ne monte pas et les pages se tournent péniblement. Je ne crois pas que je vais laisser une chance à la suite sauf si un fan me dit le contraire. Je laisse tomber définitivement le duo au service de la Reine.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
chezlesduck
  25 octobre 2015
Découvert par hasard sur le net.Je n'ai pas pu m'empêcher de l'acquérir dans une librairie "spécialisé BD" sur le Vieux-Lille.
J'ai personnellement était assez séduit par l'idée même de parodier Black et Mortimer et par l'histoire de cette album ( la révolte des femmes qui pourraient constituer une menace sans précédente sur l'empire ) Comme si......Quoi que.......
Mais n'oublions pas que malgré tout,nous sommes dans les années d'après-guerre et que même si les auteurs prennent une certaine liberté en parodiant cette série,ils se doivent toujours de se servir des mêmes bases qu'eux ceux utiliser par le fondateur (E.Jacobs).
Finalement arrivé au milieu de l'album et quelques sourires et un rire,plus j'avançais plus j'étais sceptique avant de voir une suite et fin d'un meilleur intérêt puisque j'ai adoré le petit clin d'oeil à l' album: la Marque jaune,mais aussi .....Souvenez-vous quand Mortimer monte et monte les étages rencontrant des ennemis de plus en plus fort pour aboutir face à une "géante".Cela ne vous rappelle-t-il rien.....Personnellement j'ai toute suite pensé au fameux Bruce Lee quand il rencontre au fur et à mesure des étages ces différents ennemi pour finir face à Chuck Norris souvenez-vous en.
Bref,pour les inconditionnels de Black et Mortimer,c'est un univers à lire absolument.Et à voir et à revoir
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MissAlfie
  04 juin 2013
Sur la forme, on retrouve la construction traditionnelle des Blake et Mortimer avec des bulles fournies en texte et une construction graphique des plus classiques. Comme dans toute bonne parodie, on a également les références à la série initiale. On retrouve des lieux, des personnages et surtout les expressions classiques de la série. Et les personnages sont également bien sentis. Francis est encore un enfant dans sa tête et se prend pour un super héros destiné à sauver le monde tantdis que Philip est une grosse bouffe vaguement obsédé. Même le méchant de la série, le colonel Olrik est présent à la différence près qu'il est un méchant foireux aidés par une équipe de bras cassés. L'histoire est également pas trop mal foutue et l'on retrouve, à la sauce parodique évidemment, tous les codes de l'espionnage.
Le dessin reprend également tous les codes de la série sauf que le trait prend cet humour nécessaire. Les traits sont légèrement exagérés, les expressions sont accentuées, bref, une réussite sur cet aspect. Au final, Pierre Veys et Nicolas Barral, qui se déclarent comme fans de la série originelle livrent une série parodique drôle et bien foutue tout en respectant l'oeuvre de Jacobs. A lire pour la distraction. A noter que les aventures de Philip et Francis ont fait un petit en 2012 avec la parution du "Piège machiavélique" qui rassemble également plein d'éléments d'albums de la série.
Lien : http://croqlivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
TableRonde
  07 juin 2016
D'habitude, je n'aime pas les parodies ou autres pastiches.
Mais là, c'est fantastique !
Le plus drôle n'est pas sur l'histoire, sur le scénario, mais sur les attitudes de Blake et de Mortimer. Leurs gamineries sont gouleyantes. Pourtant je suis un fervent admirateur, donc défenseur des deux héros de Jacobs. Je me surprends à rire tout seul, même lors d'une ixième lecture.
Amis Jacobsiens, votre légitime amour pour les deux héros n'en pâtira pas, tout au contraire.
Car les auteurs sont exceptionnels d'inventivité. Ils n'ont par ailleurs pas épargné Sherlock ni son cher Watson.
Ici, Francis (et son petit train aux connotations érotiques) et Philip (et ses enfantillages) vous feront du bien.
Si vous ne savez à quel service appartient le Capitaine Blake (MI 5 ou MI 6), il est certain que vous en sortirez durablement et délicieusement tout embrouillés.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
kathykathy   18 janvier 2012
- A propos, old chap, quoi de neuf au sujet de notre enquête ?
- Eh bien, j'ai trouvé une première trace de révolte féminine chez Pline l'Ancien...
- Vraiment ?
- Oui, dans on "Evolution politique de la Cité", ll narre un épisode où il se fait boxer le nez par sa servante, tandis que sa femme lui administre un coup de caliga dans les rotules. Etonnant, non?
- Fichtre!
- Plus récemment et dans le domaine zoologique, on constate en 1947, une sorte de grève de harem, chez les otaries de Patagonie.
- Incroyable !
- A partir de ces deux données, j'ai pu extraire une équation à 7 inconnues qui devrait nous apporter la solution de l'énigme !
- By Jove !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
issablagaissablaga   06 mars 2015
- Qui est la femme que vous utilisez pour contaminer ses pauvres consoeurs ?
- J’ai pris une française, ce sont les plus délurées : un très mauvais exemple pour les épouses britanniques...
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Video de Pierre Veys (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Veys
À l'occasion de la sortie de la bande dessinée adaptée du film "Bienvenue chez les Ch'tis", Pierre Veys explique sa démarche de scénariste.
autres livres classés : parodieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14785 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre