AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791094904176
Éditeur : Sevylivres (17/05/2017)

Note moyenne : 4.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Le bonheur ? Qui est-il ? Comment le trouver ? Est-on sûr de l'avoir atteint ?
Virginie, jeune bibliothécaire, a pour seule passion de tenir compagnie aux vieilles dames de son village, six compagnonnes qu'elle rejoint tous les soirs.
Pourtant, une rencontre va perturber cet équilibre qu'elle croit être son bonheur.
Pourquoi l'oblige-t-on à remettre toute sa vie en question ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Marie-Nel
  20 avril 2018
J'ai découvert ce roman dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus, dans la catégorie réalisme https://www.prixdesauteursinconnus.com/. Lors de la sélection, j'avais eu à lire les dix premières pages et je les avais trouvées intéressantes, l'histoire semblait prenante. Après lecture du roman entier, je reste un peu mitigée. J'ai trouvé le début toujours aussi addictif, c'est après que j'ai rencontré quelques longueurs qui pour moi auraient pu être évitées, et une fin qui arrive un peu trop vite alors que j'aurais aimé qu'elle soit plus développée.
On fait dans un premier temps la connaissance de Fred, l'instituteur du village et passionné d'énigmes. Celui-ci n'étant pas annoncé dans le résumé, je me suis dit qu'il allait avoir un rôle tout de même important, et c'est le cas. Nous rencontrons ensuite Virginie, jeune bibliothécaire, elle sa passion, ce sont les personnes âgées, tous les soirs elle a rendez-vous avec ces dames avec lesquelles elle prend le gouter et papote. Elle s'occupe un peu plus d'une d'entre elles en la ramenant chez elle, en l'aidant à se coiffer le matin et à prendre sa douche. Virginie est toute dévouée à ces vieilles dames et elles le lui rendent bien, elles sont aux petits soins pour elle.
Virginie va faire la connaissance de Fred car il est le voisin d'une des vieilles dames dont elle s'occupe, mais elle met tout de suite un rempart entre lui et elle et l'évite un maximum. On se demande pourquoi, qu'est-il arrivé à Virginie pour être aussi mal en la présence de Fred ? Après une crise de panique de la jeune femme, Fred va faire la connaissance de son médecin et parrain mais aussi du psychiatre qui la suit. Celui-ci va avoir une méthode de soins pour sa jeune patiente un peu particulière. Il veut la faire craquer et avouer ce qu'elle tait, et pour cela il va soigner le mal par le mal. Est-ce que c'est ce qu'il fallait à Virginie ? Je me suis posée la question, je ne sais pas si j'aurais coopérer de cette façon...
Le texte est très bien écrit, Séverine Vialon a une belle plume, elle parle avec beaucoup de pudeur et de retenue de sujets délicats, comme l'isolement des personnes âgées, l'aide qu'elles n'ont pas tout le temps, j'ai aimé la façon dont elle en a parlé. Je me suis un peu doutée de quoi il s'agissait au sujet du problème de Virginie, mais comme précédemment, l'auteur a su retranscrire les émotions et ce que peut ressentir la jeune femme face à un tel drame.
Mon seul petit bémol irait à la partie du roman concernant la psychanalyse, j'y ai trouvé quelques longueurs. Et par contre, lorsque l'on connait le secret de Virginie, la fin arrive très vite après, l'épilogue retrace deux ans de sa vie, j'aurais aimé que certains sujets soient plus détaillés. Mais cela n'enlève rien à la beauté du texte, à la complexité du thème et la façon si douce qu'a l'auteure d'en parler. C'est un sujet toujours délicat à aborder, l'auteure a su le faire sans en rajouter des tonnes, sans jugement aucun.
Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment, l'histoire se lit vite, on ne peut qu'aimer Virginie et lui souhaiter le meilleur, elle devient un peu une amie qu'on aimerait consoler.
Ce roman mérite d'être lu pour son thème important. Je vous le recommande.
Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Passionnee
  13 janvier 2018
Il y avait un moment que je voyais passer cette couverture intrigante, que j'avais le livre dans ma PAL c'est donc avec plaisir que je me suis enfin penchée sur le livre de Séverine Vialon : La clef du bonheur.
Je découvre l'écriture souple et limpide de l'auteure, qui amène le lecteur à réfléchir sur deux phénomènes de société importants.
Le mal-être et les séquelles psychologiques des personnes en souffrance.
La difficulté et la solitude des personnes âgées maintenues à domicile.
Cette histoire se déroule dans un petit village d'Auvergne. Virginie, une jeune femme rythme ses journées entre son travail à la bibliothèque et sa passion favorite d'aider les 5 dames âgées par de petits services qui leur facilitent énormément la vie et qui comblent la jeune femme.
Un jour, elle rencontrera chez l'une de ses protégées, un jeune homme qu'elle prendra de suite en grippe sans raison valable.
c'est Fred, le jeune instituteur qui a fait le choix de venir enseigner par loin de la ville et venu changer l'ampoule de la vieille dame puisqu'ils sont voisins.
Ni les vieilles dames, ni Fred ne comprennent ce comportement agressif en la présence de ce dernier.
Que cache Virginie ? Pourquoi le besoin de s'enfermer dans une carapace dès qu'elle croise le jeune homme ? Parviendront-ils à trouver un chemin d'entente afin de trouver la clef du bonheur ?
Le point positif de ce roman, la mise en avant de l'importance de l'entraide dans la société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ptitelilie
  21 juillet 2018
J'ai découvert ce roman dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus. Lors de la lecture des dix premières pages, j'avais été très enthousiasmée. A la fin de ce roman, je ressors ravie mais avec un petit goût d'inachevé.
Nous faisons ici connaissance avec Fred, un jeune instituteur qui a demandé à être muté dans un village afin d'y trouver calme et sérénité. Il est voisin avec Maria, une personne âgée qui n'hésite pas à faire appel à lui quand elle a besoin de lui. Un jour, il finit par croiser Virginie, jeune bibliothécaire qui passe son temps libre à aider ou tenir compagnie plusieurs personnes âgées dans le village. Lorsqu'ils se rencontrent, Virginie se montre froide avec Fred et va se montrer méfiante vis-à-vis de lui pendant longtemps. Pour quelles raisons rejette-t-elle Fred ?
Fred est un instituteur beau garçon, consciencieux dans son travail et serviable. On apprend qu'il a flashé sur Virginie dès qu'il l'a vu mais il va se montrer patient et prévenant à son égard. Quand à Virginie, j'ai mis un moment à l'apprécier car même si elle se montre adorable avec les personnes âgées, elle est très froide et désagréable avec notre instituteur. On comprend rapidement qu'elle cache un lourd secret et sa carapace va mettre du temps à se fendre. J'ai également adoré Maria, Janine, Arlette et Germaine, les personnes âgées avec qui Virginie passe du temps. Elles sont pleines de sagesse et de bons conseils et sont des modèles de bienveillance.
Ce roman aborde de très belles problématiques : l'isolement des personnes âgées et les difficultés liées à leur maintien à domicile, le mal-être et les violences faites aux jeunes filles. Néanmoins, je regrette le dénouement rapide de l'histoire. En effet, le peu de pages du roman pourrait l'expliquer mais j'ai ressenti un déséquilibre dans la construction de l'intrigue. La mise en place est trop longue pour moi, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, et à l'inverse, quand on en apprend plus sur le secret de Virginie et qu'on est dans le feu de l'action, c'est déjà terminé. du coup, je ressors avec un sentiment d'inachevé car j'en aurais voulu plus, savoir comment les protagonistes évoluent…
L'auteure a fait le choix d'écrire avec un point de vue externe, tout en mettant en lumière Fred ou Virginie en fonction des chapitres. Sa plume est plaisante et transmet de nombreuses émotions. J'ai apprécié son écriture et me suis laissée peu à peu happer par cette jolie histoire.
Pour conclure, je recommande ce roman à tous les amateurs de belles histoires, avec une touche de psychologie. Cette lecture ne peut pas laisser insensible et on en ressort avec un regard neuf sur notre société et sur les personnes qui peuvent nous entourer.
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedml
  17 mai 2017
J'ai moi-même déjà eu l'occasion de lire un roman de Séverine Vialon avec lequel j'avais passé un agréable moment car les émotions étaient bien présentes et le récit captivant de par son sujet. Ici, je dois dire que mon ressenti est différent et ce, parce que j'ai eu du mal à entrer dans le récit.
En effet, la mise en place de l'histoire est assez lente, peut-être trop à mon goût, mais j'ai persévéré et découvert une histoire riche humainement et émotionnellement parlant.
Fred entre en scène le premier, on comprend vite qu'il sera la pièce maîtresse de l'histoire avec Virginie, cette jeune bibliothécaire qui se dévoue pour les petites vieilles de son village qu'elle adore. On comprend très vite qu'elle est à l'aise entourée de ses amies, elle leur apporte aide et réconfort. La notion d'amitié est ainsi très bien représenté et c'est un aspect qui m'a plu.
Je dois dire que j'ai été surprise de découvrir le dénouement de l'histoire. En commençant le roman je ne savais pas du tout où l'auteure voulait en venir. Comme je l'ai dis au début, le rythme et la narration du début de l'histoire m'ont quelque peu perturbée. On découvre l'histoire à la troisième personne, on est vraiment spectateur du quotidien de Fred, Virginie et de ce groupe de vieilles dames. Alors oui, cela sort totalement de mon genre de lectures habituelles mais je ne me ferme pas à la découverte d'autres récits plus sérieux et porteur d'un message universel. Et voyez-vous ici j'ai été davantage plus imprégnée dans l'histoire à partir de la moitié du récit où l'on découvre vraiment ce que l'auteure voulait nous transmettre.
Peut-on trouver le bonheur ? Et comment le trouver ?
Le roman est court et cela le dessert peut-être un peu, car malgré tout on aborde un sujet très sensible d'une manière assez surprenante, et je n'ai pas toujours compris certaines décisions de l'auteure. J'ai essayé de me plonger dans l'ambiance et de comprendre Virginie et Fred, pour mieux ressentir les émotions. Mais j'avoue que je me suis posé énormément de questions sur le pourquoi du comment. A vrai dire, j'ai été septique à certains moments quant au déroulement de l'intrigue. Mais cela n'engage que moi bien sûr.
En bref, [La clé du bonheur] est un récit très surprenant pour une lectrice comme moi qui n'a pas l'habitude de s'aventurer dans ce genre d'histoire. Malgré la lenteur du départ je me suis laissé emporter dans l'histoire, telle une spectatrice de la clé du bonheur de Virginie, Fred et ce groupe adorable de vieilles dames. Séverine Vialon à une plume très agréable à lire, et son style poétique vous transmettra un beau message avec ce roman.

Lien : https://lmedml.com/2017/05/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
amande031
  01 juillet 2017
J'ai déjà lue Poe aime Noël de Séverine mais là avec « la clé du bonheur » on part complètement dans un autre genre et qui est tout aussi captivant.
Fred est instituteur dans un tout petit village. Il est célibataire et très bel homme.
Virginie est bibliothécaire et elle est très mystérieuse mais par contre, elle est très présente auprès de Fernande, Lucienne, Maria, Arlette et Jeanine, des femmes âgées du village qui sont seules et souvent sans famille. Elle passe tout son temps avec ces femmes, est-ce pour son bien aussi bien que pour elles et surtout oublier son passé ?
Alors que le beau temps reviens, elles se retrouvent toutes aux moments du gouter pour raconter tous leurs petits malheurs, mais Virginie ne dit rien sur son passé qui la tourmente de plus en plus.
Un jour où elle va rendre visite à Maria, elle rencontre le très cher voisin, Fred.
Et de là, le passé de Virginie va devoir sortir, pour son bien et surtout pour son avenir.
Nous sommes pris dans une histoire sombre du passé de Virginie, on passe de page en page en ayant hâte de savoir. J'avais peur pour Virginie. Mais pour Fred aussi, comment accepter tout ça pour une personne qu'on ne connaît pas, mais que l'on a envie d'aimer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   25 novembre 2017
Un nouveau cauchemar venait de hanter sa nuit. Inutile de les compter et d’espérer retrouver le sommeil. Il ne voulait pas en vivre un autre. Il regarda sa montre qui indiquait cinq heures. Il se leva fatigué et alla se faire couler un café en espérant que le bruit ne réveillerait pas Virginie. Il s’installa à la fenêtre pour regarder le jour se lever. Tasse en main, les relents de café lui chatouillant les narines, il laissa son esprit vagabonder vers la montagne qui était pourtant la source de ses pires cauchemars. La nuit avait été difficile, non pas à cause de la jeune femme qui n’avait pas bougé. Elle paraissait d’ailleurs bien calme ainsi endormie. Son canapé n’était pas non plus désagréable, presque confortable. Son sommeil avait été ponctué d’images plus pénibles les unes que les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 novembre 2017
Ils restèrent un moment silencieux savourant le liquide noir qui a l’art de réunir les gens. Un petit instant agréable autour d’une tasse de café, une habitude qui tend malheureusement à disparaître dans le monde d’aujourd’hui. Trop de stress, trop de choses à faire, trop de « pas le temps », tous ces « trop » qui tendent à rendre les gens individualistes. Chacun pour soi, chacun chez soi.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 novembre 2017
Elle trouvait, à raison, qu’il était inadmissible de profiter ainsi des personnes âgées et qu’elle était en droit d’être un minimum écoutée. Son interlocutrice la calma et lui demanda de raconter les faits. Son visage se décomposa au fur et à mesure de l’avancée du récit de la jeune femme. Elle lui fit part du dilemme face auquel elles se trouvaient. Le problème de la maltraitance était fâcheux car il n’y avait aucune preuve et qu’il s’agirait de la parole de l’une contre celle de l’autre. Par contre, il était assez facile de prouver que cette dame abandonnait son poste avant l’heure, ce qui donnerait une bonne raison à l’association pour la mettre à la porte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 novembre 2017
La fin de l’année arrive, le soleil va te donner du baume au cœur. Avec les grandes vacances, tu vas pouvoir te reposer et repartir sur de bonnes bases à la rentrée prochaine. Oublie-la.
C’est ce qu’il avait fait, difficilement au début, puis l’été avait fini le travail. Mais à la rentrée, la croiser de nouveau avait été un vrai supplice. Il n’avait pas sombré, mais il était resté terne. C’est alors qu’une autre collègue s’était occupée de lui. Loin de retenir la leçon, sa tristesse l’avait fait basculer de nouveau. Celle-ci avait oublié de le prévenir qu’elle était mariée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 novembre 2017
Les enfants n’étaient pas trop terribles. Il faut dire qu’il avait bien posé les règles et ils savaient à quoi s’en tenir. Ils savaient qu’il pouvait être aussi gentil que sévère, que cette semaine pouvait se passer aussi bien qu’elle pouvait leur être des plus désagréables. Alors le choix avait été vite fait. Travail de façon plus détendue le matin et activités relaxes l’après-midi dont jeux collectifs en dernière heure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Séverine Vialon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Séverine Vialon
A l'abri de la différence (2)
autres livres classés : vieillesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Trois lettres ...

RIS - LLE - RAU - PHO - RIR -TER

GIR
SIE
FIL
TOU
BIN
CON
GRE
BER
TIR
QUE

10 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : mots , lettres , logique , réflexionsCréer un quiz sur ce livre