AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de PiertyM


PiertyM
  30 septembre 2013
Une écriture poignante et d'une agressivité maniaque ou presque sauvage. de ce genre violent découle aussi une vérité bouleversante. Surtout s'il faut situer le livre à son époque, il a mérité d'être censuré.
Dans le contexte historique auquel est vouée l'histoire notamment pendant la ségrégation raciale, on peut dire que voir un noir être maltraité, fouetté ou tuer une autre chose mais voir un noir développer sa rage de vengeance et de parvenir à l'appliquer, c'en est aussi autre chose. Alors que les germes de la violence se transmettent dans la société comme les gènes de l'hérédité des parents aux enfants. Une haine n'enfante que de la haine. Et que Lee Andersen en est le bon fruit.
Voulant venger son frère tué sauvagement, Lee Andersen s'infiltre dans la communauté blanche, déguisé en un blanc, afin de tendre ses pièges et de pouvoir mettre à exécution tous ses plans...
Aussi qu'il est emporté par la folie des choses, tout est entaché de violence dans cette histoire. L'amour à la violence, la sexualité à la violence....
Le plaisir ici ne ressemble en rien à un ressentir plutôt obéit à l'apaisement d'une obsession
J'ai aimé ce livre très osé et je dis chapeau à Boris Vian d'avoir oser.
Commenter  J’apprécie          701



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (59)voir plus