AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782381570778
380 pages
libre 2 lire (18/12/2020)
4.75/5   22 notes
Résumé :
On connaît tous l'expression : "je ne suis pas né sous la bonne étoile".
Comme beaucoup par manque d'aide, d'écoute et à cause de l'individualisme qui nous entoure, Jo-Anne a occulté son passé pour pouvoir avancer.
Mais un courrier inattendu et une rencontre vont lui donner la force de faire face à ses démons.
À travers ces pages, on découvre que pour certains enfants, naître est une condamnation, au fil des années la culpabilité s'installe comm... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,75

sur 22 notes
5
16 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

nathalienogrette
  29 mai 2022
Bonjour,
Je n'ai jamais lu d'autobiographie, mais, j'ai fait une exception, après avoir connu, un peu l'auteure, à travers les réseaux puis un live dans lequel Louise nous a parlé de ce livre, je me suis décidée. Elle m'avait dit, non sans humour, "prépare la boite de mouchoir". J'en ai eu besoin, merci du conseil. Alors, je me suis plongée, avec appréhension, dans ce roman témoignage très bien écrit qui se lit facilement, malgré la dureté des faits, car la plume de Louise est très agréable.
C'est à travers la voix de Jo-Anne qu'elle dévoile son passé, qu'elle raconte sa vie.
Un jour, Jo-Anne reçoit de la main d'un homme, ayant très bien connu son père, le journal de celui-ci. Durant sa lecture, elle découvre le vrai visage de son père, qu'elle n'a pas eu le temps de connaître, qui n'était pas celui qu'on lui avait dépeint et qui se révèle être un homme bon, attentionné, aimant, qui aurait tout donné pour sa fille. Il montre aussi la réalité de qui est sa mère, celle qu'elle a surnommé sa génitrice puis son « cancer », celle qui l'a porté et qui a fait en sorte que sa vie devienne un véritable enfer et qui lui vouait une haine incommensurable.
Ensuite, c'est autour d'un thé, qu'elle se livre sans aucun filtre, à sa tante Sophy, avec qui elle fait connaissance. C'est une véritable introspection sur son passé.
Toute sa vie, de sa naissance à sa vie de femme, Jo-Anne subi mensonges, violences physiques et morales, coups, viols, humiliations, séquestration par des « monstres ». Malgré d'autres qui se montrent bienveillantes – Macha, Axel, les fleurs de bitume … - qui tentent de l'aider, de la soutenir, de l'aimer, la vie s'acharne sur elle. Sa vie n'est qu'une frénésie d'horreur, de douleurs et de peurs, elle se sent coupable de tout et n'a plus aucune confiance en elle.
Extrait : «𝙇𝙖 𝙟𝙚𝙪𝙣𝙚 𝙛𝙚𝙢𝙢𝙚 𝙦𝙪'𝙚𝙡𝙡𝙚 𝙤𝙗𝙨𝙚𝙧𝙫𝙚 𝙚𝙨𝙩 𝙪𝙣𝙚 𝙥𝙚𝙧𝙨𝙤𝙣𝙣𝙚 𝙙𝙚́𝙩𝙧𝙪𝙞𝙩𝙚, 𝙨𝙖𝙣𝙨 𝙚𝙨𝙥𝙤𝙞𝙧, 𝙥𝙚𝙧𝙨𝙪𝙖𝙙𝙚́𝙚 𝙦𝙪𝙚 𝙨𝙖 𝙫𝙞𝙚 𝙣'𝙖 𝙖𝙪𝙘𝙪𝙣 𝙨𝙚𝙣𝙨 𝙚𝙩 𝙖𝙪𝙘𝙪𝙣𝙚 𝙫𝙖𝙡𝙚𝙪𝙧. »
Sa force intérieure lui crie qu'il faut lutter, se battre pour survivre. Elle se sert de son vécu pour aider des femmes qui subissent, elles aussi, des violences. Elle leur offre des sourires et du réconfort.
Extrait : « 𝑳𝒂 𝒗𝒊𝒆 𝒆𝒔𝒕 𝒃𝒆𝒍𝒍𝒆 𝒆𝒕 𝒓𝒊𝒆𝒏 𝒏'𝒆𝒔𝒕 𝒈𝒓𝒂𝒗𝒆, 𝒎𝒆̂𝒎𝒆 𝒑𝒂𝒔 𝒍𝒂 𝒎𝒐𝒓𝒕. »
On ne ressort pas indemne d'une telle lecture, j'ai souri, j'ai pleuré, j'ai été choquée, j'ai eu envie de hurler, de tuer sa génitrice. Comment peut-on faire subir autant à son enfant ? J'ai été atterrée de voir tout ce que le corps et l'esprit d'une seule femme peut supporter.
Si je ne connaissais pas Louise, je me serais demandé, mais qu'est devenue cette femme ? A-t-elle réussi à s'en sortir, a-t-elle réussi à être heureuse ? Alors que là, je me suis dit, mais bon sang que cette femme est forte et merveilleuse, elle est là, avec ses jolies chroniques musicales, ses jolis mots, son humour, sa joie de vivre, qu'elle partage sur les groupes par lesquels elle passe. Je l'admire énormément, c'est une inspiration pour toutes les femmes et en particulier pour celles qui ont vécu ne serait-ce qu'un peu ce qu'elle a vécu.
Et comme le ressent Sophy : « 𝙎𝙤𝙥𝙝𝙮 𝙚𝙨𝙩 𝙖𝙗𝙖𝙨𝙤𝙪𝙧𝙙𝙞𝙚 𝙥𝙖𝙧 𝙡𝙖 𝙥𝙤𝙨𝙞𝙩𝙞𝙫𝙞𝙩𝙚́ 𝙙𝙚 𝙅𝙤, 𝙤𝙣 𝙖 𝙡𝙚 𝙨𝙚𝙣𝙩𝙞𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙦𝙪'𝙚𝙡𝙡𝙚 𝙖 𝙩𝙚𝙡𝙡𝙚𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙨𝙤𝙪𝙛𝙛𝙚𝙧𝙩, 𝙦𝙪𝙚 𝙥𝙡𝙪𝙨 𝙧𝙞𝙚𝙣 𝙣𝙚 𝙡'𝙖𝙩𝙩𝙚𝙞𝙣𝙩 𝙚𝙩 𝙥𝙤𝙪𝙧𝙩𝙖𝙣𝙩 𝙦𝙪𝙖𝙣𝙙 𝙤𝙣 𝙡𝙖 𝙘𝙤̂𝙩𝙤𝙞𝙚 𝙖𝙪 𝙦𝙪𝙤𝙩𝙞𝙙𝙞𝙚𝙣, 𝙤𝙣 𝙨𝙖𝙞𝙩 𝙖̀ 𝙦𝙪𝙚𝙡 𝙥𝙤𝙞𝙣𝙩 𝙚𝙡𝙡𝙚 𝙚𝙨𝙩 𝙝𝙮𝙥𝙚𝙧𝙨𝙚𝙣𝙨𝙞𝙗𝙡𝙚. (…) »
Autres extraits : « 𝘾'𝙚𝙨𝙩 𝙘𝙤𝙢𝙢𝙚 𝙘̧𝙖 𝙡𝙖 𝙛𝙖𝙢𝙞𝙡𝙡𝙚, 𝙘𝙚 𝙣'𝙚𝙨𝙩 𝙥𝙖𝙨 𝙡𝙚 𝙨𝙖𝙣𝙜 𝙦𝙪𝙞 𝙛𝙖𝙞𝙩 𝙡𝙚𝙨 𝙜𝙚𝙣𝙨 𝙚𝙩 𝙡𝙚𝙪𝙧𝙨 𝙡𝙞𝙚𝙣𝙨, 𝙘'𝙚𝙨𝙩 𝙡𝙚 𝙧𝙚𝙨𝙥𝙚𝙘𝙩 𝙚𝙩 𝙡𝙖 𝙘𝙤𝙣𝙛𝙞𝙖𝙣𝙘𝙚 𝙦𝙪'𝙞𝙡𝙨 𝙨𝙚 𝙙𝙤𝙣𝙣𝙚𝙣𝙩. »
« 𝙏𝙪 𝙚𝙨 𝙪𝙣 𝙜𝙖𝙜𝙣𝙖𝙣𝙩 𝙦𝙪𝙖𝙣𝙙 𝙩𝙪 𝙣'𝙖𝙨 𝙥𝙡𝙪𝙨 𝙧𝙞𝙚𝙣 𝙖̀ 𝙥𝙚𝙧𝙙𝙧𝙚, 𝙖𝙡𝙤𝙧𝙨 𝙤𝙪𝙫𝙧𝙚 𝙡𝙚𝙨 𝙮𝙚𝙪𝙭 𝙚𝙩 𝙩𝙤𝙣 𝙘oe𝙪𝙧 𝙖̀ 𝙡𝙖 𝙫𝙞𝙚 𝙥𝙤𝙪𝙧 𝙣𝙚 𝙥𝙖𝙨 𝙢𝙤𝙪𝙧𝙞𝙧 𝙫𝙞𝙙𝙚 𝙙𝙚 𝙩𝙤𝙪𝙩 𝙨𝙚𝙣𝙩𝙞𝙢𝙚𝙣𝙩… »
Surtout, n'hésitez pas à lire ce roman témoignage, oui, il est dur, mais il est aussi plein de petites touches d'espoir et d'humour.
N'oubliez pas que des enfants, des femmes, vivent encore ça au quotidien.
Louise, je te souhaite une belle vie et plein de bonheur partagé, tu le mérites tellement.
Lien : https://www.facebook.com/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
isa7480
  10 avril 2022
La vie malgré nous de Louise Victoire
Je cherche et je pèse mes mots depuis quelques minutes , à savoir quels termes utiliser afin de vous livrer mon ressenti sur ce livre, cette autobiographie, ( je dois bien l'avouer, je n'en avais lu depuis bien longtemps), j'ai "croisé" le livre de Louise au détour d'un groupe de lecture et après la découverte du résumé , je me suis dit tout simplement, pourquoi pas?
Une autobiographie, çà fait longtemps, et peut-être un livre parmi tant d'autres ( pardon , Louise pour ce qualificatif , mais cela a été ma première réaction. Donc hop, direction ma liseuse et ce livre y était depuis au moins début décembre, puis il y a environ 5 jours , ( travail et autres occupations obligent) je me lance dans ma lecture.
POURQUOI PAS et surtout POURQUOI, pourquoi des personnes sont effectivement nées sous une ( très ) mauvaise étoile car malheureusement oui , c'est bien le cas de l'auteure, une mauvaise étoile? Juste une?
Vous allez plonger au coeur de l'horreur, de l'innommable , de l'injustice, du drame qu'à été la vie de Jo-Anne, petit bout de chou né au mauvais moment , au mauvais endroit et surtout sorti des entrailles de la plus immonde des mères ( vous trouvez le terme un peut fort? ) préparez vous car cela ne fait que commencer..
D' ailleurs, je reprendrai plutôt le terme de l'auteure à savoir génitrice car le mot mère n'est absolument pas approprié pour qualifier ce genre de MONSTRE, oui , ni plus ni moins qu'un monstre, comment un être humain, qui a mis au monde la chair de sa chair peut-il faire endurer, subir ce genre de sévices , de tortures physiques , psychologiques et morales à son propre enfant?
Je ne vais pas m'étaler sur cette personne qui je l'espère, pourrit en enfer ( dur hein? mais si vrai) car à mes yeux elle ne vaut absolument pas la peine qu'on lui accorde la moindre ligne mais je me tournerai bien plus volontiers avec tout l'amour que mon coeur de maman fera parler, vers Louise.
Dans un premier temps, merci, merci de m'avoir livré ta vie, ton calvaire, tes combats ( oh oui car ils sont nombreux), merci de nous montrer ta force de vivre, de survivre devrai-je dire, ta résilience aussi, car à mon humble avis, la mort t'a frôlée plus d'une fois de très près, nous qui nous plaignons de nos petits bobos du quotidien, ( oui je sais tout est relatif et on a tous nos soucis), j'ai pleuré plus d'une fois lors de ma lecture, j'ai dû aussi parfois la mettre quelques temps en suspens pour reprendre mon souffle , mes esprits, ressentir tout cela lors d'une simple lecture me permet de dire aujourd'hui mais putain ( pardon ) comment a-t-elle survécu à tout cela, comment est-elle encore en vie aujourd'hui?
Peut -être parce que ta force et volonté de vivre a été plus forte que tout le reste même si à mon sens , plus d'une aurait lâché prise.
Une chose est certaine Louise , ton livre va rester gravé dans ma mémoire très longtemps et surtout ne jamais juger les décisions ou non décisions des personnes sans connaître leur propre histoire.
Je vais conclure par une première chose, une petite phrase que m'a dite ma propre fille ce lundi même qui est partie d'une simple anecdote qui prête à sourire, lors de la décision d'heure de départ pour un rdv à une heure de chez nous et où je souhaitais bien anticiper afin d'arriver à l'heure, je cite :
" Maman, mieux vaut arriver en retard dans ce monde, qu'en avance dans l'autre".
Cette phrase je te la dédie car oui , tu aurais pu arriver bien trop en avance dans l'autre si tu n'avais pas eu cette force , pour notre plus grand malheur à tous , car nous n' aurions jamais pu découvrir ta vie et ton CALVAIRE.
Enfin , je terminerai par ceci que toi seule comprendra mais que vous toutes et tous comprendrez si vous faites le choix de lire Louise, surtout mais surtout :
Reste " PARFOITE"...
Je te souhaite aujourd'hui Louise, tout le bonheur du monde , que le chemin de la vie t'apporte et te porte là où tu mérites amplement d'être et d'être enfin heureuse, aimée, respectée et choyée , tout ce qu' 'un être humain digne de ce nom, mérite de recevoir..
Longue et belle route à toi et surtout résiste et envole toi...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
yael81
  29 juin 2021
Un témoignage totalement bouleversant.
Un véritable malaise ,s'installe dés les premiers chapitres. Une petite fille qui aurait pu vivre dans le bonheur, la joie ,à travers l'amour d'un père.
Tout bascule à la mort de ce dernier. L'enfer ne fait que commencer pour Jo Anne.
Cette dernière trouve des carnets, qui vont lui dévoiler l'histoire de son passé et pourquoi autant de malheur, une personne inattendue , à son écoute, va l'aider à chasser ses démons.
Louise nous plonge dans un monde d'atrocités, dans l'inimaginable, le calvaire quelle a subi, l'impensable des sévices physiques , mentales, comment s'en sortir, sans avoir des cicatrices.
Elle ne connaitra jamais l'amour maternel
Malgré tout elle va avancer. Malheureusement comme le dit Louise, elle est vraiment née sur une mauvaise étoile.
Son calvaire continue durant sa vie adolescence et d'adulte ,elle évolue dans un monde de violences
Elle devient mère mais rien ne change dans sa vie personnelle.
Malgré tout Louise garde toujours cette étincelle d'espoir pour voir le bout de chemin et connaitre le bonheur.
En lisant ce livre , je me suis sentie extrêmement impuissante, une forte envie de sauver Louise de son calvaire.
Un témoignage terrible, un espoir de savourer la joie de vivre.
Louise ne nous a rien épargner de son vécu..
Une véritable empathie pour Jo Anne.
Quel courage de mettre par écrit tous ses maux, tout faire pour un sortir la tête haute.
Un sujet qui est malheureusement d'actualité.
Il faut absolument dévoiler ces maltraitances , si un doute subsiste.
Il faut absolument lire ce témoignage, en tant que mère, je suis sentie totalement impuissante, les larmes me coulaient dans l'avancement de la lecture.
Je ne suis pas sortie indemne de ce récit.
Une grande admiration pour Louise, une note d'espoir pour son avenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
edco6974
  28 février 2022
Ce roman n'est pas juste un roman. C'est roman témoignage. le témoignage d'une vie morcelée, endommagée, bafouée et ignorée. On y découvre toute la vie de Jo. Petite gamine qui a vécu un enfer en grandissant sans amour, mais avec la haine viscérale d'une mère (qui ne mérite pas ce nom).

🟣Comment une mère peut-elle faire vivre un tel calvaire à sa fille aussi bien moralement que physiquement ? C'est d'une cruauté sans nom. Non seulement elle fait vivre un enfer dans tous les sens du terme, mais lui dit que son père ne tenait pas à elle.

🟣Je ne m'attendais pas à une telle violence dans cette jeune vie 😱😱😱. Pour moi le moteur de Sacha est la jalousie de passer après sa fille. Perdre la première place dans le coeur de son compagnon l'a fait complètement vriller. Tout s'est enchaîné très vite et sans repos pour Jo-Ann.

🟣Au fur et à mesure que j'avançais dans le livre plus mon coeur saignait. Ce n'est pas possible de subir un tel déchaînement de haine, de coups plus violent les uns que les autres et bien d'autres sévices que je n'aurais jamais pu imaginer. C'était vraiment difficile d'avancer. J'ai failli arrêter à plusieurs reprises. Étant émotive et très sensible, ç'a été compliqué de le finir.

🟣,Mais au-delà de toute cette noirceur, l'auteur nous montre que la volonté de Jo-Ann lui a sauvé la vie et l'a fait avancer. Elle a finalement réussi là où beaucoup aurait échoué. Sa force de caractère lui donne cette force que peu de gens ont. Malgré cette mise à l'écart de tout, Jo a su s'entourer de belles personnes qui l'ont aimée, soutenue, bousculée pour la soutenir. C'est fou ce que l'amour et l'amitié peuvent faire. Courage, abnégation et résilience. Car au final Jo a trouvé sa voix et a décidé d'aider les autres afin d'exorciser son passé.

🟣La seule pensée qui m'a traversée lorsque j'ai tourné la dernière page : comment est-ce possible de survivre à autant de malheur ? Heureusement qu'il y avait cette petite part de bonheur qui est arrivé au moment où elle ne s'y attendait pas. le karma est une arme redoutable, chaque acte mauvais finit par se payer.

🔴🔴🔴 En résumé, ce roman est bouleversant, émouvant touchant, mais terriblement dur, cru et froid de réalité. On pourrait dire que ce roman n'est pas fait pour les âmes sensibles et pourtant je vous encourage à partir à la rencontre de Jo qui va vous épater, vous émouvoir. L'auteure a su me toucher en plein coeur, car le sujet est d'actualité et essaye d'attirer l'attention sur ses faits tellement tabous et cachés. Je dis bravo pour cette « belle histoire » qui m'a marqué.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Marieles
  08 septembre 2021
Je viens vous parler du livre autobiographique de Louise Victoire "La vie malgré nous".
Et je commencerais en disant ceci : chapeau bas Madame... Je viens de lire un témoignage qui force l'admiration et le respect, et qui m'a bouleversé au plus haut point.
Au travers du personnage de Jo-Anne, l'auteure nous livre ici ses blessures les plus intimes et les plus profondes. Celles-là même qui l'ont forcées à faire un bras de fer avec la vie depuis sa plus tendre enfance.
Son courage et sa résilience ont fait d'elle une femme à la fois forte et fragile, une guerrière au coeur d'or...
C'est en prenant connaissance du journal intime de son père que Jo-Anne va remonter dans le temps, jusqu'à la rencontre entre ses parents (cette partie m'a paru un peu longue, mais elle permet de découvrir dans quel contexte Jo a vu le jour).
Puis elle va raconter comment son cauchemar à commencer... Les actes de cruauté qui lui sont infligés par sa mère, les agressions sexuelles de son beau-père, les violences verbales... C'est dans cet enfer que cette petite fille va grandir et apprendre à survivre, alors que le sort va continuer à s'acharner sur elle jusque dans sa vie d'adulte...
Ce que je retiens de ce récit effroyable et choquant, c'est que malgré les épreuves abominables qu'elle a endurées, Louise Victoire a su trouver la force et le courage d'avancer, et de devenir la femme respectueuse qu'elle est aujourd'hui. Elle apporte ici une réelle lueur d'espoir pour toutes les personnes victimes de tels agissements.
Je te souhaite tout le bonheur que tu mérites...

"La revanche est une fleur qui pousse dans les fêlures d'un trottoir ou d'une route malgré le bitume et le bruit des voitures, la vraie revanche c'est vivre et grandir malgré tout... "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
edwi25edwi25   24 juillet 2021
La fortune de ces gens fait qu'ils sont bien trop souvent déconnectés de la réalité et surtout et malheureusement de l'humain
Commenter  J’apprécie          40
edwi25edwi25   24 juillet 2021
Je te souhaite bonne route, mon enfant, mon amour, et surtout PARDON...
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : abus sexuelsVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
250 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre