AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782847349689
223 pages
Tallandier (06/09/2012)
4.41/5   16 notes
Résumé :
Avec le talent et l’expertise qu’on lui reconnaît, Jean-Christophe Victor nous invite à saisir la complexité du monde, en s’appuyant sur une vision longue dans le temps et large dans l’espace. Face au redéploiement des rapports de force par l’économie, la crise de l’environnement et une mondialisation qui n’a rien de mondiale, cet ouvrage nous offre un tableau intelligent et intelligible du monde.
L’émission Le Dessous des Cartes décortique depuis près de vi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
vincentf
  29 septembre 2013
Quel est l'état du monde en 2013? Vaste question, que ce livre aborde par de nombreux points de vue. Tout part des cartes, de ce qu'elles révèlent, de ce qu'elles cachent, de ce qu'elles enseignent. le monde y apparaît comme de plus en plus interdépendant. Certes, le leader reste américain mais le basculement vers l'Asie a commencé. Jusqu'où ira-t-il? Autre évidence : le problème majeur de notre planète, c'est son réchauffement, c'est l'ouverture de nouveaux espaces stratégiques comme le Pôle Nord qui fond, et la possibilité de nouveaux conflit, pour l'eau, pour le pétrole, pour l'énergie. Autre constatation : les inégalités entre le Nord, le Sud et les pays émergents provoquent des crises, des déplacements de populations, des flux difficiles à contrôler. Il y a bien sûr aussi l'économie, qui, en se déroulant au niveau mondial, rend tout le monde dépendant de tout le monde. Il y a encore les religions, qui tantôt s'effondrent, tantôt se renforcent, tantôt se braquent et se fanatisent. Ajoutons Internet pour lier la sauce, et l'on ne peut que constater l'immense complexité d'une planète qui vit au quotidien la théorie de l'effet papillon. le monde bascule, mais dans quelle direction? Dernière constatation du bouquin : le monde, chiffres à l'appui, va mieux qu'avant. L'apocalypse n'est sans doute pas pour demain. Pour après-demain?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Radwan74
  09 mars 2022
Une collection toujours aussi passionnante qui nous permet de comprendre le monde qui nous entoure.
Cet ouvrage qui date un peu maintenant (2011) est encore riche d'enseignements. Que ce soit sur les sujets d'environnement, de guerre ou encore d'économie, les analyses restent d'actualités : il y a une triste prédiction sur une guerre possible entre la Russie et l'Ukraine ; la diminution de la banquise en Arctique continue d'attiser les convoitises, l'opposition économique entre les États-Unis et la Chine est toujours aussi marquée, le conflit israélo-palestinien est encore vif… bref, la lecture de cet ouvrage nous éclaire toujours autant sur la situation géopolitique du monde.
Par rapport aux autres livres estampillés « le dessous des cartes », j'ai trouvé celui-ci moins riche en cartes et des cartes moins lisibles que d'habitude. Cela n'enlève en rien la qualité des analyses mais c'est un peu décevant pour ce qui fait la particularité de cette collection.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Radwan74Radwan74   09 mars 2022
L’OTAN y est alors placée en tête des menaces extérieures de la Russie, et ce au même titre que la prolifération nucléaire ou le terrorisme. La guerre en Géorgie, en août 2008, peut ainsi être vue comme une réponse à l’extension de l’OTAN. La Russie a montré, à cette occasion, qu’elle pouvait lancer son armée contre un état souverain, sans encourir de réaction majeure de la part des pays de l’OTAN. Cette action militaire apparaissait également comme un signal adressé à l’Ukraine, dans l’éventualité où le pays souhaiterait poursuivre son rapprochement avec l’OTAN.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Radwan74Radwan74   09 mars 2022
Enfin, un nouveau détroit international pourrait s’ouvrir à la navigation dans la décennie qui commence. Aujourd’hui, pour aller d’Anvers à Shanghai, le trajet par cargo est de l’ordre de 25 000 km en passant par le canal de Panama et de 23 000 km en passant par le canal de Suez. Il sera d’environ 15 700 km par le passage du Nord-Est, au large des côtes russes. La diminution de la distance parcourue entraînera un gain de temps, un gain de fuel et une baisse de coût de la main-d’oeuvre et des primes d’assurance des navires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Radwan74Radwan74   09 mars 2022
Jamais dans l’histoire un pays ne s’est transforme aussi radicalement et en aussi peu de temps que la Chine. Entre le début des années 1980 et le début des années 2000, la croissance du pays a été en moyenne de 9% par an. Le PIB était de 194 milliards de dollars en 1981, il est de 1 300 milliards de dollars en 2001.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean-Christophe Victor (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Christophe Victor

Jean Christophe Victor - Dessous des cartes
Retour en images sur la rencontre avec l'expert en géopolitique et en relations internationales Jean-Christophe Victor, vendredi 27 janvier 2012 à la librair...
autres livres classés : géopolitiqueVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura