AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782228897372
399 pages
Payot et Rivages (15/04/2003)
4.12/5   16 notes
Résumé :

L’année suivante, il y retourne pour accomplir un exploit : la traversée de l’inlandsis, terrifiant désert de glace. Puis il rejoint Doumidia, la jeune Esquimaude qu’il a rencontrée lors de son précédent voyage. Avec elle, au sein de sa famille d’adoption, il va vivre « au bout du monde » un hivernage au cours duquel il manquera mourir.
--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou ... >Voir plus
Que lire après L'iglouVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ce livre paru en 1987 a repris des écrits de 1938/1939.
Ce sont les souvenirs de Paul-Emile Victor rédigés d'après ses notes prises lors d'une expédition au Groenland, suivie d'une traversée à traîneaux à chiens et d'un séjour d'une année chez les Esquimaux pour une étude ethnographique.
Dans la deuxième partie : "mille horizons blancs", il traverse les 1000 kilomètres de l'Inlandsis, ce terrifiant désert de glace du Groenland avec des températures atteignant moins 85 degrés, se nourrissant de pemmican, cette boule de viande séchée conservée dans la graisse qui ne moisit pas, partagée avec les chiens.
"Avec les chiens qui dépendent de nous et dont nous dépendons, nous formons un tout". Et pourtant la loi de l'Arctique ordonne de les abattre quand ils sont devenus inutiles, quand le poids des équipements et des provisions a diminué et ne nécessite plus autant de "tireurs" de traîneaux.
La viande des chiens tués par balle est servie à leurs congénères.

On partage sa vie en immersion chez les Eskimos, où il est resté le seul “Kratouna” pendant un an en "Robinson des glaces"; chacun des actes des Eskimos "a été une pierre taillée avec soin, ajoutée à l'édifice de l'histoire”.

Iglou n'est pas le seul mot à l'orthographe aménagée par Paul-Emile Victor : il mange aussi des stèques hachés à la ouestern !

Le musée de l'homme recèle aujourd'hui le plus riche témoignage de la culture matérielle des Ammassalimioux dont des masques en bois grimaçants et difformes.
La plus grande partie a été rapportée lors de l'expédition de 1934.

Le récit est sincère d'humanité partagée ; l'explorateur affirme : "J'avais appris à être un homme, j'étais devenu un homme".

Les souvenirs sont bien écrits, avec des descriptions somptueuses de l'univers polaire et des aurores boréales.
Les conditions de vie étaient extrêmes et Paul Emile Victor a frôlé la mort plusieurs fois, notamment lorsqu'il fut atteint du scorbut, mais il avait comme principe : "Il faut vivre comme on pense sinon on finit par penser comme on vit."
Commenter  J’apprécie          340
En 1934, Paul-Emile Victor, encore un tout jeune homme, organise sa première expédition polaire au Groenland en compagnie de Michel Perez, Robert Gessain et Fred Matter. le célèbre commandant Charcot les débarquent sur l'inlandsis où ils comptent séjourner plusieurs mois en compagnie d'une tribu d'autochtones. Ils veulent vivre parmi les eskimos et surtout comme les eskimos. Plus tard, ils tenteront le pari fou d'une traversée complète en traineaux à chiens, une première française où ils furent à un doigt de trouver la mort. Puis un long séjour de plus d'un an sur la banquise. Paul-Emile Victor fera la connaissance de la belle Doumidia qui sera sa fidèle compagne, se bâtira une cabane et sera même atteint par le scorbut…
En dépit de son manque évident d'actualité, « L'iglou » reste un récit culte d'aventures et d'exploration. le lecteur qui voudra bien s'y plonger découvrira un monde complètement inconnu, totalement hostile où la survie est plus que précaire. Les chiens sont les variables d'ajustement. Comme les chameaux des déserts de sable, sans eux pas de possibilité de se déplacer sur de grandes distances. L'auteur leur consacre un grand nombre de pages et même la majeure partie de l'ouvrage. Les conditions de vie sont tellement difficiles que les hommes n'hésitent pas à les sacrifier le moment venu, aussi attachés à eux soient-ils. le côté ethnographique de l'ouvrage est sans doute le plus intéressant, d'autant plus qu'à cette époque, l'auteur a pu connaître le mode de vie ancestral des eskimos, celui d'avant les motoneiges, le Coca-Cola, la télévision et autres facilités modernes. Livre toujours à conseiller aux amoureux des grands espaces et de la nature sauvage.
Lien : http://www.bernardviallet.fr
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
L'aventure, avec son prétexte de recherche scientifique, ne pouvait être qu'une façade, satisfaisante sur le moment, mais insuffisante pour justifier l'effort, le risque, trop vide en soi, pour contenter la soif profonde dont le besoin de "sortir de sa peau" n'était qu'un des aspects extérieurs, superficiels.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Paul-Emile Victor (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul-Emile Victor
Issu de l'école Louis Lumière, Jean-Jacques Languepin se forme au métier de réalisateur lors du tournage de Karakoram (1937) de Marcel Ichac. Suite à cette expérience, il va réaliser des films éloignés des thématiques néo-coloniale et nationaliste, comme Terre de glace (1948) et Groenland : vingt mille lieues sur les glaces (1952), sous la houlette de l'explorateur Paul-Emile Victor. À travers ses films, « il cherche à être un acteur des pays en reconstruction, au sortir de la Seconde Guerre mondiale ». Son cinéma se veut à la fois curieux et bienveillant sur le monde de l'extérieur, à la manière du cinéaste anglais John Noël. Son rôle de cadreur est à dénoter dans le film À l'assaut de l'Himalaya, où il alterne des plans serrés et des plans larges de paysages montagneux. L'ascension est racontée dans son ouvrage Himalaya, passion cruelle (1955) où figure notamment un poème testament de Roger Duplat, alpiniste disparu au cours de l'expédition.
Retrouvez sur notre webmagazine Balises, le dossier "Le documentaire part à l'aventure" : https://balises.bpi.fr/dossier/le-documentaire-part-a-laventure/
Suivre la bibliothèque : SITE http://www.bpi.fr/bpi BALISES http://balises.bpi.fr FACEBOOK https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER https://twitter.com/bpi_pompidou
+ Lire la suite
>Géographie générale. Voyages>Histoire de la géographie>Géographes, explorateurs, voyageurs (13)
autres livres classés : groenlandVoir plus


Lecteurs (47) Voir plus



Quiz Voir plus

Philosophes au cinéma

Ce film réalisé par Derek Jarman en 1993 retrace la vie d'un philosophe autrichien né à Vienne en 1889 et mort à Cambridge en 1951. Quel est son nom?

Ludwig Wittgenstein
Stephen Zweig
Martin Heidegger

8 questions
154 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophes , sociologie , culture générale , cinema , adapté au cinéma , adaptation , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}